background preloader

Eglises et Cathédrales

Facebook Twitter

Google-Ergebnis für. Église Saint-Maclou de Rouen. Cathédrale Notre-Dame de Rouen. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Cathédrale Notre-Dame de Rouen

La cathédrale primatiale Notre-Dame de l'Assomption de Rouen est le monument le plus prestigieux de la ville. Elle est le siège de l'archidiocèse de Rouen, chef-lieu de la province ecclésiastique de Normandie. L'archevêque de Rouen portant le titre de primat de Normandie, sa cathédrale a ainsi le rang de primatiale. C'est une construction d'architecture gothique dont les premières pierres remontent au haut Moyen Âge.

Elle a la particularité, rare en France, de conserver son palais archi-épiscopal et les constructions annexes environnantes datant de la même époque. Considérée comme « la plus humaine des cathédrales » par le manque de symétrie de sa façade occidentale, elle est mondialement connue, notamment à travers les 30 tableaux de la série des Cathédrales de Rouen, peints par Claude Monet. Basilique Notre-Dame-de-l'Immaculée-Conception de Boulogne-sur-Mer. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Basilique Notre-Dame-de-l'Immaculée-Conception de Boulogne-sur-Mer

Histoire[modifier | modifier le code] Dessin de l'ancienne cathédrale gothique vers 1570 par Camille Enlart. La tradition qui relate l'arrivée d'une statue miraculeuse de la Vierge sur le rivage boulonnais en l'an 639 donna l'impulsion à un important culte marial qui trouva tout son développement au Moyen Âge. Un premier sanctuaire fut construit à l'époque en haute ville, remplacé vers 1100 par une abbaye construite par Ide de Lorraine, épouse du comte de Boulogne Eustache II et mère de Godefroy de Bouillon. Boulogne devint un grand centre de pèlerinage au rayonnement si étendu qu'il accueillit jusqu'aux rois de France et d'Angleterre, venant vénérer Notre-Dame de Boulogne.

L'esthétique du nouvel édifice puise sa source dans le style néoclassique, très prisé au début du XIXe siècle ; le nouvel édifice se distingue notamment par le très haut dôme (environ 100 mètres) qui domine ses parties orientales. Dates[modifier | modifier le code] Église Saint-Paul-Saint-Louis.

Cathédrale de Beauvais

Untitled. Architecture religieuse. Plan eglise Xe siecle Plan eglise Vignory Coupe nef eglise Vignory Plan eglise Saint Front Perigueux Coupe eglise Saint Front Perigueux Plan eglise Fontevrault Travee nef eglise Fontevrault Plan eglise Saint Etienne Nevers Plan eglise ND du port Clermont Ferrand Coupe nef eglise ND du port Clermont Ferrand Coupe2 nef eglise ND du port Clermont Ferrand.

architecture religieuse.

Chapelle de Rosslyn. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Chapelle de Rosslyn

Elle fut dessinée par William Sinclair (orthographe alternative: « St. Clair »), troisième du nom, et dernier Prince Saint-Clair d'Orkney, héritier d'une famille noble écossaise descendant des chevaliers Normands de Saint-Clair et, selon la légende, liée aux Chevaliers du Temple. Historique[modifier | modifier le code] L'implantation et les fondations du monument débutèrent en 1440, mais ce n'est que 6 ans plus tard que la construction proprement dite débuta[1].

La chapelle nécessita quarante années de travaux, et fut achevée en 1486, soit 6 ans après le décès de son créateur William Sinclair, qui y fut enterré. Abbatiale de Saint-Riquier. De la Cour à la Ville : la chapelle curiale Sainte-Barbe (xvie-xviiie siècle) 1 Parmi les plus éminents historiens de la chapelle, peuvent être cités Guillaume Du Peyrat (1645), (...) 1Objet de toutes les attentions parce que placée au cœur du cérémonial de cour, la chapelle royale n’a cessé, de l’Ancien Régime à l’historiographie la plus récente, d’inspirer commentaires et analyses historiques1.

De la Cour à la Ville : la chapelle curiale Sainte-Barbe (xvie-xviiie siècle)

Institution en charge du culte auprès du souverain, cette structure détient, depuis l’institution d’un grand aumônier et d’un confesseur du roi à la fin du Moyen Âge, le monopole des dévotions royales, dans toutes les dimensions que ces pratiques peuvent revêtir. À la Cour, il s’agit d’assister et de guider les prières quotidiennes du monarque, du lever à la bénédiction des repas ; lors des grandes cérémonies monarchiques et familiales, les aumôniers et les chapelains du roi président aux célébrations ; ce sont eux également qui l’assistent et l’accompagnent auprès des malades durant les séances de toucher des écrouelles. 4 Ibid., loc. cit. 5 Ibid.: 2. HISTOIRE DU PANTHEON. Le Panthéon et son histoire Les origines: le voeu de Louis XV Depuis les abbés de Sainte-Geneviève, qui avaient rang d'évêque, souhaitaient qu'un monument plus important que l'église de l'abbatiale fût construit pour leur sainte au sommet du mont Lucotitius, point culminant de la rive gauche de Paris.

HISTOIRE DU PANTHEON

Vers 1675, Claude Perrault, l'architecte de la colonnade orientale du Louvre, proposa l'édification d'une église sur le modèle d'une basilique romaine, mais le projet ne fût pas accepté. En 1754, Louis XV, atteint d'une grave maladie, demanda l'intercession de Sainte Geneviève et promit de lui reconstruire son ancienne basilique. Santa Maria del Fiore. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Santa Maria del Fiore

Présentation générale[modifier | modifier le code] Santa Maria del Fiore (Sainte Marie de la Fleur) est la cinquième église d'Europe par sa taille, après la basilique Saint-Pierre de Rome, la cathédrale Saint-Paul de Londres, la cathédrale de Séville et le Dôme de Milan[1]. Elle mesure 153 mètres de long et la base de la coupole mesure 42 mètres de large, avec un plan basilical : La coupole de la cathédrale est la plus grande coupole en appareil maçonné jamais construite. On peut voir, à l'intérieur, une des plus grandes fresques narratives : 3 600 m2 de fresques, exécutées par Giorgio Vasari et Federigo Zuccaro.

La construction, commencée sur les anciennes fondations de l'église Santa Reparata, en 1296 par Arnolfo di Cambio, a été continuée par Giotto di Bondone de 1334 jusqu'à sa mort en 1337. En 1412, elle est rebaptisée Santa Maria del Fiore. Cathédrale Notre-Dame du Siège de Séville. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Cathédrale Notre-Dame du Siège de Séville

Cathédrale Ghazanchetsots. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Cathédrale Ghazanchetsots

La cathédrale Ghazanchetsots ou cathédrale Saint-Sauveur Ghazanchetsots (en arménien Սուրբ Ամենափրկիչ Ղազանչեցոց Եկեղեցին) est une des plus grandes églises du monde arménien. Construite au XIXe siècle à Chouchi (actuel Haut-Karabagh), elle est désaffectée à la suite des massacres de Chouchi en 1920. Dôme de Milan. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Dôme de Milan

Historique[modifier | modifier le code] À l'intérieur du Duomo une pierre qui commémore le commencement de sa construction en 1386. Intérieur de la basilique (impression datant du XIXe siècle). Une nouvelle cathédrale européenne[modifier | modifier le code] À l’endroit où se dresse aujourd’hui le Duomo, se dressait autrefois la cathédrale Santa Maria Maggiore construite au Ve siècle, où fut baptisé Augustin d’Hippone (saint Augustin) et la basilique Santa Tecla.

Comme en témoigne la richesse des archives, le premier ingénieur en chef est Simone d’Orsenigo ; il s’entoure d’autres maîtres lombards et ils commencent dès 1388 les murs de périmètre. Pour diriger le chantier sont appelés architectes français et allemands, comme Jean Mignot, Jacques Coene ou Enrico di Gmünd. Saint Denis en France. Saint-Denis-en-France est en France, certes, mais est surtout dans le "Pays de France" appelé encore "Vieille France". C'est ce petit territoire qui s'étend au nord de Paris depuis la plaine du Landy jusqu'à Gonesse et Roissy au nord, et, de l'ouest à l'est, de l'Isle-Adam à Tremblay. C'est cet authentique lopin qui a donné son nom à toute la nation après l'avoir donné à "l'Île de France" qui regroupe Paris et tous ses départements périphériques. Il a été peuplé il y a fort longtemps par les Francs qui, venus sans papiers, pourraient bien avoir leur billet de retour pour leur patrie d'origine : la Franconie.

Panthéon (Paris) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Prévu à l'origine au XVIIIe siècle pour être une église qui abriterait la châsse de sainte Geneviève, ce monument a maintenant vocation à honorer de grands personnages ayant marqué l'histoire de France. Les différents desseins de sa construction, sa décoration, les inscriptions et les symboles qui y figurent permettent de parcourir la construction — lente et contrastée — de la nation française. Ce monument est ouvert au public et géré par le Centre des monuments nationaux.

Cathédrale Saint-Louis de Versailles. Église Saint-Roch (Paris) Konevsky Monastery. Konevsky Monastery, as seen from the east. Konevsky Monastery (Russian: Рождество-Богородичный Коневский монастырь (as it is written on the seal of the monastery), Finnish: Konevitsan Jumalansynnyttäjän syntymän luostari) is a Russian Orthodox monastery that occupies the Konevets Island in the western part of the Lake Ladoga, Leningrad Oblast, Russian Federation. It is often regarded as the twin monastery with the Valaam Monastery, also located on an island group in the same lake. Medieval origins[edit] Konevets Island (Finnish: Konevitsa or Kononsaari) has the maximum length of 5 km; its average width is 2 km. The island is separated from the mainland by a 5-km-wide strait. Like the Valaam Monastery, the abbey at Konevets was known for its missionary activities. Abbaye de Mortemer. Cathédrale de Saint-Jacques-de-Compostelle. Saint-Jacques-de-Compostelle.