background preloader

La devise : liberté, égalité, fraternité

La devise : liberté, égalité, fraternité

http://education.francetv.fr/matiere/education-civique/premiere/video/la-devise-liberte-egalite-fraternite

Related:  Principes, valeurs et symboles de la République française.Laïcité

# Je dessine Charlie Hebdo a reçu des milliers de dessins après la tuerie préméditée des membres de sa rédaction. Les premiers furent envoyés dès le 7 janvier 2015, d’autres ont suivi, intégrant dans leur geste les répliques de ces assassinats des 8 et 9 janvier. Ils ont été réalisés par des enfants et des adolescents. Ces dessins expriment l’attachement de la jeunesse du pays aux valeurs de la République, à ses principes fondamentaux de liberté de créer, de dessiner, de s’exprimer, de publier.

Humanités numériques et histoire de la justice — Enseigner avec le numérique La plateforme Criminocorpus est composée de trois sites distincts, un musée d’histoire de la justice, une revue scientifique ainsi qu'un carnet de recherche auxquels s'ajoute une chaîne officielle YouTube. La bibliothèque numérique contient la première revue française de criminologie (Archives de l'Anthropologie criminelle), les deux principaux titres de presse de faits divers de l'Entre-deux-guerres (Détective, Police-Magazine), des documents rassemblés dans des collections nominatives (Philippe Zoummeroff, Michel Roger, Louis Roure...) ou thématiques (police scientifique...). Il est possible de lancer via un moteur dédié une requête simple « plein texte » ou une recherche en mode avancé (combinaison de critères : nom d'auteur, type de document, collection, date exacte ou intervalle de publication). Sources Réseaux et médias sociaux

Symboles et emblèmes de la France - Les secrets du 14 Juillet Saviez-vous que la fête nationale du 14 Juillet ne date que de 1880 ? Dix ans après la défaite face à la Prusse, l’objectif était de redonner de la superbe à l’armée française. À l’époque, le défilé n’a pas lieu sur les Champs-Elysées. Petite histoire d’un grand chant L'enseignement moral et civique au BO spécial du 25 juin 2015 L’enseignement moral et civique (EMC) a été créé par la loi du 8 juillet 2013 d’orientation et de programmation pour la refondation de l’École de la République. Ce nouvel enseignement est mis en œuvre de l’école au lycée à partir de la rentrée 2015. Il se substitue aux programmes d’éducation civique existants à chacun des niveaux de l’école élémentaire, du collège et du lycée :

Les vidéos des Jalons de l'INA parcours pédagogique Christophe Gracieux - professeur agrégé d'histoire de l'Académie de Versailles Présentation À travers une sélection de vidéos croisées avec des grands textes de référence, ce parcours s’intéresse à la laïcité en France.

EMC, concrètement on fait comment Les nouveaux programmes d’EMC sont imparfaits et inaboutis, ils auraient gagnés à être retravaillés pour être plus opérationnels. Néanmoins ils contiennent de nombreux éléments très intéressants notamment pour accompagner nos élèves vers un rôle de futur citoyen éclairé, actif et engagé. C’est pourquoi nous collectons et mettons à la disposition des collègues toutes les pistes et ressources utiles à la mise en place de cet enseignement.

Quelle laïcité aujourd'hui ?  - Citoyenneté et démocratie Découverte des institutions <p class="video_texte"> L'utilisation de javascript est obligatoire sur cette page pour voir l'animation.</p> Quelques dates clés La loi de séparation du 9 décembre 1905 et sa mise en œuvre Une loi prévisible L’évocation de la loi de Séparation des Églises et de l’État entraîne souvent la mise au singulier du mot Églises. Inexacte quant au droit, l’erreur est juste sur le fond : la loi achève un processus qui, depuis l’arrivée des Républicains au pouvoir (1879), vise à réduire le poids de l’Église catholique dans la société. Protestants et juifs acceptent sans heurt d’être détachés de l’État, malgré une certaine crainte de perdre la protection due au statut de culte reconnu. Mais pour les catholiques, la Séparation est un drame : la fin d’une alliance de 1400 ans entre la France et l’Église (baptême de Clovis, 496) ; le retour à la déchristianisation révolutionnaire.

Related: