background preloader

Pratiques culturelles

Facebook Twitter

Dans cette collection, l'évolution des pratiques culturelles avec le numérique.

Deux pouces et des neurones. Pratiques, consommations et usages culturels Département des études, de la prospective et des statistiques Questions de culture Documentation scientifique et technique Statistiques Sylvie OCTOBRE Paru le 24 septembre 2014 Diffusion La Documentation française 288 p.

Deux pouces et des neurones

ISBN 978-2-11-128155-4 12 € De la fin des années 1980 à la fin des années 2000, qu’est-ce qui a changé dans les univers culturels juvéniles ? Si certaines caractéristiques de la jeunesse perdurent d’une génération à l’autre – plus technophiles, amateurs de pratiques artistiques, en recherche d’expression et d’expérimentation, plus engagés que leurs aînés dans la culture –, les jeunes de la fin des années 2000 n’ont pas grandi dans le même contexte économique, social et culturel que ceux des années 1980. En vingt ans, bien des choses ont changé.

En savoir plus, commander l'ouvrage : contact.deps@culture.gouv.fr. Jeunes & musique à l'ère numérique, étude du Pôle. Dans la continuité d'une 1ère enquête réalisée en 2008 par le Pôle, portant sur les comportements adolescents quant à la musique, cette nouvelle étude permet de comprendre l'évolution des pratiques, et d'approfondir les questions liées aux goûts musicaux, aux pratiques d'écoute, aux sorties et aux pratiques instrumentales des jeunes âgés de 12 à 19 ans, ainsi que leur perception des risques auditifs et l'impact du dispositif de prévention Peace&Lobe.

Jeunes & musique à l'ère numérique, étude du Pôle

Elle est consultable ici Elle a été réalisée par Claire Hannecart (Docteur en Sociologie, en charge de l'Observation pour le Pôle), avec la participation de Nicolas Crusson et d'Hélène Fourrage de l’association Mus'Azik, productrice du Spectacle Peace and Lobe en Pays de la Loire. Cette étude a été restituée le vendredi 13 mars 2015, dans l'hémicycle du Conseil Régional des Pays de la Loire et sera présentée à l'Université de Rennes le 9 avril 2015. Musée et numérique. Quelles visions du participatif. Le numérique porte avec lui une promesse, celle d’une vision du numérique comme un moyen capable de créer, d’entretenir et/ou d’être le support de participations.

Musée et numérique. Quelles visions du participatif

Dans le domaine des musées, cette notion est depuis Georges Henri Rivière, fondateur de la nouvelle muséologie, un élément fondamental[1]. Pierre Camusat a décrit l’expérience de participation à travers 5 façons : participation aux décisions, aux restitutions (de savoirs, d’usages), à l’accueil et aux informations, à l’échange de témoignages et enfin par la participation à la constitution des collections par le don ou les prêts[2]. Il s’agit ici d’étudier la notion de participation dans le champ du numérique au prisme de ses représentations au sein du monde muséal. Explosion et renouveau des usages culturels à l'ère du numérique, L'Express. Pratiques culturelles chez les jeunes et institutions de transmission : un choc de cultures ? [CP-2009-1] - Études et statistiques. Baromètre Syntec Numérique – BVA janvier 2015. Alors que des plateformes de téléchargement fleurissent régulièrement sur Internet et qu’une majorité de chaines TV a désormais son replay, Syntec Numérique, en partenariat avec BVA, s’est intéressé à ces nouvelles façons de consommer les médias et la culture.

Baromètre Syntec Numérique – BVA janvier 2015

Dans quelle mesure les Français ont-ils recours à des outils numériques pour regarder un film, lire un livre ou encore écouter de la musique ? Ces tendances se généralisent-elles aux arts et spectacles ? Si une majorité de Français adopte de plus en plus le numérique dans leurs pratiques culturelles, il semble que les canaux traditionnels soient encore bien ancrés dans leur quotidien. Arts numériques et Médias praticables : le public à l’œuvre. Depuis les années soixante, les arts plastiques n’ont eu de cesse de sortir de l’objet d’art pour développer des situations d’expérience esthétique : installation, “in situ”, environnement, et, aujourd’hui, “dispositif”.

Arts numériques et Médias praticables : le public à l’œuvre

L’implication du spectateur dans l’œuvre a d’abord été une question de “co-présence” (Art Minimal), puis s’est développée avec la mise en œuvre de l’image même du spectateur (installation vidéo en circuit fermé). Les Français, les spectacles vivants et le numérique : étude Harris Interactive. News Les Français, les spectacles vivants et le numérique : perceptions et nouveaux usages Etude Harris Interactive pour Le PRODISS Enquête réalisée en ligne du 13 au 15 mai 2014.

Les Français, les spectacles vivants et le numérique : étude Harris Interactive

Echantillon de 1 000 personnes représentatif de la population française âgée d’au moins 15 ans, à partir de l’access panel Harris Interactive. Méthode des quotas et redressement appliquée aux variables suivantes : sexe, âge, catégorie socioprofessionnelle et région d’habitation de l’interviewé(e). Que retenir de cette enquête ? La perception des spectacles vivants : des moments d’émotion Les spectacles vivants représentent avant tout pour les Français des « émotions » (58%).

Au-delà du visionnage, 16% des Français mentionnent avoir déjà filmé un spectacle via leur Smartphone (28% parmi les plus jeunes) et autant à avoir relayé sur les réseaux sociaux une vidéo d’un spectacle vivant (25% parmi les moins de 35 ans).