background preloader

La Stratégie du Choc

La Stratégie du Choc

http://www.youtube.com/watch?v=MKeiChMRWTU

Related:  TV & Media / éducation / consommation ?DocumentairesSAVOIRS Censurés au 21 Siècle...Gouvernance mondiale // 2011-2014Quelques essentiels (Axes et Vidéos)

Jusqu'où ira-t-il ? @Flynt75 "ensuite ma nièce insistant sur la raison pour laquelle on devait le faire cette fois-ci exceptionnellement, la maîtresse lui répond "c’est parce que le président l’a dit" et l’une de ses camarades enchaînent : "Parce que les juifs ils sont faciles à tuer, ils ne peuvent pas se défendre c’est pas comme les arabes et les noirs"...Puis ils se sont levés et ont fait une minute de silence à la mémoire des 3 enfants et de l’adulte pour faire plaisir à Sarko." Votre exemple est terrifiant, cela montre que la décision d’imposer une minute de silence n’est pas innocente, c’est le but recherché. C’est le sujet de mes articles. J’ai hésité à chaque fois de les proposer à la publication par peur que cela soit mal interprété.

L'encerclement - La démocratie dans les rets du néolibéralisme - synopsis L'ENCERCLEMENT La démocratie dans les rets du néolibéralisme un documentaire de Richard Brouillette Québec (Canada), HDCam (tourné en 16mm), N&B, 2008, 160 minutes Avec : Noam Chomsky, Ignacio Ramonet, Normand Baillargeon, Susan George, Omar Aktouf, Oncle Bernard, Michel Chossudovsky, François Denord, François Brune, Martin Masse, Jean-Luc Migué, Filip Palda and Donald J. Boudreaux À travers les réflexions et les analyses de plusieurs intellectuels de renom, ce documentaire trace un portrait de l’idéologie néolibérale et examine les différents mécanismes mis à l’oeuvre pour en imposer mondialement les diktats. Déréglementer, réduire la taille de l’État, privatiser, limiter l’inflation plutôt que le chômage, bref, financiariser et dépolitiser l’économie : les différents dogmes de cette pensée prêt-à-porter sont bien connus.

La face occulte du Dollar Pages remises à jour en Mars 2006 Patience! chargement long (174 s. en connection 56k) à cause du nombre important d'images... 11 Septembre 2001...? pierre d'achoppement des nations... Les Confessions d'un assassin financier Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Les Confessions d'un assassin financier - Révélations sur la manipulation des économies du monde par les États-Unis est la traduction en français du livre Confessions of an Economic Hit Man écrit par John Perkins et publié en 2004. Perkins y relate sa carrière dans la firme de consultants Chas. T. Stratégies de Manipulation 1 La stratégie de la diversion Elément primordial du contrôle social, la stratégie de la diversion consiste à détourner l'attention du public des problèmes importants et des mutations décidées par les élites politiques et économiques, grâce à un déluge continuel de distractions et d'informations insignifiantes. La stratégie de la diversion est également indispensable pour empêcher le public de s'intéresser aux connaissances essentielles, dans les domaines de la science, de l'économie, de la psychologie, de la neurobiologie, et de la cybernétique.

Une société de la bêtise systémique. Bernard Stiegler, capitalisme pulsionnel, consumérisme, temps de cerveau disponible... Malgré la présence de l’inévitable chien de garde Guy Sorman (pour ne pas le nommer), Bernard Stiegler a tout de même réussi à faire passer son message ô combien salutaire... « Je crois que cet évènement est d’une extrême gravité, il est accablant, il est sidérant. (..) Je ne suis pas du tout surpris par ce qui s’est passé. D’abord parce que je suis depuis des années d’innombrables évènements semblables dans le monde. Ce n’est pas quelque chose qui surgit d’un seul coup. Aujourd’hui par exemple, le neuro-marketing se développe pour court-circuiter ce qui dans notre néo-cortex nous fait réfléchir avant d’agir. La fabrication du consentement de Noam Chomsky Ce documentaire de Noam Chomsky (Manufacturing consent) vous confirmera l’atroce vérité sur nos sociétés, la propagande devient un instrument indispensable dans nos démocraties. « La propagande est aux démocraties ce que la violence est aux dictatures. » « Cette société durera, avec ses souffrances et ses injustices, tant et aussi longtemps qu’on prétendra que les engins de mort créés par les hommes sont limités, que la Terre est inépuisable et que le monde est une poubelle sans fond. A ce stade de l’histoire, il n’y a plus qu’une alternative. Ou bien la population prend sa destinée en main et se préoccupe de l’intérêt général guidée en cela par des valeurs de solidarité ou bien c’en sera fait de sa destinée tout court. » Des présentations plus détaillées se trouvent en annexe, on ajoutera quand même que « La fabrique du consentement » propose une modélisation de la propagande – ce que les auteurs appellent : Le modèle de propagande – qui repose sur l’identification de cinq filtres : 1.

Fin programmée de la démocratie 1Le pouvoir a déjà changé de mains 2L'illusion démocratique 3La disparition de l'information 4Stratégies et objectifs pour le contrôle du monde Notes sur le BRICS, l’OCS et Poutine La nébuleuse de crise du Moyen-Orient (Syrie, Iran, notamment) bouleverse toutes les données générales des relations internationales et, en tant que ce que nous avons désigné comme archétype de la “crise haute”, ne cesse d’effectuer une poussée vers un élargissement constant. Nous abordons d’abord le problème de l’Inde au travers d’un plus vaste ensemble, qui est le fameux BRICS (rassemblement informel du Brésil, de la Chine, de la Russie, de l’Inde et de l’Afrique du Sud), – dont un sommet est justement prévu les 28 et 29 mars à Delhi. Puis nous élargissons notre propos à l'OCS (Organisation de Coopération de Shanghai), avec la proximité entre la Chine et la Russie...

Les dix stratégies de manipulation de masse Sans parler pour l’auteur de ce texte(*), il me semble que le machiavélisme nécessaire à la mise en oeuvre de ses stratégies est sans doute variable d’une clique politique à l’autre, sans distinction a priori d’appartenance à la gauche ou à la droite. L’ensemble de ces stratégies fait partie du “système d’Etat” peu importe qui est au pouvoir, chaque gouvernement ne modifiant quel le niveau d’intensité de telle ou telle approche. Le contrôle d’une partie importante des médias est évidemment un pré-requis pour que tout cela fonctionne, que ce soit par nomination directe des directeurs ou par copinage. 1/ La stratégie de la distraction Élément primordial du contrôle social, la stratégie de la diversion consiste à détourner l’attention du public des problèmes importants et des mutations décidées par les élites politiques et économiques, grâce à un déluge continuel de distractions et d’informations insignifiantes. 2/ Créer des problèmes, puis offrir des solutions

La société qui vient Enregistrements vidéo des débats du 3 mars 2012 à La Colline En associant avec , a fait paraître tout récemment aux éditions Mille et une nuits – un ouvrage co-signé par Julien Gautier, Denis Kambouchner, Philippe Meirieu, Bernard Stiegler et Guillaume Vergne. Nous vous proposons de participer le samedi 3 mars prochain, de 14h à 17h, au théâtre de la colline, à une discussion des thèses et analyses avancées dans cet ouvrage. Jean-Hugues Barthelemy, professeur de philosophie, Franck Cormerais, économiste et professeur de sciences de l’information et de la communication, Christian Fauré, ingénieur, Alain Giffard, directeur du Groupement d’intérêt scientifique « Culture et médias numériques », spécialiste de la lecture, et Victor Petit, post-doctorant en philosophie à l’université de Compiègne, s’entretiendront avec Julien Gautier, Denis Kambouchner, Philippe Meirieu, Bernard Stiegler et Guillaume Vergne pour ouvrir ensuite une discussion générale avec toutes les personnes présentes.

Je ne vois que la notion d'égalité pour avancer. Etre égaux par exemple dans un travail collaboratif de mise en réseau. Mais quand on voit la difficulté de déjà s'organiser dans un réseau assez simple comme Pearltrees... :-) by reel Nov 17

Pas mal de chômeurs en plus... :-)) by reel Nov 15

le pouvoir n'est pas à prendre, il est à détruire... by sweekittcarlson Nov 14

un peu de jugeotte. Encore que vous n'en manquiez pas. :-) Les financiers ont (très) bon dos. Après eux ? A qui le tour ? Aux politiques ? Et après ? Socrate ? Finalement, c'est lui qui a instauré peu ou prou cette civilisation non ? :-) Dernier doc que j'envoie : ************* ************* > voir l'effet de halo et l'imagination du pire... ;-)) > Pas convaincu mais intéressé, j'ai ouvert une pearl sur la transparence... Mais, comme toujours après avoir traversé une zone d'effervescence... :-) j'ai besoin d'un peu de réflexion et de beaucoup de travail avant de reprendre éventuellement contact... Comme dans toute "mission impossible" en matière financière, pas assez compétent en l'espèce, j'effacerai mes messages dans quelques jours... :-)) Sans croire aux lendemains qui chantent un peu trop... by reel Apr 8

"Tant que l'on ne s'occupe pas de la création monétaire, on ne fait que gesticuler " ! (Etienne Chouard, économiste professeur) ;-) by quenelius Apr 8

"Re"-prenons les regards > Et ceux qui regardent à côté ? :-) Peut-être un peu trop obnubilés ? Sans parler de ceux et celles dont le regard est aimablement guidé par l'environnement social... Je suis pour le développement de l'esprit critique. by reel Apr 7

"cela dure depuis longtemps" : En général Stiegler tape plus sur les publicitaires que sur les financiers (encore que...) mais perso je le mettrai volontiers dans le même bain que les comments lus. Avec la remarque suivante sur la prise et reprise (pas au sens des chaussettes) de pouvoir et les constructions stimulantes qui fleurissent autour : Et le pouvoir en place que devient-il lui ? Vous l'éjectez ? Car la place est prise quand même... :-) Avec des places fortes... Vous allez finir par mettre ce pouvoir à la place de Stallone qui lui, finit par dire : OK, d'accord, très bien. Et moi dans vos plans ? Je reste tranquillement sans rien faire ? :-)) by reel Apr 7

sur le "danger" : Et ceux qui détournent le regard ? Einstein traitant du mal ? Tiens tiens, un scientifique qui sort de son domaine de compétence. by reel Apr 7

Sur la "photo" : Intéressants les commentaires dans ce coin de cette vaste forêt que devient Pearltrees... :') Sur le lien proposé : j'ai pris 18mn 56 sur mon "temps de cerveau disponible" pour visionner la vidéo. :-) Il y a à dire... J'ai relevé la référence aux "amateurs" (au sens ancien). Si je retrouve rapidement le lien avec une vidéo de B.Stiegler sur Socrate et les hackeurs, qui traite du thème, je vous l'enverrai... Philo interactive et politique interactive rapprochées..... Perso, je me suis intéressé à l'"amatrice" et, quitte à ne pas aller dans le sens de l'enthousiasme, je me méfie assez des "amatore justiciae". C'est un peu provocant mais, sans chercher à froisser, je me demande si on peut réellement garder l'esprit clair lorsqu'on est si engagé (Cf. vidéo). L'absence des idées contraires ? N'y aurait-il pas là un plateau offert à une pointe de fièvre obsidionale ? Quand à la mobilisation des citoyens sous la forme décrite... Mais, bon, respectons les opinions d'autrui. by reel Apr 7

« Le monde est dangereux à vivre ! Non pas tant à cause de ceux qui font le mal, mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire.» (Albert Einstein) by quenelius Apr 7

"Re"-prenons le pouvoir ?? Ayant le sentiment de n'en avoir jamais eu... ;-) by reel Apr 7

Oui en effet ! Elections avec des gens non professionnels de la politique, tirés au sort, et mise en place d'une nouvelle Constitution ! Il n'y a pas photo (merci pour le lien Quenelius) ! by alwen Apr 7

sur la mauvaise idée, et la façon dont elle circule : En effet. Triste de voir que les "bonnes" idées (mais y-en-a-t-il réellement beaucoup ?, des non-nombrilistes ?) circulent souvent moins vite que les "mauvaises". Quand on cherche de mauvaises idées on les trouve, dans les journaux après les catastrophes. Mais les bonnes ? Qu'est-ce qu'une "bonne" idée en économie ? Et qui l'émet ? Avant ou après les catastrophes... ? On les trouve dans les réseaux ? Pas simple. :-)) by reel Apr 7

Point de vue global : Tant qu'on n'aura pas une cartographie exacte de tous les mouvements financiers interbancaires entrant et sortant des pays (depuis la deuxième guerre mondiale)... :-) Mais de ce point de vue l'assez effrayant "big data" (de par les "blind data-analysis= qu'il va entraîner surtout) a ceci de rassurant que tout est archivé et que ces archives sont très bien protégées donc très bien conservées. A force de vouloir et de réclamer de la transparence, elle finira bien par venir sur le devant de la scène... Avec toute l'imposture et l'hypocrisie qui a accompagné les mouvements financiers.. Avec toutes les explications à venir que la très grosse partie des opérations étaient parfaitement légales... Pari ouvert : les "méchants" ne seront que les petits arbres qui cachent la vaste forêt des vertueux, qui se défendront très bien : ce ne sont pas les financiers qui ont voté les lois... :-)) by reel Apr 7

Sur Bertelsmann : Pourtant pas inconnu en France. Via le club de livres "France Loisirs", 10% de la population française étaient déjà passés dans leurs ordinateurs =il y a 30 ans= (je ne sais pas quelle est leur analyse de marché actuelle...). Ils pouvaient prévoir à 5% près le nombre de livres vendus avant que ceux-ci soient même imprimés... Analyse des données par communes, situation familiale, nombre d'enfants, des dizaine de critères croisés... Quand on voit les inquiétudes actuelles sur le "big data", on rigole un peu du retard de prise de conscience... Mais bon, tellement facile de taper sur ceux qui réussissent... Qui n'a pas son bouc émissaire... :-) p.s. : un club de livres est une structure qui revend une troisième fois le même produit, qui passe d'abord dans les librairies, puis l'édition de poche puis les clubs de livres. Eh oui; vive la lecture qu'ils disaient... Et protégeons-nous surtout de la numérisation engagée par les méchants capitalistes...:-) by reel Apr 7

Oui, merci pour le lien ! Les Grecs sont décidemment des précurseurs dans de nombreux domaines. Mais c'est tellement rodé à présent qu'on peut ne peut pas se sentir simplement comme des rats de laboratoire (plus comme les prochains citrons à presser). ^^ by alwen Apr 6

Pour ceux qui ne l'ont pas vu... un documentaire sur les évènements survenus en Grèce... Serons nous les prochains lapins de laboratoire ? by sansogm Apr 6

Un petit copié/collé de la réponse que je viens de faire à massonet à ce sujet : Malheureusement, il est très difficile de tracer ce que vous recherchez là. Certains magazines (comme Forbes par exemple) tentent de le faire, mais il est très difficile de recouper toutes les infos sur un capital tout entier (enfin, sur les plus gros) tellement les transactions vont dans tous les sens, en passant dans de nombreuses mains. Par ailleurs, Myret Zaki (économiste suisse) fait aussi ce travail en parallèle de ces (excellentes) analyses économiques, car pour comprendre les "crises", elles épluchent les flux financiers et les capitaux. Mais elle est la première à avouer que c'est difficile, voire impossible, de vraiment tout retracer (tellement ça va vite maintenant... sans parler des "cachettes" ou des "raccourcis" qu'ils peuvent utiliser parfois pour évader des fortunes). by ykses Jul 19

Non. Ce sujet m'intéresse aussi à vrai dire mais ces données ne doivent pas être si ouvertes au public que ça. Il y a une liste des planqués, ces Français qui vont s'exiler en Suisse sur un commentaire à Mediapart mais sinon je ne vois pas. Peut-être que quelqu'un d'autre aura des pistes. by alwen Jul 18

En 2007, Naomi Klein publiait La Stratégie du choc. Un traumatisme collectif, une guerre, un coup d'état, une catastrophe naturelle, une attaque terroriste plongent chaque individu dans un état de choc. Après le choc, nous redevenons des enfants, désormais plus enclins à suivre les leaders qui prétendent nous protéger. S'il est une personne à avoir compris très tôt ce phénomène, c'est Milton Friedman, Prix Nobel d'économie en 1976. Friedman, soutenant l'ultralibéralisme, conseilla aux hommes politiques d'imposer immédiatement après une crise des réformes économiques douloureuses avant que les gens n'aient eu le temps de se ressaisir. Il qualifiait cette méthode de traitement de choc. Naomi Klein la qualifie de "stratégie du choc". En utilisant de nombreuses images d'archives, Michael Winterbottom et Mat Whitecross démontrent la puissance du texte de Naomi Klein et la nécessité de résister. by archives_2.0 Apr 18

Related:  Propagande & manipulation de masseManipulation/ ComplotsFILM ALTERMONDDocumentairesDocumentairesConditionnement & ManipulationR-EVEILVidéoConditionnement et manipulationEconomieBLOGSbollenathMust See Docu FilmsVidéos AlternativesDocumentairesMondialisationBilan du 20e siècleMilitarisation SécuritarismefilmAbusÉcologieManipulationpeaaga2dupondavignonmes indignations