background preloader

Christophe Colomb

Christophe Colomb
Navigateur génois, découvreur de l'Amérique (Gênes 1450 ou 1451-Valladolid 1506). Colomb est considéré, à juste titre, comme l'initiateur des Temps modernes, et son voyage de 1492 fait incontestablement de lui le plus grand navigateur de tous les temps. Famille Son père est tisserand puis marchand de vin. Formation Il reçoit une éducation de navigateur et acquiert un solide bagage cartographique grâce à la connaissance des travaux de Ptolémée et de Marin de Tyr. Début de carrière Il voyage en Méditerranée, pour le compte de maisons de commerce génoises. Premiers succès Après avoir plaidé sa cause sans succès auprès du roi Jean II de Portugal, il se rend en Espagne en 1485 et monte une expédition financée par les Rois Catholiques. Gloire Parti d'Espagne le 3 août 1492, il atteint les Antilles le 12 octobre 1492, puis débarque à Cuba et à Haïti, avant son retour triomphal en Espagne. Consécration Dernières années 1. 2. 2.1. 2.2. 3. 4. L'arrivée de Christophe Colomb dans le Nouveau Monde Traduction A.

http://www.larousse.fr/encyclopedie/personnage/Christophe_Colomb/114119

Related:  Christophe ColombChristophe ColombChristophe Colomb

Christophe COLOMB (1451-1506) Christophe Colomb est né en 1451, le lieu exact de sa naissance est incertain. L'origine de Christophe Colomb est l'objet d'une polémique et de nombreux débats. On a dit de lui qu'il était génois ou corse (Gênes et Calvi revendiquent la maison natale de l'explorateur). Certains le dise d'origine portugaise , de la ville de Cuba, (son véritable nom serait Salvador Fernandes Zarco). D'autres sources alternatives présentent l'hypothèse de son origine catalane, et placent sa ville de naissance dans le royaume d'Aragon. Il serait probablement d'ascendance judaïque. Découverte et exploration de l'Amérique L'arrivée de Christophe Colomb en Amérique, gravure de 1893. La « découverte de l'Amérique » correspond usuellement au débarquement sur l'actuel continent américain (aussi appelé « Nouveau Monde ») d’un groupe d'une centaine de personnes commandées par l'amiral Christophe Colomb et mandatées par les rois espagnols Isabelle Ire de Castille et Ferdinand II d'Aragon, dans l'idée d'atteindre les Indes orientales par la mer, ignorant qu'un continent se trouve sur la route. La « découverte » est donc celle, documentée, du continent américain par les Européens de la Renaissance. Le nom « Amérique » qui se généralise à partir du début du XVIe siècle, vient du navigateur italien Amerigo Vespucci qui est l’un des premiers Européens à comprendre qu’il s’agit d’un continent différent de l’Asie. Dénomination[modifier | modifier le code] L'expression « découverte de l'Amérique » et avec elle les dénominations comme « Nouveau Monde » restent l'usage dominant en Europe mais sont controversées.

Christophe Colomb et la découverte de l'Amérique - 1492 I. De Gènes à Lisbonne En 1451 serait né à Gènes, Cristoforo Colombo, l'aîné des quatre fils d'un couple de tisserand, Domenico et Susana Colombo. La République de Gènes est alors à son apogée. Aurait-on retrouvé la Santa-Maria sur laquelle Christophe Colomb a découvert l’Amérique? Des répliques de la Pinta, la Nina et la Santa Maria lors d'une reconstitution historique au large du port de Huelva, en Espagne. Photo Credit: Reuters/Enrique Shore Il pourrait s’agir d’une des plus importantes découvertes maritimes de l’histoire. Un archéologue américain, Barry Cliffords, affirme avoir retrouvé l’épave d’un des trois navires commandés par le navigateur de Christophe Colomb qui a effectué 4 voyages à la découverte des Amériques au 15e siècle. Selon l’archéologue, l’épave qu’il a retrouvée avec son fils, en 2003, est bel et bien celle de la Santa Maria, une nef utilisée par Christophe Colomb lors de sa découverte de l’Amérique, en 1492, lors de son premier voyage historique. Un quotidien britannique obtient la primeur

Les cartes marines Exploration et enjeux géopolitiques aux XVe et XVIe siècles Par Luisa Martín-Merás Verdejo (texte traduit de l’espagnol par Marie Noual) L’entreprise des découvertes fut lancée par les Portugais, dans l’intention d’atteindre l’Asie en navigant vers l’est, afin de se procurer directement les épices et autres marchandises précieuses dont l’Europe n’était pas disposée à se passer et dont la route terrestre avait été coupée du fait de la chute de Constantinople et de la fermeture de la Méditerranée orientale par les Turcs. À cet objectif s’ajoutait toute une série de raisons qui mêlaient curiosité scientifique et desseins politiques et religieux. Les Portugais se mirent en route en contournant l’Afrique : en effet, selon les théories de Claude Ptolémée et Pomponius Mela, qui sous-estimaient notablement les dimensions du continent africain, ils pensaient que la traversée vers les Indes serait plus simple et plus courte.

Christophe Colomb (1451-1506) - Biographie Christophe Colomb, navigateur « espagnol d’origine italienne » est célèbre pour avoir découvert le Nouveau Monde en 1492 alors qu’il cherchait la route des Indes. Pourtant, c’est lui que les historiens ont encore du mal à découvrir. C’est un personnage au passé confus et contradictoire, entouré de mystères, notamment en raison de sa discrétion sur sa jeunesse et ses origines. Comment Christophe Colomb a inventé la mondialisation - 4 mars 2013 Le Nouvel Observateur Dans votre livre «1493», vous démontrez que Christophe Colomb n'a pas seulement découvert l'Amérique et le Nouveau Monde en 1492, mais qu'en raison d'un enchaînement d'échanges et d'événements aussi complexes qu'imprévisibles il a de fait créé un autre monde. 1493 est-il pour vous l'an 1 de la mondialisation, ainsi que l'année de la plus grande révolution humaine, économique et écologique qu'ait connue notre planète? Charles C. Mann L'année 1493 n'a pas été le déclencheur de la plus grande révolution qu'ait connue notre planète, mais elle a été un moment très important.

Grands explorateurs L'Antiquité nous a fourni les premiers récits d'explorateurs égyptiens, carthaginois (Hannon) et grecs (Pythéas). Au cours du Moyen Age, les voyages se multiplient. A l'Ouest, les Scandinaves atteignent le Groenland et le Labrador. Des voyages comme celui de Marco Polo, permettent de mieux connaître l'Asie centrale et la route de la soie. Le xve siècle est marqué par l'exploration chinoise de Zheng He et le début des grandes découvertes européennes.

Utopie - La carte de Christophe Colomb Datée de 1492 et attribuée - de façon plausible, mais non certaine - à Christophe Colomb, cette carte juxtapose de façon peu habituelle une mappemonde et un portulan. À gauche, la mappemonde, entourée de neuf sphères célestes, ne donne qu'une représentation de l'Ancien Monde. L'Afrique y est figurée avec précision jusqu'au cap de Bonne-Espérance, dont la découverte par Bartolomeu Dias fut connue en Europe en 1488. Au large de Cathay - la Chine de Marco Polo - est situé le "Paradis Terrestre", précédé des îles décrites dans la Navigatio Sancti Brandani. À droite est dessiné un portulan de l'Atlantique et de la Méditerranée, qui traduit le long des côtes africaines les dernières découvertes portugaises, mais qui laisse aussi une large place, dans le Nord-Ouest de l'Océan, aux îles imaginaires : Frixlandia, Brasil ou l'île des Sept-Cités, souvent appelée Antillia, dont les richesses supposées enflammaient l'imagination des navigateurs ... En savoir plus sur les Portulans

Lettre de Christophe Colomb aux rois catholiques : "Trente-trois jours après avoir quitté Cadix, je suis entré dans la mer des Indes où j’ai trouvé plusieurs îles remplies d’habitants." la première des Ides de Mars 1493 Comme je sais que cela doit vous être agréable, j’ai résolu d’écrire le récit de la conquête, afin que vous connaissiez les détails de notre voyage, de nos exploits et de nos découvertes. Trente-trois jours après avoir quitté Cadix, je suis entré dans la mer des Indes où j’ai trouvé plusieurs îles remplies d’habitants. Après y avoir fait faire une proclamation solennelle, et y avoir déployé nos drapeaux, j’en ai pris possession au nom de notre roi très-heureux sans que personne ne s’y soit opposé.

Les grands explorateurs : Christophe Colomb Christophe Colomb serait né à Gênes en 1451, d’un tisserand (le « jean » n’est-il pas la déformation de « Gênes » ?) et aurait eu pour frère un cartographe. Les origines de sa famille sont floues : vient-il de Corse ? De Galice ?

Related: