background preloader

Syndrome d'effondrement des colonies d'abeilles

Syndrome d'effondrement des colonies d'abeilles
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir CCD. Le syndrome d'effondrement des colonies d'abeilles (en anglais, « Colony Collapse Disorder » : CCD) est le nom donné au phénomène de mortalité anormale et récurrente des colonies d'abeilles domestiques qui touche les élevages de souche européenne, notamment en France et dans le reste de l'Europe, depuis 1998[1],[2], et aux États-Unis, à partir de l'hiver 2006-2007[3]. Ce phénomène affecte par contrecoup la production apicole dans une grande partie du monde où cette espèce a été introduite. Aux États-Unis il fut d'abord appelé « syndrome de disparition des abeilles » ou bien « Fall-Dwindle Disease » (maladie du déclin automnal des abeilles)[4], avant d'être renommé CCD. Le phénomène prend la forme de ruches subitement vidées de presque toutes leurs abeilles, généralement à la sortie de l'hiver, plus rarement en pleine saison de butinage. Définition[modifier | modifier le code] Le CCD désigne deux choses :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Syndrome_d%27effondrement_des_colonies_d%27abeilles

Related:  parasites et maladies des abeillesLes causes et les conséquences de la disparition des abeillesTET007 Déclin des abeillesSociété moderne... civilisée ???

apiculture_Maladies La loque américaine se trouve partout, c'est la seule maladie dont la déclaration restera obligatoire au niveau de la législation européenne apicole. I - Généralités : C'est une maladie du couvain operculé, extrêmement grave et contagieuse, qui peut toucher rapidement tout un territoire. Rencontrée la première fois au Etats-Unis (maladie de New-York), appelée américaine en opposition à la loque européenne qui n'a pas le même agent pathogène. II - Etiologie : Monsanto & Co : Disparition des abeilles, menace de guerre globale et grosse monnaie ! Le Kremlin a décidé de prévenir l'Oncle Sam. A force de protéger des multinationales " qui nous veulent du bien " comme Monsanto, on voit bien la volonté du gouvernement américain à venir défendre encore et toujours son économie. Un rapport du ministère des ressources naturelles et de l'environnement de Russie a annoncé qu'une gamme d'insecticitdes détruit purement et simplement la population d'abeilles de la planète. Ce qui, bien évidement, au vu de leur rôle de pollinisation n'est pas de bon augure. Suite à ce rapport, la Commission Européenne a pris des mesures de précaution, interdisant l'usage de ces pestiucides pendant 2 ans.

Déclin des abeilles<br />Un fléau aux causes multiples et aux conséquences catastrophiques. Les abeilles : clef de voûte de notre sécurité alimentaire. Une alimentation saine dépend de pollinisateurs en bonne santé. Il suffit de quelques chiffres pour s'en rendre compte : - 4000 variétés de fruits et légumes n'existeraient pas sans la pollinisation.- 35% de la production mondiale de nourriture dépendent des insectes pollinisateurs.- 80% de la pollinisation sont pris en charge par les abeilles et les guêpes.- 265 milliards de dollars : c'est la valeur annuelle estimée du service rendu par la pollinisation dans le monde. Quand l'industrie de la viande dévore la planète Les projections démographiques moyennes de l’Organisation des Nations unies (ONU) montrent que la planète accueillera neuf milliards de personnes en 2050, date à laquelle la population mondiale commencera à se stabiliser. Un vent de panique souffle sur la planète, certains Etats agitant le spectre de la surpopulation… Y aura-t-il alors suffisamment de ressources et de nourriture pour tous alors que déjà, en 2011, plus d’un milliard de personnes ne mangent pas à leur faim ? Depuis quelques années, les pays qui craignent une pénurie se sont lancés dans une course effrénée pour acquérir de nouvelles terres arables que se disputent les industries de l’agroalimentaire et des agrocarburants. Et une violente controverse oppose ceux qui veulent utiliser les produits agricoles pour faire tourner les moteurs à ceux qui préféreraient qu’on nourrisse les êtres humains. Nous sommes deux milliards à trop manger Pâturages entre meurtres et déforestation

Apiculture: Santé animale - abeilles Suite aux messages alarmants sur la santé des abeilles, aussi bien en Europe que dans le monde, le laboratoire français ANSES a été désigné le 1er avril 2011 comme Laboratoire européen de référence (EURL) pour la santé des abeilles, par la Commission européenne. La tâche principale de l'ANSES consiste à créer un réseau de laboratoires nationaux de référence dans le but d'obtenir des données représentatives et comparables concernant la santé des abeilles pour l'ensemble de l'Union européenne. A cette fin, un programme de surveillance pilote des maladies des abeilles, facultatif, a été développé, et la Belgique y participe. Article de l’ANSES concernant le programme de surveillance (Bee World, Mars 2013, p. 10-11). En Belgique, il n'existe actuellement aucun programme de surveillance active pour les maladies des abeilles.

La Russie avertit Obama: une guerre globale sur la disparition des abeilles menace Par Sorcha Faal, le 10 mai 2013 Les minutes alarmantes de la rencontre de la semaine passée entre le président Vladimir Poutine et le secrétaire d’état US John Kerry révèlent "l’extrême outrage" du dirigeant russe concernant la protection, par le régime Obama, des géants de l’agrochimie Syngenta et Monsanto face à une "apocalypse des abeilles" dont le Kremlin avertit qu’elle "mènera très certainement" à une guerre mondiale. Selon ces minutes, publiées aujourd’hui au Kremlin par le ministère des ressources naturelles et de l’environnement de la fédération de Russie (MRNE), Poutine était si énervé du refus du régime Obama de discuter de ce sujet très grave qu’il déclina pendant trois heures de recevoir Kerry, qui avait voyagé jusqu’à Moscou pour une mission diplomatique programmée d’avance, mais se ravisa pour ne pas créer une scission encore plus grande entre les deux nations. Il est clair que ces produits chimiques ont le potentiel d’affecter des chaînes alimentaires entières. Source:

Les abeilles reconnues espèce en voie de disparition : la fin de l’humanité prédite par Einstein est-elle devant nous ? Atlantico : Doit-on craindre, comme le disait Albert Einstein, que "si l’abeille venait à disparaître, l’homme n’aurait plus que quelques années à vivre" ? Benoît Gilles : A moins de trouver d'autres alternatives à la nourriture que les humains consomment aujourd'hui, l'extinction des abeilles menacerait grandement la survie de l'humanité. En effet, les abeilles sont des insectes "pollinisateurs", qui permettent à 80% des espèces végétales sur terre de se reproduire, de manière naturelle et de manière artificielle. Elles sont par exemple utilisées de manière intensive sur une période de deux semaines dans les plantations aux Etats-Unis pour que les amandiers puissent se reproduire.

Crise mondiale : « Nous sommes revenus quelques années avant 1914… » - Capitalisme Photo : « No futur ? » (© source) En dégradant la notation de crédit des États-Unis, c’est un véritable séisme que l’agence de notation américaine Standard’s and Poors a provoqué au cœur de l’été. Une nouvelle phase de la crise financière de 2007, suite à l’explosion de la bulle immobilière des subprimes américaines, s’est ainsi ouverte, posant de redoutables questions pour l’avenir.

[Gdsa 27] Les maladies Articles publiés dans cette rubrique jeudi 18 septembre 2008 par David La nosémose 1 Les facteurs mis en cause par l'UNEP Les abeilles en dangers, de nombreux facteurs sont mis en cause , Des produits chimiques à la pollution atmosphérique, un nouveau rapport du PNUE pointe de multiples facteurs pour expliquer la disparition progressive de ces pollinisateurs Genève/Nairobi, le 10 mars 2011 - Plus d'une douzaine de facteurs (allant de la diminution globale du nombre de plantes à fleurs et de l'utilisation d'insecticides nocifs pour la mémoire des abeilles à la propagation des ravageurs et de la pollution atmosphérique dans le monde entier) pourraient se cacher derrière le déclin des colonies d'abeilles observé dans de nombreuses régions du globe. Les scientifiques tirent la sonnette d'alarme.

Abeilles, pollinisation et biodiversité Apis mellifera, l’abeille domestique des apiculteurs est l’espèce la plus répandue et la plus connue. Près de 1 000 espèces d’abeilles différentes sont recensées en France. Soit plus que le nombre de mammifères, oiseaux et reptiles réunis ! Dans le monde, on ne dénombre pas moins de 20 000 espèces d’abeilles.

Related: