background preloader

Avec le numérique, le professeur doit se réinventer

Avec le numérique, le professeur doit se réinventer
LE MONDE | • Mis à jour le | Par Maryline Baumard Le plus vieux métier du monde n'est pas celui que vous croyez. Dès la Haute Antiquité, des enseignants déambulaient sous les portiques : le passeur de savoir a largement préexisté à l'invention de la salle de classe et à l'enseignement frontal tel que nous le connaissons. Sous quelle forme leur survivra-t-il ? Que deviendra, demain, celui qui fut hier précepteur d'un ou deux élèves avant de s'adresser à ce groupe que l'on appelle « une classe » ? On considérait comme éternel ce regroupement par âges, inventé au XVIe siècle dans les collèges jésuites, qui a permis de dispenser la connaissance plus largement et plus efficacement ; mais l'enseignement en classe implose. C'est dans ce contexte que le numérique s'installe et ouvre de nouveaux horizons. Le robot qui fait classe à la place du maître, c'est de la science-fiction, certes, mais la pièce qui commence à se jouer n'est plus tout à fait la même qu'hier.

Teaching In The Cloud: How Google Docs Are Revolutionizing The Classroom Google’s online word processor has transformed the way teachers support students through the writing process. (alamosbasement/flickr) Any experienced English teacher knows the drill: on the dreaded due date, students bring printed copies of their essays to class, where we collect them, take them home, jot inscrutable comments in the margins, bring them back to class, return them, and then watch students promptly toss them in the recycling bin on the way out of the room. Ever since I made my students aware that I could easily spot cursory revisions, I’ve noticed substantial improvement in the quality of their writing. Google’s online word processor, Google Docs, has entirely transformed the way teachers can support students through the writing process, from the very first brainstorming activity to the feedback provided to students on their final drafts. Onto the composition process, where Google Doc’s sharing function changes the nature of communication between teacher and student.

Cinq obstacles à l’intégration des TIC à la pédagogie Pour ceux qui évoluent dans le monde de l’éducation depuis quelques années, vous aurez certainement réalisé à quel point le milieu de l’éducation peut être étouffant lorsqu’il s’agit de soutenir l’innovation pédagogique ou le changement décliné dans ses multiples facettes. Mais pourquoi un tel paradoxe ? Mandela cite que l’éducation est certainement le meilleur outil de changement. Comment peut-elle être un agent de changement alors qu’à la base, elle s’est cristallisée dans un conservatisme et une inertie peu éloquente ? À l’heure actuelle, les nouvelles stratégies d’enseignement exploitent plus souvent qu’à leur tour les nouvelles technologies de l’information et des communications. La démagogie et le besoin de s’opposer Les stéréotypes sont véhiculés à tous azimuts. Tout ce qui est nouveau y passe. Les enseignants geeks Pour leur part, les enseignants techno-friendly doivent se battre avec les préjugés de leurs collègues, de leur direction ainsi que ceux de leurs propres élèves.

30e anniversaire du CLEMI [Vidéo] [En direct] Assistez à la retransmission du colloque international "Citoyenneté et mutations médiatiques : quelle vision pour l'éducation aux médias ?" le 15 novembre à partir de 9h00 La captation vidéo est assurée notamment par les élèves du Lycée Louise Weiss d'Achères (78). "Citoyenneté et mutations médiatiques : quelle vision pour l'éducation aux médias ?" Le colloque international sur le thème "Citoyenneté et mutations médiatiques : quelle vision pour l'éducation aux médias ?" Le programme du colloque 8h00 Accueil des participants9h00Ouverture officielle10h00Séance plénière : "L'éducation aux médias, tout un monde"11h20Séance plénière : "Médias du XXIe siècle et enjeux de citoyenneté démocratique"14h00Groupes de travail - L'éducation aux médias, un outil d'ouverture interculturelle- Le numérique, vers une nouvelle éducation aux médias et à l'information- Les médias, quels partenaires pour l'éducation aux médias ? 16h00Séance plénière : "Journalistes lycéens, que devenez-vous?"

Optimiser le travail d'équipe (et trouver le bonheur au travail) Les équipes hautement performantes sont le fondement de la réussite dans un monde du travail en pleine évolution; l’optimisation de l’efficacité d’équipe n'a jamais été plus importante. Pour Joanna Wilson, vice-présidente et directrice de la pratique Communication dans le secteur de la santé au bureau de Toronto, la mise en place d’équipes qui sont cohérentes, productives, efficaces et agréables - et où les membres prennent plaisir dans leur travail et à travailler ensemble – n’arrive pas tout seul : elles doivent être créées et cultivées. Même les équipes les plus efficaces font face à des défis qui peuvent les empêcher d'atteindre leur plein potentiel. Lors d’une récente présentation à la conférence Women in Leadership de Career Women Interaction, Joanna a partagé ses idées sur quelques éléments clés qu’elle a identifiés au fil des ans pour optimiser l’efficacité d’équipe. Notre équipe éditoriale Web a récemment rencontré Joanna pour en savoir plus sur son approche. Communiquer.

Entretien avec André Tricot André Tricot est professeur d’université en psychologie à l’École supérieure du professorat et de l’éducation Midi-Pyrénées. André Tricot, bonjour et merci d’avoir accepté de vous soumettre au jeu de questions/réponses proposé par Docspourdoc ! Vous êtes intervenu lors du colloque « Enfants Mutants ? Révolution numérique et variations de l’enfance » à la Cité des sciences en octobre avec un exposé au titre qui nous a interpellés : « Comment l’ordinateur peut-il à la fois bouleverser le développement de l’enfant et ne pas affecter ses apprentissages scolaires ? Oui, ou disons que l’impact serait assez limité. Dans un article de la revue Sciences humaines paru en octobre 2013 et intitulé « École numérique : de quoi parle-t-on ? De nombreux travaux, depuis la fin des années 1980, c’est-à-dire avant l’émergence de la psychologie évolutionniste de l’éducation, ont mis en évidence le fait que les apprentissages scolaires étaient coûteux cognitivement [3].

PhilRoederer: Qualités d'un professeur... Alain Boissinot : « Il devient à la fois possible et nécessaire, grâce au numérique, d’enseigner autrement » Alain Boissinot est ancien recteur des académies de Bordeaux et Versailles, le métier qu’il a préféré, dit-il. L’actuel ministre de l’éducation nationale, Vincent Peillon, l’a nommé récemment président du Conseil supérieur des programmes. Vous trouverez sur le site du ministère le compte rendu de l’installation du Conseil, la liste de ses membres, la lettre de mission, les premières commandes passées par le ministre et des schémas explicatifs de son fonctionnement et notamment le calendrier de ses travaux, ci-dessous. On le voit, les travaux du CSP sont progressifs, très progressifs, même s’il travaille d’emblée sur l’intégralité de l’école du socle, de la maternelle au collège. Invité à évoquer la stratégie du CSP à Bordeaux à l’occasion des « Boussoles du numérique », Alain Boissinot, trop occupé par le lancement des travaux, a dû renoncer. M. M. Alain Boissinot : Tout à fait. M. Alain Boissinot : Et dans un deuxième temps, viendra le lycée mais, pour le moment, on a déjà fort à faire…

Le maître a-t-il perdu le monopole du savoir « Quelle est la probabilité pour que mes étudiants aient déjà tapé sur Wikipédia le sujet de mon cours ? » se demande Michel Serres avant chaque amphi. Cette question, confiée lors d'un entretien à Libération en juin 2013, résume le bouleversement introduit par le numérique dans la relation entre le professeur et l'étudiant : le maître a perdu le monopole du savoir. À l'ère du numérique, l'étudiant ne dépend plus de son professeur pour trouver des informations et accéder au savoir. Les savoirs et les compétences Les répercussions de ce bouleversement ébranlent considérablement la fonction transmissive de l'enseignant, jusque-là centrale, et avec elle, les fondements de toute la pédagogie traditionnelle. De la classe inversée... Avec le numérique et la prédominance de l'enseignant comme guide, on assiste au retour en force de la pédagogie active, inversée et collaborative, qui place l'étudiant au cœur de l'enseignement. …à l'inversion des rôles rédacteur : Julia Gualtieri

Pisa : Remi Brissiaud : Pour les maths, le redressement commence avec les programmes du primaire "Ne serait-ce pas parce que les performances en calcul sont aujourd'hui extrêmement dégradées dès le CM2 que, 4-5 ans plus tard, chez les élèves d'âge PISA, les performances en mathématiques ne sont pas ce qu'elles devraient être ?" Rémi Brissiaud, chercheur à Paris 8, attire l'attention sur l'enseignement des maths et particulièrement l'usage de la file numérique. Pour lui, "pour espérer un futur redressement, il n'y a pas d'autre solution que de revenir aux causes de l'effondrement qui s'est produit en CM2". Autrement dit changer en profondeur l'enseignement des maths au primaire. Les résultats de l'enquête PISA 2012 viennent de sortir : ils sont très mauvais pour les élèves français. Comme toujours, les causes d'un tel phénomène sont vraisemblablement plurielles mais il y a une cause qui commence à être bien documentée et sur laquelle il faut revenir : les performances en calcul des élèves de CM2 français étaient bonnes en 1987 mais elles se sont effondrées entre 1987 et 1999.

Éducation : prêts pour l'iClasse ? Pierre Poulin a équipé toute sa classe d’iPad ou d’ordinateurs. Mais il n’est pas nécessaire de faire de même pour lancer un tel projet. Deux ou trois élèves peuvent utiliser un appareil à tour de rôle. – Photo : Mathieu Rivard Les élèves de l’iClasse comptent sans doute parmi les plus heureux du Québec. « Pour que les élèves réussissent, il faut qu’ils aient le goût de venir à l’école », dit leur enseignant, Pierre Poulin, 47 ans, un précurseur qui a fait entrer la techno dans sa classe il y a plus d’une décennie. À l’automne 2012, deux commissions scolaires et une quinzaine d’écoles secondaires privées ont décidé de faire le virage sans attendre de directive ministérielle : depuis, la tablette numérique fait en général partie du matériel scolaire obligatoire en 6e année du primaire et en 1re et 2e secondaire (elle s’étendra progressivement aux autres niveaux). Ainsi, en 2012-2013, plus de 5 000 jeunes Québécois ont appris leurs leçons sur un iPad. Le bureau du prof ?

« The Next 10 Years » : 9 innovations présentées par France TV (LeWeb13) Pour la conférence LeWeb13 à Paris, le groupe France Télévisions s’est projeté en 2025 pour présenter neuf innovations et services technologiques qui devraient, pour la plupart, devenir des usages courants d’ici une dizaine d’années. Comme l’an dernier, ils émanent d’entreprises françaises : des lunettes connectées à la voiture sans chauffeur, des technos 4K ou 5G inédites à des applications concrètes de connectivité par la lumière en passant par de nouveaux écrans surprenants. Démos cette semaine sur notre stand ! 1 Première mondiale : des images vidéo 4K via Internet en P2P L'Ultra-Haute Définition (U-HD) pourrait arriver plus vite que prévu. A la fin de la décennie, 90% des téléviseurs seront en Ultra-HD (appelée souvent 4K), avec une qualité d’image époustouflante, quatre fois meilleure que l’actuelle haute définition. Restent des obstacles majeurs : le prix – qui va baisser- et le poids d’images lourdes à transporter. 2 Les lunettes connectées, nouveau « must have » de la vie numérique

Apprendre à résoudre des problèmes avec la théorie de la charge cognitive Apprendre, implique fortement la mémoire : si un élève ne retient pas ce qui a été vu en classe, il n’apprend pas. Les recherches sur la mémoire permettent de donner des conseils directement applicables en classe. De ce point de vue, la théorie de la charge cognitive est une mine d’or pour de nombreux professeurs. Cette théorie part du principe que les élèves utilisent deux types de mémoires lors de l’apprentissage. A coté de la mémoire à long terme, qui mémorise nos connaissances et nos souvenirs, on trouve une mémoire à court terme, qui peut stocker des informations durant quelques dizaines de secondes. Cette mémoire de travail sert de porte d’entrée pour la mémoire à long terme : ce qui doit être mémorisé va d’abord transiter par la mémoire de travail avant de pouvoir être mémorisé. Il est évident que les performances s’effondrent quand on dépasse cette capacité. Par exemple, tentez de résoudre de tête ces deux additions : Un train part d’une gare A, pour aller à une gare B.

Get Serious about Computer Science Education When we carry in our pockets more computing power than the total computing power there was in the world in those days when we were racing to the moon, shouldn’t our students know more about how their computing devices work… and how to program them? Computers in our pockets should make this a lot easier than what some of us did in those ancient times… when huge computers with punch cards meant going deep into the basement of a university building, but it hasn’t. Why is it that our students are lacking the most important universal languages of today? Why is it that many computer-programming educators are teaching it using one teaching computer, from a whiteboard, and their students are pantomiming programming at their desks without devices? Shouldn’t computer programming be a graduation requirement rather than an elective… if it is an elective at all? When Google is talking about creating robot companions, and Amazon talking drone deliveries, shouldn’t education future-thing, too? Summary

Élémentaire, mon cher Watson ! Apologie de la créativité chez l’enseignant Peut-être avez vous déjà remarqué qu’il existe très peu de ressources qui mettent en relief l’importance de la créativité chez les enseignants. Non pas que les enseignants ne soient pas créatifs en tant que tel, mais trop de ces derniers se bornent à suivre des manuels scolaires ou des cahiers d’exercices plutôt qu’élaborer eux-mêmes le matériel qu’ils utilisent. Trois raisons principales expliquent ce fait. Dans un premier temps, c’est une question de temps. Les enseignants sont surchargés par la nature d’une tâche qui augmente sans cesse. Secundo, la précarité du statut professionnel des enseignants est également à la base du problème. Finalement, certains enseignants préfèrent suivre à la lettre la séquence des manuels scolaires ou des cahiers d’exercices qui y sont attachés pour mieux suivre les prescriptions du programme de formation. Les manuels scolaires ont, en fait, l’effet contraire de celui qu’ils prétendent accomplir. S’il était enseignant, Watson dirait peut-être :

Related: