background preloader

Formateurs, pourquoi et comment digitaliser les formations

Formateurs, pourquoi et comment digitaliser les formations
Le modèle SAMR – pour Substitution, Augmentation, Modification, Redéfinition, élaboré par Ruben Puentedura, nous donne une grille de lecture de l’introduction du digital dans la formation. La simple substitution – un quiz sur les smartphones remplaçant les bons vieux cartons colorés- est amusante mais ne modifie pas véritablement l’expérience des apprenants. D’autres usages du digital permettent de redéfinir cette expérience, de l’enrichir. Introduire le digital dans nos formations, c’est donc nous demander en quoi les technologies peuvent favoriser un engagement plus actif des apprenants, et le réinvestissement des acquis en situation de travail. Les 100 outils « au top » Jane Hart, dans sa 9ème enquête sur les outils pour apprendre, publie la liste des 100 premiers outils. Le classement des outils par fonctionnalités est particulièrement intéressant. Sans prétendre à l’exhaustivité des fonctionnalités et des outils recensés par Jane Hart, j’obtiens cette photographie pour 2015 :

http://www.formation-professionnelle.fr/2015/10/26/formateurs-pourquoi-et-comment-digitaliser-les-formations/

Related:  se former à distance / Intelligence collaborativeAccompagnement à distanceE-learningfabinosladyagnes

Modalités pour apprendre à distance et digitalisation de la formation Suite du commentaire de l’étude conduite entre les mois d’avril et mai 2015 par L’Observatoire Cegos auprès de 2500 salariés et de 600 DRH-RF, commencé dans deux billets précédents. Nous nous intéressons cette fois aux modalités de formation à distance privilégiées par les entreprises et à la tendance générale à la digitalisation. 4 modalités arrivent en tête pour apprendre à distance Autonomie de l’apprenant dans une formation Il m’a semblé intéressant de formaliser l’autonomie de l’apprenant par rapport au formateur (j’inclus les enseignants dans ce terme de formateur) en m’appuyant sur les 3 unités du théâtre classique : unité de lieux, unité de temps, unité d’action. J’ai pris la liberté de remplacer le terme action par activité et propose 3 niveaux pour qualifier le niveau de contrainte, comme présenté dans le tableau ci-dessous : En cours classique (cours/TD/TP), l’apprenant doit être physiquement présent (ce qui impose une contrainte sur le lieu et le temps) et doit réaliser les activités prescrites par le formateur (c’est un cas général, j’imagine que certains doivent laisser une certaine souplesse ou liberté à leurs apprenants…) Lors d’une conférence retransmise ou avec livetweet, on peut suivre ce qui se dit à distance, il faut être disponible, mais on n’est pas obligé d’être physiquement présent. l’activité est toujours prescrite : écouter puis poser des questions si nécessaire.

Apprendre à apprendre Apprendre à apprendre, tout un programme ! Donner aux élèves les outils et les méthodes pour construire leurs connaissances et compétences, c’est une des clés de la réussite scolaire. Les enseignants en sont conscients, qui, à 83 %, ont plébiscité l’ajout des outils et méthodes pour apprendre au nouveau socle commun. Mais l’enjeu va plus loin que cela. Parce qu’apprendre, ça ne s’arrête pas aux portes de l’école, du collège ou du lycée. Pour former des individus émancipés, capables de penser et de vivre au sein de la société, il faut apprendre aux enfants à apprendre par eux-mêmes, tout au long de la journée et tout au long de la vie.

Des solutions existent à Grenoble On pourrait penser qu’au sein d’une technopole comme Grenoble, pionnière en technologie de pointe, le numérique est à la portée de tous en un seul clic. Pourtant la réalité du terrain et les chiffres dévoilent une autre réalité. Pour 30 000 grenoblois, les outils numériques viennent renforcer leurs difficultés sociales. Ce chiffre émane d’une étude d’Emmaüs Connect menée sur le territoire pendant près d’une année. Convaincue qu’il est urgent de donner à tous les citoyens les capacités d’utiliser les technologies numériques, la Région Rhône-Alpes et la Ville de Grenoble ont fait appel à Emmaüs Connect afin de construire la première stratégie d’inclusion numérique locale. Après une année d’enquête, de rencontres avec les acteurs de terrain et une analyse poussée de l’offre du territoire, l’association a clôturé l’année avec la remise de son rapport à la Ville et à la Région le 8 décembre 2015.

Modalités de formation : le présentiel se maintient en France Voici la suite du commentaire de l’étude conduite entre les mois d’avril et mai 2015 par L’Observatoire Cegos auprès de 2500 salariés et de 600 DRH-RF. Dans la continuité du billet CPF : un intérêt commun, nous nous intéressons cette fois, à l’évolution des modalités de formation. Téléchargez l’intégralité de l’enquête sur la formation professionnelle ou son résumé en infographie Le lent recul de la formation présentielle se poursuit dans les 5 pays interrogés 87 % des salariés européens, contre 91% en 2011, ont suivi des formations en salle et en groupe. Ils étaient 91% en France.

Travail et changement. Numérique et conditions de travail : les enjeux d’une transformation en marche La transition numérique n’est pas réductible à son aspect technique. Elle bouleverse l’ensemble des dimensions du travail, depuis ses organisations jusqu’à ses finalités, en passant par les manières de le réaliser et par les conditions dans lesquelles il s’exerce. Elle ouvre des perspectives de transformation sociale des rapports au travail et des organisations de travail sur la base d’un renouvellement des usages, des capacités et des relations, dont les acteurs sociaux commencent à se saisir comme enjeux de régulation collective. Feuilleter le n°362 de Travail & Changement L'apport scientifique et les avantages de la gamification dans le eLearning La gamification dans le eLearning est devenue très populaire ces dernières années car elle offre de nombreux avantages aux apprenants. Elle peut rendre l'expérience pédagogique non seulement agréable mais également plus efficace. En fait, il existe des éléments scientifiques qui prouvent l'efficacité de la gamification. Indépendamment de votre audience ou du sujet traité, la gamification dans le eLearning peut vous aider à créer des cours eLearning intéressants et éducatifs.

La génération internet et recherche d'emploi en ligne L'étude, par Yves-Marie Davenel, Docteur en anthropologie, Chargé d'étude chez Emmaüs Connect. En France, alors que deux millions de jeunes ne sont ni en emploi, ni en éducation, ni en formation, le numérique offre de nombreux services innovants destinés à faciliter leur insertion professionnelle. Ce paradoxe, allié à l’intuition que le numérique pourrait profiter davantage à ces jeunes, est à l’origine d’une enquête de plusieurs mois, conduite en immersion dans quatre missions locales, urbaines et rurales. Le premier constat est sans appel, un jeune homme de 25 ans me le résume parfaitement « Les gens estiment que la maîtrise d’internet ne nécessite pas de formation car c’est la génération internet, alors qu’en réalité, il y a plein de choses qu’on ne connaît pas ».

Gamification: innovation pédagogique ou effet de mode ? Sur le point de travailler avec des game-designers pour pousser plus loin le principe de jeu dans mes formations, j’ai interrogé Valérie Boudier* sur la gamification, le serious game et ce qu’ils apportent vraiment à l’expérience apprenante. Valérie Boudier est Responsable Pédagogique de KTM Advance** depuis 8 ans. Cliquez ici ou sur l’image pour voir sa vidéo sur TedX. A ma grande surprise, Valérie considère la gamification comme un effet de mode !

Edueto: excellente plateforme pour créer vos exercices interactifs et collecter les résultats Les plateformes se suivent et heureusement toutes ne se ressemblent pas. Edueto permet de créer des exercices interactifs variés, incluant des médias, d’inscrire des élèves sans mail et ‘affecter les exercices à des groupes choisis puis de visualiser les résultats. A l’accueil rien de bien extraordinaire, un menu vous propose d’accéder à différentes sections. Dans my library, vous retrouverez tous ls exercices que vous avez créé. Dans results se trouvent les résultats des différents exercices et enfin dans my students, vous pouvez créer vos groupes et vérifier les codes à fournir aux élèves pour qu’ils puissent s’inscrire.

La réglementation Une fois son projet de formation défini, le titulaire du compte doit respecter un certain formalisme pour le mobiliser. Les heures inscrites sur le compte permettent la prise en charge des dépenses de la formation et le versement de la rémunération durant la formation. Comment mettre en œuvre son CPF ? Seul le titulaire du compte, salarié ou demandeur d'emploi, peut prendre l'initiative de mobiliser son CPF.

Related: