background preloader

Observatoire des réseaux sociaux 11/2011

Observatoire des réseaux sociaux 11/2011

La confidentialité de l'information face au droit De tout temps les hommes ont cherché à préserver des informations qu’ils considéraient comme stratégiques. C’est l’un des aspects des rites initiatiques et au fond, la réglementation du secret de fabrique s’en éloigne assez peu aujourd’hui. Mais bien d’autres dispositifs juridiques ont été forgés pour garantir la confidentialité de l’information. Nous en esquissons ici un panorama. La protection des personnes physiques C’est l’un des premiers fondements de la confidentialité. Le respect de la vie privée L’article 9 alinéa 1er du code civil dispose : « Chacun a droit au respect de sa vie privée ». Sur cette base, la jurisprudence s’est efforcée de définir les contours de la vie privée et de la protéger contre la publication soit d’informations indiscrètes, soit d’images (photo ou vidéo) portant atteinte à celle-ci (c’est l’un des aspects du droit à l’image des personnes physiques). La protection des données à caractère personnel Les données « sensibles » Le droit à l’oubli Comment agir ?

Créer son réseau social, pourquoi et comment ? Nous avons eu le plaisir d’assister au dernier Worksession d’Osereso “Pourquoi et comment créer votre propre plate-forme websociale ?” animé par Emeric Ernoult d’Affinitz. Au cours de cet atelier pratique d’une durée de 2h, nous avons eu une présentation complète de l’intérêt de la mise en place une communauté virtuelle, avec les écueils et les bonnes pratiques. Vous trouverez ci dessous les slides de la présentation : Et voici ci dessous un résumé de cette conférence : – Si votre communauté potentielle rassemble des dizaines de milliers de personnes (ex: les marques de luxe), il est alors indispensable de segmenter sa base en sous segments qui ont des motivations différentes selon un dénominateur commun (ex: sacs, robes…) car une communauté trop généraliste ne peut perdurer. – Mettre en place et créer une communauté prend du temps (plusieurs mois), il faut donc savoir prendre son temps et laisser la communauté grandir en acceptant qu’elle ne rapporte pas d’argent sur le court terme.

ENQUETE SAONE ET LOIRE 2010 Le projet sur la cybercitoyenneté initié en 2009, basé dans un premier temps sur une enquête départementale a aboutit dans un premier temps à la formation de correspondants établissement les 30/03 et 01/04. Les gendarmes N’Tech ne pouvant intervenir dans tous les collèges pour faire de la prévention auprès de nos élèves, il a été proposé de former des correspondants sensibilisés à la loi, aux risques et aux réponses adaptées à apporter aux élèves. Le point sur la loi Que dit la loi ? Un mémento résumant les principaux points de l’intervention du chef Gillet Mémento Cybercitoyenneté Le powerpoint présenté par le Chef Gillet lors de la formation Information des correspondants Résultats de l’enquête en Saône et Loire en 2010 Ce powerpoint présenté par S Pernaton lors de la formation des correspondants établissement présente les points marquants de cette enquête. L’enquête dans votre établissement ? Le questionnaire à faire remplir par vos élèves : un A4 recto verso.

Avantages des réseaux sociaux (et inconvénients) Les réseaux sociaux ont révolutionné Internet. On peut définir la communication via les médias sociaux comme « le fait de communiquer en utilisant tous les moyens proposés par Internet pour initier un dialogue, échanger, partager, écouter, entrer en relation... »1 . Les grands gagnants sont les blogs, Facebook, Twitter, Youtube, Dailymotion, Flickr. S'exprimer à titre personnel ou au nom de votre association Avant toute chose, il est important de différencier la prise de parole sur les médias sociaux à titre personnel ou au nom de votre association. Les avantages et inconvénients ne sont pas les mêmes. A titre personnel, nous vous conseillons d'être vigilant. Au niveau de votre association, il faut accepter la co-construction et la co-diffusion des messages. Les avantages des réseaux sociaux pour votre association Facebook, Twitter, etc. offrent des fonctionnalités de partage propices à la viralité. Les inconvénients des réseaux sociaux pour votre association Pour aller plus loin :

Les nouveaux médias sociaux ne sont peut-être pas si nouveaux que ça La lecture de la semaine, il s’agit d’un post du blog que Cynthia Haven, critique littéraire, tient sur le site de l’université de Stanford, en Californie. Le titre du post : “Les nouveaux médias sociaux ne sont peut-être pas si nouveaux que ça”. “Si vous vous sentez submergés par les médias sociaux”, commence Cynthia Haven, “sachez que vous n’êtes pas les premiers dans l’Histoire. Une avalanche de nouvelles formes de communication s’est abattue aussi sur les Européens des 17e et 18e siècles. “Le 17e siècle a vu la conversation exploser”, explique Anaïs Saint-Jude, directrice du programme BiblioTech de Stanford, “c’était la version moderne de la surcharge d’information”. La révolution copernicienne, l’invention de l’imprimerie, l’exploration du Nouveau-Monde… tout cela devait être digéré au fur et à mesure que cela se produisait. Et le service public des postes a été pour nos ancêtres l’équivalent de ce que sont pour nous Facebook, Twitter, Google + et les smartphones. Xavier de la Porte

Les réseaux sociaux, enjeux et limites Les Autonomes de Solidarité Laïques ont, depuis des décennies, la fonction de soutenir et de défendre leurs adhérents lorsqu’ils sont victimes d’une agression, qu’elle soit physique ou morale. Mais elles ont aussi la faculté, grâce à un nombre très important d’observations, de percevoir les évolutions de la relation entre les différents acteurs de la vie de l’école ou de l’établissement. Un simple regard sur les chiffres que nous publions chaque année montre que les conflits liés à l’usage de l’Internet sont en significative augmentation. Lors de l’année 2009-2010, sur environ 5000 dossiers dits de « Protection juridique », environ 6% relevaient de l’usage de cet outil (soit près de 200 dossiers). Si ce chiffre est en augmentation depuis 5 à 10 ans, et le sera encore sur l’année scolaire qui vient de s’écouler, force est alors de constater que les raisons ou les supports des conflits évoluent au rythme des évolutions technologiques. Nos élèves, nos enfants, sont la génération du Web.

Une définition des médias sociaux Voilà plus d’un an que ce blog est ouvert et je viens de me rendre compte que je n’ai jamais réellement pris le temps de fournir une définition des médias sociaux (contrairement à Cédric). Il existe déjà de nombreuses définitions mais je ne m’y retrouve pas tout à fait. Commençons par les définitions en anglais : Wikipedia – « Social media is online content created by people using highly accessible and scalable publishing technologies. Ces définitions sont intéressantes mais soit trop longues et déstructurées, soit trop courtes et vagues. Intéressons nous maintenant aux définitions en français : Wikipédia – « L’expression « médias sociaux » recouvre les différentes activités qui intègrent la technologie, l’interaction sociale, et la création de contenu. Idem pour ces définitions, je n’y trouve pas l’essentiel en un minimum de mots. C’est donc à mon tour de me lancer avec cette définition graphique : Plusieurs points à retenir dans cette définition : Voilà c’est fait, je me suis jeté à l’eau.

Page Facebook : guide complet de la Timeline Cet article a été publié il y a 2 ans 1 mois 11 jours, il est possible qu’il ne soit plus à jour. Les informations proposées sont donc peut-être expirées. Ca y est, c’est officiel, les équipes de Mark Zuckerberg ont annoncé la sortie de la Timeline pour les pages Facebook, à l’occasion de leur keynote 2012 qui se tient à New York. Facebook l’avait déjà annoncé il y a quelques mois, la plate-forme sociale adopte peu à peu le format timeline pour harmoniser l’expérience sur le réseau, des timelines flambant neuves au programme. Facebook dévoile en avance le nouveau format de ses pages Comme sur les profils dotés de la timeline, les pages seront désormais équipées d’une photo de couverture, placée en haut de page, au dessus de la photo de profil, d’une taille de 851×315 pixels, où il sera possible d’afficher la photo d’un événement, un logo, ou plus généralement un visuel qui permet de mieux afficher l’image de marque et l’identité de l’entité en question. Historique des publications

Questions au sujet de l'utilisation des réseaux sociaux avec de jeunes élèves ? Pour ou contre Facebook et Twitter dès la maternelle ? La question n’est elle pas déjà derrière nous ? Les enseignants ont commencé à utiliser cet outil, de façon très diverses, à travers des projets d’écriture, de communication... Depuis quelques mois j’ai eu l’occasion de lire les twitts de nombreuses classes d’écoles primaires ( maternelles et élémentaires). Le débat sur l’âge à partir duquel il serait possible ou souhaitable de faire telle ou telle chose me paraît bien dérisoire. Le véritable débat et les questions autour des réseaux sociaux me semblent d’un autre ordre. Les projets (y compris le mien ; @camusmat04) des différents enseignants qui utilisent twitter avec leur classe s’inscrivent dans ce qu’il est convenu d’appeler le schéma de la communication, celui finalisé par Jackobson ; destinateur / message / destinataire ; fonction du langage... Les enjeux de twitter et des réseaux sociaux à l’école sont à mon avis à relier à ces réflexions. Sources :

Encullé à vie Hier, sur un forum, je me suis fait traiter d'encullé. Même avec une faute de frappe, la dernière fois qu'on m'a insulté ainsi, ce devait être en voiture et cela remonte à loin. J'avais sans doute grillé une priorité; je fus mortifié sur l'instant, mais vite rassuré car les insultes au volant sont comme les gaz d'échappement, elles se dissipent. Mais sur ce forum Internet, l'encullé va rester. Il va rester pour longtemps et si par malheur les internautes trouvaient amusant d'aller y jeter un oeil à plusieurs, alors l'insulte restera dans les premiers résultats de Google et sera gravée sur le net plus durablement que sur une stèle de marbre. Je suis donc probablement un encullé pour la vie. Mon désespoir en serait là si je n'avais trouvé au hasard de mes navigations une offre adaptée à ma détresse. A l'instar des compagnies qui investissent dans la prévention routière, Axa publiait il y a quelques semaines un Guide du bon sens numérique à l'usage des imprudents de la Toile.

Related: