background preloader

Les chateaux forts

Les chateaux forts
Histoire - Cinquième Les châteaux au Moyen-Age Pourquoi appelle-t-on les châteaux du Moyen Age des "châteaux forts" ? Le nom de "château fort" est apparu lorsque les châteaux ont cessé d'être utilisés comme des moyens de défense. En effet, ils se sont transformés, à l'époque moderne (XVe - XVIIe siècles), en lieux d'habitation luxueux, élégant et sans aucun rôle défensif. Dès lors, du point de vue des heureux locataires d'un château "moderne", il était nécessaire d'ajouter un épithète au mot château pour désigner ceux, plus solides et moins élégants du Moyen Age : le mot "fort" était tout désigné ! A quoi sert un château ? Pendant le Moyen Age, l'insécurité règne. En temps normal, le château fort sert à loger le seigneur, sa famille, ses chevaliers vassaux, ses hommes d'armes et ses serviteurs. En temps de guerre, le château peut abriter les gens qui vivent autour du château comme les familles des hommes d'armes ou des serviteurs, les paysans des alentours, qui fuient les envahisseurs. Retour

http://brevehistoire.free.fr/Histoire/ActHist5_chateau1.htm

Related:  les châteaux fortsChâteauxChâteaux - A Classer

Description du château fort Cliquez sur les étiquettes pour avoir la description des éléments du château. Description des éléments du château Les armes de siègeLes tours de sièges : Un moyen de prendre le château sans le détruire était de passer par dessus les murailles. On remplissait alors les fossés de terre ou de broussailles. Puis on escaladait les murs, à mains nues ou à l'aide d'échelles ou de cordes. Château fort Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Ne doit pas être confondu avec Château. Des informations de cet article ou section devraient être mieux reliées aux sources mentionnées dans la bibliographie, sources ou liens externes (indiquez la date de pose grâce au paramètre date). Améliorez sa vérifiabilité en les associant par des références à l'aide d'appels de notes. Un château fort (ou château-fort) est une structure fortifiée, essentiellement construite et habitée par la noblesse au Moyen Âge en Europe, au Moyen-Orient et en Asie.

chateau Le château fort : signe de puissance D'abord construit pour défendre le territoire contre les envahisseurs, le château domine le domaine et contrôle les routes. A la fois demeure royale ou seigneurale et cantonnement d'une garnison, le château fort, avec ses tours puissantes et ses solides murailles, était un symbole de pouvoir. Ces redoutables forteresses apparurent au Xè s., lorsque s'effondra l'empire de Charlemagne et que l'autorité du roi passa aux mains des comtes et de leur vassaux. Conçues pour maîtriser une région et ceux qui l'occupaient, les forteresses dominèrent l'Occident pendant près de cinq siècles. Au Xè s., les premiers châteaux sont de simples tours de bois entourées d'une palissade et édifiées sur des buttes, les MOTTES.

Château fort English Español Cherchez une image : Explorez par thème Lexique du château fort - Francetv Éducation Archère Ouverture verticale pratiquée dans un mur permettant le tir à l’arc ou à l’arbalète dans un but de défense. Equivalent : meurtrière. Assommoir Ouverture généralement percée au-dessus d'une porte, permettant le jet de projectile verticalement sur les assaillants. Barbacane Fortification en avancée du pont-levis, destinée à protéger l'entrée du château fort. Beffroi (ou tour de siège) Engin en bois et ayant la forme d’une tour, utilisée pendant les manœuvres d’approche des murs de fortifications, plus haute que celles-ci pour pouvoir tirer à l’intérieur de la place forte. Bélier Instrument d'attaque, formé d’une poutre en bois, porté à bras ou suspendu à des bâtis mobiles, pour enfoncer les murs de fortifications ou les portes.

Château fort Au Moyen Âge, un château fort (du latin castellum) est une grande maison fortifiée où vivent le seigneur, sa famille, ses serviteurs et ses soldats 1. Description[modifier | modifier le wikicode] Château fort du Moyen Âge Dans un château fort, se trouvent généralement : Évolution des châteaux forts[modifier | modifier le wikicode] Le château à motte La construction du château à motte ne requiert pas de compétences techniques très élaborées, et les tâches les moins spécialisées sont assurées par les villageois dans le cadre des corvées dues au seigneur. C'est le cas du creusement du fossé circulaire qui entoure l'édifice. La terre recueillie est rejetée à l'intérieur, de manière à créer ou surélever la motte, qui atteint de 10 à 30 m de haut. Le remblai peut aussi être constitué de cailloux ou de gravas venus d'autres chantiers. Parfois même, on enterre (on "emmotte") un édifice antérieur pour en faire la base de la motte. La palissade et surtout le donjon peuvent nécessiter les compétences de menuisiers et charpentiers.

Les chateaux du X au XVIIeme siecle </b>*} L'Ecu d'armes {*style:<b> C'est la plus basique et ancienne arme de défense utilisée par les guerriers durant tout le Moyen-Âge. L'écu ou bouclier évolue au gré des progrès techniques et militaires pour perdre peu à peu ce rôle. Progressivement abondonné au milieu du <i>XIV </i><b><i>ème </i></b><i> siècle, </i>il conserve finalement sa fonction comme support d'armoiries.

Evolution de la construction d'un château-fort Paradoxalement, les châteaux n'ont été qualifiés de "forts" qu'au XIXe : cela allait de soi à l'époque ! Les fonctions du château-fort Le château-fort cumule plusieurs fonctions : c'est un lieu d'affirmation du pouvoir pour le seigneur : il a une fonction ostentatoire car plus le bâtiment est imposant et plus il est doté de moyens de défenses exagérés dans leur forme ou leur nombre, plus le seigneur impressionne et affirme sa puissance. Il assoit ainsi son rang notamment face aux châtelains voisins ou aux paysans qui en dépendent. Les évolutions dans le temps

Moyen-âge : vocabulaire augmenté - Ti'loustics - Explorer le monde Cette période, il est prévu que je travaille sur le Moyen-âge avec mes élèves de maternelle. Nous allons donc lire des histoires de princes et de princesses, construire des châteaux en cartons, des boucliers avec des armoiries ou nous entrainer aux lettrines et enluminures. Mais on ne pouvait pas traverser le Moyen-âge sans aborder le vocabulaire propre aux châteaux forts ! A noter : Il y aura aussi les chevaliers dans un article à venir… Alors, voici des affiches en réalité augmentée qui vont permettre aux enfants d’apprendre le vocabulaire nécessaire en écoutant, regardant ou en s’entrainant à replacer les mots proposés. Pour élèves lecteurs ou non lecteurs !

Lexique du château fort - Article Archère : Ouverture verticale pratiquée dans un mur permettant le tir à l’arc ou à l’arbalète dans un but de défense. Equivalent : meurtrière. Assommoir : Ouverture généralement percée au-dessus d'une porte, permettant le jet de projectile verticalement sur les assaillants. Barbacane : Fortification en avancée du pont-levis, destinée à protéger l'entrée du château fort. La construction du château de Guedelon Au démarrage du chantier, nous sommes en 1228. Louis IX, futur Saint-Louis, vient d'être sacré Roi à Reims. Mais trop jeune pour régner, c'est sa mère Blanche de Castille qui assure la régence du royaume jusqu'en 1235. Localement, la Puisaye est sous le contrôle du baron Jean de Toucy. Elle est encadrée au sud-est par le comté d'Auxerre-Nevers sous l'autorité de Mahaut de Courtenay et au nord par le Gâtinais capétien.

ABC des châteaux-forts sur internet, annuaire des sites sur les châteaux Ce site vous propose de vous faciliter les recherches d'informations sur les châteaux, enceintes de ville ou de village, forts, églises fortifiées... A ce jour plus de 1700 monuments ont été répertoriés sur 650 sites internet ! Vous êtes un passionné de château-fort et de fortification, et vous êtes déprimé en voyant s'afficher sur votre moteur de recherche préféré plusieurs millions de pages parlant de "château". L'ABC des châteaux-forts est fait pour vous ! Pour chaque monument identifié, il vous fournit la liste des sites internet qui présentent un ou plusieurs aspects de ce monument.

Les paysans au Moyen-Âge Durant le Haut Moyen-Age, l'alimentation des paysans est peu variée.Il s'agit essentiellement de lentilles, pois, vesces et fèves mais aussi de quelques fruits et légumes, et des ressources du poulailler. Leurs repas sont accompagnés de pain bis, réalisé à base de farines d'avoine et de seigle. Pour les plus riches, les plats sont plus élaborés, parfumés aux épices d'Orient ou agrémentés de fruits secs et d'huile d'olive, consommés avec du pain blanc de froment pur. Les herbes aromatiques tiennent une place importante dans la cuisine médiévale. La menthe, la sauge, le romarin, le persil sont utilisés. Le tranchoir, tranche de pain rassis sur laquelle est découpée la viande, fait office d'assiette.

Related:  palomag29serge47