background preloader

Colloque « Didactique de l'oral » - Sommaire

Colloque « Didactique de l'oral » - Sommaire
Related:  pédagogieFormation 2017-2018Oral (individuel et collectif)

Star Wars Posters for Educators [Batch 2] – EDUWELLS It’s official, the world loves Star Wars. Thanks for all the 100s of messages of support after my first Star Wars Edu Poster set. I was asked to do some more specific topics, so here’s some more. Hope you enjoy them. I feel they cover important educational issues but in a humorous way to get teachers talking. Ask yourself, what is your school or district doing about some of these challenges. About these ads

Français - Ressources français C3 : Lecture et compréhension de l'écrit Lecture et compréhension de l'écrit au cycle 3 : enjeux et problématiques Une des singularités des programmes de 2016 réside en grande partie dans l'affirmation de la nécessité d'un enseignement explicite de la compréhension, ce qui implique la mise en place de stratégies identifiées. Au même titre que la lecture, enseignée de façon explicite, la compréhension peut et doit s'enseigner. Comprendre différents types de textes Affirmer que la réussite scolaire dépend en grande partie de la capacité à lire et à comprendre divers types de textes dans des contextes variés (sciences, mathématiques, histoire et géographie etc.) peut s'apparenter à une tautologie. L'enseignement des stratégies de compréhension permet à l'élève de devenir un lecteur actif qui peut contrôler sa propre compréhension. Travailler et évaluer la compréhension Il est souvent malaisé d'évaluer la compréhension en lecture en raison des compétences multiples mises en relation lors du processus de construction du sens.

Repères - Archives : Fascicule N° 24/25, 2001-2002 (nouvelle série) Enseigner l'oral GARCIA-DEBANC, Claudine ; DELCAMBRE, Isabelle [Éditorial] Enseigner l'oral ?p.3-22 NONNON, Elisabeth [Article] Des situations problèmes pour la verbalisation : difficultés à dire et travail de l'énonciation p.23-58 PROUILHAC, Micheline [Article] " Du proche au lointain "... ou comment travailler la mobilité énonciative en classe ? DREYFUS, Martine ; CELLIER, Micheline [Article] L'articulation écrit-oral à travers un dispositifp.89-112 PLANE, Sylvie [Article] Quelques repères pour la description d'explications : fonctionnement et dysfonctionnements de l'explication orale p.113-136 GRANDATY, Michel [Article] Évaluation des apprentissages oraux au cycle 1 p.137-150 FAVRAT, Jean-François [Article] L'oral dans les séances de résolution de problèmes de mathématiques à l'école primaire : des exemples de débats au CE1p.151-182 TREIGNIER, Jacques ; DELABARRE-BULOT, Évelyne [Article] Suffit-il de parler pour apprendre ? GARCIA-DEBANC, Claudine ; SANZ-LECINA, Éliane ; MARGOTIN, Magali RABATEL, Alain Anonyme

APPORT DES NOUVELLES T.I.C. Le développement de diverses habiletés intellectuelles Les technologies nouvelles ont le pouvoir de stimuler le développement des habiletés intellectuelles telles que la capacité de raisonner, de résoudre des problèmes, d'apprendre à apprendre et de créer. La spécificité de l'apprentissage à l'aide des nouvelles technologies Les nouvelles technologies peuvent contribuer de plusieurs façons à améliorer l'acquisition de connaissances dans diverses matières d'enseignement et le développement des habiletés et des attitudes qui sont reliées à ces connaissances. La nature et l'ampleur de ces apprentissages dépendent notamment de l'acquis préalable des élèves et des activités qu'ils accomplissent avec les nouvelles technologies. De l'intérêt pour une activité d'apprentissage La plupart des élèves manifestent un intérêt spontané plus grand pour une activité d'apprentissage qui fait appel à une technologie nouvelle qu'aux approches coutumières en classe. Le développement de l'esprit de recherche

Pédagogie : à quelles conditions l’école peut-elle innover Quel est l'impact de l'innovation pédagogique sur les inégalités et comment la soutenir ? Pour dépasser quelques lieux communs du débat médiatique actuel sur l'éducation, débat entre Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l'Education nationale et Philippe Watrelot, enseignant, ancien président du cercle de recherche et d'actions pédagogiques (Crap)-cahiers pédagogiques. Najat Vallaud-­Belkacem : Si l’école veut rester fidèle à ses missions, l’acquisition des savoirs et la préparation des élèves à devenir des citoyens, elle doit regarder la réalité en face : les publics scolarisés aujourd’hui ne sont pas du tout les mêmes qu’il y a cinquante ans. Philippe Watrelot : L’innovation est un mot piégé et paradoxal. N. Ph. N. Notre responsabilité est de garantir que les meilleures pratiques, une fois expérimentées et leur utilité prouvée, essaiment bien sur tout le territoire, et non de compter uniquement sur l’imagination et la bonne volonté des acteurs. Ph. N. N. N. Ph. N. N. Ph. N. Ph. N. N.

Français - Français cycle 3 - S'exprimer à l'oral L'expression orale des élèves est un des principaux moyens d'appréhender le monde et aussi d'y jouer un rôle et de faire entendre leur voix dans la société, à commencer celle qu'ils constituent avec leurs pairs et leurs enseignants. Enjeux et problématiques La spécificité première de l'expression orale tient à la l'engagement de la personne de celui qui parle. Certes, elle met en jeu de façon permanente les dimensions cognitives, mais elle se caractérise aussi par la mise en jeu du locuteur, de ses émotions, de son corps et de sa voix dans un rapport à l'autre qui est objet d'apprentissage à part entière. L'expression orale prend ainsi deux formes principales La parole de l'élève s'inscrit dans un échange (dialogue ou débat collectif) et prend appui sur la parole des autres (l'enseignant, ses pairs) avec laquelle elle interagit (on parle d'un oral « polygéré »). Premières indications de mise en œuvre pédagogique Comment former les élèves à la présentation d'exposés ?

Évaluer la participation orale spontanée en classe - Page 3/5 - Centre Académique Recherche- Développement, Innovation et Expérimentation Le développement d’un outil de simple observation des élèves quand ils répondent à une évaluation permet très clairement de surveiller et d’évaluer les attitudes requises pour se mettre en position de réussir. Il s’agit d’une échelle d’implication in situ qui met en évidence des comportements à tenir ou rejeter pour se placer en position de réussir ou de compromettre la réussite. Il suffit d’observer la gestion et l’exploitation intégrale du temps, l’implication ou l’agitation, la concentration ou le bavardage, pour s’apercevoir qu’en situation déjà, on observe des comportements qui sont des indicateurs très performants. Depuis l’utilisation systématique de l’outil, tous les élèves mis en garde tendent à corriger ces défaillances techniques et restent impliqués malgré les difficultés rencontrées (NB. L’an passé, je propose une grille d’évaluation de la maîtrise du texte et de la mise en scène théâtrale.

Enseigner plus explicitement : Pourquoi ? Qui ? Quand ? Quoi ? Où Télécharger tout le dossier (PDF - 20 pages - 2,1 Mo) Enseigner de manière plus explicite pour répondre à quels problèmes ? (Réponse de Patrick Rayou en 28 min 30) "La personne A se mésentend avec la personne B parce que la personne A est dans une logique parfaitement claire et cohérente pour elle, la personne B est dans une autre logique. player1 Vendre la mèche Patrick Rayou s’intéresse aux travaux de Bourdieu et Passeron qui montraient comment la connivence culturelle se faisait connivence intellectuelle en matière d’enseignement. Des processus plus complexes qu'il n'y parait (3 min25) La pédagogie explicite ne va pas de soi et conduit à s’interroger sur ce qui est explicitable, ce qui est explicité dans les pratiques et ce qu’il faudrait expliciter pour une plus grande efficience des apprentissages.D'une manière générale, les enseignants savent plutôt bien expliciter : Des sous-entendus aux malentendus (7 min 45) « L’École est un objet : Temps didactique, temps des apprentissages (17 min)

Related: