background preloader

Guerre Froide (1946/1991)

Facebook Twitter

Guerre de Corée - Guerre de Corée - SGA / Mémoire des hommes. This Godless Communism, 1961. Guerre froide. ATLAS HISTORIQUE - Cartographie de 1945 à 1989. Tout comme Gravilo Princip en 1914, le colonel Tibbets ne pensait pas qu'en lâchant sa bombe sur la ville japonaise d'Hiroshima ce 6 août 1944 à 8h15, il allait faire entrer le monde dans une nouvelle ère. Avec Little Boy, le monde entrait dans l'âge nucléaire. Un monde nouveau fondé sur l'équilibre de la terreur et l'affrontement de deux systèmes de pensée ; démocratie libérale contre totalitarisme communiste. Cet affrontement dura près d'un demi siècle et conduit plusieurs fois le monde au bord d'un conflit généralisé qui aurait amené le monde à sa perte.

Malgré ce face à face entre deux blocs que tout oppose, le monde n'en est pas pour autant figé durant cette période. C'est la guerre froide entre 1945 et 1956 qui caractérise la première partie de cet affrontement. La mort de Staline en 1953 puis les révélations du XXe congrès du PCUS en 1956 par Krouchtchev contribuèrent à modifier quelque peu les relations entre les deux super-puissances.

Chute de l'URSS

Conquête de l'espace. Construction du Mur de Berlin. 5 mars 1946 - Début de la guerre froide. Pendant un demi-siècle, le monde a vécu sous la menace d'une guerre entre les États-Unis et l'URSS.

5 mars 1946 - Début de la guerre froide

Cette «guerre froide» a été inaugurée le 5 mars 1946 par un discours de Winston Churchill à Fulton, dans le Missouri. Le vieux lion rugit encore Le «vieux lion» avait quitté le pouvoir quelques mois plus tôt, après la capitulation de l'Allemagne qu'il avait rendue possible. Avant d'abandonner ses fonctions de Premier ministre, Winston Churchill avait pu mesurer la duplicité de Joseph Staline, le dictateur de l'URSS, son allié dans la guerre contre Hitler. Il s'en était inquiété auprès du président américain Harry Truman mais le monde baignait encore dans l'allégresse de la victoire et nul n'était disposé à entendre des critiques sur l'allié de la veille.

Très vite cependant, les dissensions entre Staline et ses anciens alliés éclatent au grand jour. Harry Truman se remémore l'avertissement de Churchill. Dans son discours, le retraité de 72 ans retrouve sa verve d'orateur. Cliquez pour agrandir. Chronologie de la guerre froide. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Chronologie de la guerre froide

La guerre froide est la période de tensions et de confrontations idéologiques et politiques entre les deux superpuissances que furent les États-Unis et l’URSS et leurs alliés respectifs, entre 1947 et la fin de l'URSS en 1991. C’est en 1945 sous la plume de l'écrivain George Orwell que l’expression « guerre froide », déjà utilisée au XIVe siècle, apparaît[1]. Elle est vite popularisée par le journaliste Walter Lippmann[réf. souhaitée]. D'après Raymond Aron, il s'agissait d'une « guerre limitée » ou « paix belliqueuse » dans un monde bipolaire où les belligérants évitaient l’affrontement direct[2], d'où l'expression « Paix impossible, guerre improbable ». La chronologie qui suit n'indique que les événements liés aux relations internationales ; pour plus de détails, consulter les chronologies par année (ex : 1947) ou par pays (ex : 1947 en France).

Guerre froide : 1947 - 1953[modifier | modifier le code] 1947[modifier | modifier le code] The Cold War Animated. La guerre froide.