background preloader

Otis Redding-Sitting on the dock of the bay

HiFi : JM Jarre dévoile ses AeroPads Pionnier de la musique électronique, le français Jean-Michel Jarre entend également se faire un nom dans l'univers de la Hi-Fi. Après l’AeroSystem (désormais disponible en noir ou blanc) puis le spectaculaire AeroDream (3,4 m de haut, 399 000 euros !), Jarre Technologies dévoile le AeroPad One et le AeroPad Two, deux enceintes conçues pour l’iPad. Vendu 499 euros, l’AeroPad One réunit deux haut-parleurs de 30 watts et un caisson de basses de 60 watts dans un boitier de 8 kilogrammes, avec coque en bambou et arrière en acier chromé. Plus ambitieux, l’AeroPad Two affiche pour sa part un tarif de 699 euros, 4 haut-parleurs de 30 watts et un caisson de basse de 80 watts et la même connectique que l’AeroPad One. Deux enceintes pour profiter de la musique de son iDevice, que l’on pourra éventuellement compléter d’une application pour lire les fichiers FLAC (FLAC player), un format Hifi téléchargeable notamment chez Starzic ou Qobuzz.

untitled Forum des audiophiles Première mondiale : Platines vinyles Hi-Fi Elipson Alpha et Omega en Bluetooth Son alpha bluetooth elipson platine Aujourd’hui, dans l’univers de la musique, et plus particulièrement de la musique numérique nomade, on entend plus parler que des solutions Bluetooth. Pourtant, ce signal sans fil est aussi efficace à la maison et la marque de prestige Elipson l’a bien compris en commercialisant les toutes premières platines vinyles au monde capables de transmettre le son sans fil, via Bluetooth avec une haute qualité. Les nouvelles platines vinyles Elipson Alpha et Omega sont équipées des toutes dernières technologies développées par la marque. Alpha 100 Omega 100 Côté connectivité, les platines Elipson Alpha et Omega sont donc capables de délivrer un signal audio via Bluetooth vers des enceintes compatibles. Les platines Elipson Alpha et Omega sont disponibles à partir de 270 € environ.

Discographie |Maccaclub Hier soir et après une courte pause de quelques jours après un passage au Japon, dans le cadre de sa tournée « Out There » commencée en mai 2013, Paul McCartney remontait sur scène en Europe ; à Londres devant son public. Le jeune-homme de 72 ans, multi-instrumentiste de génie a mis la gomme pour offrir au public 40 chansons dans une O2 Arena complète. Un moment hors du temps. 20h30 : après la diffusion sur les écrans bordant la scène de photos sur fond de remix de titres issus de la discographie des Beatles, des Wings ou de Paul McCartney en solo ; la célèbre basse de Paul se dessine pour donner le coup d’envoi du concert. L’enchaînement des titres qui suivent est somme toute aussi plaisant que ce concert est un événement spécial car, nous l’avons dit, il marque le retour de Paul sur ses terres ; chose qu’il ne manque pas de rappeler : We traveled a lot during this tour, but it’s good to be back home. C’est déjà la fin mais avant de partir, un rappel s’impose ! Eight Days a Week New

Related: