background preloader

Politiques culturelles, archives, patrimoine

Facebook Twitter

HOLY SHIT – La restauration d’une peinture du Christ tourne au massacre. A gauche, la peinture originale.

HOLY SHIT – La restauration d’une peinture du Christ tourne au massacre

A droite, la même après restauration. On croit d'abord à un poisson d'avril, puis on se souvient qu'on est en août. Et à moins d'imaginer que le Centre d'études de Borja, dans la province espagnole de Saragosse, soit un pourvoyeur insoupçonné de canulars, force est de constater qu'il s'agit probablement de "la pire restauration" de l'histoire de la peinture, rapporte le Huffington Post. "Un acte inqualifiable", s'étrangle le Centre d'études de Borja, qui a révélé l'affaire sur son blog. "Un travail de cochon", titrait mardi le quotidien El Heraldo de Aragón, qui s'est fait l'écho de ce scandale en Espagne. De quoi s'agit-il ? A gauche, la peinture telle qu'elle était il y a deux ans ; au milieu, la peinture en juillet, quand elle fut photographiée pour un catalogue d'art religieux régional ; à droite, la même après "restauration", telle qu'elle fut découverte par les membres du Centre d'études de Borja le 6 août.

Un buste raté de Néfertiti scandalise en Egypte et au-delà. La reine Néfertiti, qui régna aux côtés du pharaon Akhenaton au XIVe siècle avant notre ère, est un symbole de beauté et de fierté en Egypte.

Un buste raté de Néfertiti scandalise en Egypte et au-delà

Son nom signifie d'ailleurs littéralement « une femme magnifique est arrivée ». Elle est aussi appelée la « Mona Lisa égyptienne », car on la connaît presque uniquement grâce à un buste magnifique. Mais celui-ci étant exposé dans un musée en Allemagne, les autorités de la région de Minya, en Haute-Egypte, en ont commandé un autre dans l'espoir que la belle reine illumine l'entrée de la ville de Samalut. Elles ont donc dû être assez déçues, voire en colère, quand elles ont reçu un buste qui ne s'approche de l'original que par la posture (et encore). Déformée, jaune pâle et les oreilles protubérantes, la Néfertiti du XXIe siècle était si moche que personne n'a pris sa défense. « Beaucoup commencent à désespérer de l'état de l'art égyptien, rapporte la BBC. Avant et après. Au Yémen, les frappes aériennes saoudiennes endommagent un patrimoine millénaire.

LE MONDE | • Mis à jour le | Par Florence Evin Alors que tous les regards sont tournés vers l’Irak et la Syrie, portés sur les destructions barbares, par l’organisation Etat Islamique (EI), du patrimoine millénaire mésopotamien – Nimroud, Hatra, le Musée de Mossoul – et sur le danger qu’elle fait peser sur la cité antique de Palmyre, les récents bombardements saoudiens des sites historiques yéménites sont passés inaperçus.

Au Yémen, les frappes aériennes saoudiennes endommagent un patrimoine millénaire

Alors que l’Arabie saoudite bombarde depuis fin mars les positions des rebelles houthis chiites, présentés par Riyad comme des soutiens de l’Iran, la valeur des sites historiques qui servent d’abri à ces milices n’entre pas en jeu. Un communiqué de l’Unesco, daté du 3 mai, a condamné ces frappes aériennes détruisant un patrimoine millénaire. La communauté scientifique s’est mobilisée ; les spécialistes de la péninsule Arabique, les archéologues notamment, ont sonné l’alarme. Deux autres sites visés Deux autres sites ont été visés. Au Yémen, les frappes aériennes saoudiennes endommagent un patrimoine millénaire. Archéologie : un prince, ou une princesse, au torque d’or exhumé dans la tombe de Lavau. SYRIE. La cité antique de Palmyre échappe, pour l'instant, à l'emprise de DAESH - Sciencesetavenir.fr. COLONNADES.

SYRIE. La cité antique de Palmyre échappe, pour l'instant, à l'emprise de DAESH - Sciencesetavenir.fr

Que se passe-t-il dans la cité antique de Palmyre ? Plusieurs secteurs au nord de la ville syrienne étaient tombés samedi 16 mai 2015 aux mains des islamistes de DAESH. L'assaut avait été lancé trois jours plus tôt. Mais dans un communiqué daté du lendemain l'agence de presse syrienne SANA affirme que "l’armée arabe syrienne a éliminé, en collaboration avec des habitants, les derniers rassemblements des terroristes dans le village d’al-Amiriyah evilt aux collines qui entourent la ville de Palmyre et la ville antique".

"La ville antique de Palmyre est sécurisée et l’autoroute de Homs – Palmyre est complètement sûre" affirme le gouverneur de Homs dans ce même communiqué. Le site, qui fut l'un des plus importants foyers culturels du monde antique, est inscrit au patrimoine mondial de l'Unesco. L'EI "va tout faire exploser" s'il pénètre dans le site "Je suis terrorisé", a-t-il indiqué à l'AFP par téléphone. Politiques culturelles et éducatives. Culture - Arts - Spectacles. Institutions et sociétés littéraires. That Internet War Apocalypse Is a Lie. Politiques éducatives et culturelles. Politiques Publiques. Médiation numérique. Portails nationaux de médiation culturelle. Les métiers du patrimoine.

Musées et numérique.