background preloader

Paris : université et recherche

Facebook Twitter

GRANDS MOULINS DE PARIS - BIBLIOTHÈQUE DE L'UNIVERSITÉ PARIS DIDEROT. Des Grands Moulins à la bibliothèque de l'université Avec le personnel de la bibliothèque, découvrez l’histoire et l’architecture des Grands Moulins de Paris, un bâtiment industriel du début du XXe siècle transformé en bibliothèque universitaire. Visite guidée d'environ 1 heure. Toutes les heures Réservation par mail Inscription nécessaire/sur réservation sam 10h-18h gratuit Figuig, une oasis au coeur de Paris Depuis 10 ans, une équipe pluridisciplinaire de chercheurs français issus de l’université Paris Diderot et de l’ENSA Paris Val de Seine mène des actions d’inventaire, de recherche et de valorisation des patrimoines de l’oasis de Figuig située à la frontière entre le Maroc et l’Algérie.

Sam 11h-19h Le campus de l'université Paris Diderot Venez parcourir le campus Paris Rive Gauche, occupé par l'université Paris Diderot depuis 2006. Inscription recommandée auprès de Claire Tirefort sam 15h30 et 17h30 Ville, architecture, patrimoine : actualités de la recherche autour de Figuig sam 15h-16h. Le nouveau destin des Grands Moulins. Déjà, quand on les a construits en 1920, les Grands Moulins de Paris n'avaient pas l'air d'une usine. Ils avaient été masqués par une façade néoclassique surmontée de toits à la Mansart.

Manière de «se faire pardonner d'être un lieu de travail à Paris», comme l'explique l'architecte Rudy Ricciotti ? Peut-être. Ce déguisement a en tout cas donné à ce gros «monstre de béton» un caractère suffisamment marqué pour que près d'un siècle plus tard, l'architecte ait eu envie de le garder. Transformés en site universitaire par Ricciotti, les Grands Moulins de Paris (dans le XIIIe arrondissement) conservent leur drôle de silhouette, leur béton et leur nom écrit sur le mur. Mémoire. Le client a été sensible à ce choix. «Dès 1995, alors que Jussieu était dans d'énormes difficultés, nous avons compris qu'il fallait rompre avec le campus, poursuit François Montarras. Gérard Le Goff, architecte de l'atelier Ricciotti, fait visiter les Moulins à longues enjambées. Archéologie. FEVRE Anne-Marie. Le défi du réel. En 1996, l’université Paris VII – Denis Diderot a entamé un processus de déménagement et de refondation dans le nouveau quartier Paris rive gauche du XIIIe arrondissement, en pleine mutation.

Les contraintes du désamiantage du campus Jussieu et la répartition défavorable des surfaces occupées par Paris VII sur ce campus ont été à l’origine du projet. Dès le lancement des études préparatoires, l’université a souhaité faire de la bibliothèque un élément rassembleur, symbolique de la nouvelle université, et a choisi de l’installer dans les anciens Grands Moulins de Paris. Il convient de rappeler que la bibliothèque des lettres et sciences humaines de l’université était dotée d’une surface de 700 m2, inchangée depuis vingt-cinq ans. Le projet s’est inscrit dans le cadre du plan de développement universitaire U3M. En 2001, le concours d’architecture a désigné comme lauréat pour l’ensemble des Grands Moulins Rudy Ricciotti.

Le programme de la bibliothèque centrale Architecte : Rudy Ricciotti. Bibliothèque de l’Assemblée Nationale, Paris | Les plus belles bib du monde. La bibliothèque de l’Assemblée nationale est une bibliothèque située à Paris au palais Bourbon, où siège l’Assemblée nationale française, et destinée aux députés. Elle a été créée par la loi du 14 Ventôse an IV (4 mars 1796). Son fonds a été constitué initialement à partir des biens confisqués chez les aristocrates au cours de la Révolution. Parmi ses richesses, les minutes du procès de Jeanne d’Arc, des manuscrits de Jean-Jacques Rousseau, la collection des bustes de parlementaires en terre cuite d’Honoré Daumier (les « célébrités du juste-milieu ») et le Codex Borbonicus, un codex indigène du Mexique central. On y trouve aussi l’épée par laquelle le général Boulanger fut blessé en duel, le masque mortuaire de Mirabeau, le projet de Constitution de l’an I annoté par Robespierre, le manuscrit autographe de La Marseillaise… En 2009, la bibliothèque de l’Assemblée nationale et la bibliothèque nationale de France ont engagé une coopération, la première devenant pôle associé de la BnF.

Bibliothèque Mazarine, Paris | Les plus belles bib du monde. La bibliothèque Mazarine est la plus ancienne bibliothèque publique de France ; elle est située quai de Conti, dans le 6e arrondissement de Paris. Elle est issue de la bibliothèque personnelle du cardinal Mazarin (1602-1661). La bibliothèque compte aujourd’hui environ 600 000 volumes. Si son très riche fonds ancien – près de 200 000 volumes – est encyclopédique, son fonds moderne est lui spécialisé en histoire, notamment l’histoire religieuse, littéraire et culturelle du Moyen Âge (XIIe – XVe siècles) et des XVIe – XVIIe siècles, l’histoire du livre et l’histoire locale et régionale de la France.

Bibliothèque Sainte-Geneviève, Paris | Les plus belles bib du monde. La bibliothèque Sainte-Geneviève (BSG) est une bibliothèque située au 10 place du Panthéon, dans le 5e arrondissement de Paris. Elle occupe un bâtiment édifié en 1851 par l’architecte Henri Labrouste à l’emplacement de l’ancien collège de Montaigu, agrandi depuis et classé, avec ses aménagements et décors d’origine, au titre des monuments historiques. Elle est l’héritière de la troisième plus importante bibliothèque d’Europe, en son temps, que l’ancienne abbaye Sainte-Geneviève de Paris voisine, transformée en École centrale à la Révolution, abritait au dernier étage de ce qui est aujourd’hui le lycée Henri-IV.

C’est aujourd’hui une bibliothèque d’État à la fois interuniversitaire (universités Paris 1, 2, 3, 4 et 7) et publique, accessible à toute personne majeure ou titulaire du baccalauréat. Ses collections sont encyclopédiques et totalisent environ deux millions de volumes répartis en trois fonds : Fond Général : Bibliothèque nordique : Bibliothèque du théâtre du château, Chantilly | Les plus belles bib du monde. Les plus belles bib du monde.

La bibliothèque de la Sorbonne (officiellement bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne) est une bibliothèque interuniversitaire (Paris I, III, IV, V et VII) rattachée pour sa gestion à l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Elle doit son nom à son implantation principale au sein de la Sorbonne. La bibliothèque de l’Institut de Géographie, située 191 rue Saint-Jacques, lui est rattachée. La bibliothèque de la Sorbonne a hérité des collections constituées depuis 1770, à l’exception de celles qui en ont été distraites, en particulier pour les sciences. Néanmoins, ses collections antérieures à 1950 sont aussi riches dans le domaine des sciences dures que dans celui des lettres et sciences humaines. Au-delà de ces « domaines d’excellence », la bibliothèque acquiert des documents en sciences religieuses, ainsi qu’en langues et littératures anglaises, allemandes, espagnoles et italiennes.

La bibliothèque possède plus de 18 000 thèses imprimées, ainsi que 15 000 sur microfiches. Bibliothèque de l’Hotel de Ville de Paris | Les plus belles bib du monde. Créée en 1872, elle était fermée depuis avril 2007 pour des travaux de mise en sécurité incendie et d’accessibilité aux personnes handicapées. Elle vient de rouvrir ses portes. Avec ses collections considérables (600 000 volumes), cette bibliothèque constitue un lieu incontournable de recherche et d’études. La salle de lecture Conçue par l’architecte Édouard Deperthes, elle offre l’un des meilleurs exemples d’architecture de bibliothèque de la fin du 19e siècle. D’une superficie de 600 m², elle reçoit la lumière naturelle par des panneaux de verre situés à 9,60 m de hauteur. Inscrite avec son mobilier d’origine (tables, chaises, luminaires) à l’Inventaire supplémentaire des monuments historiques, elle a fait l’objet d’une 1e restauration complète en 1993.

Les fonds de la bibliothèque Les fonds de la bibliothèque (600 000 volumes, répartis sur 9 kilomètres linéaires !) Bibliothèque Nationale de France, Paris | Les plus belles bib du monde. La Bibliothèque nationale de France (BnF), ainsi dénommée depuis 1994, est la bibliothèque nationale de la République française, inaugurée le 30 mars 1995 par le président de la République François Mitterrand et héritière des collections royales constituées depuis la fin du Moyen Âge.

La Bibliothèque nationale de France comporte quatorze départements et plusieurs collections principalement conservées sur ses quatre sites parisiens, incluant le Département des monnaies, médailles et antiques, héritier du Cabinet des Médailles. L’ensemble des collections conserve environ 40 000 000 de documents imprimés et spécialisés.

Hors de Paris, elle comprend la maison Jean-Vilar à Avignon et deux centres techniques de conservation à Bussy-Saint-Georges et Sablé-sur-Sarthe. Elle est également de plus en plus connue pour sa bibliothèque numérique, Gallica, qui permet de consulter la reproduction de plus de 2 600 000 documents sous format texte, image ou sonore. Bibliotheque Sainte Genevieve : bibliothèque numérique : Free Texts : Download & Streaming. Canal Academie Le Blog · L’architecte Henri Labrouste, de l’Académie des beaux-arts, à l’honneur à la cité de l’architecture de Paris. Les étudiants qui fréquentent la bibliothèque Sainte-Geneviève (1838-1850, VIème, Paris) ou la Bibliothèque nationale (1854-1875) BNF-Site Richelieu, IIème, Paris) passent sûrement plus de temps les yeux rivés sur leurs ouvrages, que la tête en l’air.

Henri Labrouste (1801-1875), Grand prix de Rome en 1824, ne leur en tiendra pas rigueur, car l’architecte de ces lieux de savoirs est pragmatique : « Pour lui, le bâtiment se déduit du programme et de l’usage », comme le rappelle Corinne Bélier, commissaire de l’exposition Labrouste à la cité de l’architecture et du patrimoine. Louis-Émile Durandelle, Bibliothèque nationale, vue d’ensemble du magasin central, vers 1880.Photographie, Paris, BnF, Estampes, HD-1176 (1)-Boîte FOL © Cliché Bibliothèquenationale de France Bibliothèque Sainte-Geneviève, vue des voûtes de la salle de lecture© Bibliothèque Sainte-Geneviève, photographie de Priscille Leroy Bibliothèque nationale, vue d’ensemble de la salle de lecture© Georges Fessy, photographe.