background preloader

Élever des abeilles

Facebook Twitter

Vidéos happy culture

L'arbre aux abeilles - Ruche tronc et abeille noire - Qu'est-ce que c'est ? Les ruches-troncs ou «bruscs», comme on dit dans les Cévennes, ont été fabriquées par l'homme tout particulièrement dans l'aire de végétation du châtaignier ou à proximité, par exemple dans les montagnes cévenoles, mais aussi entre autres en Corse, en Galice et dans les basse Alpes.

L'arbre aux abeilles - Ruche tronc et abeille noire - Qu'est-ce que c'est ?

La raison est simple : l'aubier du châtaignier est riche en tanins qui repoussent les parasites du bois et éloignent probablement certains pathogènes. Ces tanins actifs agissent très longtemps après la mort de l'arbre. Aussi un tronc de châtaignier est imputrescible, sauf en son coeur, dépourvu de tanins. Cette particularité chimique est une aubaine pour l'apiculteur qui peut fabriquer en s'appyant sur ces propriétés une ruche tronc qui dure trois ou quatre siècles. sans « traitement chimique », d'autant plus superflu que la nature avec les tanins de l'arbre en fournit un formidable, gratuit, durable et écologique.

Bois d'abeille. Vous pourrez faire toutes les manipulations habituelles : changer la reine, la marquer si vous y tenez (par pitié, ne la clippez pas !)

Bois d'abeille

, traiter Varroa Jacobsoni comme il le mérite, fabriquer une hausse ou inclure quelques cadres à section en bois pour la récolte … A l’heure où débarque sur le marché un soufflet électrique à batterie rechargeable au lithium (et qui ressemble à une arme), j’avoue que ma ruche primitive, sans peiner Monsieur LANGSTROTH me comble de ravissement. Etablies en forme d’œuf tronqué – c’est leur nature –, protégées du froid et du soleil par 50 à 60 mm de bois à la rondeur naturelle, voilà une colonie abritée par un gîte de charme ! L’instituteur du village – un peu apiculteur, un peu matérialiste – me déclare : « c’est inouï, je n’ai jamais vu ça, mais c’est « anti productif » !! Eh bien non !

Je n’ai pas renié mes Dadant 10 cadres au carré mathématique à feuilleter comme un livre. Forum des apiculteurs amateurs. Parasites et maladies des abeilles - Conséquence du… - Le varroa,… - Pillage violent - Pillage latent - Contrôle des… - Fin de saisons… - Varroa - Couvain tubulaire… - Désinfection d’une… - Guêpe dévorant une… - Le blog de abeille pat. Mardi 19 mars 2013 2 19 /03 /Mars /2013 20:00 Ce 18 mars par 4° en température extérieur, je passe au rucher pour un contrôle visuel du rucher et des planches d’envols.

parasites et maladies des abeilles - Conséquence du… - Le varroa,… - Pillage violent - Pillage latent - Contrôle des… - Fin de saisons… - Varroa - Couvain tubulaire… - Désinfection d’une… - Guêpe dévorant une… - Le blog de abeille pat

En les vérifiant, je constate que pas mal de débris de cires se trouvent devant les planches, c’est le signe que les abeilles augmentent leur consommation, qu’elles augmentent les surfaces de couvain, ne pouvant voler à cause du froid elles éjectent ces débris aux alentour du trou de vol. Mais il se peut aussi que l’une d’entre elle se fasse piller (pillage latent), et on retrouve les mêmes signes sur la planche d'envole, d’où la difficulté que j’ai cette année à cause de l’absence de vol des nettoyeuses à différencier les deux options. Par contre, il y a des signes qui ne trompent pas, comme sur cette planche d’envol. Les débris obstruent pratiquement l’entrée de la ruche, ici aucun doute cette ruche est pillée ! A l’ouverture. Le diagnostique. La vérification de la cause du décès. 2) Morte de faim, manque de nourriture ?

Beekeeping - Ancient beehives - Apiculture - Ruches anciennes - Page 1. Apiculteur.be - Formations et cours d'apiculture. Résultats Google Recherche d'images correspondant à.