background preloader

Banques et autres acteurs, argent (sale) et paradis fiscaux

Facebook Twitter

D'un côté HSBC joue (la colombe effarouchée) la transparence et la "défaillance", de l'autre elle porte plainte contre son ancien collaborateur coupable d'avoir livré des "données sensibles" au pays concerné par ces fuites d'argent.

C'est du grand n'importe quoi !!! STOP au racket organisé par l’État et les banques ! La séparation de l’église et de l’État date de 1905, il est temps en 2019 de séparer les banques et l’État.

STOP au racket organisé par l’État et les banques !

Imaginez, un matin vous vous réveillez et vous apprenez que votre banque a fait faillite et que tout l’argent que vous y aviez a disparu. Livret d’épargne, Assurance-vie, envolés ! Des années de labeur et d’épargne consciencieuses réduites à néant Oubliée la retraite dorée au Portugal Finis les plans d’agrandissement de la maison Terminés les projets d’avenir Ce cauchemar n’est pas un mauvais film, ça s’est réellement passé pour de nombreux européens ! Replay Cash Investigation - Pêche industrielle : gros poissons en eaux troubles - France 2. Le krach financier qui se profile. Le krach qui se prépare n’est pas forcément pour demain, mais on s’en approche.

Le krach financier qui se profile

Personne ne sait quel en sera le facteur déclencheur (et donc quand cela se produira) car les candidats sont nombreux pour ce titre, mais tous les signaux sont au rouge foncé. L’année 2018 pourrait bien voir une réédition du plongeon de l’année 2008. En pire, car ce qui a été fait depuis dix ans est largement insuffisant, comme on va le voir, et les capacités des États (bien plus endettés qu’en 2008), des banques centrales et des banques privées à amortir le choc sont nettement moindres qu’en 2008. Pourquoi ce diagnostic de signaux au rouge foncé ? Note : ce billet est une version fortement développée et accompagnée de quelques graphiques d’une courte tribune à paraître dans Politis jeudi prochain 7 décembre. D’abord et surtout, la bulle boursière actuelle bat tous les records, y compris ceux de 2008. Graphique 1. Graphique 2. Banques / Finance / Crise / Austérité. Dictature financière.

Commençons par parler patates. Comment les banques sont devenues plus puissantes que les Etats - L'Econome. Par Anne-Laure Delatte La meilleure arme du lobby bancaire est que la finance est un sujet complexe et ennuyeux.

Commençons par parler patates. Comment les banques sont devenues plus puissantes que les Etats - L'Econome

Dans ce blog, j'essaierai, pour ma part, d'éplucher l'actualité financière (et leurs patates) pour avoir des arguments citoyens à opposer au lobby. 80 000 milliards de dollars, c’est le montant investi par l’ensemble des banques dans le monde et aussi l’équivalent du PIB mondial. En France, à elle seule la BNP a investi 2.500 milliards d’euros dans des actifs à travers le monde, c’est-à-dire un montant équivalent au PIB français. La Banque centrale d’Angleterre prévoit qu’en 2050, les actifs bancaires à Londres représenteront 9 fois le PIB anglais.

Pourquoi la taille des banques est-elle problématique ? Imaginez un monde sans banque, il faudrait beaucoup de temps et développer de sacrées compétences pour savoir où placer nos économies. Le secteur n’a pas arrêté de prospérer depuis qu’on lui a lâché la bride dans les années 1970, en l’autorisant à fixer lui-même ses taux. Municipales : la finance ou les communes - les candidats 

Cliquez pour télécharger !

Municipales : la finance ou les communes - les candidats 

Vous avez récemment rencontré (ou allez bientôt le faire) les candidats de votre commune à l’élection municipale afin qu’ils s’engagent à défendre la séparation des banques ? Nous ajoutons au fascicule sur la séparation des banques, un questionnaire simple qui contraint les candidats à se prononcer clairement et publiquement sur la scission stricte des banques (ci-contre). Les élus ou futurs élus locaux ne doivent pas se dérober devant ces enjeux nationaux de grande importance. Autrement, ils ne feront qu’alimenter un climat de défiance et de colère déjà bien présent au sein de la population. Les Etats ont fait cadeau de 234 milliards d'euros aux banques. Une étude commandée par les députés verts européens montrent que, par le jeu des garanties d’emprunts, les banques européennes ont bénéficié de 234 milliards d’euros en 2012 de la part des Etats.

Les Etats ont fait cadeau de 234 milliards d'euros aux banques

L’article de l’agence belge d’informations, Belga : Les grandes banques européennes se financent sur le dos des contribuables : ces établissements trop grands pour tomber en faillite (too big to fail) profitent de la garantie offerte par les Etats pour emprunter à des taux préférentiels, créant ainsi une distorsion de concurrence avec les banques plus petites, selon une étude commandée par le groupe des Verts au Parlement européen.

