background preloader

Forêt comestible

Facebook Twitter

La liberté de créer demain. Site web: J’arrive à Paï, cette petite ville perdue au milieu des montagnes, et pourtant truffée de touristes.

La liberté de créer demain

On dirait un village de vacances, les touristes se promenant en minishort dans la rue tandis que les Thaïs tiennent les boutiques. La ville regorge de restaurants végétariens et de boutiques de vêtements hippies. L’ambiance est très baba cool et bien éloignée de la culture thaïlandaise… Heureusement, dès qu’on sort de la ville, on se retrouve au milieu des rizières verdoyantes, où pâturent quelques buffles. Et en s’éloignant un peu dans la montagne, on découvre de magnifiques cascades. Je retrouve David et Lilly, un couple germano-américain, qui a décidé, il y a trois ans, de créer une forêt comestible sur un terrain auparavant utilisé pour cultiver du riz avec des engrais chimiques.

Les journées passent rapidement, les pieds dans la boue ou les mains dans la bousse de buffle. Design d'une forêt comestible de pommiers Kazakhs. Une forêt comestible de Pommiers Kazakhs Voici le design réalisé pour un projet collectif et local, Des Pommes et des Hommes.

Design d'une forêt comestible de pommiers Kazakhs

La canopée et les haies ont été plantées l’automne dernier et le projet a été financé grâce à des dons. Tous les pommiers sont issus de l’institut Cornell aux U.S.A. qui participe lui aussi au développement de nouvelles variétés issues de semis et à la conservation d’un patrimoine naturel et nourricier important. Ce plan présentent les arbres de la canopée, surtout pour faciliter la traçabilité de nos pommiers. Le design des succession est à suivre, en effet, plusieurs étages et plusieurs essences pourront être cultivées entre les arbres en attendant que la canopée se forme : plantation de noyaux de pêchers, pruniers, cerisiers, plants à greffer, petits fruits etc... Le Malus Sieversii serait le pommier originel, on le trouve dans les montages du Kazakhstan jusqu’à la Chine, sont potentiel génétique est incroyable mais il est en danger... Pour en savoir plus :

Forêt comestible Archives - La Permaculture Simplifiée. Permaculture - Forêt comestible - Retour d'expérience… - Voix Libres ou… - Observer - La dette… - S'initier à la… - Gourmandises Sauvages. - Ah bon on parle finance, économie en Permaculture ?

Permaculture - Forêt comestible - Retour d'expérience… - Voix Libres ou… - Observer - La dette… - S'initier à la… - Gourmandises Sauvages

Permaculture - Forêt comestible - Retour d'expérience… - Voix Libres ou… - Observer - La dette… - S'initier à la… - Gourmandises Sauvages. Gourmandises Sauvages. Après avoir passé un mois & demi en formation, le premier à participer à la formation de 58 nouveaux permaculteurs & 10 jours à me former à l’éco-construction paille porteuse, charpente réciproque & barbotine, je reviens la tête remplie d’idées & le coeur de très belles rencontres.

Gourmandises Sauvages

Un ami se lance dans la conception d’une forêt comestible, un des symboles de la Permaculture. Ceci me donne l’envie de partager avec vous cette démarche aussi innovante que millénaire. Un site internet très important lorsque le terrain a été « designé » (dessiné-conçu) : état des lieux des ressources humaines, topographique, climatique, géographique, historique, politique & bien entendu écologique ; Mise en valeur des besoins & objectif du lieu; Création du projet ; ce sera Plants For A Future. Vous y trouverez toutes les indications des besoins & ressources des plantes de climat tempéré & saurez choisir en fonction de votre terrain et de ses contraintes climatiques, les plantes intéressantes.

Observation. Forêt comestible. Un article de Ékopédia, l'encyclopédie pratique.

Forêt comestible

La forêt comestible est un agrosystème complexe créé par l'homme, tendant à imiter un écosystème forestier naturel en associant une large diversité de plantes utiles. La permaculture cherche à développer ce type de système, potentiellement très productif et beaucoup plus résilient qu'un système simple. L'écosystème forestier, source d'inspiration de la forêt comestible Observation de l'écosystème forestier La mise en comparaison d'un écosystème naturel complexe de type forestier et d'un système cultivé, aussi productif soit-il, montre généralement que le premier est le plus fertile.

Jardiner autrement : agroforesterie, forêt comestible. Les trois forêts comestibles - PermacultureLe chant des cerises. Une forêt comestible peut prendre des formes très variées, puisque dans son sens le plus épuré, il s’agit d’un assemblage harmonieux (polyculture) d’espèces vivaces.

Les trois forêts comestibles - PermacultureLe chant des cerises

Mise à part une petite portion de notre terrain que nous réservons à une culture intensive d’espèces annuelles (le potager), nous voulons remplir la majorité de l’espace avec des plantes vivaces utiles à nos besoins, et nous voulons le faire d’une manière qui produise une abondance de produits (aliments, matériaux …), qui réduise la maintenance au minimum, et qui ne dégrade pas (voir améliore par endroit) l’écologie du lieu. Les articles précédents se sont concentrés sur la partie pentue du terrain, car c’est la partie la plus grande et qui demande le plus de « soins« . Les nombreuses contraintes ont fortement orienté les plantes à notre disposition. Pour les autres parties du terrain, le choix est plus libre —même s’il existe aussi des contraintes propres — concernant les espèces ou les formes de la forêt comestible. Initiation permaculture - forêt comestible. ET CREATION D'UN JARDIN Argenton-les-Vallées (79) les 9, 10 et 11 novembre 2013 Organisé par l’association Terre de Rêves.

Initiation permaculture - forêt comestible

Permaculture. Une forêt comestible de 7 hectares se développe à Seattle. L’une des plus grandes forêts comestibles au monde établies sur un espace public pousse actuellement à Seattle.

Une forêt comestible de 7 hectares se développe à Seattle

Fort de quelque 100 bénévoles, le projet vise à créer selon le principe de la permaculture un agrosystème autonome de 3 hectares. La Beacon Food Forest offrira des bénéfices environnementaux, économiques et sociaux très concrets aux habitants de la ville. Première récolte attendue pour 2014. © Beacon Food Forest Aux confins du nord-ouest américain, non loin de la frontière canadienne, la ville de Seattle voit germer une forêt qui pourrait faire un peu d’ombre au mondialement célèbre Central Park de New York. Jouxtant le Jefferson Park au cœur du quartier de Beacon Hill et située à 4 km du centre ville de Seattle, la Beacon Food Forest était à l’origine en 2009 un projet de fin d’étude. 120.000 dollars de subventions municipales allouées en 2010 et 2011 lui auront permis de voir le jour. Une forêt entièrement comestible à Seattle.

Planète.

Une forêt entièrement comestible à Seattle

Une forêt comestible. L’une des plus grandes forêts comestibles au monde établies sur un espace public pousse actuellement à Seattle.

Une forêt comestible

Vers la forêt comestible. Et si la microscopique parenthèse agricole productiviste était arrivée au bout de son existence? Et si une autre façon de cultiver, d’imaginer sa relation à la nourriture, à la production de sa nourriture était pensable? Produire son alimentation en allant dans le sens de la Nature n’est pas un retour en arrière, c’est peut-être même tout le contraire : redevenons cueilleurs!