background preloader

Usages internet adolescents

Usages internet adolescents
42,230 views Plan du diaporama ... Plan du diaporama - Diapo 1 à 9 : les usages et les problématiques liés au web - Diapo 10 à 19 : Travailler avec le web. - Diapo 20 à 24: Publier sur le web. - Diapo 25 à 27 : Le droit sur Internet lié à la publication - Diapo 28 à 34 : Les outils de discussion. - Diapo 35 à 45 : Les risques sur Internet (pédophilie, diffamation, contrôle parental). - Diapo 46 à 49 : Facebook - Diapo 50 à 52 : Nomadisme - Diapo 53 à 59 : 1 journée d'Internet Crédits images : - diapo2 : - diapo3 : - diapo9 = diapo2 - diapo11 : - diapo14 : - diapo15 : - diapo16 ; - diapo18 : - diapo19 : - diapo22 : - diapo24 : - diapo26 : capture d'écran du site megaupload : - diapo 27 : - diapo29 : - diapo30 : - diapo31 : - diapo32 : - diapo33 : - diapo34 : - diapo35 : - diapo38 : Capture de la vidéo gouvernementale : - diapo40 : - diapo42 : - diapo43 : - diapo45 : - diapo46 : - diapo51 : - diapo53 : Statistics Views Total Views Views on SlideShare Embed Views Actions

http://www.slideshare.net/ctoutnet/ctoutnetv3-1

Related:  pratiques numériques des adolescentsPratiques des jeunes : info, médias, numériqueforum irepsLes français de l'internetsharbal

Pratiques numériques des jeunes en 2012 (présentation) Spécialiste du numérique éducatif (TICE), Michel Guillou a diffusé en mars 2012 sur son blog, une présentation intitulée les pratiques numériques médiatiques des jeunes (ici dans sa version actualisée de mai 2012) qui fait le point sur des enquêtes statistiques et des utilisations sur cette thématique avec des données récentes et une mise en perspective actualisée (46 diapositives). La grande qualité de ce support est d’indiquer des données avec mention en légende des sources (études, enquêtes, rapports, statistiques…) que ce soit le CREDOC, TNS-SOFRES, LEtudiant.fr, Ipsos… Des sources variées souvent complémentaires mentionnées avec les dates de publications de ces mêmes données. La présentation les pratiques numériques médiatiques des jeunes offre par ailleurs une vision originale avec d’une part le point de vue des enfants/adolescents et d’autre part celles des parents sans oublier le prisme des professionnels.

Les ados et la planète Internet J’ai eu le bonheur d’intervenir une fois de plus auprès de parents d’élèves du secondaire cette semaine. Le sujet des apprentissages au contact des nouvelles technologies était au centre des préoccupations de l’organisme de participation des parents qui m’avait contacté en vue de cette présentation. Plus de quatre-vingts personnes étaient donc présentes à l’École secondaire De Rochebelle dans la région de Québec.

S'informer 1) Internet, c’est comme le reste, cela s’apprend ! Ce n’est pas parce qu’ils savent faire plein de choses, ils ont absolument besoin de vous pour se poser les bonnes questions face à l’écran et développer des pratiques intéressantes et sûres, basées sur des valeurs familiales partagées. Que vous soyez experts ou pas, le numérique doit faire partie des sujets de discussion et des objets d’éducation dans la mesure où il tient une place centrale dans la vie scolaire, sociale, culturelle… et amoureuse de vous enfants. 2) A la maison, mettez l’ordinateur et la tablette dans une pièce commune plutôt que dans la chambre des enfants au départ. Cela permet d’aider les plus jeunes à acquérir leur autonomie, de pouvoir discuter de leur vie en ligne, d’être là s’il se passe quelque chose d’anormal et d’apprendre et de découvrir avec eux.

Inpes : Les collégiens 2.0 L’enquête HBSC (Health Behaviour in School-aged Children) est menée sous l’égide de l’OMS tous les 4 ans depuis 1982. Actuellement, plus de quarante pays, essentiellement européens, y participent. Elle a pour objectifs d’appréhender la perception qu’ont les élèves de 11 à 15 ans de leur santé et de leur vécu au sein de l’école, de leur groupe de pairs et de leur famille ainsi que d’en analyser les déterminants. Sa périodicité permet de mesurer les évolutions, et son caractère international donne lieu à des comparaisons entre pays européens. Elle est un outil précieux pour les personnes chargées d’élaborer des stratégies de prévention en direction des jeunes. En 2010, pour la France, elle a concerné 14 000 élèves environ.

Dyslexie, dysphasie, dyspraxie… faire lire votre IPad Comment faire ? Ou découvrir Voice Over 1) Allez dans Réglages 2) Puis Accessibilité Culture de l'information et nouvelles pratiques médiatiques - CRDP de l'académie d'Aix-Marseille - Centre régional de documentation pédagogique - SCEREN Rendez-vous annuel de la profession, la journée des professeurs documentalistes des Bouches-du-Rhône a eu lieu le 31 mai 2012. Elle nous a permis de réfléchir ensemble aux nouvelles pratiques informationnelles des jeunes et aux conséquences induites pour les professionnels de la recherche documentaire. 10h00-11h00 : Karine Aillerie, CNDP Adolescents et numérique : Quelles sociabilités ? Mémoire de Master 2 par Gwénaëlle André, animatrice multimédia à Ploemeur (56) Gwénaëlle André est une pionnière des espaces publics numériques. Animatrice multimédia à Ploemeur depuis plus de 12 ans dans cette commune bretonne, elle a favorisé des projets numériques qui s’inscrivent sur le territoire en introduisant une approche pédagogique qui pose un recul critique par rapport aux outils et aux pratiques avec les publics ainsi qu’une dimension créative (cf. ses activités dans un article de NetPublic.fr publié en juillet 2010). Depuis lors, Gwénaëlle a repris des études pour préparer un Master 2 Sciences de l’Éducation « Technologies de l’Education et de la Formation » à l’Université Rennes 2.

ENQUETE SAONE ET LOIRE 2010 Le projet sur la cybercitoyenneté initié en 2009, basé dans un premier temps sur une enquête départementale a aboutit dans un premier temps à la formation de correspondants établissement les 30/03 et 01/04. Les gendarmes N’Tech ne pouvant intervenir dans tous les collèges pour faire de la prévention auprès de nos élèves, il a été proposé de former des correspondants sensibilisés à la loi, aux risques et aux réponses adaptées à apporter aux élèves. Le point sur la loi

Le mobinaute abandonne peu à peu la télévision La concurrence des écrans fait rage et la télévision perd de sa superbe. Les smartphones et les tablettes deviennent de plus en plus l'écran privilégié pour consommer des médias ou des contenus. Selon une étude d'InMobi, un des géants de la publicité sur mobile, les mobinautes français consacrent globalement 7 heures et 18 minutes par jour à la consommation de médias, dont 1 heure 46 minutes sur smartphones et 34 minutes sur tablettes soit un total de 2 heures et 20 minutes (hors SMS/appels) contre 1 heure et 38 minutes seulement devant la télévision et 1 heure 47 sur PC. Dans le même temps, plus de la moitié (68 %) des utilisateurs de l’Internet mobile se servent de leur mobile en regardant la télévision. Une opportunité de taille pour les stratégies de TV sociale (2e écran, écran splitté etc...)

L'Agence nationale des Usages des TICE - Le BYOD : pour quel projet pédagogique ? par Karine Aillerie * BYOD (ou BYOT) est l’acronyme de l’expression anglophone « Bring your own device/technology ». Plusieurs traductions francophones ont été proposées, telles que : AVAN (« Apportez votre appareil numérique »), PAP (« Prenez vos appareils personnels ») ou AVEC (« Apportez votre équipement personnel de communication »), retenue par la Commission générale de terminologie et de néologie française. Ce phénomène est apparu aux états-Unis au tournant des années 2000. Il est contemporain de la multiplication des équipements personnels et mobiles, de la diffusion des pratiques connectées dans les divers contextes sociaux (personnels, famille, école, travail…).

Informations : Culture numérique des jeunes Ce dossier documentaire a été créé depuis 2011 à l'occasion d'une formation intitulée "CDI et culture numérique des jeunes" dans le cadre du CEPEC en lien avec Olivier Fauvet, Bruno Devauchelle, formateurs TICE. Monique Saroul, professeur-documentaliste et formatrice.Il est constamment actualisé. Jacqueline Verdier, documentaliste-formatrice Textes de référence. Enquêtes et ressources numériques Jeunesse et Internet : Un adolescent sur cinq croit tout ce que dit Google La publicité sur Internet n’est pas toujours clairement définie. Et de nombreux jeunes internautes au Royaume-Uni n’arrivent pas à faire la différence avec une recherche classique. Les enfants et adolescents d’aujourd’hui ont beau être des « digital native », c’est à dire des jeunes ayant grandi dans un environnement numérique, cela ne veut pas dire qu’ils ont la faculté de déceler ce qui est vrai ou pas. Et de nombreux publicitaires jouent sur cette confusion. C’est ce qu’a mis en lumière Ofcom, un site anglais qui s’occupe de réguler les médias, dans leur dernière étude.

Related: