background preloader

Manuels de lecture du CP : et si on apprenait l’égalité ? étude des représentations sexuées et sexistes dans les manuels de lecture du CP

Manuels de lecture du CP : et si on apprenait l’égalité ? étude des représentations sexuées et sexistes dans les manuels de lecture du CP

http://www.centre-hubertine-auclert.fr/etudeCP

Related:  Dossie EMC: Egalité fille garçonEn CP, lire et écrireUN certain nombreGenre, stéréotype, éducation à la mixité, égalité filles/garçon.

Parler du féminisme et du genre à des enfants et des ados Je m’aventure en terrain légèrement inconnu, car je m’adresse généralement, par défaut, à un public adulte (non, je ne parle pas d’un site porno). Je sais que des adolescent·e·s me lisent mais je n’adapte pas mon discours en fonction de publics précis. Ce post évoque différentes ressources et s’adresse à à des adultes (parents, professeurs, éducateurs/trices…) qui souhaiteraient parler de féminisme et de genre à des enfants ou des ados, mais aussi évidemment à ces derniers·e·s. Je ne remets pas ici les différents blogs et sites que je recommande déjà dans les liens (colonne de gauche). Ce serait super que vous partagiez les ressources que vous connaissez et/ou utilisez en commentaire, ce sera utile pour tout le monde (y compris moi!).

Recherche Goigoux : vidéos du colloque Efficacité des pratiques d’enseignement de la lecture et de l’écriture au cours préparatoire - 25 septembre 2015 Colloque de présentation des premiers résultats de la recherche coordonnée par l’Institut français de l’Éducation / ENS de Lyon : étude de l’influence des pratiques d’enseignement de la lecture et de l’écriture sur la qualité des premiers apprentissages (LireEcrireCP) Le rapport et sa synthèse sont en ligne Le 25 septembre, à l’Institut français de l’Éducation / ENS de Lyon, les chercheurs engagés dans l’étude LireÉcrireCP ont exposé leurs premiers résultats. Pour aller au-delà de la question des méthodes de lecture, ils ont décrit les pratiques d’enseignement qui ont été observées, pendant trois semaines, dans 131 classes, en prenant en compte un ensemble très détaillé de variables pédagogiques (modalités, de regroupement, formes d’aide, différenciation…) et didactiques (nature des tâches, durée, supports, outils…). En savoir plus

La littérature jeunesse face aux stéréotypes de genre Comme dans les médias, l’image des filles et des femmes, des garçons et des hommes dans la littérature -et en particulier la littérature jeunesse- a un impact considérable sur la construction de l’identité sexuée des filles et des garçons. Amazone a épinglé pour vous quelques initiatives en contre-pied des filles rêveuses et des garçons actifs. Des livres non sexistes, ça existe ! Des références pour commencerLa Commission jeunesse du Service général des Lettres et du Livre (Fédération Wallonie-Bruxelles) a publié Les bibliothèques s’impliquent Amazone a le plaisir de mettre à l’honneur notre voisine, la Bibliothèque communale de Saint-Josse-ten-Noode.

Les 5 au quotidien Lors mon dernier stage en 2e année il y a 2 ans, j'étais tombé en amour avec les 5 au quotidien ( que j'entrevoyais depuis quelques temps sur les blogues anglophones). À mon école, le RAI est maintenant étendu jusqu'en 4e année et les 5 au quotidien y sont aussi intégrer. Je sais qu'au 3e cycle, on utilise plus les 3 au quotidien ( lecture à soi, écriture et travail sur les mots). Mes élèves font déjà de la lecture à soi et de l'écriture ( les 5 à 7). Et le besoin en orthographe sera toujours là.

Egalité fille garçon, parité : comment enseigner cela en classe ? Enseigner la parité, belle idée, mais comment s'y prend-on ? Piste 1 : la littérature de jeunesse : On peut étudier des héroïnes intéressantes en littérature de jeunesse.Découvrir absolument les éditions Talents Hauts, dont une des lignes éditoriales est l'égalité des sexes.Un coup de coeur pour La princesse et le dragon qui est, parait-il, un incontournable. (selon @2vanssay)Lire des contes, relever les adjectifs employés en fonction du sexe des personnages, les réécrire.. (@vincentcarriere)En commentaire, des visiteurs conseillent Mademoiselle Zazi a-t-elle un zizi ? et Rose bonbon

Lire et écrire au CP : l’ambition de la réussite Bernard Devanne La contribution à la réflexion sur le CP que j’annonçais dans mon texte paru dans ces colonnes le 30 septembre (« Parler, lire et écrire à l’école primaire : une redéfinition des cycles, pour quelle politique de réussite ? ») met l’accent, je le rappelle, sur deux orientations fondamentales : - la production d’écrits individuelle et quotidienne : le rôle de l’écriture dans la construction des compétences de lecture, et ce dès l’école maternelle, n’est pas une idée neuve ; cette approche a été argumentée et illustrée par Célestin Freinet il y a maintenant trois quarts de siècle (1) ; depuis les années 80, elle a été théorisée par différents chercheurs, ce qui a conduit – tardivement – les programmes à préciser en 2002 « Ecrire est l’un des meilleurs moyens d’apprendre à lire » ; Ce qui suit ne sera pas la chronique d’une année de CP : ce sont les premières semaines, puis les premiers mois qui revêtent un caractère décisif.

Savoirs CDI: Littérature de jeunesse et genre La question du genre est bien au cœur des recherches récentes en littérature de jeunesse et une des priorités de l'école pour les années à venir. L'analyse sociologique de Sylvie Ayral, « La fabrique des garçons » [51] avait démontré, en 2011, combien les stéréotypes ancrés inconsciemment en chacun de nous pouvaient infléchir les comportements des adultes, comme des élèves. Son étude portait sur cinq collèges aux caractéristiques socioculturelles très diverses et témoignait de chiffres plutôt édifiants puisque 75 à 84% des élèves ayant reçu une punition sont des garçons et ils représentent 84,2 à 97,6% des élèves « sanctionnés pour violence sur autrui ». La sociologue posait donc la question d'une tendance à la transgression et à la violence qui serait d'un tempérament, d'une nature masculine voire relever d'une fatalité comme semblent le penser adultes et élèves des deux sexes. Les jeunes filles sont donc « reléguées » dans des activités dites « féminines ».

ChanGements pour l’égalité - Des îles et des ailes - 2015 Aujourd’hui, l’égalité femmes/hommes apparaît à beaucoup comme un combat dépassé ou secondaire alors que, les déterminismes sociaux sont toujours à l’œuvre dans la société et que l’émancipation sociale ne va pas de soi.En enfilant ses « lunettes » de genre, ChanGements pour l’égalité (CGé) a voulu interroger le rôle émancipateur de l’École et examiner ce qu’elle ouvre comme horizon aux élèves - filles et garçons - pris en étau entre un discours égalitaire et une réalité qui ne l’est pas. À travers un dispositif d’analyse collective, CGé a donné la parole aux enseignant-e-s, aux formateurs et aux formatrices d’enseignant-e-s qui se mobilisent sur cette question. Pourquoi ce choix ? Qu’est-ce qu’ils et elles entreprennent dans leurs classes/groupes et avec quelles intentions ? Quelles sont les questions traitées, avec quelles méthodologies ?

Lire et écrire au CP Devanne [partie 2] Bernard Devanne 2. Comprendre et exercer son pouvoir sur l'écrit Le genre à l’école maternelle : les représentations, jugements et attentes des enseignantes de grande section 1Depuis les années quatre-vingt-dix, de nombreuses recherches en éducation se sont interrogées sur le rôle de l’école dans la socialisation des garçons et des filles et dans la « fabrication » de différences liées au sexe. À partir de l’observation des pratiques enseignantes à l’œuvre dans la salle de classe, elles ont mis en évidence différents processus quotidiens par le biais desquels les élèves accumulent un capital d’expériences différent en fonction de leur sexe d’assignation et au travers desquels ils apprennent à devenir une élève-fille ou un élève-garçon (Zaidman, 1996 ; Mosconi, 2001). 2Au niveau de l’école maternelle, les recherches sur cette problématique liant genre et pratiques enseignantes sont moins nombreuses et les résultats sont parfois même contradictoires. 3La première partie de cet article est consacrée à la présentation des éléments de la problématique dans laquelle s’inscrit la question des représentations différenciées en fonction du sexe des élèves. Procédure

Related: