background preloader

Des AOC à la carte [carte]

Des AOC à la carte [carte]
Cet article propose un jeu de 4 cartes sur les AOC/AOP françaises. Il s’agit ici de revenir sur la genèse de ces cartes. Pour un commentaire plus complet et problématisé sur la place des AOC et des produits de terroir dans la dynamique des espaces ruraux, nous renvoyons le lecteur vers le Bouron-Georges*, dont la publication prochaine permettra de retrouver deux des cartes présentées ici. * Jean-Benoît BOURON & Pierre-Marie GEORGES, Les territoires ruraux en France, une géographie des ruralités contemporaines, Ellipses, Paris, 454 p., 2015. (disponible à partir du 8 septembre 2015). À l’heure de l’open-data et de la profusion de productions (carto)graphiques qui l’accompagnent, l’adage qui veut que « faire une carte, c’est faire des choix » passe parfois au second plan. Lorsqu’il s’agit de cartographie quantitative, on parle de discrétisation pour qualifier la manière de découper une série statistique, et donc la façon de comprendre son impact sur la représentation. Source : protégée).

http://geotheque.org/aoc-carte-cartographier-appellations-origine-controlee/

Related:  11.3. Les espaces de faible densité et leurs atoutsC3, Les espaces de faible densité et leurs atoutsVignoble

Pôle d'observation des territoires de montagne [ressource] Le pôle d’observation des territoires de montagne est une instance interministérielle dont l’ambition est d’être à la fois un outil de connaissance de ces espaces et un outil de suivi des politiques publiques territoriales les concernant, prenant en compte les textes législatifs fondateurs, intégrant les impératifs du développement durable et répondant aux attentes des institutions (comités de massif, Conseil national de la montagne). Le pôle d’observation des territoires de montagne réunit des représentants du CGET dont un commissaire de Massif, des représentants des ministères de l’Agriculture, de l’Ecologie, du ministère chargé du tourisme, de l’Outre-mer. Il réunit également différents organismes partenaires et experts : Météo France, IRSTEA Grenoble, Cerema, Insee. Son secrétariat est assuré par l’Observatoire des territoires du CGET. Les « zones de montagne » - soit la combinaison de ces deux facteurs.

Les mutations paysagères engendrées par l’arrachage viticole, un vecteur de mobilisation des acteurs territoriaux dans l’Hérault Abstracts Le département de l’Hérault a été confronté, de 1980 à 2011, à l’arrachage de la moitié de son vignoble, dans le cadre de la Prime à l’abandon définitif, mesure structurelle européenne destinée à assainir le marché européen du vin. Celle-ci a engendré des mutations paysagères profondes dans les territoires héraultais, liées au changement de destination des parcelles arrachées et à la rupture de l’équilibre entre production et paysages viticoles.

La forêt en France métropolitaine Qu'est-ce qu'une forêt ? La forêt est un territoire occupant une superficie d’au moins 5 000 m2 avec des arbres pouvant atteindre une hauteur supérieure à 5 mètres à maturité, un couvert boisé de plus de 10 % et une largeur moyenne d’au moins 20 mètres. Elle n’inclut pas les terrains boisés dont l’utilisation prédominante du sol est agricole ou urbaine.Cette définition est celle adoptée au niveau international (FAO).

La Champagne et la Bourgogne viticoles inscrites au patrimoine de l'Unesco L'organisation onusienne s'est prononcée en faveur d'une entrée des coteaux, maisons et caves de Champagne, ainsi que des « climats » du vignoble français de Bourgnogne. Les coteaux, maisons et caves de Champagne, ainsi que les « climats » du vignoble français de Bourgnogne sont inscrits au Patrimoine mondial de l’Humanité, a annoncé samedi 4 juillet l’Unesco sur Twitter. Réuni jusqu’à mercredi à Bonn, en Allemagne, le comité du patrimoine mondial de l'organisation onusienne s’est prononcé en faveur d’une entrée de ces spécificités de la Champagne et de la Bourgogne viticoles. Les coteaux, maisons et caves de Champagne correspondent aux « lieux où fut développée la méthode d’élaboration des vins effervescents, grâce à la seconde fermentation en bouteille, depuis ses débuts au XVIIe siècle jusqu'à son industrialisation précoce au XIXe siècle », explique l’Unesco. Beaune et Dijon récompensés

Les parcs nationaux de France « Un lundi, 14 juillet 1819 (elle n’oublia pas la date), Victor annonça qu’il était engagé au long cours, et, dans la nuit du surlendemain, par le paquebot de Honfleur, irait rejoindre sa goélette qui devait démarrer du Havre prochainement. Il serait, peut-être, deux ans parti. La perspective d’une telle absence désola Félicité ; et pour lui dire encore adieu, le mercredi soir, après le dîner de Madame, elle chaussa des galoches, et avala les quatre lieues qui séparent Pont-l’Evêque de Honfleur. Quand elle fut devant le Calvaire, au lieu de prendre à gauche, elle prit à droite, se perdit dans des chantiers, revint sur ses pas ; des gens qu’elle accosta l’engagèrent à se hâter.

Les Climats de Bourgogne inscrits à l’Unesco ! - Le Bien Public Larmes et explosions de joie, bras en l’air, congratulations, chaudes empoignades, applaudissements nourris… Après de longues heures d’attente, vers 17 h 20 hier, à Bonn (Allemagne), les membres de la délégation de l’Association des Climats du vignoble de Bourgogne au patrimoine mondial de l’Unesco (*) n’ont pas caché leur joie et leur fierté à l’annonce de l’inscription finale. Plus tôt, vers 16 h 30, à quelques instants seulement du passage du dossier des Climats lors de la 39e session du Comité du patrimoine mondial de l’Unesco, la tension était à son paroxysme. Dans les couloirs, très chauds, du Centre international de conférences de Bonn (WCCB), ancien siège du parlement fédéral allemand (Bundestag), les membres de la délégation bourguignonne étaient on ne peut plus concentrés, entre espoir, stress et appréhension. 16 h 37, le dossier est présenté Après plusieurs dossiers étudiés depuis 9 heures est enfin arrivé le tour de celui des Climats, à 16 h 37 exactement.

images Site Web pour cette image Pour le plaisir de découvrir le coup de pinceau de Manu Larcenet, ... askell.com Recherche par imageImages similaires Retour à la terre - France 2 [vidéo] Changer de vie ! Qui n'en a pas rêvé un jour ? Eh bien, certains l'ont fait… Après avoir été informaticien, ouvrier, juriste ou fonctionnaire, des hommes et des femmes ont tout plaqué pour partir à la campagne et devenir paysans, débranchés du système industriel. Ces ex-citadins qui ont choisi de quitter la ville pour un environnement plus naturel, on les appelle les "néo-paysans"… C’est le cas d’Emeline et Valère, qui ont repris un troupeau d’une quarantaine de chèvres pour faire des fromages fermiers à Blaizac, en Ardèche. Il y a quelques années, les paysans ardéchois prenaient ces néo-ruraux pratiquant le retour à la terre pour des marginaux… Aujourd’hui, 70% des nouveaux paysans du département ne sont pas issus du monde agricole. data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==

whc.unesco English Français Aidez maintenant ! 103 467 membres S'identifier

Related: