background preloader

Blog sur l'improvisation théâtrale

Blog sur l'improvisation théâtrale
Que ce soit dans le théâtre écrit ou dans le théâtre d’improvisation, se revendiquer comme un représentant, un pratiquant ou un amoureux du « Vrai Beau Jeu », c’est se tirer une balle dans le pied dès le départ. Le « Vrai beau jeu » ne peut se considérer comme un objectif, une performance, une spécialité. Le « Vrai Beau Jeu » …. Et puis d’abord…. Saisissez vous à quel point, déjà, cette appellation, en soi, est énervante tellement elle est vide de sens ! C’est quoi le « Vrai Beau Jeu » ? Demandez à Pierre, Paul ou Jacques, personne n’en parlera de la même façon. Alors, plutôt que de parler de « Vrai Beau Jeu », parlons à la limite d’interprétation. Il est aussi faux de conduire coûte que coûte une scène improvisée vers le rire à tout prix, que vers l’émotion ou le « Vrai Beau Jeu » à tout prix (…encore un truc que je n’aime pas…comme si le rire n’était pas une émotion en soi).

http://www.lecriduchameau.fr/blog

Related:  forum et blog divers sur impro à voirBlogs sur l'improBlogs d'impro

Spectacles - Mite Improvisation théatrale à Melesse près de Rennes La MITE propose différentes formes de spectacles d’improvisation. A côté des spectacles « traditionnels » d’impro, décrits ci-dessous, la troupe, toujours en quête d’innovation, a monté des nouveaux concepts de spectacle, comme Page blanche et Mythomanie(s). Mythomanie(s) Quelles histoires raconte-t-on chez son psy ? Passé, présent, vérité, mensonge, réalité et fantasme s’entrechoquent lors d’un rendez-vous hebdomadaire. Cinq enquêtes métaphysiques.

Blog ImproViser Vendredi 26 Avril 2014, 18:00 (Pour les gens que j'ai rencontré à St-Antoine cette semaine et qui pourront peut-être apprécier le thème, je fais encore remonter cet article...) Bon, alors… Ce week-end j'ai discuté avec une personne à qui j'ai dit qu'il y avait un article sur la gestion d'erreur, avec des exercices, sur mon blog… Et après revue de mes articles les plus récents, je me suis rendu compte que l'article en question était bien enfoui dans les archives. Je le fais donc remonter, considérant que son contenu me parait toujours d'actualité. Et je vais lui faire subir une petite mise à jour en lui adjoignant quelques exercices portant sur le fait de s'amuser en se trompant. Alors voilà cet article...

Blog Spontanément Cet article m’a été inspirée par un échange de vidéos avec Ian. C’est parti de cette vidéo : On a donc un empilement de suggestion, complètement déconnectées : une femme fataleun révolutionaire mexicaindans une fôret“le poney de ton grand père est mieux que ma deux chevaux” Arnaud Tsamère commence avec une attitude très négative pendant la prise de suggestion, ce qui est une attitude extrèmement répandue, et loin d’être ma préférée. Les personnages Quand je prenais des cours d’impro, je me souviens avoir fais un tas d’ateliers autour de la « création de personnage ». Aujourd’hui j’ai bien l’impression de n’en avoir rien retenu… Et je ne suis pas certain que ce soit un mal. Puisqu’on joue des histoires fictives, on interprète forcément des personnages. Ces personnages peuvent être plus éloignés de l’interprète, et j’ai l’impression que lorsqu’on essaie de travailler la « création de personnage » il s’agit forcément de créer des personnages aussi éloignés que possible de nous-mêmes. J’ai des souvenirs d’exercices de création de personnage, à partir d’un geste, d’une démarche, d’une voix, d’une émotion, d’un animal… Et au final je trouve que cela créait plutôt des caricatures de personnages. J’ai aussi souvent entendu des gens au sortir d’un spectacle parler de tel ou tel improvisateur qui jouait de « super personnages ».

Atelier Fast-Food Stanislavski – Mark Jane Hier soir, j’ai participé à l’atelier organisé par Mark Jane des Improfessionals, sur la méthode de Keith Johnstone “Fast-Food Stanislavski” (décrite p385 de Impro for Storytellers). Si vous lisez un peu ce blog, vous vous êtes déjà rendu compte que j’admires beaucoup le travail de Keith Johnstone, et que je lisais Stanislavski en ce moment… Je me suis donc précipité pour m’inscrire à l’atelier. La méthode de Keith Johnstone était de donner un objectif aux personnages, et de les aider à y parvenir en faisant une liste d’actions pour parvenir à cet objectif. Ecrire, jouer et mettre en scène des histoires, spontanément… Le Long Form (ou Longform) et les Formats Longs July 21st, 2016 · 1 Comment Il y a souvent confusion entre Long Form et Format Long. De nombreux improvisateurs français, lassés du Match d’Improvisation Théâtrale se tournent vers les formats longs.

Mémo exercices de théâtre et improvisation:Exos impro faciles/débutant O : en cercle ;( Demi-cercle ;@ en Groupe | | : 2 lignes face a face ;==: en rangpar 2 ;-- -- en ligne face a face ° ° Par deux.;[| Fond de scène .% dispersé ; Ce mémo d'impro vous est présenté par Cymon kraft, improvisateur à la brique et ancien président de la LUDI Toulouse. Vous pouvez suivre ses ateliers d'improvisation théâtre sur Toulouse.

Formules de Cabaret « La Liasse. Choses promise, chose due ! Plus de 2 mois après en avoir parlé, voici des suggestions d’exercices pour un échauffement en groupe. J’en mets plusieurs par « catégorie ». Il vaut mieux en sélectionner un ou 2 de chaque plutôt que tous les faire car ce serait beaucoup et, donc, contreproductif… D’autant que la « catégorisation » des exercices est tout à fait subjective, les exercices recouvrant presque toujours plusieurs domaines…

Catch Impro - Inédit Théâtre Partage du catch impro: Inédit Théâtre défend l'idée suivante : l'impro est une création de l'instant non protégeable.Les différents concepts d'impro (sorte de règles de jeu et/ou mises en scène) font l'objet d'une création originale des concepteurs, mais il est beaucoup plus intéressant de laisser les concepts d'impro dans le patrimoine commun et les sortir du domaine protégeable afin de laisser vivre les idées.L'improvisation est fonction principalement des comédiens-improvisateurs. Aussi Inédit Théâtre énonce les principes suivants concernant le Catch-Impro.Les principes de base pour garder des codes communs afin de pouvoir se rencontrer * tout le monde peut l'utiliser * tout le monde peut le modifier à sa guise * tout le monde doit remettre ses changements dans le pot commun afin que tout monde puisse en profiterLa contre partie * Citer "inédit théâtre" comme concepteur du catch-improDocument "conduite de Catch Impro" (téléchargement) Partagez : Petit historique Règlement

Le coach en Match d’impro [eng] In a Match, the ‘coach’ is not merely the team’s admin: he doesn’t go onstage, yet he should have a big influence on the game. [fra] Je réagis un peu au billet d’Ouardane sur la mauvaise utilisation du coaching, en lançant quelques pistes positives. Ça me permet aussi de redorer un peu le blason du coach; quand j’annonce à l’un de mes élèves écoliers qu’il sera coach, il se renfrogne toujours un peu sur son banc.

Quelques exercices Ce texte est extrait du site www.theatrons.com Extraits choisis de "Jeux pour acteurs et non-acteurs" d'Augusto BoalCe libre propose plus d'une centaine d'exercices détaillés et classés par thème.L'échantillon présenté ci-dessous ne réprésente qu'une toute petite partie des exercices proposés dans ce livre. Sentir tout ce qu'on touche Le "Grec" : l'acteur "sujet" Un acteur au centre et plusieurs autres autour de lui. Il commence un mouvement et tous les autres doivent l'aider à compléter ce mouvement. Impro gag ou récit ? [eng] In improvisation, we can make the distinction between two kinds of improv: narrative improv and gag improv. Both can be really good and really funny, but not for the same reason. Their mecanisms differ radically, so we have to make a choice! [fra] Selon Dan Diggles (Improv for actors), il y a deux sortes d’improvisation: l’improvisation–récit (narrative improv), et l’improvisation-gag (gag improv).

Exercices de theatre Nom : Fizz-prénoms Buts : Présentaton, écoute Participants : autant qu'on veut Les participants sont en cercle. Une personne tape dans ses mains en direction d'une autre personne en disant son prénom. Rapidement, cette personne fait de même et ainsi de suite. Nom : Le mur Buts : confiance, écoute Participants : au moins cinq Les participants sont en ligne, dos à un mur, serrés les uns contre les autres. L’un d’entre eux se place à l’autre bout de la pièce, face à eux. Lorsqu’elle se sentira prête, cette personne fermera les yeux et, en énergie poussée, se dirigera vers le mur formé par les autres sans ralentir à la fin.

Le Harold Le Harold est un format de spectacle très répandu aux États-Unis (où il est né). C’est un peu le vaisseau amiral des spectacles de type « Long Form », créé par Del Close. C’est un format potentiellement très flexible mais avec des composantes récurrentes. Un Harold typique va durer entre 20 et 40 minutes, souvent entre 24 et 28 minutes.

Related: