background preloader

Observatoire des réseaux sociaux 11/2011

Observatoire des réseaux sociaux 11/2011
Related:  forum ireps

La confidentialité de l'information face au droit De tout temps les hommes ont cherché à préserver des informations qu’ils considéraient comme stratégiques. C’est l’un des aspects des rites initiatiques et au fond, la réglementation du secret de fabrique s’en éloigne assez peu aujourd’hui. Mais bien d’autres dispositifs juridiques ont été forgés pour garantir la confidentialité de l’information. Nous en esquissons ici un panorama. La protection des personnes physiques C’est l’un des premiers fondements de la confidentialité. Le respect de la vie privée L’article 9 alinéa 1er du code civil dispose : « Chacun a droit au respect de sa vie privée ». Sur cette base, la jurisprudence s’est efforcée de définir les contours de la vie privée et de la protéger contre la publication soit d’informations indiscrètes, soit d’images (photo ou vidéo) portant atteinte à celle-ci (c’est l’un des aspects du droit à l’image des personnes physiques). La protection des données à caractère personnel Les données « sensibles » Le droit à l’oubli Comment agir ?

S'informer 1) Internet, c’est comme le reste, cela s’apprend ! Ce n’est pas parce qu’ils savent faire plein de choses, ils ont absolument besoin de vous pour se poser les bonnes questions face à l’écran et développer des pratiques intéressantes et sûres, basées sur des valeurs familiales partagées. Que vous soyez experts ou pas, le numérique doit faire partie des sujets de discussion et des objets d’éducation dans la mesure où il tient une place centrale dans la vie scolaire, sociale, culturelle… et amoureuse de vous enfants. 2) A la maison, mettez l’ordinateur et la tablette dans une pièce commune plutôt que dans la chambre des enfants au départ. Cela permet d’aider les plus jeunes à acquérir leur autonomie, de pouvoir discuter de leur vie en ligne, d’être là s’il se passe quelque chose d’anormal et d’apprendre et de découvrir avec eux. C’est aussi une façon d’éviter que les écrans ne deviennent facteur d’isolement et ne réduisent la communication dans la famille. 1) Age et Jeux Vidéo

Réseaux sociaux : l’exception russe - Russie / Réseaux sociaux La Moscovite Alena Popova, experte en réseaux sociaux, nous explique : « 61 millions de Russes utilisent internet, dont 65% de femmes. Celles-ci ne s’attachent pas à un réseau social en particulier mais en utilisent plusieurs à la fois ». Elle souligne : « Les Russes qui sont sur Facebook sont surtout des utilisateurs urbains, issus de grandes villes comme Moscou, Saint-Pétersbourg, Ekaterinbourg, Novossibirsk, Samara… Ils sont très souvent diplômés (informaticiens, journalistes) et très exigeants ». Le succès de Vkontakte.ru qui est nettement préféré à Facebook est surtout dû à tout le contenu illégal mis à la disposition des inscrits. De la musique et des films que l’on peut écouter, regarder et partager... » Vkontakte.ru : un clone de Facebook à la dégaine de pirate Vkontakte.ru, le plus populaire des réseaux sociaux russes et l’un des trois sites les plus visités en Russie, a été créé en 2006 par Pavel Dourov. Odnoklassiniki.ru surtout prisé par les utilisateurs de 50 ans et plus

Créer son réseau social, pourquoi et comment ? Nous avons eu le plaisir d’assister au dernier Worksession d’Osereso “Pourquoi et comment créer votre propre plate-forme websociale ?” animé par Emeric Ernoult d’Affinitz. Au cours de cet atelier pratique d’une durée de 2h, nous avons eu une présentation complète de l’intérêt de la mise en place une communauté virtuelle, avec les écueils et les bonnes pratiques. Vous trouverez ci dessous les slides de la présentation : Et voici ci dessous un résumé de cette conférence : – Si votre communauté potentielle rassemble des dizaines de milliers de personnes (ex: les marques de luxe), il est alors indispensable de segmenter sa base en sous segments qui ont des motivations différentes selon un dénominateur commun (ex: sacs, robes…) car une communauté trop généraliste ne peut perdurer. – Mettre en place et créer une communauté prend du temps (plusieurs mois), il faut donc savoir prendre son temps et laisser la communauté grandir en acceptant qu’elle ne rapporte pas d’argent sur le court terme.

ENQUETE SAONE ET LOIRE 2010 Le projet sur la cybercitoyenneté initié en 2009, basé dans un premier temps sur une enquête départementale a aboutit dans un premier temps à la formation de correspondants établissement les 30/03 et 01/04. Les gendarmes N’Tech ne pouvant intervenir dans tous les collèges pour faire de la prévention auprès de nos élèves, il a été proposé de former des correspondants sensibilisés à la loi, aux risques et aux réponses adaptées à apporter aux élèves. Le point sur la loi Que dit la loi ? Un mémento résumant les principaux points de l’intervention du chef Gillet Mémento Cybercitoyenneté Le powerpoint présenté par le Chef Gillet lors de la formation Information des correspondants Résultats de l’enquête en Saône et Loire en 2010 Ce powerpoint présenté par S Pernaton lors de la formation des correspondants établissement présente les points marquants de cette enquête. L’enquête dans votre établissement ? Le questionnaire à faire remplir par vos élèves : un A4 recto verso.

Réseaux sociaux : 13 conseils pour les enseignants En complément du dossier Comprendre les réseaux sociaux numériques : un enjeu pour l’enseignement évoqué sur NetPublic en octobre 2011, le service Service Ecoles-Médias (SEM) de la République et Canton de Genève (Suisse) a publié en décembre 2011, un document synthétique sous licence Creative Commons intitulé : Réseaux sociaux : 13 conseils pour les enseignant-e-s (pdf). Ce document synthétique présenté sous la forme d’une mini-affiche rappelle des conseils de bon sens pour guider les adultes dans leur relationnel avec les élèves, collègues et la communauté éducative sur les médias sociaux. Cette ressource propose un vademecum plus généralement applicable en situation professionnelle ainsi que pour les animateurs multimédia en EPN (espace public numérique). Licence : Creative Commons by-nc-saGéographie : Europe Tags: affiche, conseil, donnee personnelle, éducation au multimédia, enseignant, internet responsable, reseau social, vie privée

France-Turkey rivalry over Syria One of the countries most involved in the Syrian issue is Turkey. Syria's northern neighbor is worried first, for understandable reasons, about its own security, but also about the future of its relations with several neighboring Middle Eastern countries. Turkey's current policy on Syria is to support the opponents in their fight against the repressive Syrian government and hope that if the Muslim Brotherhood, which seems to have become the most influential opposition movement against the Bashar al-Assad regime, does accede to power, they will have a friendly policy toward Turkey. The present situation in Syria also raises several questions in Ankara about the future of the Kurds and non-Muslim populations in Syria. Turkey's growing role in supporting the opposition is in general endorsed by the EU, the US and the Arab League. The second country eager to do something about Syria is France.

Avantages des réseaux sociaux (et inconvénients) Les réseaux sociaux ont révolutionné Internet. On peut définir la communication via les médias sociaux comme « le fait de communiquer en utilisant tous les moyens proposés par Internet pour initier un dialogue, échanger, partager, écouter, entrer en relation... »1 . Les grands gagnants sont les blogs, Facebook, Twitter, Youtube, Dailymotion, Flickr. S'exprimer à titre personnel ou au nom de votre association Avant toute chose, il est important de différencier la prise de parole sur les médias sociaux à titre personnel ou au nom de votre association. Les avantages et inconvénients ne sont pas les mêmes. A titre personnel, nous vous conseillons d'être vigilant. Au niveau de votre association, il faut accepter la co-construction et la co-diffusion des messages. Les avantages des réseaux sociaux pour votre association Facebook, Twitter, etc. offrent des fonctionnalités de partage propices à la viralité. Les inconvénients des réseaux sociaux pour votre association Pour aller plus loin :

Les nouveaux médias sociaux ne sont peut-être pas si nouveaux que ça La lecture de la semaine, il s’agit d’un post du blog que Cynthia Haven, critique littéraire, tient sur le site de l’université de Stanford, en Californie. Le titre du post : “Les nouveaux médias sociaux ne sont peut-être pas si nouveaux que ça”. “Si vous vous sentez submergés par les médias sociaux”, commence Cynthia Haven, “sachez que vous n’êtes pas les premiers dans l’Histoire. Une avalanche de nouvelles formes de communication s’est abattue aussi sur les Européens des 17e et 18e siècles. “Le 17e siècle a vu la conversation exploser”, explique Anaïs Saint-Jude, directrice du programme BiblioTech de Stanford, “c’était la version moderne de la surcharge d’information”. La révolution copernicienne, l’invention de l’imprimerie, l’exploration du Nouveau-Monde… tout cela devait être digéré au fur et à mesure que cela se produisait. Et le service public des postes a été pour nos ancêtres l’équivalent de ce que sont pour nous Facebook, Twitter, Google + et les smartphones. Xavier de la Porte

Combien d’amis avez-vous ? – Novosfair Cette théorie a été soutenue en 1993 par l’anthropologue britannique Robin Dunbar qui expliquait qu’on pouvait avoir des relations personnelles avec au maximum 148 personnes. Selon l’anthropologue, cette limite serait inhérente à la taille de notre néocortex. 17 ans plus tard, la taille du néocortex de l’homme n’a pas évolué, l’homme est toujours un animal social, mais les techniques de communication, elles, ont subit de profondes mutations. En effet, avec l’avènement des réseaux sociaux, nous accumulons nos contacts sur les réseaux sociaux. 500 « amis » sur Facebook, 50 « contacts » sur Viadéo, 60 « followers » sur Twitter, 50 « relations » sur Linkedin… Si vous énumérez vos « amis » sur les réseaux sociaux le résultat dépassera largement 148 … Avons-nous plus d’amis aujourd’hui grâce aux technologies digitales qu’il y a dix ans ? Robin Dunbar, Directeur de l'Institut d'anthropologie cognitive et évolutive de l'Université d'Oxford, a lui même revu sa théorie en l’appliquant à Facebook.

Related: