background preloader

Former des enseignants, ça ne s’improvise pas !

Former des enseignants, ça ne s’improvise pas !
On peut lire ça et là des critiques sur la manière dont sont organisées les formations autour de la réforme du collège. Si certaines sont de mauvaise foi et tendancieuses, il n’en reste pas moins que des témoignages, y compris de sympathisants de la réforme, vont dans le sens de ces critiques, même si la généralisation est abusive, même si d’autres témoignages sont beaucoup plus positifs. De même dans les jugements portés sur les formations en ESPE, s’il faut faire le tri entre le démolissage systématique qui ne repose que sur des anecdotes invérifiables et les critiques honnêtes et étayées, il est vrai qu’on en est loin du compte en matière de qualité et d’efficacité. J’ai pour ma part une longue expérience de formateur d’enseignants, à la fois jadis dans le cadre de la MAFPEN de l’académie d’Amiens, puis dans l’équipe de formateurs dans le cadre de l’IUFM de cette même académie. Les rencontres du CRAP: des conférences , aussi…

http://blog.educpros.fr/Jean-Michel-Zakhartchouk/2016/01/29/former-des-enseignants-ca-ne-simprovise-pas/

Related:  FormerANALYSE DE PRATIQUEleprof974

50 conseils pour développer l'envie d'apprendre L’intention initiale de cette série de conseils est le partage le plus large d’idées, de valeurs et de pratiques pédagogiques auprès d’une communauté de formateurs. Ce dispositif fait partie d’une nouvelle génération d’approches qui visent à aider les éducateurs, formateurs, apprenants, concepteurs de cursus à utiliser des ressources libres et à les intégrer à leurs propres fins. Ce type de dispositif n’obéit pas à une logique « d’objectifs » ou de « validation », ou encore à un « modèle économique ». Il se concentre sur la mise en intelligibilité de contenus.

Observer des pratiques L'année de stage Extraits du DVD Tableaux de maîtres - CRDP de l'académie de Rouen, 2009 Premier contact avec les classes Premier cours de Justin devant la PE Maîtresse Formatrice 2. La présentation efficace d’un objet de formation : Le savoir-faire Le savoir-faire est souvent lié exclusivement à la pratique que réalise un apprenant en atelier ou en laboratoire. Le savoir-faire comporte deux mots, savoir et faire. On peut faire sans savoir et on peut savoir sans être capable de faire. L’assemblage de ces deux mots fait en sorte de nous guider dans la façon de présenter, de façon efficace, ce savoir-faire.

Une séance de formation 24 janvier 2013 Henri Boudreault Didactique professionnelle Lors de la préparation d’une séance de formation, nombreux sont les formateurs qui se préoccupent davantage de ce qu’ils devront dire aux apprenants plutôt que de se questionner sur ce que les apprenants devront faire pour apprendre. Pour bon nombre de formateurs, « c’est parce que l’apprenant n’est pas motivé qu’il n’apprend pas ! » Avant d’avancer cela, il serait peut-être plus pertinent d’analyser le contexte et la dynamique de la formation que l’on met en place afin d’être certain que ce n’est pas la séance de formation qui suscite l’absence d’intérêt et, en conséquence, le faible impact sur les apprentissages de l’apprenant. La question première à se poser lors de la conception d’une formation est : Auriez-vous le goût de suivre la formation que vous préparez pour vos apprenants ?

Formation et nouvelles pratiques d’enseignement – Ludovia Magazine Share Tweet Email Daniel Gillard est inspecteur et formateur d’adultes après avoir été professeur d’histoire-géographie en collège et lycée puis inspecteur dans le premier degré ; une expérience complète qui lui permet aujourd’hui d’avoir le recul suffisant pour nous répondre sur la question de la modification des rapports formateurs-formés, avec l’arrivée du numérique. Aujourd’hui, il s’occupe notamment de la formation M@gistère en Gironde qui ne représente pas moins de 7000 enseignants à former. « C’est une formation de “masse“ », décrit-il. « Ce qui est frappant, c’est à quel point l’irruption massive de la formation à distance bouscule les certitudes ». Viaéduc : le nouveau réseau professionnel des enseignants Archive Publié le 20/05/2015 Lancement de produits

De la question des devoirs à l’apprentissage de l'autonomie dans le travail personnel, pistes et ressources pour la formation Sommaire Ce texte s'appuie sur la modélisation conçue par le centre Alain-Savary présentée dans le document "Concevoir des formations pour aider les enseignants à faire réussir tous les élèves", et notamment sur les cinq directions proposées pour concevoir la formation continue : Prendre conscience des inégalités générées par les devoirs à la maison et des ruptures didactiques entre les différents espaces/temps du travail personnel 1. La présentation efficace d’un objet de formation : Le savoir Les trois prochains articles vont traiter d’une autre demande que l’on m’a faite en ce qui a trait à la présentation efficace d’un objet de formation. J’ai divisé ma réponse en trois parties, la présentation efficace du savoir, du savoir-faire et du savoir-être. Premièrement, il est important de bien comprendre le concept d’efficacité dans une formation. L’efficacité c’est de produire un résultat utile. Par rapport à une formation, l’utilité est associée à l’apprentissage qui constitue la raison d’être de toute formation. Certains pourraient croire qu’une formation c’est la transmission d’un savoir par un enseignant, mais je trouve cette façon d’interpréter une formation comme archaïque.

En quoi la formation continue des enseignants contribue-t-elle au Les éléments qui contribuent à la formation, qu’elle soit initiale ou continue, restent bien souvent mystérieux, de l’ordre de la “ boîte noire ”. Cet article a le mérite de poser la question de cette élaboration, de cette percolation ou infusion, pour reprendre les deux métaphores les plus utilisées. Parler de “ formation tout au long de la vie ” est de nos jours une banalité. Pourtant, au moment où cette formation n’est pas seulement perçue comme le droit au développement personnel dont dispose tout individu, où elle est également considérée comme un devoir qui s’impose à chacun, tout au moins dans sa dimension de développement professionnel, il n’est pas illégitime de s’interroger sur les bénéfices attendus de cette dynamique largement véhiculée par le discours dominant, et de considérer la place spécifique de la formation continue des enseignants dans le développement des compétences professionnelles. Ce qui revient à : Quelles compétences peut-on construire en formation continue ?

Le forum de discussion en formation : un espace potentiel d’accès au rapport qu’entretient autrui avec les objets d’apprentissage 1.1. De l’enthousiasme pédagogique au questionnement 1En tant qu’objet empirique, le forum de discussion procède par échanges entre plusieurs utilisateurs de messages textuels asynchrones, organisés en fil de discussion. Dans un contexte de formation, il est la plupart du temps mis à disposition via une plateforme de formation (forum intégré à la plateforme). Il présente deux caractéristiques fondamentales que sont la permanence des contributions et le caractère public de la situation de communication proposée (Marcoccia, 1998).

3. La présentation efficace d’un objet de formation : Le savoir-être J’ai traité à plusieurs reprises des savoir-être. La présentation efficace d’un savoir-être peut sembler complexe de prime abord. Je vais essayer d’éclaircir ce type de représentation. Comme je l’ai déjà indiqué dans des présentations antérieures, le savoir-être s’apprend implicitement. On ne peut pas voir ni toucher le savoir-être. Evaluer les acquis : adapter l'évaluation aux niveaux de formation Evaluer les acquis de formation, oui mais comment ? Comment assurer l’adéquation entre les objectifs visés par la formation et l’évaluation censée mesurer leur atteinte ? Voici une proposition. Ma proposition est construite au croisement de deux taxonomies : « SOLO », pour « Structure of Observed Learning Outcomes » (Structure des résultats observés des apprentissages) de Biggs et Collis (1982) et Bloom (1956).

Related: