background preloader

Politiques culturelles

Facebook Twitter

Culturespaces, filiale d'Engie, le discret géant des musées. Julien Gosselin : "Je suis pétrifié par le manque de réactivité du gouvernement sur l'art et de la culture" Son adaptation et sa mise en scène des Particules élémentaires de Michel Houellebecq avait été l’évènement du Festival d'Avignon 2013.

Julien Gosselin : "Je suis pétrifié par le manque de réactivité du gouvernement sur l'art et de la culture"

Julien Gosselin n’avait alors que 26 ans. Il a poursuivi ce chemin d’adaptations littéraires au long cours avec 2666 d'après Roberto Bolaño puis avec une trilogie d’après Don DeLillo. Aujourd’hui, Arnaud Laporte, producteur de La Dispute et des Masterclasses, interroge le metteur en scène Julien Gosselin, qui présentait jusqu’à la crise sanitaire ses spectacles dans le monde entier. A quoi pensez-vous ?

Julien Gosselin : Je pense au théâtre que je vais faire après tout ça, le plus vite possible. Est ce qu'il y a des choses que vous avez décidé de ne plus faire ? C'est très difficile de répondre à cette question. Qu’attendez-vous des autres ? Remise du rapport de S. Hearn sur le développement de l’entrepreneuriat culturel. Spip. Résonance PREAC et art du mouvement Le costume : un protagoniste 27 & 28.05.19 Centre National du Costume de Scène et de la Scénographie à Moulins (Allier) En résonance au séminaire de septembre 2018 intitulé « Où l’égalité ?

spip

A Londres, comment la Tate vise la jeunesse pour prévenir la baisse du nombres de visites. La Scène n°88 - Version numérique PDF. DOSSIERCompagnies : les stratégies de diffusion • Quels sont les outils pour informer les diffuseurs ?

La Scène n°88 - Version numérique PDF

• Être persuasif avec tact• Emploi unique ou partagé, bureau de production : comment choisir ? • L'éditorial - Le temps de l'action• Avec les pros - Au Forum «Culture et régions» des BIS• Spectacles en images LE MÉTIER• Il y a 10 ans• Entretien - Hervé Bordier• Mémoire des textes• Le parcours - Anita Mathieu• Table-ronde - Une stratégie digitale modifie-t-elle la relation aux publics ? • Une café avec Olivier Michel• Coulisses• Service des chiffres• Coup de cœur des critiques• Les prix• Crowdfunding• Vrai/faux - Les musiques actuelles sont à la traîne sur l’égalité h/f ? Pierre Bourdieu : "Le musée est important pour ceux qui y vont dans la mesure où il leur permet de se distinguer de ceux qui n'y vont pas"

En 1966, paraissait aux éditions de Minuit une étude de Pierre Bourdieu et Alain Darbel intitulée L’amour de l’art.

Pierre Bourdieu : "Le musée est important pour ceux qui y vont dans la mesure où il leur permet de se distinguer de ceux qui n'y vont pas"

Les musées d’art européen et leur public. Basée sur une série d’enquêtes, le propos en était résumé en ces termes dans la conclusion : Si l’amour de l’art est bien la marque de l’élection séparant, comme par une barrière invisible et infranchissable, ceux qui en sont touchés de ceux qui n’ont pas reçu cette grâce, on comprend que les musées trahissent, dans les moindres détails de leur morphologie et de leur organisation, leur fonction véritable, qui est de renforcer chez les uns le sentiment d’appartenance et chez les autres le sentiment de l’exclusion . Le programmateur culturel sert-il vraiment (à) quelque chose ? Catherine Dutheil-Pessin, sociologue de la culture, professeure à l’université de Grenoble, et François Ribac, compositeur et sociologue, maître de conférences à l’université de Bourgogne-Franche-Comté, publient aux éditions La Dispute La Fabrique de la Programmation Culturelle.

Le programmateur culturel sert-il vraiment (à) quelque chose ?

Le livre est né au terme d’une étude menée auprès d’un panel de programmateurs issus d’institutions culturelles reconnues ainsi que de lieux plus petits, mais à la non moindre influence. Comme le notent les auteurs au début de l’ouvrage, cette enquête comble un vide, celui d’une analyse du spectacle vivant pour les chercheurs et les professionnels, forcés de se tourner vers le ministère de la culture lui-même. Une responsabilité artistique remise essentiellement aux programmateurs Ressource utile et jusque-là manquant à une analyse sociologique pertinente de la programmation culturelle française, l’étude conduite par Catherine Dutheil-Pessin et François Ribac a le mérite d’aller dans le détail.

