background preloader

Cathédrale de Chartres

Cathédrale de Chartres
Related:  Eglises & CathédralesGénéralités

Le gisant à Saint-Denis de Saint Louis aux tombeaux de Capétiens Le gisant est une sculpture représentant un personnage allongé. Le mot "gisant" vient de gésir "être allongé". L'objectif de cette statue funéraire est, à l'origine, de rappeler le défunt au souvenir des vivants. Cependant, les enjeux autour de ces représentations pourront prendre un tour politique selon les époques. Le gisant variera également dans ses représentations au gré des évolutions techniques de l'art funéraire et des changements culturels et symbolique autour de la mort. Les gisants de Childebert, au premier plan, et de son père Clovis, au second, situés dans le chœur On trouve plus de 70 gisants à Saint-Denis. Détail du tombeau d'Isabeau de Bavière. © Pascal Lemaître - Centre des Musées Nationaux. On trouve aussi des tombeaux de Valois : Philippe VI de Valois, Jean II le Bon, Charles V, Charles VI, Isabeau de Bavière. Bertrand Du Guesclin, l'un premiers gisants non royaux à avoir été sculpté pour la basilique Saint-Denis. © Patrick Cadet - Centre des monuments nationaux.

Chronologie de la France sous la IVe République Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. 1946[modifier | modifier le code] 20 janvier : Charles de Gaulle démissionne à la suite d'un désaccord sur la future Constitution.8 avril : Nationalisation du gaz et de l'électricité, avec la création d'Électricité de France (EDF) et de Gaz de France (GDF).9 avril : Loi Marthe Richard sur la fermeture des maisons de tolérance.19 mars : La Guadeloupe, la Guyane, la Martinique et La Réunion deviennent des départements français.16 juin : Discours de Bayeux du général de Gaulle, critiquant les institutions naissantes de la IVe République.13 octobre : Adoption de la Constitution de la IVe République par référendum.27 octobre : Promulgation de la Constitution de la IVe République. 1947[modifier | modifier le code] 1948[modifier | modifier le code] 1949[modifier | modifier le code] 1950[modifier | modifier le code] 1951[modifier | modifier le code] 1952[modifier | modifier le code] 1953[modifier | modifier le code] 1954[modifier | modifier le code]

Cité épiscopale d’Albi - The Cathedral of Sainte-Cécile La cathédrale sainte Cécile a été construite à partir de 1282 en réponse à l’hérésie cathare, comme une forteresse symbolisant la puissance de l’Église catholique. Plus grande cathédrale de briques au monde, longue de 113 m et large de 35 m, elle domine la ville avec son clocher de 78 m terminé en 1492 peu après la consécration, en 1480, du chœur. Réalisée entre 1474 et 1484, la peinture murale du Jugement dernier, reconnu comme le plus grand du monde, offre une représentation de la fin des temps que l’on doit probablement à des artistes flamands. En 1509, des peintres italiens recouvrent la voûte de la cathédrale avec des fresques composant le plus vaste ensemble de peintures Renaissance réalisé en France. Chef d’œuvre autant architectural que musical, l’orgue classique, le plus grand de France, a été réalisé au XVIIIe siècle par le facteur d’orgue Christophe Moucherel.

SYMBOLIQUE DE LA CATHÉDRALE GOTHIQUE DE CHARTRES (Partie 1) Traditionnellement, on appelle «.Siècle des Cathédrales.» la période allant de 1130 à 1280. Mais en 1130, la plus royale des Églises n’est pas une cathédrale, mais un monastère.: Saint-Denis en France. Et c’est à Saint-Denis, sous l’impulsion de l’abbé Suger, conseiller du Roi Louis VII, que naîtra cet art nouveau qui sera plus tard surnommé «.gothique.». Suger apporta, en effet, une conception nouvelle du sanctuaire. Le gothique est un système de construction reposant sur ce que l’on nomme.: la croisée d’ogives qui est apparue partout dans l’Occident chrétien.; et toujours dans des abbayes bénédictines ou cisterciennes surtout. Si entre les XVIII° et XIX° siècles, se réalise, en Europe, la révolution intellectuelle qui l’a mené à l’univers déraciné de la modernité, c’est entre les XII° et XIII° siècles qu’une véritable révolution de la foi éclaire d’une dimension nouvelle les Arts et les Sciences qui deviennent serviteurs de l’Esprit. Il ne faut pas le confondre avec l’Enfer.

Reconstitution 3D de la ville de Bologne au Moyen Âge Le studio italien Sotto Le Torri a réalisé une vidéo reconstituant la ville de Bologne (Italie) au XIIIe siècle. Époque de rivalités entre deux grandes familles, les Geremei et les Lambertazzi, la ville se pare de nombreuses tours, mais également de palais et de places, visibles dans la reconstitution en 3D. Quelques indications topographiques et rappels historiques émaillent le parcours et permettent à ceux qui connaissent la cité de se repérer. Le projet est largement détaillé (en italien) sur le site du studio Sotto Le Torri. Visiter la ville de Bologne au Moyen Âge en 3D A lire aussi :

Cathédrale gothique Notre Dame d'Amiens, patrimoine mondial de l'Unesco Le mystère des cathédrales et l'interprétation ésotérique des symboles hermétiques du grand œuvre. La plus forte impression de notre prime jeunesse, - nous avions sept ans, - celle dont nous gardons encore un souvenir vivace, fut l’émotion que provoqua, en notre âme d’enfant, la vue d’une cathédrale gothique. Nous en fûmes, sur-le-champ, transporté, extasié, frappé d’admiration, incapable de nous arracher à l’attrait du merveilleux, à la magie du splendide, de l’immense, du vertigineux que dégageait cette œuvre plus divine qu’humaine. Depuis, la vision s’est transformée, mais l’impression demeure. Et si l’accoutumance a modifié le caractère primesautier et pathétique du premier contact, nous n’avons jamais pu nous défendre d’une sorte de ravissement devant ces beaux livres d’images dressés sur nos parvis, et qui développent jusqu’au ciel leurs feuillets de pierre sculptés. La cathédrale est le refuge hospitalier de toutes les infortunes.

Histoire de la république de Venise Introduction Origines de Venise Naissance du duché et conquête de l'indépendance La grande expansion Le déclin Commerce et mer adriatique Au bas moyen âge, Venise devient extrêmement riche, grâce au contrôle du commerce avec l'est, elle commence à s'étendre en Mer Adriatique et au-delà. Cette phase d'expansion débute en l'an 1000, lorsque la flotte guidée par le doge Pietro II Orseolo pour combattre les pirates qui opprimaient de leurs incursions les côtes vénitiennes, reçut la soumission des villes côtières d'Istrie et de Dalmatie. L'empereur byzantin reconnut ensuite les titres vénitiens sur les duchés d'Istrie et de Dalmatie. En 1495 Venise réussit à expulser Charles VIII de l'Italie grâce à la bataille de Fornovo, en repoussant le premier d'une série d'assauts français.

Œuvres d’Antoni Gaudí Works of Antoni Gaudí Seven properties built by the architect Antoni Gaudí (1852–1926) in or near Barcelona testify to Gaudí’s exceptional creative contribution to the development of architecture and building technology in the late 19th and early 20th centuries. These monuments represent an eclectic, as well as a very personal, style which was given free reign in the design of gardens, sculpture and all decorative arts, as well as architecture. The seven buildings are: Parque Güell; Palacio Güell; Casa Mila; Casa Vicens; Gaudí’s work on the Nativity façade and Crypt of La Sagrada Familia; Casa Batlló; Crypt in Colonia Güell. La description est disponible sous licence CC-BY-SA IGO 3.0 Œuvres d’Antoni Gaudí أعمال أنطوني غاودي أملاك سبعة بناها المهندس أنطوني غاودي (1852-1926) في برشلونة أو على مقربة منها وهي مدرجة على قائمة التراث العالمي عام 1984 وتجسّد مساهمة غاودي المبدعة في تطوّر الهندسة وتقنيّات البناء أواخر القرن التاسع عشر ومطلع القرن العشرين. 安东尼•高迪的建筑作品 Obras de Antoni Gaudí Intégrité

Le symbolisme des cathédrales gothiques · La Voûte Etoilée Posté par hiram3330 dans : Chaine d'union,Recherches & Reflexions , trackback Le symbolisme des cathédrales gothiques A la suite des invasions barbares surgies en Occident du Ve au lXe siècles, les derniers constructeurs qui appartenaient aux Collé­giales romaines et détenaient tous les secrets de métiers, durent s’intégrer aux congrégations monastiques, car, après l’effondrement de l’Empire romain, il n’existait plus de statut légal leur permettant d’exister. A partir du VIe siècle, au droit romain avaient succédé les coutumes féodales qui définissaient les protections garanties aux diverses catégories de la société du bas Moyen Âge. Tout d’abord, il y avait les gens de la terre, divisés en : - vilains, qui avaient conservé leurs propriétés gallo-romaines ou à qui, en tant que population germanique nouvellement implantée, l’on avait donné les terres des anciens propriétaires romains. - serfs, ouvriers agricoles qui cultivaient les terres appartenant au seigneur féodal.

Paris balades Concile de Trente Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le concile de Trente est le dix-neuvième concile œcuménique reconnu par l'Église catholique romaine. Trente est l'un des conciles les plus importants de l'histoire du catholicisme ; il est le plus abondamment cité par le concile de Vatican II. Entre Trente et Vatican II, il n'y eut qu'un seul concile, Vatican I, qui définit la primauté pontificale mais fut interrompu par la guerre franco-prussienne de 1870 et l'intervention des troupes italiennes qui à la Prise de Rome annexèrent les États du pape. Historique[modifier | modifier le code] La genèse de la réunion du concile[modifier | modifier le code] Les États protestants du Saint-Empire romain germanique réclament officiellement la tenue d'un concile allemand. La première session (1545-1549)[modifier | modifier le code] La première séance se tient dans la cathédrale de Trente, le 13 décembre 1545[7]. Rapidement, cependant, les Pères conciliaires entendent s'affranchir de la tutelle impériale.

d'architectures - page d'accueil Contre-Réforme Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Réforme. La Contre-Réforme est le mouvement par lequel l'Église catholique romaine réagit, dans le courant du XVIe siècle, face à la Réforme protestante. La Contre-Réforme prend place dans une vaste aspiration à la réforme et au renouveau religieux qui traverse l'Occident chrétien depuis le XVe siècle. Le renouveau spirituel[modifier | modifier le code] Le XIVe siècle et les siècles suivants voient un regain spirituel en Europe, où la question du salut devient centrale. La réforme protestante[modifier | modifier le code] Le renouveau des ordres religieux[modifier | modifier le code] Les ordres réguliers font un premier effort de réforme au cours du XIVe siècle. Pour répondre aux nouveaux besoins d'évangélisation, les prêtres se réunissent en congrégations. Ignace de Loyola, gentilhomme espagnol, organise autour de lui une communauté, la Compagnie de Jésus (les Jésuites), à partir de 1534.

Related: