background preloader

Parcs naturels régionaux de France [ressource] [officiel]

Parcs naturels régionaux de France [ressource] [officiel]

http://www.parcs-naturels-regionaux.fr/

Related:  C3, Les espaces de faible densité et leurs atoutsAssociations d'élus/collectivités

images Site Web pour cette image Pour le plaisir de découvrir le coup de pinceau de Manu Larcenet, ... askell.com Retour à la terre - France 2 [vidéo] Changer de vie ! Qui n'en a pas rêvé un jour ? Eh bien, certains l'ont fait… Après avoir été informaticien, ouvrier, juriste ou fonctionnaire, des hommes et des femmes ont tout plaqué pour partir à la campagne et devenir paysans, débranchés du système industriel. Ces ex-citadins qui ont choisi de quitter la ville pour un environnement plus naturel, on les appelle les "néo-paysans"… C’est le cas d’Emeline et Valère, qui ont repris un troupeau d’une quarantaine de chèvres pour faire des fromages fermiers à Blaizac, en Ardèche. Il y a quelques années, les paysans ardéchois prenaient ces néo-ruraux pratiquant le retour à la terre pour des marginaux… Aujourd’hui, 70% des nouveaux paysans du département ne sont pas issus du monde agricole.

VILLES THERMALES Association EHTTA (European Historic Thermal Towns Association) L’association européenne des villes thermales historiques (EHTTA) est un réseau créé en 2009 à Bruxelles, composé de 24 villes thermales membres (dont par exemple Evian, Enghien-les-Bains en France, Baden Baden en Allemagne, Bath au Royaume-Uni, Ourense en Espagne, Acqui Terme en Italie, Montecatini Terme en Italie, la région de Karlovy Vary en République Tchèque, Budapest en Hongrie, Bursa en Turquie…) situées dans 11 pays européens, possédant un patrimoine architectural emblématique et dont les propriétés curatives des eaux minérales sont reconnues à l’échelle de l’Europe. La Route des Villes d’Eaux du Massif Central, l’Association Nationale des Communes Thermales Italiennes (ANCOT) et la Fédération Thermale et Climatique Française (FTCF) sont membres associés d’EHTTA.

Des AOC à la carte [carte] Cet article propose un jeu de 4 cartes sur les AOC/AOP françaises. Il s’agit ici de revenir sur la genèse de ces cartes. Pour un commentaire plus complet et problématisé sur la place des AOC et des produits de terroir dans la dynamique des espaces ruraux, nous renvoyons le lecteur vers le Bouron-Georges*, dont la publication prochaine permettra de retrouver deux des cartes présentées ici. * Jean-Benoît BOURON & Pierre-Marie GEORGES, Les territoires ruraux en France, une géographie des ruralités contemporaines, Ellipses, Paris, 454 p., 2015.

Développement Urbain L'AFDU (Association Française du Développement Urbain) porte dans ses gènes les 22 années d'expérience de l'AFVN (Association Française des Villes Nouvelles) à laquelle elle s'est substituée en 2004 (parution au Journal Officiel). Elle a reconduit sa structure unique en trois collèges - élus et représentants des secteurs public et privé - qui garantit son pluralisme et son ampleur de vue : Grâce à cette structure tripartite, sans équivalent en France, les adhérents de l'AFDU peuvent en permanence : RENCONTRER les différents acteurs, tous concernés et impliqués dans le développement urbain, échanger informations et points de vue, faire partie d'un réseau unique au plan national.

Pôle d'observation des territoires de montagne [ressource] Le pôle d’observation des territoires de montagne est une instance interministérielle dont l’ambition est d’être à la fois un outil de connaissance de ces espaces et un outil de suivi des politiques publiques territoriales les concernant, prenant en compte les textes législatifs fondateurs, intégrant les impératifs du développement durable et répondant aux attentes des institutions (comités de massif, Conseil national de la montagne). Le pôle d’observation des territoires de montagne réunit des représentants du CGET dont un commissaire de Massif, des représentants des ministères de l’Agriculture, de l’Ecologie, du ministère chargé du tourisme, de l’Outre-mer. Il réunit également différents organismes partenaires et experts : Météo France, IRSTEA Grenoble, Cerema, Insee. Son secrétariat est assuré par l’Observatoire des territoires du CGET. Les « zones de montagne »

Cités Napoléoniennes L'histoire napoléonienne a marqué nos cités de France et d'Europe. Ce patrimoine mérite d'être mieux connu, mieux mis en valeur, mieux partagé, mieux visité. C'est autour de ces constats que nous avons voulu créer une fédération de cités européennes d'histoire napoléonienne. Dans l'action du grand homme, ce sont les valeurs de la Révolution, du siècle des Lumières, les idéaux de Liberté, d'Egalité, de Fraternité qui nous relient. Réhabiliter les sites historiques, encourager la recherche historique, promouvoir nos musées et la culture vivante, nous ouvrir aux citoyens de nos pays et de l'Europe, c'est parcourir les chemins complexes, contradictoires et parfois antagonistes par lesquels ces idéaux se sont imposés en Europe.

La forêt en France métropolitaine Qu'est-ce qu'une forêt ? La forêt est un territoire occupant une superficie d’au moins 5 000 m2 avec des arbres pouvant atteindre une hauteur supérieure à 5 mètres à maturité, un couvert boisé de plus de 10 % et une largeur moyenne d’au moins 20 mètres. Elle n’inclut pas les terrains boisés dont l’utilisation prédominante du sol est agricole ou urbaine.Cette définition est celle adoptée au niveau international (FAO). Les bosquets, territoires occupant une superficie supérieure ou égale à 500 m2 et inférieure à 5 000 m2 avec un couvert boisé de plus de 40 % sont exclus de cette définition. Depuis plus d'un siècle, la forêt en France métropolitaine s'étend et s'enrichit, couvrant aujourd'hui 16,5 millions d’hectares soit 30 % du territoire. C’est l’occupation du sol la plus importante après l’agriculture qui couvre plus de la moitié de la France métropolitaine.

RELATIONS INTERNATIONALES Le Club Ville de l’Iddri rassemble des partenaires des secteurs public, privé, et associatif qui ont pour objectif de contribuer à une compréhension partagée des leviers de développement urbain pertinents pour une transition vers la ville durable. Il ne s’agit pas de définir de façon normative ce qu’est une ville durable, mais de comprendre, à partir d’études de cas et d’un travail d’analyse, comment les mécanismes de la fabrique urbaine se transforment face aux objectifs – environnementaux et sociétaux – de développement durable. L’ambition du Club Ville est de dépasser la fragmentation des points de vue et des approches sectorielles et/ou disciplinaires parfois contradictoires, pour les intégrer dans une perspective pragmatique de la durabilité.

La diagonale se vide ? Analyse spatiale exploratoire des décroissances démographiques en France métropolitaine depuis 50 ans Nous remercions particulièrement Jean-Philippe Antoni et les organisateurs du colloque Théoquant de 2013 qui nous ont permis d’avoir une première discussion avec des collègues géographes. Ce travail s’intègre dans la dynamique de l’observatoire démographique de la Méditerranée - DemoMed ( dirigé par Isabelle Blöss. 1La géographie française a connu dans les années 1970-80 un débat important autour de l’existence et de la qualification d’une « diagonale du vide ». Le terme, dont on ne retrouve pas l’origine exacte (Fumey, 2009), qualifie une diagonale traversant la France du sud-ouest au nord-est et caractérisée par des densités de population plus faibles qu’ailleurs.

APASP L'association organise et anime ainsi périodiquement un échange avec l'ensemble des acteurs via - Des colloques à Paris, en Région mais également en Outre-Mer - Des séminaires, des sessions de formation sur des thèmes d’actualités - La publication d’articles, actualités et revues de presse hebdomadaires A l’heure du digital, l’association proposera également dès 2017 à ses adhérents, un accès à de nouveaux outils pour rester au contact de l’actualité via les réseaux sociaux, des tchats, web conférences ou encore un accès à une application mobile dédiée. Adhérer à l’APASP, c’est vous assurer Sur le plan juridique - Une maîtrise permanente et commentée de la réglementation des marchés publics

Les plus gros trous perdus de France En déambulant dans les campagnes de France on peut vite se retrouver dans un trou perdu isolé de tout. Mais au juste, où sont ces trous perdus ? Autrement dit : où sont les points les plus éloignés de tout lieu habité ? On s’était déjà servi des données carroyées de l’Insee pour visualiser la france du vide : grâce à elles on connait la population dans chaque carreau de 200 mètres de côté sur tout le territoire de France métropolitaine. On peut les réutiliser pour identifier les plus grands cercles ne comprenant aucun lieu habité, et ici on ne conserve que le plus grand cercle inhabité pour chacun des 96 départements (pour la méthodo, un petit schéma explicatif en fin de post, le tout réalisé comme d’habitude avec R). Le palmarès des départements dotés du plus grand cercle inhabité

Réseau national des collectivités pour l’habitat participatif © Ville de Grenoble Le réseau national des collectivités pour l'habitat participatif a été créé en 2010 afin de réunir les collectivités (communes, intercommunalités, régions…), souvent sollicitées par des initiatives citoyennes en la matière, et souhaitant mutualiser leurs expériences sur le sujet. Un outil opérationnel Ce réseau constitue à la fois : une plateforme d'échanges d'expériences, un outil opérationnel et engagé pour faire de l'habitat participatif une composante des politiques publiques, mais aussi un levier de lobbying. Société : les oubliés de Grigny Sur la façade du centre commercial de Grigny (Essonne), il n'y a plus d'enseigne et à l'intérieur plus grand monde, la galerie est déserte, depuis que l'unique supermarché de la ville a fermé ses grilles pour de bon. Les habitants doivent prendre le bus, direction les communes voisines pour faire leurs courses. À 30km de Paris, Grigny, 30 000 habitants, n'a donc plus aucun supermarché. L'essentiel de la population habite dans deux quartiers, avec des tours et des logements sociaux, qui sont désertés par les commerces.

Related: