background preloader

Pédagogie explicite ? Britt-Mari Barth « L’apprentissage de l’abstraction.», une méthodologie pour mieux comprendre, un outil d'aide à… la réussite scolaire ? - Le chêne parlant

Pédagogie explicite ? Britt-Mari Barth « L’apprentissage de l’abstraction.», une méthodologie pour mieux comprendre, un outil d'aide à… la réussite scolaire ? - Le chêne parlant
Lors d'un précédent article, nous en étions à nous questionner sur la façon d'améliorer le processus de conceptualisation chez nos élèves... Partant du principe que les élèves choisissent des attributs inappropriés ou non essentiels, il convient – avions-nous dit - de les aider à déterminer lesquels le sont justement et ce qui les distingue des autres. L’une des méthodologies est l’entraînement à la perception et au questionnement. Quelle est la nature de cet entraînement ? L’une des réponses apportées par Britt-Mari Barth est l’inférence inductive. Qu’est-ce que l’inférence inductive ? Pas de panique… L’inférence inductive, c’est partir d’un exemple unique pour en déterminer une hypothèse qui sera ensuite validée ou non par l’expérience. « L’inférence inductive – nous dit Britt-Mari Barth, l’apprentissage de l’abstraction - infère une règle à partir d’une information limitée, à partir de l’observation de faits particuliers, des exemples. ». Les deux sont utilisées en sciences. Etc. Related:  outil pedagogique

Britt-Mari Barth « L’apprentissage de l’abstraction.» ou la primauté du concept Un peu comme monsieur Jourdin, nous fabriquons tous des concepts, nous utilisons des concepts, nous pensons par concept et ce, sans même nous en rendre compte. Pour Bruner… « L’acquisition des concepts est un aspect de ce qu’on appelle traditionnellement « penser »… mais nous avons insisté sur un sens plus large : pratiquement toute activité cognitive comprend et dépend du processus de la catégorisation », cite Britt-Mari Barth page 31 de son livre. Qu’est-ce qu’un concept ? Les concepts sont des représentations (par exemple d’un objet mais ça peut être également un sentiment, une action, etc.) dont on peut se faire une idée sans l’avoir en face de soi. « Quand quelqu’un décide que tels éléments vont ensemble pour certaines raisons, il a formé un concept, c’est-à-dire qu’il a décidé des critères qui permettent de classer ensemble certaines choses. Pour faire simple, prenons un concept concret, par exemple « boîte». Pourquoi les concepts sont-ils importants ? Conséquences importantes :

Comprendre l'apprentissage pour enseigner Nous partirons de l’un de nos principes : Enseigner, c’est mettre en place des situations (des dispositifs, des situations-problèmes, des activités … et pourquoi pas un bon exposé de synthèse) dans lesquelles l’étudiant(e) pourra apprendre. Ce « pourra » marque son intentionalité et une certaine indétermination. Nous nous baserons aussi sur une vidéo » Teaching teaching & Understanding understanding » qui tout à la fois inspire et illustre notre propos. « Teaching Teaching & Understanding Understanding » is an award-winning film about university and tertiary teaching generally. Le livre peut être examiné sur Scribd : Teaching for Quality Learning at University on Scribd Bien. I. Le défi pour l’enseignant est d’engager Robert dans un apprentissage en profondeur. Quelques points de cette première partie dont je vous propose un développement à présent (le point de vue des étudiants) : - Apprentissage en surface et en profondeur 1. - Les motivations à apprendre Retour aux 20 items II. III. IV.

6 Scaffolding Strategies to Use With Your Students What’s the opposite of scaffolding a lesson? Saying to students, “Read this nine-page science article, write a detailed essay on the topic it explores, and turn it in by Wednesday.” Yikes! No safety net, no parachute—they’re just left to their own devices. Let’s start by agreeing that scaffolding a lesson and differentiating instruction are two different things. Simply put, scaffolding is what you do first with kids. Scaffolding and differentiation do have something in common, though. So let’s get to some scaffolding strategies you may or may not have tried yet. 1. How many of us say that we learn best by seeing something rather than hearing about it? Try a fishbowl activity, where a small group in the center is circled by the rest of the class; the group in the middle, or fishbowl, engages in an activity, modeling how it’s done for the larger group. 2. 3. All learners need time to process new ideas and information. 4. 5. 6.

Les oeuvres des musées français en accès libre et gratuit — Enseigner avec le numérique Images d'Art présente les œuvres des musées français numérisées et documentées par l’Agence photographique de la Réunion des musées nationaux - Grand-Palais (Rmn-GP, structure née en 2010). Plusieurs milliers de reproductions sont actuellement disponibles comme l'Olympia d'Édouard Manet ou Le radeau de la Méduse de Théodore Géricault. Cette base affiche dès sa page d'accueil un défilement vertical d'images sélectionnées au hasard. Cependant, au lieu du parcours aléatoire, l'internaute peut tout à fait lancer une recherche plus précise, soit en utilisant le moteur de recherche général, soit en accédant aux cinq champs proposés (auteur, période, musée, technique, couleur dominante) par simple furetage ou recherche interne au sein de ladite catégorie. Chaque reproduction numérisée fait l'objet d'une présentation enrichie : notice descriptive, outils de partage et de téléchargement, vignettes de détail, suggestions d'œuvres, mots-clefs, liens hypertextes externes. Réseaux et médias sociaux

Pow Toon Pow Toon est un service en ligne qui permet de créer ses propres vidéos animées. Le logiciel propose des bibliothèques d’images (dans différents styles graphiques : dessins au trait, illustrations d’enfants, etc.) et des petites animations de personnages (contents, tristes, qui réfléchissent, etc.). Il y a aussi des flèches, des carrés, du texte qui s’écrit avec une main animée ou une main qui amène les objets. A tout cela, on peut ajouter des musiques de la bibliothèque ou notre propre musique, on peut même s’enregistrer pour mettre notre propre voix off ! Les professeurs, formateurs et élèves peuvent ainsi ponctuer leur discours d’animations sympathiques qui réveilleront leur auditoire. Cependant, attention, on ne devient pas “animateur vidéo” en 5 minutes. Voici le test que nous avons réalisé : Des bibliothèques d’images et d’animations rangées par style graphiqueL’outil le plus abouti du moment pour réaliser des animations sans connaissance technique.Diffusion directe sur youtube

La fiche-concept : un outil didactique pour l’enseignement et l’apprentissage des concepts info-documentaires La fiche-concept permet de rassembler de façon organisée tous les éléments de savoir relatifs à un concept et de les visualiser sur une seule page à l’aide d’un ensemble de 6 rubriques. Pour être maîtrisé, un concept doit être défini, formulé, illustré d’exemples et de contre-exemples, mais il lui faut encore pouvoir être situé dans un champ conceptuel et être représenté graphiquement. Enfin, et pour donner du sens à son apprentissage, il est nécessaire de préciser son intérêt dans certaines utilisations où il sera mobilisé par l’élève. Annexe 1. Annexe 2. Annexe 3. Pour prolonger la réflexion, lire La fiche-concept en didactique de l’Information-documentation : outil d’acculturation professionnelle, support pour la construction des connaissances ?

Les 7 clés de la mémoire Comment retenir ? Comment mémoriser son cours en vue des examens ? Comment retenir des listes de chiffres ou de noms ? Au-delà des techniques mnémotechniques – que j’aborderai dans d’autres billets – il y a quelques principes à pratiquer d’urgence pour favoriser une bonne mémoire. Comment entretenir sa mémoire ? En parallèle à la méthode en 5 étapes pour étudier, que je décris dans d’autres articles, il y a quelques principes généraux que vous devez respecter si vous voulez développer et entretenir votre mémoire. (Cliquez dessus pour l’agrandir ou ici pour la télécharger depuis Biggerplate). 1. Eh oui : comme dans la phase « projet » de notre étude efficace en 5 étapes, vous devez d’abord vous motiver. Pourquoi étudier cette matière ? Les motivations pour apprendre sont personnelles. Souvent, on a plusieurs motivations à faire quelque chose. 2. Pour créer ces liens, la meilleure méthode est de poser des questions. 3. 4. Chacun découvre le monde selon des sens privilégiés. 5. 6. 7.

Anton Makarenko : un art de savoir s'y prendre Anton Makarenko, instituteur de formation, prend en 1920, dans la province de Kharkov en Ukraine, la direction d’un établissement destiné à recevoir des adolescents délinquants, établissement qu’il rendra célèbre sous le nom de colonie Gorki. L’époque est rude, partagée entre la famine (les enfants ne mangent pas toujours à leur faim), le banditisme (Anton Makarenko organisera des tours de garde pour empêcher les pillages et assurer la sécurité des routes autour de la colonie), une gabegie chronique (il lui faudra constamment récupérer le matériel destiné à la colonie presque toujours « envolé »), et une pénurie généralisée (tout manque, les chaussures comme les lits). Si l’époque est rude, le travail qui se présente à Anton Makarenko ne l’est pas moins. Sur quoi s’appuie alors Anton Makarenko pour persévérer dans ces conditions et poursuivre une expérience si douloureusement débutée ? La compétence est l’autre pilier de la théorie éducative de Anton Makarenko.

Progression spiralée Pour interpeller une approche trop linéaire de la construction des connaissances Dernier ajout : 16 octobre 2013. Décloisonner Il y a plusieurs manières de décloisonner : en conservant les “ chapitres ” mais en choisissant des thèmes longitudinaux (espace, proportionnalité, transformation, …) Par le choix d’activités d’application qui réinvestissent « différencié chapitres » Par le choix d’activités d’entraînement Lors des activités d’approche de savoirs qui réinvestissent des savoirs anciens et en mettent en scène des nouveaux. Types de progression par chapitres : quelques séances pour une tranche de savoir par objectifs : chaque séance est tournée vers un objectif par micro-chapitres : une séquence mêlant plusieurs chapitres par situations : entrée par des problèmes référés à des maîtrises.

Un tableur pour suivre les scores de travaux en « îlots bonifiés » Par François Jourde, sur son blog profjourde.wordpress.com Tous ensemble ? La pratique de l’enseignement mixte ou hybride (dans l’espace de la classe et dans l’espace numérique) fait réfléchir à la spécificité des activités ne pouvant avoir lieu que dans la salle de classe. Peut-on vraiment travailler en groupe ? Une première réponse est bien entendu le face-à-face pédagogique entre un enseignant et un groupe. Un billet mordant de Mara Goyet (et ses nombreux commentaires) rappelle cette difficulté, pour l’enseignant comme pour les élèves. « J’avais […] commencé ma carrière en mettant les élèves par îlots de quatre […]. La question est bien : « Où est-ce qu’on nous apprend à travailler en groupe ? Une méthode : le travail en « îlots bonifiés » Il est possible de s’appuyer sur des dispositifs vertueux pour mieux travailler en groupes (même si aucun ne doit être fétichisé comme une panacée). Un tableur pour suivre les tables L’intérêt de la fiche de suivi numérique est multiple : lu : 1597 fois

Créer des vidéos et des animations pédagogiques - CREG B. Scène numéro 1 B.1. Nous allons introduire deux personnages, une femme et un homme, qui vont dialoguer et se présenter. Sélectionnez dans la librairie des items un homme et faites le glisser sur le côté droit de la scène. Sélectionnez l’homme et changez lui sa taille en cliquant sur un de ses coins. Cliquez à nouveau sur l’homme et remarquez que dans la zone de paramétrage (de l’item actif) à droite vous avez ses spécifications. Cela permet de relever les dimensions de notre homme afin de les appliquer à la femme pour qu’ils aient la même taille. Une fois les deux personnages de dimension égale nous allons les aligner. B.2. Remarquez dans la timeline en bas que les deux items sont répertoriés avec un nom suivi d’un numéro (en cas d’utilisation de plusieurs items du même type). Dans un premier temps nous allons les renommer « Femme » et « Homme » afin de les identifier de façon plus explicite. Attention, la vidéo est jouée en continu si vous ne l’arrêtez pas. B.3. B.4.

Le numérique au service de la différenciation pédagogique : adapter les écrits, les exercices et les évaluations – Ludovia Magazine L’université d’été Ludovia aura lieu du 23 au 26 août 2016 dans l’Ariège. Lors de cet événement des ateliers Explorcamps et Fabcamps seront proposés. Laëtitia Barrau, Natacha Dubois et Stéphane Delzongle présente « Le numérique au service de la différenciation pédagogique : adapter les écrits, les exercices (exerciseurs en ligne et utilisation de la réalité augmentée) et les évaluations ». Problématique pédagogique : Dans chaque classe, l’enseignant est confronté à l’hétérogénéité des élèves. Les enseignants ont besoin d’outils leur permettant d’adapter les cours, les exercices et les évaluations aux besoins de chaque élève pour faire de la différenciation pédagogique. Apport du numérique ou présentation de la techno utilisée : Nous présenterons une sélection d’outils numériques pour aménager l’environnement de travail de l’élève, adapter les écrits pour faciliter l’accès aux contenus, contourner ou compenser certains handicaps pour permettre un meilleur accompagnement de l’élève.

Moovly et Powtoon, pour des images animées Pour réaliser une capsule vidéo, il existe de nombreux outils en ligne. Parmi eux, Powtoon et Moovly sont deux outils similaires permettant de présenter les informations de façon animée. Si l’objectif et les fonctionnalités de ces deux logiciels sont analogues, leur approche et leur mode opératoire diffèrent légèrement. Alors, vous êtes plutôt Powtoon ou Moovly ? Moovly et Powtoon, des possibilités comparables Powtoon et Moovly sont deux logiciels accessibles via Internet. Avec ces deux outils, l’utilisateur dispose de bibliothèques de modèles, d’images, de décors et de musiques variées. Bien que Moovly et Powtoon permettent de réaliser sensiblement le même type de capsule, les deux logiciels ne disposent pas exactement des mêmes fonctionnalités. Alors, êtes vous plutôt Moovly ou Powtoon ? Résultats Si vous êtes plutôt Powtoon… Le graphisme des animations proposées par Powtoon n’est pas sans rappeler celui des cartoons. Le logiciel propose environ une vingtaine de thèmes différents.

8 concepts pour une pédagogie ouverte et hybride Au travers de mes nombreuses lectures sur la pensée et l’apprentissage à l’heure du numérique, 8 concepts semblent revenir : Cognition : avec les avancées de l’imagerie cérébrale, impossible aujourd’hui de ne pas tenir compte des processus mentaux qui se rapportent à la fonction de connaissance, de mémorisation, du langage, du raisonnement et de l’apprentissage dans la construction de dispositif pédagogiques. Communication : l’acte d’apprendre reste un acte social et d’échange. La relation avec l’enseignant et ses pairs sont au coeur du processus d’apprentissage. Collaboration : à l’heure de l’intelligence collective, il s’agit d’insister sur la co-construction dans l’horizontalité des relations humaines. Compétences : il s’agit de veiller à donner du sens aux connaissances pour les mettre en pratique au travers de capacités et d’attitudes qui permettront de construire des compétences transférables dans d’autres contextes, hors des murs de l’école. J'aime : J'aime chargement…

Related: