background preloader

L'armée française en 1914

L'armée française en 1914
" Quand on s'intéresse aux fortifications, on y voit ce qu'il en reste aujourd'hui : le bâtiment. C'est souvent l'architecture et le mystère de ces constructions qui suscitent l'intérêt. Peu de personnes imaginent d'emblée que la fortification, particulièrement Séré de Rivières, n'est en fait que le support de l'artillerie. Elle justifie la construction du fort, elle en détermine son importance et en délimite les contours par les objectifs à battre. Très tôt, on s'intéresse à l'artillerie ... L'artillerie est protégée d'une façon passive par les infrastructures construite par le génie : les abris de rempart, les massifs de terre, parados et autres, mais également les fossés défendus par les caponnières. Enfin, c'est l'infanterie qui va être le lien de l'ensemble et qui va non seulement assurer la défense rapprochée des pièces d'artillerie, mais surtout toute la logistique de soutien indispensable au bon fonctionnement de l'ensemble. BERGER Régis

Pages 14-18 Les Registres de Matricules : une source à exploiter Lorsque l'on recherche des informations autres que celles données dans les registres d'état-civil, on a finalement pas beaucoup de choix. En effet, la photographie date des années 1850 et jusqu'au début du XXème siècle peu de monde y avait accès. Il y a aussi les documents notariaux qui donnent une idée plus complète du patrimoine de nos ancêtres. On trouve également des informations intéressantes dans les registres d'écrous, mais encore faut-il avoir un ancêtre criminel, ce qui est somme toute assez rare ... Mais les Registres Militaires, même s'ils ne concernent que les hommes sur une période assez "limitée" allant du milieu du XIXème siècle à nos jours, donnent finalement plusieurs informations très intéressantes sur ces personnes. C'est une famille bourgeoise du nord de la Sarthe qui donne une bonne éducation à ses enfants, au point que Pierre Louis François fils devient clerc de notaire. En effet, la circulaire du 23 novembre 1872 qui définit les niveaux d'instruction donne :

La Grande Guerre (1914-1918) dans Gallica - gallica A l’occasion de l’exposition «Orages de papier : la Grande Guerre des médias» à la Bibliothèque de Documentation Internationale Contemporaine – Musée d’histoire contemporaine (à partir du 27 octobre 2010 sur le site des Invalides) Le Petit journal. Supplément du dimanche Source: Bibliothèque nationale de France La Bibliothèque nationale de France et la Bibliothèque de Documentation Internationale Contemporaine (BDIC) proposent à l’automne 2010 aux enseignants d’histoire, de lettres, de langues et d’arts des académies de Paris, Créteil et Versailles trois types d’activités pédagogiques pour leurs classes autour de l’histoire de la guerre de 1914-1918. C’est l’occasion de revenir sur la variété des ressources disponibles sur Gallica, une bibliothèque collective puisque la Bibliothèque numérique de Roubaix, mais aussi Medic@ et bientôt la BDIC contribuent à l’enrichir sur cette thématique : Les clichés de l’agence de presse ROL : Quelques dates marquantes du conflit à travers la presse :

Retrouver le parcours militaire et médical d'un ancêtre Cette semaine, une question de Jacqueline EVRAS : Je recherche le parcours de mon arrière grand père né à Château-Thierry (02), décédé en 1886 à 23 ans au cours de son service militaire à Senlis. Il était cavalier au 5e régiment de cuirassiers en garnison à Senlis. Où dois-je m'adresser pour obtenir des informations sur son dossier militaire et peut-être médical, car il a l'air d'être décédé brusquement. Depuis 1872, le service militaire est devenu obligatoire pour tous les hommes âgés de 20 ans. Votre ancêtre est né vers 1863, il a été recensé vers 1883. Le registre du tirage au sort vous donnera des renseignements sur son physique, sur les maladies éventuellement déclarées et la décision du conseil de révision. Pour la CSGHF,Martine DUHAMEL, dans le Périgord Christine LESCENE, à Blois,Alain CHAPELIER, dans les Ardennes.

Lexique14-18 Janvier1917/167eRI Livre d'or Site construit sous résolution 1440x900 pixels mais fonctionnel sous tout autre type. Le 18 Septembre 2008, Amateur en "tout" et spécialiste en "rien", ce site se propose, modestement, de retracer le parcours du 167e Régiment d'Infanterie et par extension, de la 128e Division d'Infanterie, durant la Grande Guerre. Après deux années d'existence, 18 000 visiteurs et de nombreux documents collectés, une seconde version du site devait être engagée. Le travail prévu n'est donc pas entièrement achevé; des documents sont encore à ajouter et certaines modifications "esthétiques" doivent être opérées. Je me suis appliqué dans cette nouvelle version, à combler les vides de certaines pages de la précédente version et à enrichir au possible les autres au moyen de sources nouvellement mises à ma connaissance. A tous les Loups... "Me contacter" "Village de Ruan, Loiret, au début du XXe siècle" - "Maison natale de Désiré" Les affrontements ont été rudes, sanglants, les pertes monstrueuses.

La Première Guerre mondiale Le 20e siècle nous semble déjà plus familier, grâce à sa proximité temporelle et aux nombreuses sources visuelles disponibles. Mais, attention, il faut se montrer tout aussi critique et apprendre à faire le tri parmi les informations à notre disposition. Ce petit vidéo amateur montre, grâce à des films d'archives, les conséquences de l'attentat de Sarajevo et l'entrée des puissances européennes dans la Première Guerre mondiale. Mêmes si elles nous aident à mieux imaginer des situations historiques et leurs principaux protagonistes, les images peuvent parfois être trompeuses. Si l'attentat de Sarajevo a bien eu un impact majeur sur les événements subséquents, il ne fut qu'une étincelle, mettant le feu à une situation qui était déjà potentiellement explosive. Les pays européens n'étaient pas dans une logique de guerre en 1914, mais les situations complexes qui se développaient dans les Balkans et dans les empires coloniaux créaient des tensions importantes. L'assassinat de Sarajevo

Grande Guerre 14-18 : Soldats - Bataillons Soldats (carnets, biographies, témoignages, ...) et Bataillons (Terre, Air, Mer). Mémoire des hommes site (memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr) Cette base de données du ministère de la Défense présente plus de 1,3 million de fiches individuelles numérisées de militaires décédés au cours de la Grande Guerre et ayant obtenu la mention "Morts pour la France" ainsi que plus de 70 000 fiches individuelles numérisées de soldats ayant appartenu à l’aéronautique militaire et enfin les images numérisées des journaux des marches et opérations, des carnets de comptabilité en campagne, des journaux de bord, etc. de toutes les unités militaires engagées durant la Première Guerre mondiale. Ders des ders site (dersdesders.free.fr)Evocations des derniers soldats de toutes nationalités de la Guerre 14-18. Histoires orales de la Première Guerre mondiale. Spécial Bataillons / Unités combattantes précises (sites francophones) Armée de Terre. 19ème Régiment d'Infanterie blog (19emeri.canalblog.com)

Ces pages situent la fortification dans l'organisation de l'armée française de 1914
url pearlée pour la 1e fois le 7 mai 2011 by pixis May 7

Related: