background preloader

Je_me_souviens

Je_me_souviens

http://paril.crdp.ac-caen.fr/_PRODUCTIONS/Je_me_souviens/#00-accueil

Related:  2nde GM

Femmes Résistantes - Colloque organisé à l'occasion de la première journée nationale de la Résistance - Sénat Présidence : Mme Rose-Marie ANTOINE, directrice générale de l’Office national des anciens combattants et victimes de guerre (ONAC) Mme Christine BARD, professeure d’histoire contemporaine à l’Université d’Angers : « Des oubliées de l’histoire ? » Des résistantes en politique : Mme Sabrina TRICAUD, docteure en histoire, chercheure associée à Sciences po : « Des sénatrices issues de la Résistance : portrait de groupe » Présentation, par des sénateurs et sénatrices de la délégation aux droits des femmes, de l’action au Sénat de sénatrices issues de la Résistance :

Carte: Guerre, Persécutions Et Massacres 1er SEPTEMBRE L'Allemagne attaque la Pologne le 1er septembre, c’est le début de la Seconde Guerre mondiale. Le 3 septembre, le Royaume-Uni et la France, se tenant garants des frontières polonaises, déclarent la guerre à l'Allemagne. Le 17 septembre, l'URSS envahit l’est de la Pologne. Varsovie se rend le 27 septembre et le pays est divisé en trois régions. IMA - expositions itinérantes [ressources] Al-Andalus La seule évocation de l’Andalousie, en fait al-Andalus bien plus large que la région de l’Espagne contemporaine qui porte ce nom, enflamme l’imagination. Elle suscite... Sonderkommando – Google Cultural Institute Le Sonderkommando était affecté aux tâches suivantes, toutes liées à l'extermination : • Dans les salles de déshabillage des chambres à gaz : les membres du Sonderkommando aidaient les déportés tout en essayant de les mettre à l'aise pendant qu'ils se débarrassaient de leurs vêtements pour ce que l'on nommait “la douche”. Par ailleurs, sous les ordres des SS, ils emmenaient les personnes montrant des signes d'anxiété à l'arrière du bâtiment et les maintenaient pendant leur exécution. Ensuite, lorsque tout le monde était entré dans la chambre à gaz, ils ramassaient les effets personnels des victimes dans les salles de déshabillage et les mettaient dans des camions qui formaient la colonne de transport et stationnaient à proximité. • Dans la chambre à gaz : une fois les locaux ventilés, ils débarrassaient les cadavres des déjections dont ils étaient couverts, recherchaient parmi les corps des objets de valeur et arrachaient les dents en or, ainsi que les prothèses.

Carte: Déportation Et Centres De Mise À Mort Ouverture du camp de concentration d'Auschwitz près de la ville d'Oswiecim, Pologne. Les détenus sont assignés aux travaux forcés. Le gaz Zyklon B est utilisé pour la première fois à Auschwitz pour tuer 600 prisonniers de guerre soviétiques et 250 autres prisonniers considérés comme malades ou faibles. L'armée française en 1914 " Quand on s'intéresse aux fortifications, on y voit ce qu'il en reste aujourd'hui : le bâtiment. C'est souvent l'architecture et le mystère de ces constructions qui suscitent l'intérêt. Peu de personnes imaginent d'emblée que la fortification, particulièrement Séré de Rivières, n'est en fait que le support de l'artillerie. Elle justifie la construction du fort, elle en détermine son importance et en délimite les contours par les objectifs à battre.

8 mai 1945 à Vire. La vie avait repris son cours dans les ruines Publicité Vire a été libérée le 8 août 1944 par les troupes américaines du 116e RI. Dès lors, la vie dans les ruines et les baraquements a repris son cours petit à petit. À l'annonce de la fin des hostilités en Europe, le 8 mai 1945, les cloches de l'église Notre-Dame ont résonné à 15 h. Quelques bals ont été improvisés en soirée dans certains quartiers de la ville. Attentats du 13 novembre : où en est l’enquête ? Trois jours après la pire attaque terroriste qui ait jamais frappé la France, vendredi 13 novembre, l’enquête s’est déployée de l’Ile-de-France à la Belgique. Parmi les sept terroristes morts vendredi soir, quatre ont été formellement identifiés. Un avis de recherche a été lancé pour retrouver l’un des terroristes, actuellement en fuite. Deux frères impliqués dans les attentats

Témoignage et engagement... l’Holocauste en bande dessinée Depuis la Seconde Guerre mondiale jusqu’à nos jours, les productions plastiques qui traitent de la Shoah surprennent par leur diversité et leur originalité : roman graphique, comics de super-héros, manga, caricature, bande dessinée classique… Cette dernière fait l’objet d’une exposition Shoah en bande dessinée, tabou ou totem ? au Mémorial de la Shoah (jusqu’au 30 octobre 2017), qui rassemble plus de 200 planches dont énormément d’originaux et quelques œuvres numériques. Et pourtant, la bande dessinée a mis du temps pour s’emparer entièrement de la Shoah, délaissant pendant de nombreuses années le sort des Juifs en faveur d’une mise en scène de la libération des camps.

Si je reviens un jour : les lettres retrouvées de Louise Pikovsky I. Des lettres oubliées dans une armoire II. Un lien très fort entre l’élève et son professeur Si je reviens un jour : les lettres retrouvées de Louise Pikovsky En 2010, lors d’un déménagement au sein du lycée Jean-de-La-Fontaine, dans le 16e arrondissement de Paris, des lettres et des photographies ont été trouvées dans une vieille armoire. Enfouis là depuis des dizaines d’années, ces documents appartenaient à une ancienne élève, Louise Pikovsky. Plusieurs mois durant, cette jeune lycéenne a correspondu avec sa professeure de lettres. Son dernier courrier date du 22 janvier 1944, jour où elle est arrêtée avec sa famille. Internés à Drancy, le père, la mère et les quatre enfants ont été déportés à Auschwitz.

Related: