background preloader

Bataille de Normandie

Bataille de Normandie
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La bataille de Normandie est l'une des grandes batailles de la Seconde Guerre mondiale sur le théâtre militaire européen. Elle se déroule entre juin et août 1944 en Normandie, et permet aux Alliés d’ouvrir un nouveau front en Europe de l'Ouest, face aux troupes du Troisième Reich. Elle débute le 6 juin 1944 — appelé Jour J — par le débarquement (codé opération Neptune) et le parachutage des premières troupes alliées sur et aux abords des plages de l'ouest du Calvados et de l'est du Cotentin pour finir entre le 19 août 1944 (fermeture de la Poche de Falaise) et le 29 août (fin des opérations de traversée de la Seine par l'armée allemande), simultanément avec la Libération de Paris le 25 août. Son effet est renforcé par l’opération Bagration lancée le 22 juin par Staline et par le débarquement de Provence le 15 août. Certains historiens considèrent que la bataille de Normandie s'achève le 12 septembre avec la libération du Havre.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Bataille_de_Normandie

Related:  2. Les phases de la guerreU.S.AA Classer 4Bazar temporaire 19

Blitzkrieg Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Opération Barbarossa : les principes de mobilité et d'effet de surprise, qui caractérisaient jusqu'ici les engagements stratégiques de la Wehrmacht sous le terme de Blitzkrieg, semblent encore prévaloir pendant l'été et l'automne 1941. L'armée allemande apparaît encore invaincue ; le cours des choses va se corser pour elle dès l'hiver devant Moscou.

Cinq plages pour une victoire : un voyage interactif dans l'histoire du Débarquement Utah, Omaha, Juno, Gold, Sword, cinq plages, cinq théâtres d’opération pour l’une des plus importantes opérations militaires jamais menées. Le 6 juin 1944, l’opération « Neptune » donne le coup d’envoi d’Overlord, un plan d’invasion minutieusement préparé par les Alliés au cours des quatre années précédentes. Au petit matin, plus de 150 000 hommes débarquent sur les côtes normandes, de Sainte-Marie-du-Mont, à l’ouest, à Ouistreham, à l’est. Objectif : établir une solide tête de pont, point de départ indispensable à la libération de l’Europe du régime nazi.

Normandie Mémoire - Espace historique de la bataille de Normandie La bataille de Normandie dura près de trois mois, c’est à dire beaucoup plus longtemps que ne l’avaient prévu les stratèges alliés. Si la bataille pour l’extension de la tête de pont est gagnée en une dizaine de jours, et le port de Cherbourg conquis de haute lutte fin juin, les difficultés commencent ensuite. Juillet est le mois le plus noir pour les Alliés. Britanniques et Canadiens sont tenus en respect devant Caen par les divisions blindées allemandes. La ville n’est entièrement libérée que le 19.

Débarquement en Normandie Grande bataille de la seconde guerre mondiale, le débarquement en Normandie débute le 6 juin 1944. Cette opération militaire des alliés sera considérée comme un tournant de la seconde guerre mondiale. Le vœu de Staline étant d’ouvrir un deuxième front en Europe, avec pour objectif de prendre en tenaille l’armée allemande et d'ouvrir un accès vers l'Allemagne. Les troupes alliées mettent donc en place l’opération Fortitute qui vise à tromper l’ennemi allemand en lui faisant croire à un rassemblement de chars d’assauts en face de Calais. Cette opération sera un succès: Les allemands seront longtemps persuadés que le débarquement des troupes alliées aura lieu dans la région Nord-Pas-de-Calais. Le déroulement du débarquement

Bataille d'Angleterre Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. En ce qu'elle mit un terme à la série de victoires éclairs et éclatantes des Allemands, la bataille d'Angleterre (en anglais : Battle of Britain, juillet 1940-mai 1941) a marqué une étape décisive dans le cours de la Seconde Guerre mondiale[1]. Elle opposa les armées de l'Air du Royaume-Uni et de l'Allemagne, soutenue par l'Italie, dans une campagne aérienne marquée par les bombardements de Coventry et de Londres, souvent désignée par l'expression « le Blitz ». Cette opération de grande ampleur était menée par la Luftwaffe pour détruire la Royal Air Force, annihiler la production aéronautique britannique et anéantir les infrastructures aéroportuaires afin de permettre à l'armée allemande d'envahir le Royaume-Uni. Un objectif alternatif était de terroriser la population britannique et de pousser son gouvernement à faire la paix avec l'Allemagne. Le contexte historique[modifier | modifier le code]

Le débarquement oublié du 15 août 1944 en Provence LE MONDE | • Mis à jour le | Par Jean-Marie Guillon (historien) Le débarquement du 6 juin masque celui du 15 août dans la mémoire collective, ce 70e anniversaire de la Libération a permis de le vérifier. Or, s'il n'est que second par sa date et les moyens employés, le débarquement en Provence n'en est pas pour autant secondaire.

Comité du Débarquement de Normandie Fondé le 22 mai 1945 par M. Raymond Triboulet, 1er Sous-Préfet de la France libérée, le Comité du Débarquement, siégeant à Bayeux, est une association régie par la loi de 1901 depuis le 11 janvier 1947. Dés sa création, le Comité s’est donné pour rôle "la commémoration, par tous les moyens, du débarquement de juin 1944" sur les plages normandes, notamment en développant le tourisme dans cette zone. Le Comité fut ainsi l’initiateur de l’organisation du tourisme de mémoire en Normandie. La mission du Comité a toujours été de célébrer le souvenir de ces heures par lesquelles a débuté la libération de la France et de l’Europe, de manifester sa reconnaissance aux vétérans et de transmettre aux jeunes générations ce que fut cette page glorieuse de notre histoire, le Combat pour la liberté en juin 1944. Elu député en novembre 1946, M.

Ligne Maginot Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Emblème des unités de la ligne Maginot, représentant un canon pointant hors d'un créneau, le tout couronné par une tourelle. Le terme « ligne Maginot » désigne parfois le système entier, mais plus souvent les seules défenses contre l'Allemagne (c'est-à-dire celles du théâtre d'opérations du Nord-Est), tandis que les défenses contre l'Italie sont appelées « ligne alpine » (dans le théâtre d'opérations du Sud-Est).

ALBERT CAMUS Editorial de "Combat" (Texte) Le monde est ce qu'il est, c'est-à-dire peu de chose. C'est ce que chacun sait depuis hier grâce au formidable concert que la radio, les journaux et les agences d'information viennent de déclencher au sujet de la bombe atomique. On nous apprend, en effet, au milieu d'une foule de commentaires enthousiastes que n'importe quelle ville d'importance moyenne peut être totalement rasée par une bombe de la grosseur d'un ballon de football. Des journaux américains, anglais et français se répandent en dissertations élégantes sur l'avenir, le passé, les inventeurs, le coût, la vocation pacifique et les effets guerriers, les conséquences politiques et même le caractère indépendant de la bombe atomique. Nous nous résumerons en une phrase : la civilisation mécanique vient de parvenir à son dernier degré de sauvagerie. Il va falloir choisir, dans un avenir plus ou moins proche, entre le suicide collectif ou l'utilisation intelligente des conquêtes scientifiques.

Fiche d'identité de "Maus" de Art Spiegelman Titre de l’œuvre : MAUS Nature/genre de L’œuvre : Bande-dessinée Artiste : Art Spiegelman Date de création : Parue tout d’abord dans une revue à partir de 1981, Maus est ensuite publié en deux tomes : Mon père saigne l’histoire (1986), Et c’est là que les ennuis ont commencé (1992). Ces deux volumes sont réunis dans une intégrale en 1998. Catégorie (domaine/thématique) : Arts du visuel Arts, Etats et pouvoir Vie de l’artiste : «Quand j’étais petit, je n’étais pas sûr qu’être juif soit une si bonne idée - j’avais entendu dire qu’on tuait des gens pour ça».

Related:  2ème guerre mondial