background preloader

1961 : l’édification du « mur de la honte »

1961 : l’édification du « mur de la honte »
Extrait : Archives Gaumont Pathé 2 - La chute du mur de Berlin Pour arrêter la migration à l’Ouest, les autorités est-allemandes durcissent leurs méthodes. Les voies de communication sont coupées et des kilomètres de barbelés sont déroulés. Les éléments d’un mur commencent très vite à être érigés et tous les points de passage sont condamnés. L’Ouest manifeste son opposition au mur qui coupe le pays en deux et malgré le soutien des alliés, il reste impuissant devant Moscou.

http://education.francetv.fr/videos/1961-l-edification-du-mur-de-la-honte-v108472

Related:  mur de BerlinMur de Berlin 1961-1989

Berlin - au coeur de la Guerre Froide Tout d’abord, quelques brefs rappels sur le Mur de Berlin… La construction du Mur de Berlin a débuté sous les yeux désespérés des Berlinois dans la nuit du 12 au 13 Août 1961 et ce, par la volonté des autorités d'Allemagne de l'Est qui voulaient ainsi empêcher les Allemands de l'Est de fuir en Allemagne de l'Ouest par Berlin.La construction du Mur par les actualités françaises : Ce Mur tombe le 9 Novembre 1989 sous les yeux cette fois-ci réjouis des Berlinois de l'Est et de l'Ouest, depuis trop longtemps séparés et c'est la population elle-même qui participe à son ouverture. Et la chute du Mur de Berlin entraîne la réunification des deux Allemagnes dès 1990.

Le mur de Berlin de A à Z MUR DE BERLIN - Le mur de Berlin est construit dans la nuit du 12 au 13 août 1961 pour stopper la fuite des Allemands de l'Est vers l'Ouest. Après 28 ans d'existence, le Mur s'ouvre le 9 novembre 1989, juste après la déclaration du porte-parole du SED indiquant que le passage à l'Ouest peut se faire dès à présent sans autorisation spéciale. Allemands: les Allemands de l'Est sont appelés les Ossies, ceux de l'Ouest les Wessies. L'Allemagne de l'Est ou République démocratique allemande (RDA ou DDR) a pour capitale Berlin. Celle de l'Allemagne de l'Ouest ou République fédérale d'Allemagne (RFA ou BRD) est Bonn. Bergruessungeld: c'est le nom de l'allocation de bienvenue distribuée aux Allemands de l'Est après avoir franchi le mur.

PACTE DE VARSOVIE La signature du pacte de Varsovie, huit ans après le début de la guerre froide, parachève la construction du bloc communiste en Europe orientale. Désireux de réagir à l'entrée de la République fédérale d'Allemagne dans l'Organisation du traité de l'Atlantique nord (signé le 4 avril 1949), les dirigeants soviétiques mettent en place une alliance militaire défensive avec sept pays (République démocratique allemande, Pologne, Bulgarie, Hongrie, Tchécoslovaquie, Roumanie, Albanie), qui se superpose aux traités d'amitié ou de coopération existant déjà et complète le Conseil d'assistance économique mutuelle (C.A.E.M. ou Comecon) créé le 25 janvier 1949. Les forces nationales des pays signataires sont intégrées sous un commandement unifié, dont le commandant en chef et le chef d'état-major sont soviétiques. La Yougoslavie, communiste mais entrée en dissidence dès 1948 vis-à-vis de Moscou, n'en fait pas partie. Photographie

La guerre froide - La p@sserelle -Histoire Géographie- 1945 : la fin de la Grande Alliance, le début de la guerre froide Connaître l’histoire et les missions de l’ONULa guerre froide : quand ? qui ? pourquoi ? 25 ans de la chute du mur : le rideau de fer vu par le cinéma VIDÉOS - Le long rempart qui a séparé en deux la capitale allemande, de 1961 à 1989, a marqué l'histoire et par là-même le 7e art, jouant un rôle central dans certains films allemands comme étrangers. Le mur de Berlin a coupé la ville en deux. Une séparation construite en une nuit, qui déchira des familles, bouleversa la géographie des lieux et permis au régime de la République démocratique allemande (R.D.A.) de durcir son contrôle, en endiguant la fuite de sa population vers l'Ouest de Berlin et de l'Allemagne. Vingt-cinq ans après la chute du «mur de la honte», retour sur le rôle qu'il a tenu dans de nombreux films. D'origine austro-hongroise, le réalisateur et scénariste américain Billy Wilder (Boulevard du crépuscule, Sept ans de réflexion), est l'un des premiers à s'être emparé du mur, du moins du «rideau de fer», comme prétexte d'un scénario original.

Mémorial du Mur de Berlin Cartes mentales : la guerre froide Une autre carte mentale proposée par maxime. L (3e6), pour expliquer la guerre froide. Cette carte a été revue, et mise en page par Mme Lyard. Un travail coopératif professeur-élève pour vous permettre de réviser encore plus efficacement. travail collaboratif : Maxime.L et Mme Lyard Essayez, vous aussi de réaliser vos propres cartes et n’hésitez pas à consulter vos professeurs pour avoir un avis !

Le mur de Berlin expliqué par les cartes du métro A Berlin, la Guerre froide fût aussi souterraine, avec un réseau scindé en deux entre le U-Bahn (et ses stations fantômes) géré par l'Ouest et le S-Bahn administré par l'Est. Il y a 25 ans, le Mur tombait. Les murs de 16 stations fantômes de métro s’effondraient dans la foulée. Le Mur a été construit pour empêcher les habitants de l'Est de passer à l'Ouest. Pour la même raison, il fallait bâtir une forme de mur dans le réseau souterrain pour éviter un exil massif à l'Ouest.

Vous connaissiez l'ostalgie? Découvrez la Westalgie Sentiment aussi bien partagé par l'«Ouest» que l'«Est», la nostalgie du bon vieux temps de la vieille RFA ne se limite à un simple «c'était mieux avant». Même la gauche radicale se met à regretter le bon vieux temps du capitalisme rhénan. On connaissait l’Ostalgie, ce néologisme allemand désignant la nostalgie pour l’Est, mise en scène sous une forme humoristique dans le film Good Bye Lenin. On connaissait moins la «Westalgie», la nostalgie pour l’Ouest c’est-à-dire pour la vieille République fédérale d’Allemagne. Elle refait surface à l’occasion du 25e anniversaire de la chute du mur de Berlin le 9 novembre 1989.

Related: