background preloader

Climat scolaire et bien-être à l'école

Coordination éditoriale : Fabrice Murat et Caroline Simonis-Sueur Avant-propos Fabrice Murat, Caroline Simonis-SueurLe bien-être renvoie à un degré de satisfaction individuel, des élèves ou des personnels, dans différents aspects de la vie scolaire. Le climat scolaire, quant à lui, ne se réduit pas à un indicateur agrégé des niveaux de bien-être individuels. Sa définition fait intervenir des dimensions collectives, en rapport avec les relations entre les élèves, les enseignants, les parents, etc. Par ailleurs, le climat scolaire n'est pas observé en tant que tel : on ne peut en mesurer que les conséquences (nombre de faits de violence, taux d'absentéisme) ou recueillir le point de vue des différents acteurs. Du « climat scolaire » : définitions, effets et politiques publiques Éric Debarbieux, Université Paris-EstL’amélioration du climat scolaire est devenue un enjeu majeur de politique publique en matière d’éducation. L’école à l’ère du 2.0 : climat scolaire et cyberviolence

http://www.education.gouv.fr/cid96049/climat-scolaire-et-bien-etre-a-l-ecole.html

Related:  réussite scolaireanatoileClimat scolaire : Vivre ensemble - Respecter - Coopérer - DébattreLe système éducatifClimat scolaire

Une école de la réussite pour tous 15/10/2014 Auditions de Mme Sylvie GEOFFROY MARTIN, Professeur des écoles et Vice-Présidente de l'Association école ouverte des Bourseaux et de M. Fabien GRANDJEAN, Coordonnateur, école Vitruve/Paris 20ème 12/11/2014 Auditions de Mme Viviane BOUYSSE, Inspectrice générale de l’éducation et de Mme Florence ROBINE, Directrice générale de l’enseignement scolaire (DEGESCO) 06/01/2015 Auditions de M. Jean-Yves ROCHEX, Professeur à l'Université de Paris VIII et M. Stéphane BONNERY, Maître de conférences en sciences de l'éducation à l'Université Paris VIII

» L’interdisciplinarité, 10 points à retenir et 10 ressources pour les équipes Chroniques en innovation et en formation Dans plusieurs académies à l’occasion de la formation des formateurs et de l’accompagnement de nombreuses équipes de collège sur site , nous[1] constatons la distorsion importante entre la dynamique des pratiques à l’œuvre, couplée à l’évolution des organisations engagée depuis quelques années et pourtant les inerties des représentations, ou encore les résistances des discours produits par ailleurs. Cette situation dialogique n’est pas inconnue ; elle marque une « transformation silencieuse » de l’Ecole, déjà évoquée dans un article précédent[2]. Un acronyme comme EPI cristallise l’attention comme les tensions. Le cartable des compétences psychosociales Un site ressource évolutif pour celles et ceux qui souhaitent renforcer les compétences psychosociales (CPS) des enfants et des pré-adolescents de 8 à 12 ans. Les compétences psychosociales ? Définition de l'OMS*

Climat scolaire et prévention des violences Climat scolaire et réussite : le climat scolaire pour et par les apprentissages La recherche scientifique prouve qu’un climat scolaire serein fait diminuer les problèmes de violence, l’absentéisme et le décrochage. Il contribue également, à côté de la qualité des pratiques pédagogiques, aux résultats et à la réussite des élèves : favorisant le bien-être de tous, il permet la disponibilité des enfants et des adolescents pour les apprentissages et celle des professeurs pour l’enseignement et l’accompagnement des élèves. Mais la relation est à double sens : si un bon climat scolaire est une condition des apprentissages, il est essentiel de considérer que les apprentissages contribuent aussi à la qualité du climat scolaire. Il s’agit des apprentissages disciplinaires, mais aussi des compétences transversales, aussi bien à l’école, au collège et au lycée (professionnel, général et technologique).

Le harcèlement, c’est quoi ? Le harcèlement se définit comme une violence répétée qui peut être verbale, physique ou psychologique. Cette violence se retrouve aussi au sein de l’école. Elle est le fait d’un ou de plusieurs élèves à l’encontre d’une victime qui ne peut se défendre. handicap et scolarité - les élèves perturbateurs au collège : des pratiques enseignantes inclusives Se demandant pourquoi des EP ne le sont pas avec certains enseignants, ils avancent l’hypothèse qu’il existe un contrat implicite entre l’élève dit perturbateur et l’enseignant dit en réussite avec cet élève. Partant de l’idée de contrat didactique (Brousseau, 1990), les chercheurs étudient les éléments de ce qu’ils nomment un contrat implicite entre enseignant et élève, à partir d’une série de 22 entretiens semi-directifs auprès d’enseignants et de jeunes EP. Outre l’organisation spécifique de l’espace de travail, six grandes catégories de variables apparaissent déterminantes dans le maintien ou l’évolution des comportements de l’EP : explicitation du cadre par l’enseignant, cohérence d’ensemble, constitution et régulation du groupe d’élèves, différenciation, responsabilisation des élèves et valorisation des réussites, diversification des pratiques enseignantes.

Les 30 ressources pédagogiques de la semaine du 18 au 24 décembre 2015 Evaluation Charles Hadji : Evaluer pour réussir ? Peut-on désamorcer le débat sur l'évaluation ? C'est le pari tenté par Charles Hadji. Le débat argumenté : quand la classe et la démocratie vivent - LeWebPédagogique En cette fin d’année, j’ai lancé mes élèves de 4ème sur « L’exercice des libertés en France », un des trois grands thèmes du programme d’Education civique. Au cours des séances, ils ont travaillé en groupe, en autonomie, à l’écrit, à l’oral (exposé, un débat argumenté est en préparation pour 2013) sur deux sujets d’actualité : Lors de ces séances, la capacité des élèves à prendre des initiatives, à avancer avec le reste du groupe ou à exposer clairement leur travail/opinion est aussi importante que le contenu. Il faut que ces citoyens en devenir possèdent cet outillage méthodologique : tout n’est pas parfait évidemment.

L’éducation inclusive en question Les 29 et 30 janvier 2018 ont été organisées à Paris les Journées de l’éducation inclusive, à destination des responsables et des formateurs du réseau des ESPE. L’objectif était double : réfléchir de manière collective à la mise en œuvre du CAPPEI (certificat d’aptitude professionnelle aux pratiques de l’éducation inclusive) et à l’évolution des pratiques de l’enseignant spécialisé vers une posture de personne ressource. De qui et de quoi parle-t-on avec l’usage du vocable « éducation inclusive » : des élèves en situation de handicap ou de chaque élève à besoin éducatif particulier ? Le concept de handicap est-il dès lors encore pertinent en milieu scolaire ? Les situations d’enseignement spécifique peuvent-elles être mises au service de tous ou peut-on penser les aides génériques comme première étape aux aides spécifiques ?

Related:  Compétences transversales