background preloader

Politiques culturelles

Facebook Twitter

"Le monde de la culture et les élus doivent renouer le dialogue" - Madeleine Louarn. C’est parce qu’ils avaient repéré un « déficit de dialogue avec les élus » et des inquiétudes sur l’avenir des politiques culturelles que les responsables du Syndeac ont eu l’idée d’organiser un processus de rencontres, échelonnées sur cinq mois, d’abord au niveau national, en partenariat avec la Gazette, puis à l’échelon interrégional.

"Le monde de la culture et les élus doivent renouer le dialogue" - Madeleine Louarn

Les débats ont confirmé leurs constats de départ et mis en évidence les urgences et les impératifs pour les mois à venir. Le point avec Madeleine Louarn, présidente du Syndeac. Madeleine Louarn, videos.senat.fr. Pierrette Lazerges et Jean Simon, les libraires de Vents du Sud. Jean Simon en compagnie de Pierrette Lazerges à qui Bruno Etienne vient de remettre la croix de la Légion d'Honneur.

Pierrette Lazerges et Jean Simon, les libraires de Vents du Sud

Une aventure qui commença en 1947 dans une librairie d'Alger vient de s'achever à Aix-en-Provence : Pierrette Lazerges est décédée le 31 juillet 2014, à l'âge de 84 ans. En décembre 1973, elle avait ouvert dans la proximité de la place Albertas, en haut de la rue Espariat, une première librairie pour laquelle elle avait trouvé un nom qui vaut programme, Vents du Sud.

Elle transféra en mai 1980 son lieu de travail dans le coeur de la ville, au 7 de la rue Maréchal Foch, près du petit marché et des terrasses de la Place Richelme. Cette histoire vient de rencontrer son terme : le 15 janvier 2014 fut la dernière journée d'activités de Vents du Sud. Pierrette Lazerges avait commencé de travailler en librairie à l'âge de dix-sept ans. Pierrette Lazerges aurait aimé ne jamais quitter Alger. La physionomie des librairies aixoises n'était pas celle d'aujourd'hui. Mathieu Gallet élabore des “choix structurants” pour Radio France. Face au premier déficit budgétaire (20 millions d'euros) dans l'histoire du groupe de radio public, son PDG prépare un avenir plus économique… Il a d'abord préparé le terrain mardi 9 décembre en s'adressant aux cadres de Radio France.

Mathieu Gallet élabore des “choix structurants” pour Radio France

Mathieu Gallet, PDG du groupe depuis mai, a pointé la nécessité de faire « des choix structurants ». Le lendemain, devant la commission des affaires culturelles et des finances de l'Assemblée nationale, il en remettait une couche – au lieu de consacrer son temps de parole à l'exécution du contrat d'objectifs et de moyens (COM) de 2013, comme prévu. Le successeur de Jean-Luc Hees a préféré préparer l'avenir, pas franchement rose. Car, pour la première fois de son histoire, la structure publique est en déficit, d'environ 20 millions d'euros. Les artistes lancent “L’appel du 10 décembre” , un coup de gueule contre l’effritement culturel. Rapport du CSA sur France Télévisions : l'élève peut nettement mieux faire. Quatre ans après sa nomination par Nicolas Sarkozy à la tête du groupe de télévision publique, Rémy Pflimlin se voit livré aux appréciations peu élogieuses du Conseil supérieur de l'audiovisuel.

Rapport du CSA sur France Télévisions : l'élève peut nettement mieux faire

Ce que dit le rapport, et ce qu'en pense “Télérama”, en sept points. En plein débat sur la suppression des notes à l’école, le Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) vient de rendre son rapport sur le bilan de l’action de Rémy Pflimlin à la tête de France Télévisions depuis sa nomination par Nicolas Sarkozy à l'été 2010. Si le CSA se garde bien de noter l’élève Pflimlin, l’appréciation générale est assez peu flatteuse, même si l’instance lui délivre quelques satisfecits et lui trouve quelques excuses (financement en baisse, concurrence en hausse).

Et encore ce rapport définitif est-il bien moins saignant que le prérapport qui avait fuité dans la presse, il y a quelques semaines, ce que ne se prive pas de faire remarquer France Télévisions. 1) L'information Ce qu'en dit le CSA. La menace plane sur les centres d'art. Ces lieux de recherche et de création auraient-ils pour nouvelle vocation la rentabilité ?

La menace plane sur les centres d'art

C'est ce que semblent penser les collectivités territoriales qui les financent. Zoom sur le CAC Brétigny, Le Quartier de Quimper et Les Eglises de Chelles. De l’art, d’accord, mais rentable. Que ce soit en termes économiques et/ou électoraux. Serait-ce la grande tendance 2015, du côté des collectivités locales ? « L’Etat n’envisage pas de se désengager des centres d’arts, ce n’est pas dans les cartons », précise Michel Orier, directeur général de la création artistique au ministère.

Le CAC Brétigny : l’urgence est déclarée Ce spot arty du Sud-Est parisien, où l’on a pu voir Xavier Veilhan à ses débuts, est l’un des principaux centres d’art français. Patrimoine architectural, des gardiens trop zélés ? Ces derniers jours, les défenseurs du patrimoine architectural ont donné de la voix dans les médias, déplorant la perte d'un bijou de l'Art déco pour la piscine Molitor, à Paris, ou encore, arrachant finalement l'annulation d'un permis de construire obtenu par LVMH pour La Samaritaine.

Patrimoine architectural, des gardiens trop zélés ?

Qui sont les acteurs chargés de veiller sur les monuments protégés et leurs abords ? Alors que les architectes ont ouvert leurs portes au public ces 6 et 7 juin, nous sommes allés enquêter auprès de certains parmi eux, devenus fonctionnaires et ayant pour mission de protéger le patrimoine architectural : les Architectes des bâtiments de France. Conservateurs ou progressistes ? Sur quels critères se fondent-ils pour autoriser, ou non, des travaux, et comment est perçue leur mission par les particuliers, les architectes libéraux ? Présentation du budget 2015 de la Culture. Dans le cadre du projet de loi de finances (PLF) 2015, le budget de la Culture et de la Communication a été présenté.

Présentation du budget 2015 de la Culture

Après d’importants efforts consentis sur la période 2012-2014, il progressera en 2015 de 0,3% pour s’établir à 7 milliards d’euros. Sur cette somme totale, 2,7 milliards d’euros seront consacrés à la culture et la recherche culturelle, tandis que 4,3 autres milliards seront dédiés aux médias, au livre et aux industries culturelles. Ce budget, qui s’inscrit dans un contexte de maîtrise de la dépense publique, permet néanmoins de réaffirmer, selon Fleur Pellerin, la forte priorité du gouvernement en matière de culture.

Quelques points marquants concernant les bibliothèques et les acteurs de la chaîne du livre : Enfin, le Centre national du livre (CNL) devrait renforcer sa politique territoriale en liaison avec la réforme en cours. Une taxe sur les toners et cartouches d’encre pour financer le CNL? L'Europe culturelle existe-t-elle. Poursuivant sa série dédiée à l'Europe, la Grande Table reçoit aujourd'hui la philosophe et psychanalyste Julia Kristeva, professeur émérite à l'Université Paris VII-Diderot, qui publie un article intitulé "Homo Europaeus : existe-t-il une culture européenne ?

L'Europe culturelle existe-t-elle

" dans le dernier numéro de la Nouvelle Revue Française, "Notre Europe, 1914-2014", coordonné par Stéphane Audeguy et Philippe Forest. Ce numéro, ainsi que le souligne Philippe Forest dans l'avant-propos, se veut "intempestif". Une quinzaine d'écrivains y ont contribué en expliquant ce que signifie pour eux le mot "Europe". Aux côtés de Caroline Broué et d'Antoine Mercier, le journaliste et écrivain italien Alberto Toscano, correspondant en France du quotidien économique Italia Oggi, viendra discuter les thèses de cet article. Alberto Toscano et Julia Kristeva ThB © Radio France La culture européenne est un objet de désir partout dans le monde. Pierre Bourdieu et la culture. Les travaux de Pierre Bourdieu sur la culture, que ce soit les pratiques culturelles et leur rapport à l’espace social, la littérature, l’art ou l’éducation, donnent lieu à des réflexions et des discussions très intenses.

Pierre Bourdieu et la culture

À l’occasion de la parution du cours sur Manet, la Vie des idées rassemble des travaux consacrés à Bourdieu, sociologue de la culture ou s’en inspirant, que ce soit pour prolonger ses thèses ou les discuter. Les contributions originales de ce dossier traitent de quatre aspects principaux, en rapport avec les analyses de Pierre Bourdieu sur la culture : le champ de l’art, celui de l’éducation, de la traduction et de sa contribution à la formation du capital symbolique et enfin l’espace social tel qu’il se dessine à travers l’analyse des goûts et pratiques culturelles.

Art et Littérature. Les contenus culturels ont largement profité à la croissance mobile. La société YouScribe vient de présenter son offre de lecture numérique, avec une bibliothèque numérique, reposant sur une offre d'abonnement avec un accès illimité aux oeuvres.

Les contenus culturels ont largement profité à la croissance mobile

Juan Pirlot de Corbion, fondateur et CEO de la société a longuement préparé la solution, depuis la création de YouScribe, en janvier 2011, pour aboutir à cette solution de streaming. Désormais, plus qu'un outil de publication et de partage de document, YouScribe devient une bibliothèque numérique ouverte au monde. L'offre de streaming, reposant sur un accès illimité et une offre large, contre un abonnement, représente « le respect du prix que peuvent avoir les livres, mais également l'accès aux oeuvres, selon le principe fondateur des bibliothèques traditionnelles », nous explique Juan Pirlot de Corbion. « Proposer un droit d'accès payant, cela permet de conserver une valeur dans l'esprit du public, tout en devenant l'outil essentiel de lecture. » "La croissance des usages mobile est une évidence.

Un rapport révèle que les livres sont choisis sur critères politiques. A Orange, la mairie FN fait le ménage à la bibliothèque. Faut-il choisir entre enseignement artistique spécialisé ou éducation artistique et culturelle ? Dans un univers économique morose, doublé d’une volonté politique affirmée d’ouvrir au plus grand nombre d’enfants les pratiques de la culture, l’enseignement artistique spécialisé et l’éducation artistique et culturelle deviennent des questions prioritaires largement débattues par l’état, dont les ministères de la culture et de l’éducation nationale, et les collectivités locales. En fait, compte tenu des contraintes budgétaires auxquelles toute la sphère publique est confrontée, la problématique est clairement posée : les collectivités locales qui financent à hauteur des trois quarts de la dépense globale pour ces activités d’enseignement et d’éducation artistique, pourront-elles continuer à soutenir et /ou développer deux dimensions d’action culturelle éducative de service public ?

La culture fait-elle les frais de l'austérité à France Télévisions. « La finance est mon ennemie. » Surprise pour le télespectateur, ce 22 mai 2013. Philippe Lefait ouvre son émission des Mots de minuit par cette phrase - qui en rappelle une autre. L'animateur vient de l'apprendre : son programme est supprimé. Une suppression qui s’ajoute à la liste des émissions culturelles et musicales évincées de la grille à la rentrée : Taratata, Chabada, Cd’aujourd’hui.

La raison donnée aux producteurs ? Le « coût » de ces programmes. Le dernier enregistrement de "Des mots de minuit". Une amertume loin d’être isolée. Pourquoi ces programmes culturels ont-ils été les premiers visés ? Les institutions culturelles invitées à ouvrir leurs données. Sur la question de l'open data et du numérique, on imagine de la frilosité de la part du monde culturel français. Et c'est en partie vrai si l'on regarde la part de "jeux de données" issus du ministère de la Culture sur le site d'open data du gouvernement (data.gouv.fr) : un peu plus de 300 sur un total de 353 226. La France est en retard sur les données culturelles, alors que les possibilités et le potentiel sont gigantesques. Alors que la plupart des données présentes sur data.gouv.fr sont des statistiques, les établissements culturels ont d'autres atouts, concernant les œuvres. Ainsi, la Bibliothèque nationale de France a décidé d'ouvrir ses "fiches de référence sur les auteurs, les œuvres et les thèmes".

Pour favoriser ce genre d'initiatives, le département des programmes numériques a donc invité 62 établissements culturels de toute la France. C'est à chaque établissement d'instaurer un régime de réutilisation en fonction des données. Après Virgin, la fin des enseignes culturelles. Les 960 salariés de Virgin ont obtenu cette semaine de meilleures conditions de licenciement.La direction proposait d'abonder le Plan de Sauvegarde de l'Emploi à hauteur de 8 000 euros par personne (accompagnement, formation). Trop peu pour les syndicats qui réclamaient le double et menaçaient de continuer l'occupation des magasins. Un accord, qui satisfait les demandes des syndicats, a finalement été trouvé dans la soirée du 20 juin.

Les difficultés de Virgin ne datent pas d'hier. Débat : Tout est culture. Le travail dans les institutions culturelles. En France, la culture a été marquée à partir des années 1960 par un processus d'« institutionnalisation », entendu comme l'importance croissante des institutions et acteurs publics dans ce domaine et la structuration des politiques publiques afférentes. L'activité culturelle semble aujourd'hui, en France comme ailleurs, de plus en plus imprégnée par le caractère marchand du bien ou du service qu'elle produit.

Les récentes polémiques autour du développement de prêts d' uvres payants de musées nationaux et l'idée de rentabilité de l'institution qu'il insinue en est l'une des nombreuses illustrations. Une autre est le fait que les industries culturelles représentent, depuis quelques années, un modèle de développement. Emmanuelle Joseph-Dailly, La culture façon Le Pen : révélation sur les bibliothèques frontistes. Propos receuillis par Sophie Dubec.