Maël LUCAS. RT14 Sociologie des arts et de la culture. Membres du bureau du RT 14 (2017-2019) : Anne Bessette, doctorante (Université Sorbonne Nouvelle - Paris 3, Cerlis)Samuel Coavoux, chercheur (Orange, SENSE)Clément Combes, docteur (PACTE)Florencia Dansilio, docteure (Université Sorbonne Nouvelle - Paris 3, IHEAL, CREDA)Chloé Delaporte, MCF (Université Paul Valéry - Montpellier 3, RIRRA21)Rémi Deslyper, MCF (ECP, Lyon 2)Antoine Doré, docteur (Université Paris Nanterre)Marjorie Glas, docteure (EHESS, IRIS)Emmanuelle Guittet, doctorante (Université Sorbonne Nouvelle - Paris 3, Cerlis)Kaoutar Harchi, docteure (Cerlis, UCLA)Elodie Hommel, doctorante (ENS de Lyon, CMW), ATER (Lyon 2)Louis Jesu, docteur (CMH, 2L2S)Irina Kirchberg, post-doc (Université de Montréal, DPMQ-OICRM)Kevin Le Bruchec, doctorant (Université Paris 13, LabSIC)Tomas Legon, chercheur contractuel (EHESS, CEMS)Alexandre Robert, post-doc (IReMus, STMS)Emilie Saunier, MCF (Université de Franche-Comté, ELLIADD)Marie Sonnette, MCF (Université d’Angers, UMR ESO) Site internet :

RT14 Sociologie des arts et de la culture

Emmanuel Macron et la culture: le programme et le concert du Louvre. Qu'est-ce que la programmation de son concert hier au Louvre dit de lui ?

Emmanuel Macron et la culture: le programme et le concert du Louvre

Et quel est le programme du nouveau président en matière de culture? Le concert du Louvre: un choix d’artistes invités surprenant et signifiant Il est intéressant de se pencher sur l’étrange programmation du rassemblement de la victoire d’Emmanuel Macron hier soir au Louvre. Si l’on a beaucoup parlé de la symbolique du lieu choisi, les prestations scéniques et le choix des invités d’Emmanuel Macron ont été étrangement peu commentés et montrés en direct, preuve que cette programmation avait de quoi surprendre. La médiation culturelle face au numérique. Avec :

La médiation culturelle face au numérique

Jack Ralite est-il le plus grand ministre de la culture de tous les temps ? Le Louvre-Lens n’aura pas « l’effet Bilbao » escompté. Fréquentation en baisse, impact économique décevant... un économiste auteur de « La Culture pour tous » dresse un bilan sévère de la délocalisation du musée parisien dans le Nord.

Le Louvre-Lens n’aura pas « l’effet Bilbao » escompté

Par Jean-Michel Tobelem, docteur en sciences de gestion, professeur associé à l’université Paris-I Panthéon-Sorbonne. Si l’on se réfère aux objectifs fixés au Louvre-Lens par ses promoteurs (Etat et Région Nord- Pas-de-Calais) – à savoir la démocratisation culturelle et le développement local –, on peut évoquer la possibilité d’un échec : la fréquentation est en diminution malgré la gratuité du parcours permanent ; les expositions temporaires attirent de moins en moins ; la stratégie touristique apparaît encore en devenir ; l’impact économique est décevant.

Quant à l’implantation – contestée – des réserves du musée du Louvre à proximité du site du Louvre-Lens (qui n’a pas de collections en propre), elle ressemble à une fuite en avant. Les raisons de cette situation paraissent être les suivantes. 1. 2. 3. 4. 5. VOCABULONS – Vocabulons. La donnée est l’élément pivot d’une nouvelle politique culturelle.

Mémoire déposé dans le cadre de la consultation publique pour le renouvellement de la politique culturelle du Québec, 8 mai 2016.

La donnée est l’élément pivot d’une nouvelle politique culturelle

Parmi tous les documents publiés — tant par les gouvernements du Québec et du Canada que par les institutions et organismes préoccupés par le nécessaire renouvellement d’une politique culturelle dans un contexte de transition numérique — il n’est fait aucune mention de la donnée. Celle-ci est pourtant au cœur du « numérique » (peu importe la définition choisie) si bien qu’il est impossible d’élaborer une vision, une politique et des programmes qui soient cohérents et qui aient un impact réel et de longue durée sans une compréhension fine de ce dont il s’agit. La programmation 2016. Le futur de la culture. Parfois occulté, le poids économique du secteur culturel suffit à comprendre son importance en France.

Les entreprises culturelles représentent en effet près de 60 milliards d’euros du produit intérieur brut français (PIB), et à 2,5% de l’emploi national. Au-delà de ce constat chiffré, leur principale valeur ajoutée se situe dans leur rôle social, en étant un formidable outil d’insertion ou de réinsertion, et d’émancipation individuelle. La liste, non exhaustive, énoncée par les experts est longue : que ce soit par la pratique ou par l’accès, la culture participe à l’amélioration de l’estime de soi et l’affirmation de son identité, au développement de nouvelles compétences et de la créativité, ou encore au renforcement de dialogue entre les populations. Autant d’apports indéniables en ces temps de crise pour un secteur qui est à la croisée des chemins. Lazare frappe à la porte. Au Théâtre de la Ville, dans la salle des Abbesses, on peut voir, jusqu’au 16 avril, Au pied du mur sans porte, spectacle créé par Lazare en 2009.

L’histoire de Libellule, un gosse de banlieue élevé par sa mère et fondamentalement inadapté au monde. Une drôle de pièce, chaotique et musicale, qui n’arrête pas de divaguer, un éloge de l’évasion en forme de voyage onirique. Laboratoire d'Études et de Recherches Appliquées en Sciences Sociales. Aides financières au numérique artistique et culturel. Jean-Christophe Théobalt, chargé de mission numérique au Ministère de la culture et de la communication, a créé et communiqué – via une liste de diffusion à laquelle vous pouvez vous inscrire – un récapitulatif des aides financières au numérique artistique existant sur le territoire français depuis 2015.

Sa mise à jour de 2016 intervient dans un contexte où les aides régionales, du fait de la réforme territoriale, ne sont pas encore stabilisées et elle a vocation à évoluer dans les mois qui viennent. Cette liste est composée de 2 parties : une première sur l’aide à la création et une seconde sur les services culturels numériques. Nous relayons, ci-dessous, l’intégralité de ce travail de recensement de dispositifs accompagnés des dates de réponse aux appels à projet. Création artistique numérique Contenus et services culturels numériques / Nouveaux médias Voir en plein écran Crédit photo: Markus Spiske / raumrot.com. Livre Blanc du Forum de Tokyo : "Numérique : de nouveaux horizons pour la culture" Alexandre Cadain "la transformation digitale dessine de nouveaux horizons pour la culture" Alexandre Cadain Co-directeur de la galerie d’art XPO et directeur de programme à l’Ecole Normale Supérieure (ENS Ulm) Agnès Wasserman "Les nouvelles technologies et la relation aux usagers sont des enjeux importants pour le secteur culturel"

Home > Métier : Culture > Agnès Wasserman « Les nouvelles technologies et la relation aux usagers sont des enjeux importants pour le secteur culturel » Par Aurélien Guillois le 23 février 2016 Agnès Wasserman. Quelle métropole culturelle demain pour le Grand Paris ? Créative, inclusive, cosmopolite ? Le marketing sensoriel au cœur du tourisme culturel. Alors que la France est en train de battre son record du nombre de visiteurs, et reste à la première destination touristique mondiale en cette année 2015, nous vous présentons l’importance du marketing sensoriel dans le tourisme. Durant un voyage, au court d’une exposition, au sein d’un musée… Nombreuses sont les fois où nos sens sont en total éveil. Cassandre/Horschamp Le site ART/CULTURE/SOCIÉTÉ Cassandre/Horschamp, la revue qui s'aventure dans les hors champs de la création artistique.

Sophie Wahnich : «La Révolution n’est pas un mythe, c’est une histoire vécue» Longtemps délaissée, parfois même faisant figure de repoussoir dans des discours politiques qui ne pointent que sa violence, la révolution peuple à nouveau l’imaginaire des artistes. A défaut de remplir la rue. Pourquoi la révolte qu’on prédit sans cesse («cette fois c’est sûr, ça va péter…») n’arrive jamais ? Cassandre/Horschamp : "Impossible absence" - Marie José Mondzain (extrait)