Ce que les banques vous réservent en 2014. Pas de pause pour les ménages.

Ce que les banques vous réservent en 2014

Les tarifs bancaires vont flamber en 2014, selon un tableau réalisé par le quotidien économique Les Echos. Des hausses sur les coûts du quotidien et les tarifs «des personnes les moins aisées», dénonce immédiatement l'association de consommateurs UFC-Que Choisir. >Les cartes bancaires des plus modestes les plus touchées. A la bourse : la morale, une valeur en hausse ? Finance Watch : Bulletin d'information été 2013. ... quand vous ne vous en occupez pas ?

Finance Watch : Bulletin d'information été 2013

Est-il en train de financer de nouvelles universités, hôpitaux et ponts, d’aider des PME novatrices, de financer la recherche en énergies renouvelables ou s’affaire-t-il sur les marchés des produits dérivés et places boursières à des vitesses de l’ordre de la nanoseconde ? La plupart des gens l’ignorent, et n’y accordent probablement aucune importance. Pourtant, nous devrions nous en préoccuper. Notre épargne est le fondement des marchés financiers, et nous en avons besoin pour financer des activités productives à long terme apportant innovation et emplois pour le futur. Comment les banques offrent des produits dérivés aux particuliers... à leurs risques et périls. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Mathilde Damgé Des profits potentiels gigantesques, vendus à grand renfort de brochures promotionnelles...

Comment les banques offrent des produits dérivés aux particuliers... à leurs risques et périls

Mais des risques à la mesure des paris engagés. Officiellement, l'arrivée des produits financiers autrefois réservés aux professionnels entre les mains des particuliers est un progrès. France: les banques vont recevoir 30 milliards d'euros issus des livrets réglementés. Les banques vont recevoir 30 milliards d'euros issus de la collecte centralisée des livrets d'épargne réglementée comme le Livret A et le Livret de développement durable (LDD), ont annoncé Bercy et la Caisse des dépôts dans des communiqués distincts.

France: les banques vont recevoir 30 milliards d'euros issus des livrets réglementés

Cette manne va leur permettre de financer davantage l'économie en prêtant principalement aux PME, est-il précisé dans les deux textes publiés vendredi soir. "Ces ressources permettront aux banques de prêter davantage pour le financement de l'économie, principalement au bénéfice des petites et moyennes entreprises", assure le ministre des Finances Pierre Moscovici. En contrepartie, "les établissements bancaires baisseront leur taux de commission de 0,5 à 0,4%", afin, indiquent Bercy et la CDC, "de réduire le coût de la ressource du fonds d'épargne au profit notamment du financement du logement social".

Cette réforme va entrer en vigueur le 31 juillet prochain et un premier bilan sera réalisé à l'automne. Crise finale du capitalisme ou 3e Guerre Mondiale ? Françaises, Français, réveillez-vous ! Ce que nous vivons, ce n’est pas une crise, c’est la plus grande escroquerie de l’histoire de l’humanité !

Crise finale du capitalisme ou 3e Guerre Mondiale ? Françaises, Français, réveillez-vous !

Il est plus que temps de nous réveiller et de foutre un bon « coup de pied au cul » aux banksters, aux multinationales et aux psychopathes qui dirigent le monde ! Ces fous veulent nous amener à une confrontation planétaire juste pour ne pas perdre le pouvoir. Taille des secteurs bancaires en zone euro. (donc, par exemple, pour la France, si 5% des bilans bancaires tombent en défaut, c'est 20% de PIB à ponctionner pour recapitaliser, sans compter l'effet récessif) Et l'évolution de la taille des bilans bancaires, en enlevant le Luxembourg : Pour la France, on voit bien le passage de 250% à 400% en 14 ans d'euro qui guérit des écrouelles et fait faire caca des arcs en ciel... Olivier Delamarche : Bad banks : jeu de bonneteau et monde d'illusion. Aux infos du nain Pages Ce blog mardi 18 juin 2013 Olivier Delamarche : Bad banks : jeu de bonneteau et monde d'illusion.

Dominique Manotti. Société générale : le PDG augmenté de 75%, le guichetier de 1% - Inégalités. La Société générale a annoncé la suppression d’un millier de postes, dont la moitié en France. Objectif : redresser le cours de l’action, augmenter le bénéfice du groupe et diminuer l’exposition aux risques. Une future réduction des coûts qui ne concerne pas le PDG Frédéric Oudéa, qui voit sa rémunération approcher les 2,5 millions d’euros, ni les traders de la banque qui renouent avec une croissance extravagante de leurs bonus. Le guichetier, lui, attend la restructuration à venir. On demande : Parlementaires motivés! Reçu à l'instant un courrier qui donne une petite idée de ce que pourrait être une action musclée des parlementaires pour contrer un peu l'hyper-puissance des banques, et pour rétablir un petit peu de justice sociale dans ce pays... Une pétition de plus pourrait-on dire. Oui mais... elle émane d'une sénatrice américaine Elizabeth Warren, qui s'est déjà distinguée, à la fois par la manière dont elle a investi son job mais aussi par celle dont elle y a été portée : d'innombrables minuscules souscriptions lui ont permis de mener sa campagne à bien.

En retour, elle fait ce qu'elle a promis, défendre les plus pauvres contre les ogres qui les dévorent. L'eurodéputé Philippe Lamberts: «Les banques doivent être plus petites et moins profitables» - Page 3. Le rapt économique en deux dessins. Samedi 4 mai 2013 6 04 /05 /Mai /2013 12:00 Le rapt économique en deux dessins Partager l'article ! Le rapt économique en deux dessins: Le rapt économique en deux dessins ... inShare. Le grand gentil marché. FMI : Fonds monétaire international. Action finance toxique.

Perte de 9000 milliards de dollars à la FED

Le trading haute fréquence : « Un choix idéologique et politique » Basta ! : Le trading haute fréquence, c’est quoi ? Gérard Paul [1] : Le trading haute fréquence (THF) consiste en l’exécution à grande vitesse de transactions financières pilotées par des algorithmes, dit le dictionnaire. Il s’agit d’une modalité du trading automatique. Les opérateurs de marché virtuels peuvent exécuter des opérations sur les marchés boursiers à l’échelle de la microseconde (0,000001 seconde). La vitesse de transaction du THF était encore de 20 millisecondes à la fin de la décennie 2010. L’informatique a pénétré les marchés financiers depuis quelques années déjà. On n’en sait strictement rien... Quelles sont les conditions, techniques et politiques, qui ont permis l’essor du trading haute fréquence ? La pratique du THF n’est pas contraire aux lois, elle est très peu réglementée.

A qui profitent ces algorithmes ? Le THF génère des gains. Le Prix Nobel d’Économie Paul Krugman a fortement critiqué l’utilité sociale du trading haute fréquence [2]. Non. Bien sûr. Argent sale, le poison de la finance. Why Should Taxpayers Give Big Banks $83 Billion a Year? La justice allemande fait trembler les grands patrons. Le scandaleux arrangement financier avec la banque HSBC prouve que la guerre contre la drogue n'est qu'une farce. (Rolling Stone) BNP Paribas est-il trop grand? - Page 3. La Deutsche Bank soupçonnée de fraude fiscale. Prolétaires de tous les pays, devenez trader ! Le Hero du père, c’était Che Guevara, le Hero du fils, c’est Jérôme Kerviel. La réforme des banques est taillée en pièces sous la pression du lobby bancaire.

Les rois de l'optimisation fiscale torturés par les députés britanniques.

Si rare finance propre et éthique

Les paradis fiscaux. Enquête sur les ravages de la finance néolibérale. Que faire contre les paradis fiscaux ? Le premier ministre François Fillon a appelé mardi 14 octobre à la « disparition » des paradis fiscaux comme prélude « à une refondation du système financier international ». Après Eric Worth, le ministre du budget en avril devant la commission des finances de l’Assemblée nationale, et le président Sarkozy lors de son récent discours de Toulon, le gouvernement français semble avoir retenu comme l’une de ses priorités la lutte contre les paradis fiscaux. Ce genre de déclarations de bonnes intentions ne reçoit généralement que des sourires sceptiques, soit que l’on ne croît pas les gouvernements capables de passer des paroles aux actes, soit, surtout, que l’on croît cette lutte impossible compte tenu de la complexité et de l’opacité des centres financiers offshore.

C’est une erreur. On peut s’attaquer, avec succès, aux paradis fiscaux. [KR357] Keiser Report: Asphyxiation Nation. Les banquiers vous remercient. Roosevelt contre les banksters, une histoire contemporaine. Le tribunal des banques, une pièce de théâtre satirique par NAJE et Attac. L'affaire Apollonia : le procès de la défiscalisation ? Claire Devers. Le Monde d'après. Trop taxés : les "pigeons" volent dans les plumes du gouvernement. Blanchiment et argent sale: la faible mobilisation de la France - Page 3. Goldman Sachs.

Comment continuer à faire confiance aux banques ?

Oil Could Be The Focus Of The Next Manipulation Scandal. La justice s'en prend aux banques dans une vaste affaire d'escroquerie immobilière. Evasion (optimisation ou fraude) fiscale.