background preloader

La cyberdépendence, un mal silencieux.

La cyberdépendence, un mal silencieux.

http://cyberdependance.canalblog.com/

Related:  Les comportements addictifs liés à l'usage du numériqueLes comportements addictifs liés à l’usage du numériqueles comportements addictifs liés à l'usage du numériqueLes comportements addictifs liées à l'usage du numériquelefkih_groupec_psy

Le livre sur l'éducation numérique Pourquoi un livre sur l'éducation numérique? L’arrivée puis la généralisation de l’usage des nouvelles technologies de la communication au cours des 15 dernières années constituent sans doute un élément majeur dans l’histoire de l’évolution de l’espèce humaine. L’Homme numérique n’est pas, à proprement parlé, la dernière variété de l’homo sapiens sur le plan génétique. Cette dernière variété est une production de civilisation moderne. La colonisation technologique des territoires entiers de notre univers comportemental se fait doucement mais sûrement. Tout en nous facilitant la vie, ces technologies prétendent désormais organiser notre sphère sociale, amicale, amoureuse, ludique et éducative.

Regards sur la cyberdépendance Annick Ouattara Problèmes de définition Pour Hayez (2006), les signes de la cyberdépendance s’enracinent dans une recherche continuelle de plaisir, une passion incontrôlée pour certaines applications, la perte de la liberté et une vie totalement désincarnée [1]. Pour Valleur (2009), la question de l’addiction au virtuel peut être abordée sous deux axes : s’il estime « qu’il n’y a pas de vraie définition objective possible de l’addiction. » [2], par contre, au plan subjectif, il considère que l’addiction consiste en l’incapacité pour la personne d’arrêter même quand sa raison et sa volonté le lui commandent, d’où une souffrance qui légitime l’intervention [3]. Cyberdépendance : la dépendance à l'ordinateur et à Internet, e-sante.fr La cyberdépendance ou "netaholisme" désigne une dépendance à l'ordinateur et à Internet. Les jeunes sont les plus susceptibles de tomber dans ce piège (mais de nombreux adultes aussi). Comment savoir si mon enfant est véritablement cyberdépendant ? Quelles sont les solutions ? Comment savoir si mon enfant est cyberdépendant ?

1 - Le numérique est le nouvel opium du peuple : la cyberdépendance - Les NTIC, et alors? Aujourd'hui, avec l'arrivée de nouvelles technologies d'abord, puis avec la marginalisation de ces technologies comme l'informatique, on constate l'apparition d'une nouvelle forme de troubles psychologiques, la cyberdépendance ou cyberaddiction. C'est le fait de ne pas pouvoir s'empêcher de se connecter à Internet dans le but d'éprouver du plaisir ou de soulager une tension intérieure comme le stress. C'est lors du colloque de l'American Psychologic Association, à Toronto, en 1996, que ce terme a été utilisé pour la première fois par la psychologue américaine Kimberly Young. Elle affirme qu'il s'agit d'une nouvelle maladie psychologique.

Les Cahiers du Numérique Place et rôle des usages des jeux vidéo et d'internet dans la souffrance psychologique Place et rôle des usages des jeux vidéo et d'internet dans la souffrance psychologique Extraits : Internet et les jeux vidéo offrent des nouveaux espaces dans notre environnement. Ces espaces ont la particularité d'être virtuels, c'est-àdire d'exister seulement « à l'état de simple possibilité ». Cette particularité nous permet de faire des projections de notre monde réel. Internet et les jeux vidéo auraient donc la possibilité d'être une réalité projetée. L'existence de mondes virtuels vient bouleverser chez le sujet son rapport à la réalité.

Comment devient-on accro au numérique ? Les nouvelles technologies sont partout au point qu'on ne peut pas y échapper, ou presque. Ainsi, entre usage régulier et vraie addiction au numérique, la frontière est mince. Premier épisode de l'addiction numérique, demain : Comment s'en sortir. Nouvelles addictions Les nouvelles technologies sont de plus en plus performantes et intrusives Crédit Reuters Ajouter au classeurSuivre ce contributeurLecture zen

APTA - Association de Psychothérapeutes pour le Traitement des Addictions Les traitements Le premier pas pour stopper l'évolution négative, consiste avant tout à accepter de parler ouvertement du problème et de ses conséquences. Demander de l'aide est trop souvent une étape difficile à entreprendre, elle est cependant décisive. Différentes approches thérapeutiques peuvent être prises en considération pour le traitement des addictions. Dans tous les cas, une évaluation est nécessaire pour adapter la prise en charge aux difficultés et aux ressources de la personne ainsi qu'au type de dépendance. Le modèle motivationnel de Di Clemente et Prochaska distingue différents stades de conscience du problème.

la cyberdépendance - Paroles de femmes ................"Le portrait type de la personne cyberdépendante a évolué depuis quelques années. Autrefois on pouvait reconnaître majoritairement des hommes âgés de 25 à 35 ans, scolarisés, financièrement capables de se doter d'un ordinateur assez dispendieux et qui passaient un nombre incalculable d'heures devant l'écran de leur appareil. Maintenant, il semble y avoir une certaine parité entre les hommes et les femmes. Dépendance à Internet La dépendance à Internet (aussi nommée cyberdépendance, cyberaddiction, usage problématique d'Internet ou UPI, trouble de dépendance à Internet et TDI) est un trouble psychologique entraînant un besoin irrésistible et obsessionnel d'utiliser Internet. L'expression addiction à Internet fut employée pour la première fois par la psychologue américaine Kimberly Young, lors d'un colloque de l'American Psychological Association (APA) à Toronto en 1996. C'est Otto Fenichel (1949), qui a soulevé le premier la question des toxicomanies sans drogues. Cependant c'est un canular produit par le docteur Ivan K. Goldberg : la dépendance à Internet est un symptôme et non un trouble à proprement parler. Le docteur Goldberg s'est inspiré de la dépendance aux jeux d'argent pour sa description de l'hypothétique dépendance à Internet.

Tout savoir sur l'addiction au numérique Christine Mateus | | MAJ : L'addiction au numérique entre à la faculté avec le lancement d'un cours... en ligne. Pouvons-nous nous passer des écrans ? Comment bien vivre avec Internet ? Dépendances et addictions Triste palmarès pour les conduites addictives qui constituent la 1ère cause de décès évitables… elles interviennent également dans environ 30% de morts prématurées. Les chiffres sont renversants et pourtant bien réels ! Nous serions 90% de la population mondiale à être concernés par les addictions, lesquelles sont directement responsables de 100.000 décès chaque année, dont 40.000 par cancers. pour 35% des jeunes de moins de 17 ans il s’agit d’alcool ou de cannabis, pour 1 milliard de terriens c’est le tabac, pour 2 millions de français les boissons alcoolisées. Plus de 200.000 personnes ont des troubles du comportement alimentaire ; pour une personne sur deux c’est aux jeux d’argent qu’ils sont dépendants, pour des millions, envisager un déplacement sans leur ordinateur ou leur téléphone portable relève de l’impossible ! Regardez ce film d’animation, tout y est…

Accro au numérique ? Les nouvelles addictions... - La gazette de Danièle : "Des idées et des Arts..." Nous en avons tous un usage régulier, à partir de quel moment pouvons-être considérés comme addicts aux nouvelles technologies ? Comment cette addiction se traduit-elle au quotidien ? Michael Stora : Cela ne se traduit pas tant en terme d’heures passées sur les nouvelles technologies qu’en termes de rupture des liens sociaux réels. L’addiction se manifeste par un décrochage de la vie sociale : refus de participer à des repas de famille, moins de sorties en couple, abandon de ses responsabilités de parent... Pour les enfants cela commence par l’absence de présence au repas du soir et cela peut aller jusqu’à la déscolarisation.

Related:  Les comportements addictifs liés à l'usage du numériqueCyber Dépendanceles comportements addictifs liés à l'usage du numérique