background preloader

Ivan Illich

Ivan Illich
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Ivan Illich Biographie[modifier | modifier le code] Son père, Piero, vient d'une famille possédant des terres (vignes et oliviers) en Dalmatie, près de la ville de Split en Croatie. Sa mère, Ellen, descend d'une famille juive allemande convertie. Pendant les années 1930, la xénophobie et l'antisémitisme montent en Yougoslavie. Venant d'une famille aristocratique ayant d'anciens liens avec l'Église catholique, il était destiné à devenir un prince de l'Église[2]. Mais en 1951, il part aux États-Unis avec l'idée d'étudier les travaux d'alchimie d'Albertus Magnus à Princeton. En 1956, il est nommé vice-recteur de l'université catholique de Porto Rico. Il quitte Porto Rico en 1960 à la suite d'un différend avec la hiérarchie de l'Église, représentée par deux évêques qui, participant à la vie politique, s'opposent à tout candidat qui voudrait légaliser les préservatifs[3]. Théories[modifier | modifier le code] — Ivan Illich, Énergie et équité, 1975

http://fr.wikipedia.org/wiki/Ivan_Illich

Related:  Ivan Illich - Nouvelle voie[idees] socio (...)Sciences humaines6.5.5. Sociologists

Invité] Perspectives sur notre société : réflexions d’Ivan Illich et Hannah Arendt, par Olivier D Ivan Illich est une personnalité sans doute assez peu connue, mais dont la pensée est importante pour comprendre les crises d’aujourd’hui. Prêtre de l’Église catholique, il est aussi un penseur du XXème siècle. À travers ses écrits, il propose une critique radicale de notre société à partir des années 1960. Il développa ainsi la notion de “contre-productivité”, élément important de ces réflexions, qui aujourd’hui encore semblent être d’actualité.

A propos de Butler, Foucault et Laqueur. Rendre la vie possible. « L’assiduité avec laquelle j’entreprends de « dénaturaliser » le genre dans ce livre vient, je crois, du désir profond de contrer la violence des normes qui gouvernent le genre – une violence implicite au niveau des morphologies idéales du sexe – et aussi de déterrer les présupposés les plus tenaces concernant le caractère naturel ou évident de l’hétérosexualité, des présupposés pétris par les discours ordinaires ou académiques sur la sexualité. Je n’ai pas écrit sur ce processus de dénaturalisation pour le simple plaisir de jouer avec la langue ou pour nous obliger à jouer aux marionnettes au lieu d’affronter la « vraie » politique (…) Je l’ai fait par désir de vivre, de rendre la vie possible et de repenser le possible en tant que tel. » (p.43) Nos vies sont traversées de textes qui nous allègent, nous libèrent, nous aident, en somme. Leur lecture peut être un moment de découverte d’une vérité insoupçonnable au premier abord.

Jacques Ellul, l'antitechnicien "bluffant" ! J’ajouterais qu’il suffit d’observer le JT pour s’éclairer de pas mal de choses. Au début, on démarre sur une musique angoissante qui prépare le cerveau. On monte en épingle, on amplifie toutes sortes d’événements et d’informations perturbatrices, terrifiantes, scandaleuses etc, et au final, à bout de souffle le cerveau se voit sortir de son marasme par une information divertissante, du foot, du sport, un truc marrant. Ainsi, le cerveau se conditionne et en vient à se dire que la sortie, la solution à tout « problème », c’est le divertissement. L’angoisse et le divertissement sont tous deux les deux piliers principaux du système marchand. Le principe, c’est de persuader chaque individu qu’il est impuissant et que la seule chose à faire, c’est de se divertir avant toutes ces fins du monde imminentes dont on nous parle chaque jour.

Olivier Ferrand Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Ferrand. Biographie[modifier | modifier le code] Il est ensuite conseiller technique pour les affaires européennes du Premier ministre Lionel Jospin, conseiller du représentant de la France à la Convention sur l'avenir de l'Europe, Pierre Moscovici, membre du groupe des conseillers politiques du président de la Commission européenne, Romano Prodi, puis délégué général du think tank « À gauche en Europe », fondé par Dominique Strauss-Kahn et Michel Rocard. À partir du , il est chargé de mission à l’IGPDE (Institut de la gestion publique et du développement économique).

Claude Lévi-Strauss Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. « Lévi-Strauss » redirige ici. Pour les autres significations, voir Levi Strauss. Claude Lévi-Strauss Introduction à Ivan Illich - Thierry PAQUOT Dans les années 1970, on débattait partout d'Une société sans école ou de La Convivialité. Leur auteur, Ivan Illich (1926-2002), atypique, enseignant-voyageur, lecteur insatiable, polyglotte, curieux de tout et de tous, a rédigé une oeuvre exigeante et originale, tant par le choix des thèmes que par leur traitement transdisciplinaire. Penseur critique de la société industrielle, il a démontré qu'au-delà d'un certain seuil les institutions (l'Église, l'école, l'hôpital, les transports, etc.) se révèlent « contre-productives » : l'école désapprend, l'hôpital rend malade, les transports bouchonnent, etc.

Décroissance (économie) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le mot décroissance désigne en français deux choses : Pour les « objecteurs de croissance », également appelés « décroissants » dans la presse, une réduction contrôlée de l'activité économique est la seule alternative à un krach mondial aux conséquences imprévisibles. Selon eux, les réalités physiques rendent impossible un développement économique infini : les taux de production et de consommation ne peuvent pas être durablement accrus ni même maintenus, étant donné que la création de richesses mesurée par les indicateurs économiques comme le PIB repose sur l'exploitation et la destruction d'un capital naturel épuisable. Les « objecteurs de croissance » prônent donc sur le plan individuel la démarche dite de simplicité volontaire et, sur le plan global, une relocalisation des activités économiques afin de réduire l'empreinte écologique et les dépenses énergétiques.

Elihu Katz Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Elihu Katz Elihu Katz (né en 1926), est un sociologue américain, ainsi qu'un penseur et un analyste des phénomènes médiatiques. On lui doit, en particulier, la réhabilitation de Gabriel Tarde. Carl Rogers Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Rogers. Carl Rogers Carl Rogers (né en 1902 à Oak Park, Illinois - mort en 1987 à La Jolla, Californie) est un psychologue humaniste nord-américain. Il a surtout œuvré dans le champ de la psychologie clinique, la relation d'aide (counselling) et l'éducation. Sa méthode, l'Approche centrée sur la personne (ACP), met l'accent sur la qualité de la relation entre le thérapeute et le patient (écoute empathique, authenticité et non-jugement).

Pour mes élèves de Seine Saint-Denis Lorsque j’ai appris l’attaque de Charlie Hebdo, je rentrais de l’école. Un message, puis deux, sur mon téléphone. Puis je suis restée bloquée sur les chaînes d’information pendant un long moment sans pouvoir rien faire d’autre. Je me suis mise au travail, car c’était un mercredi après-midi et que j’avais des copies à corriger.

Jacques Ellul Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Jacques Ellul dans sa maison à Pessac, en 1990. Jacques Ellul (né le à Bordeaux et mort le à Pessac) est un professeur d'histoire du droit, sociologue, théologien protestant et libertaire[1] français. Surtout connu comme penseur de la technique et de l'aliénation au XXe siècle, il est l’auteur d’une soixantaine de livres (la plupart traduits à l’étranger, notamment aux États-Unis et en Corée du Sud) et de plusieurs centaines d’articles. Ayant adopté comme devise « exister, c’est résister »[4], il disait lui-même de son œuvre qu'elle est entièrement centrée sur la notion de liberté[5] : « plus le pouvoir de l'État et de la bureaucratie augmente, plus l'affirmation de l'anarchie est nécessaire, seule et dernière défense de l'individu, c'est-à-dire de l'homme »[6]. Biographie[modifier | modifier le code]

Edgar Morin : « Nous avançons comme des somnambules vers la catastrophe » Pourquoi la vitesse est-elle à ce point ancrée dans le fonctionnement de notre société ? La vitesse fait partie du grand mythe du progrès, qui anime la civilisation occidentale depuis le XVIIIe et le XIXe siècle. L’idée sous-jacente, c’est que nous allons grâce à lui vers un avenir toujours meilleur. Plus vite nous allons vers cet avenir meilleur, et mieux c’est, naturellement. Alexander Sutherland Neill Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Alexander Sutherland Neill, aussi appelé A. S. Neill, (17 octobre 1883 - 23 septembre 1973) était un pédagogue libertaire[1],[2] écossais. Il est le fondateur, en 1921, de l'école de Summerhill qu'il « dirigea » jusqu'à sa mort.

Related:  Ivan Illichdéfricheurs et lanceurs d'alertes