background preloader

Rape

Facebook Twitter

Rapists Explain Themselves on Reddit, and We Should Listen. The missing stair. Have you ever been in a house that had something just egregiously wrong with it?

The missing stair.

Something massively unsafe and uncomfortable and against code, but everyone in the house had been there a long time and was used to it? "Oh yeah, I almost forgot to tell you, there's a missing step on the unlit staircase with no railings. But it's okay because we all just remember to jump over it.

" Some people are like that missing stair. When I posted about a rapist in a community I belonged to, although I gave almost no details about the guy except "he's a rapist," I immediately got several emails from other members of that community saying "oh, you must mean X. " People had gotten so used to working around this guy, to accommodating his "special requirements," that they didn't feel like there was an urgent problem in their community.

"Fixing" doesn't always mean throwing someone out. This isn't just about sex. I know not all these people can be fixed, and sometimes they can't be escaped either. #324: “My friend, the rapist.” #322 & #323 “My friend group has a case of the Creepy Dude. How do we clear that up?” Here is Letter #322.

#322 & #323 “My friend group has a case of the Creepy Dude. How do we clear that up?”

It and the other letter are below the jump because it’s fucking creepy in there. Edited to Add: It’s frankly depressing that this post has struck a chord with so many people, but I’m grateful and honored to be able to help the letter writers and to have given voice to what so many people were feeling. Another post about rape « Fugitivus. By the by, I consistently use that title because I mean for it to operate as a trigger warning.

Another post about rape « Fugitivus

I write a lot about rape, but sometimes I write about other things, and I don’t want anybody taken off-guard transitioning from “help computer” into wtf rape-talk. Case you were wondering. Les « tournantes » : mythes et réalités. Le viol d'une journaliste, tabou sur France télévisions ? Rapists Explain Themselves on Reddit, and We Should Listen. [French]« Consentement » ? un vice de procédure dans la qualification pénale des crimes sexistes.

Un vice de procédure qui attaque nos droits fondamentaux.

[French]« Consentement » ? un vice de procédure dans la qualification pénale des crimes sexistes.

Dans la loi, le consentement de la victime est sans incidence sur la qualification des crimes (viol, meurtre, torture et actes de barbarie). De même, le consentement des femmes à être prostituée par les hommes (clients-prostitueurs et/ou proxénètes) ne peut raisonnablement être invoqué pour légaliser la prostitution. Au plan pénal, ce sont les actes de l’agresseur qui sont jugés : pour le viol, il y a 4 éléments : la surprise, la contrainte, la menace et l’usage de la violence.

Les cultures enclines au viol et les cultures sans viol. Partie 2 : le cas de la culture occidentale. [French] Pour en finir avec la "pop" culture du viol. AVERTISSEMENT: Cet article traite de viol et de violence sexuelle.

[French] Pour en finir avec la "pop" culture du viol

Ça nous arrive à toutes de se faire désagréablement surprendre par une scène de viol lorsqu'on regarde la télévision, un film, qu'on lit un roman ou qu'on joue un jeu vidéo. Ça nous arrive à toutes de serrer les dents devant la violence, de détourner le regard pour l'éviter, de fermer le livre par dégoût. Ça nous arrive à toutes parce que le viol est partout, tout le temps.

[French] Comprendre... la culture du viol. Nous vous avions parlé il y a quelques temps du slut-shaming ; continuons sur ce thème avec la culture du viol. La culture du viol décrit un environnement social et médiatique dans lequel les violences sexuelles trouvent des justifications, des excuses, sont simplement banalisées, voire acceptées.

If Only We Could Talk About Abusing Women Like We Do Abusing Cats. By Amanda MarcotteMonday, March 25, 2013 9:54 EDT 0% of commenters claimed cats are fickle, and their claims of torture can’t be trusted.

If Only We Could Talk About Abusing Women Like We Do Abusing Cats

Mk0tx6usIi1qgape8o1_1280. Mk0tx6usIi1qgape8o1_1280. Rochester Professor Wonders Why Rapists Shouldn't Be Allowed to 'Reap the Benefits' of Passed Out Girls. Fuck yeah, women of the rainbow. - New research shows 0.6% of rape allegations are false. The truth about women 'crying rape' There's this idea that a false allegation of sexual assault is the one weapon that shamed women wield.

The truth about women 'crying rape'

Men have fists and cash and the threat of death; women have this. The truth about women 'crying rape' Je ne supporte plus vos abjections au sujet du viol. *Les passages en italique correspondent aux commentaires cités Donc il y a ce passage (1/9 du texte) de mon dernier article qui relate qu'après avoir passé la soirée avec un groupe de mecs que je ne connaissais pas très bien, j'ai préféré partir malgré le froid et le fait que je n'avais nulle part où aller (Le texte se déroule à une époque où j'étais SDF, vous pouvez le lire ici pour mieux comprendre de quoi il s'agit), et puis y'a ce commentaire d'un courageux anonyme qui tombe.

Je ne supporte plus vos abjections au sujet du viol

Il chouine parce que je suis trop méchante d'assimiler groupe de mecs et viol, et que putain, il en a marre de toujours lire ce genre d'histoires où les relations humaines sont réduites à des coups. Et puis que merde, SYSTEMATIQUEMENT, on assimile groupe de mecs et viol, et qu'on s'en sort plus dans la vie quoi. Quand le nouvel obs se vautre dans la culture du viol.

Nous avons récemment beaucoup parlé de culture du viol et Le nouvel observateur nous fournit ces jours ci de merveilleux exemples de ce qu'elle peut être.

Quand le nouvel obs se vautre dans la culture du viol

Dans un premier article, analysé par Gaelle-Marie Zimmermann, un homme - on ne tentera pas de le qualifier de journaliste - se masturbe romance la relation pédocriminelle entre une professeure et une enfant de douze ans. L'agression sexuelle devient une relation d'amour racontée avec force détails complaisants. Nous aurions pu supposer qu'il s'agissait d'un cas isolé, qui avait malencontreusement échappé à la sagacité de la rédaction si : - un rectificatif et des excuses avaient été faites suite aux nombreuses réactions face à ce torchon.

Oui, nous vivons dans une culture du viol. Huit des mille raisons pour écrire ce texte… J’écris ce texte dans la foulée de l’insupportable drame de la jeune Rehtaeh Parsons, d’Halifax qui s’est suicidée il y a quelques jours.

Oui, nous vivons dans une culture du viol.

Pendant un an et demi, elle a subi de l’intimidation, s’est faite traiter de salope et de pute sur internet, a revécu en boucle via le web, le viol collectif ( quatre garçons) dont elle avait été victime. Pendant un an et demi, elle a échoué à obtenir l’aide et le support de la collectivité et des autorités, aide dont elle avait un besoin vital . Je l’écris aussi en pensant Amanda Todds cette jeune fille qui s’est elle aussi enlevé la vie l’an dernier, à 15 ans, n’en pouvant plus de voir ses seins se promener sur le web, servant d’avatar à un salopard. «75.000 viols par an»: comment sait-on combien de femmes sont victimes de viol en France? Les plaintes enregistrées par la police ne suffisent pas et même les enquêtes de victimation ne disent pas toute la vérité de l'ampleur du phénomène.

Le Nouvel Observateur a publié le 19 novembre un manifeste contre le viol signé par 313 femmes, dont des personnalités comme Clémentine Autain ou Marie-Laure de Villepin, l'ex-épouse de l'ancien Premier ministre, mais aussi des femmes moins connues, déclarant avoir été violées –il compte désormais à plus de 700 signatures. Le magazine affichait entre autres sur sa une la phrase-choc «Une victime toutes les 8 minutes en France». En introduction de son web-docu sur le viol, lancé la même semaine, France Télévisions explique que «plus de 75.000 femmes sont violées chaque année en France», un chiffre qui correspond en fait à un viol toutes les 7 minutes et était déjà avancé par la campagne «Viol, la honte doit changer de camp» de 2011, lancée par plusieurs associations.

Les enquêtes de victimation Une femme violée toutes les 6,3 minutes.

Rape culture

G. Roger Denson: From Victim to Victor: Women Turn the Representation of Rape Inside Out. I’m curious about something that anon mentioned regarding the catalog of rape in Alan Moore works. They mentioned that rape is often used in an unthoughtful and demeaning way. Is there any way that rape can be used in a thoughtful and non-demeaning way? F. «75.000 viols par an»: comment sait-on combien de femmes sont victimes de viol en France?

Deconstruction: Consent 101. [Content Note: Rape, Love Spells, Non-Consensual Drugging] Deconstruction: Legitimate Rapes. A Fan Letter to Certain Conservative Politicians. Ending Rape Illiteracy. [French] Le devenir des plaintes pour viols et agression sexuelles. CWASU. SOO. [French] Tournantes : 14 ans après les viols, un procès mais aucun SAV policier. Stéphanie, quatorze ans après les viols (Delphine Legouté) Stéphanie (le prénom a été modifié) a 15 ans lorsque son petit-ami l’entraîne dans une cave. Les deux ados de la cité des Larris, à Fontenay-sous-Bois (Val-de-Marne), sortent ensemble depuis peu. Dans la cave, ils sont quatre à l’attendre. Ils la violent, chacun leur tour, et recommencent quelque temps plus tard, au même endroit.

Ça commence comme ça. Se taire, la meilleure solution. Fox News' Liz Trotta On Women Raped In Military: 'What Did They Expect? These People Are In Close Contact' (VIDEO)-Mozilla Firefox. Fox Pundit: Women in Military Should "Expect" to Get Raped (Video) Affaire DSK: C'est de la banalité qu'on crève. La fille, une pucelle bien sûr, se débattait, résistait, avec des supplications basses, chuchotées ; tandis que le garçon, muet, la poussait quand même vers les ténèbres d'un coin de hangar, demeuré debout, sous lequel d'anciens cordages moisis s'entassaient.

C'étaient Catherine et le grand Chaval. Mais Étienne ne les avait pas reconnus au passage, et il les suivait des yeux, il guettait la fin de l'histoire, pris d'une sensualité, qui changeait le cours de ses réflexions. Pourquoi serait-il intervenu ? Lorsque les filles disent non, c'est qu'elles aiment à être bourrées d'abord. Émile Zola, Le darwinisme et l'inquiétante normalité du viol. ". Son objet est de partir de l'affaire DSK et des réactions à celle-ci pour montrer que ces événements peuvent être expliqués à l'aide du darwinisme et de la sélection sexuelle. quant aux travaux qui entendent appliquer les théories de l'évolution au monde social.

Après lecture, je maintiens celui-ci. Pourtant l'argumentation développée par Peggy Sastre est plus subtilement construite et plus solidement référencée que la moyenne, à défaut d'être vraiment convaincante. Alors, qu'est-ce qui cloche ? Simplement le fait que je ne suis pas sûr que, parvenu à la fin, on ait vraiment expliqué grand chose. Évidemment, tout n'est pas parfait, et il y a quelques passages pour le moins étonnant, comme lorsqu'elle utilise un google fight pour essayer de prouver que combien le viol est répandu...

Black Women, Sexual Assault and the Art of Resistance - Forbes-Mozilla Firefox. Crêpe Georgette-Mozilla Firefox. Anna Gueye m'a fait passer ce lien : "Black Women, Sexual Assault and the Art of Resistance" 60% des femmes noires américaines auraient été agressées sexuellement avant l'âge de 18 ans (il y a 7 ans, le pourcentage était de 40%). Pour une femme blanche qui porte plainte, 5 ne le font pas. Pour les femmes noires, on monte à 15. Il faut étudier l'histoire des noirs aux Etats-Unis pour comprendre cette différence. Sur les 455 homme exécutés pour viol entre 1930 et 1967 aux Etats-unis, 405 étaient noirs, nous rapporte Angela Davis. [French] Quand il n’y aura plus de violences, il n’y aura plus de victimes « A dire d'elles-Mozilla Firefox. (French) Viol et alcool: quelle place pour le consentement? Unbreakable-Mozilla Firefox. Facebook asked to change policies after man posts pictures of a woman’s rape.

Shocking rape video goes viral in South Africa - CNN.com-Mozilla Firefox.

Men victims : Breaking the silence