background preloader

La chute de l'URSS : Reportage

La chute de l'URSS : Reportage

http://www.dailymotion.com/video/xbdolg

Related:  guerre froidenicolebrixStalinisme

affiches autour de la guerre froide retour vers sommaire "relations internationales depuis 1945" retour vers sommaire Histoire retour vers page d'accueil affiche pro américaine " par le plan Marshall coopération intereuropéenne pour un niveau de vie plus élevé." Goulag Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Ne doit pas être confondu avec Koulak. Le Goulag est l’organisme central gérant les camps de travail forcé en Union soviétique. Les principaux camps du Goulag entre 1923 et 1961, selon les travaux de la fondation russe Memorial Héros du travail socialiste Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Médaille de Héros du travail socialiste Le titre de Héros du Travail Socialiste (en russe : Герой Социалистического Труда) est une distinction qui était décernée dans les pays communistes comme l'URSS, la Roumanie ou la RDA.

Nikita Khrouchtchev Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Nikita. Fils de paysans du gouvernement de Koursk, il fut forgeron dans sa jeunesse avant de devenir commissaire politique durant la guerre civile et de gravir les échelons de la hiérarchie soviétique avec l'aide de Lazare Kaganovitch. Un héros soviétique : Alexeï Stakhanov Dimanche 21 septembre 7 21 /09 /Sep 21:29 J’ai évoqué en cours avec mes TL, la figure d’Alexeï Grigorievitch Stakhanov, symbole de l’ouvrier soviétique repoussant au nom du communisme les limites du travail humain. Dans les années 30, Alexeï travaille dans les mines de charbon de Kadiyivka dans le bassin du Donbass en Ukraine. Le 31 août 1935, muni de son perforateur (marteau piqueur portatif), il extrait 102 tonnes de combustible lors d’un concours de productivité organisé par les jeunesses communistes ("Komsomols"). Les objectifs à remplir sont alors de 7 tonnes. Et le 9 septembre il double son record extrayant 227 tonnes de houille à la pointe de son perforateur.

top 5 des banques d'images gratuites et libres de droits Beaucoup de sites internet utilisent des images trouvées sur Internet sans vérifier les droits liés à cette image. Or, à l’instar des droits d’auteurs, il existe des droits d’images même sur Internet. Nous avons sélectionné pour vous les meilleurs sites d’images gratuites et libres de droits. On appelle ces sites communément des banques d’images.

Alekseï Stakhanov Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le mineur soviétique Alekseï Stakhanov vers 1935. Il parait que son véritable prénom n'était pas Alekseï, mais Andreï ou Aleksandr. L'erreur de frappe dans l'article de La Pravda relatant son exploit l'aurait rebaptisé. A ce propos, selon une version, Stakhanov aurait écrit une lettre à Staline demandant la rectification à quoi ce dernier aurait répondu que La Pravda ne commettait pas d'erreurs. Selon l'autre version, c'était Poskrebytchev le secrétaire particulier de Staline qui aurait évoqué le sujet et là aussi Staline aurait dit "Alekseï... un beau prénom russe, il me plait tout autant" après quoi Stakhanov serait devenu officiellement Alekseï [1].

De l’autre côté de l’Histoire LE MONDE | • Mis à jour le | Par Sylvie Kauffmann Qui a construit le mur de Berlin, le 13 août 1961 ? Un institut de sondages russe a posé la question aux héritiers de l’URSS et les réponses sont stupéfiantes. Plus de la moitié des Russes sont incapables de répondre ; 10 % pensent que ce sont les Berlinois eux-mêmes, 6 % que ce sont les Occidentaux et 4 % qu’il s’agissait d’une initiative commune soviéto-occidentale. Moins d’un quart (24 %) attribuent la paternité du Mur aux autorités de l’URSS et de la RDA.

Joseph Staline Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Secrétaire général du Parti communiste soviétique à partir de 1922, il dirige l'Union des républiques socialistes soviétiques (URSS) à partir de la fin des années 1920 jusqu'à sa mort. Il établit un régime de dictature personnelle[2] : les historiens lui attribuent, à des degrés divers, la responsabilité de la mort de trois à plus de vingt millions de personnes[3]. Le 'stakhanovisme' et la mobilisation des classes ouvrières dans le cadre de la planification industrielle en URSS - Jalons pour l'histoire du temps présent Véritable "héros du travail", le mineur Alexis Stakhanov est montré par le régime soviétique comme un exemple à suivre afin que tous les travailleurs se mobilisent en faveur de l'essor industriel. L'une des principales limites du premier plan quinquennal en URSS (1928-1933) concerne l'insuffisante qualification de la main-d'oeuvre industrielle, constituant un obstacle important à la hausse des rendements et de la productivité. Dans le cadre du second plan (1933-1937), un effort important est appliqué dans ce domaine avec la création de nombreuses écoles techniques pour assurer la formation et le perfectionnement des ingénieurs et ouvriers qualifiés. Il est également décidé d'élever au rang d'exemple national des "héros du travail", qui augmentent la productivité par leurs initiatives personnelles. Fabrice Grenard

Related: