background preloader

SIC

Facebook Twitter

Revue Hermès, La Revue 2017/2. Depuis les années 1980, les technologies de l’information et de la communication (TIC) et le numérique sont entrés à l’école. De nombreuses transformations ont affecté tous les systèmes éducatifs du monde. Ainsi, en France, ces changements se sont traduits par plus d’une dizaine de réformes successives. Mais au-delà des technologies impliquées, des équipements nécessaires et des apprentissages incontournables, le numérique véhicule avec lui des aspects de modernité, d’innovation et d’évidence.

Dès lors, est-il encore possible de s’interroger sur les résonances ou dissonances qu’il apporte dans le monde « formaté » de l’école ? C’est ce que propose ce numéro de la revue Hermès en réfléchissant aux nouvelles modalités du face-à-face pédagogique, aux difficultés comme aux idéaux liés à l’entrée du numérique dans l’école, de la maternelle au lycée. Chercheurs, penseurs et acteurs examinent ici les logiques à l’œuvre dans ce domaine et certaines lignes de tension qui le traversent. A. B. A. Claude Shannon, Le Magicien des codes (déc. 2016 - avr. 2017) 05B Culture numérique 2016 Néodocument (2/2) Vol. 10, N° 1 | 1er semestre 2016 Contrôle social, surveillance et dispositifs numériques.

Publications30. L’ordinaire d’internet. Revue française des sciences de l’information et de la communication. Qu’apprennent les jeunes usagers à propos de Wikipédia ? Qu'est-ce que la sérendipité ? - Prim à bord. Définitions : Ces définitions convergent toutes pour donner une représentation assez claire de ce que recouvre la notion de sérendipité. Initialement inscrit dans une longue histoire sémantique, ce mot est aujourd’hui réactualisé et mis au gout du jour avec l’essor d’internet et la recherche documentaire. On parlera de sérendipité informationnelle pour évoquer la capacité de trouver des informations que l’on ne cherchait pas alors que l’on en cherchait d’autres.

En effet, face à une abondance d’information, l’utilisateur peut tirer parti d’une navigation hypertextuelle proposée par les moteurs de recherche. Sur le web, la lecture n’est plus linéaire, l’internaute est amené à développer une culture de navigation qui favorise la sérendipité. Cette quête active, conditionnée par une ouverture d’esprit, de l’agilité et de la curiosité peut être à l’origine de découvertes heureuses et contribuer à la l’auto-formation de chacun.

Pour aller plus loin : URFIST de Bretagne et des Pays de la Loire. Entretien avec André Tricot : apprentissage et technologies numériques. André Tricot est professeur d’université en psychologie à l’École supérieure du professorat et de l’éducation Midi-Pyrénées. André Tricot, bonjour et merci d’avoir accepté de vous soumettre au jeu de questions/réponses proposé par Docspourdoc ! Vous êtes intervenu lors du colloque « Enfants Mutants ? Révolution numérique et variations de l’enfance » à la Cité des sciences en octobre avec un exposé au titre qui nous a interpellés : « Comment l’ordinateur peut-il à la fois bouleverser le développement de l’enfant et ne pas affecter ses apprentissages scolaires ? ». Oui, ou disons que l’impact serait assez limité. Dans un article de la revue Sciences humaines paru en octobre 2013 et intitulé « École numérique : de quoi parle-t-on ?

De nombreux travaux, depuis la fin des années 1980, c’est-à-dire avant l’émergence de la psychologie évolutionniste de l’éducation, ont mis en évidence le fait que les apprentissages scolaires étaient coûteux cognitivement [3]. Les adolescents et Internet : en finir avec les idées reçues. Ils s’appellent Zoé, Mathys, Julie ou encore Loïc. Ce sont des adolescents qui n’ont pas connu « le monde sans internet ». Pour cette raison, On dit souvent d’eux qu’ils sont des « digital natives » dotés de capacités innées, inscrites même dans leur développement biologique . On voit en eux aussi souvent des consommateurs passifs du numérique, aliénés aux logiques économiques déployées sur les réseaux. On va même jusqu’à les considérer comme des « mutants », étranges êtres d’une sphère lointaine… et pourtant si proche.

Bref, de Zoé, Mathys, Julie et les autres, on dit beaucoup de choses. Mais eux, que disent-ils de leur rapport au numérique, et plus largement à l’information ? Mais eux, que font-ils concrètement avec ces outils d’information et de communication qui sont constitutifs de leur environnement quotidien ? La parole aux adolescents Pour le savoir, c’est à eux qu’il faut s’adresser, c’est eux qu’il faut observer, c’est avec eux qu’il faut échanger. Vérités et contre-vérités. De quoi "information" est-elle le nom... Domenget Coutant Partir des usages pour analyser les systèmes de recommandation version auteur. Louise Merzeau en 3 vidéos + une itw > "Il n'y a pas de mémoire sans une pensée de l'oubli"

Revue française des sciences de l'information et de la communication | The news of Lendorc. Articles SIC. Communiquer dans un Monde de Normes « Conférences «  - Recherche - Live3 - WebTV Université Lille 3. Internet : de l’objet socialement partagé à l’objet d’enseignement-apprentissage - CR de la thèse d'A. Cordier | Web 2.0 et réseaux sociaux : quels impacts sur la formation à la culture informationnelle ?

Le Mercator de l'information - Mindcator: Cartographie de l'information | The news of Lendorc. Simondon. Revues francophones en sic - sfsic 2015. La communication numérique dans les cultures adolescentes. Le besoin humain d’avoir des contacts sociaux et de nouer des relations amicales revêt deux formes : le besoin d’un public devant lequel mettre à l’épreuve les différents personnages que l’on se flatte d’incarner, et le besoin d’équipiers avec lesquels établir des rapports d’intimité complices (Goffman, 1973, p. 195). 1Cette phrase de Goffman illustre parfaitement le propos qui sera développé ici, tant le travail en équipe et le besoin d’un public semblent être une nécessité à l’adolescence.

En partant du principe qu’à cet âge de la vie, l’imbrication entre culture et sociabilité est particulièrement forte, surtout à l’ère numérique, Allard a raison de décrire la culture du remix comme le « passage d’une culture comme bien à une culture comme lien » (2005, p. 162). On cherchera donc, ici, à comprendre ce que le numérique a pu transformer dans l’organisation des pratiques communicationnelles et culturelles des jeunes. 30Alors, que se passera-t-il à l’avenir ? Infodoc. Comprendre la notion de translittératie. A la convergence des cultures de l’information : information-documentation, médias et informatique, la translittératie est une notion récemment interrogée par les professionnels et les chercheurs en science de l’information, sans pour autant que l’intérêt de ces analyses ne se limite aux seuls experts.

La définition communément acceptée est celle traduite de la définition initiale de Sue Thomas « l’habileté à lire, écrire et interagir par le biais d’une variété de plateformes, d’outils et de moyens de communication, de l’iconographie à l’oralité en passant par l’écriture manuscrite, l’édition, la télé, la radio et le cinéma, jusqu’aux réseaux sociaux » Définition qui donne son poids à l’éventail de formations qu’elle implique à l’ère du papier, de l’audio-visuel et du numérique.

Quelles origines, quelle définition, quel rapport avec les autres littératies, quels enjeux ? Pour mieux comprendre la notion, voici quelques textes récents : Suivre l’actualité de Translittératie. Les sept piliers de l’économie du document révisés (COOPT-Enssib) Par Jean-Michel Salaun le vendredi 16 novembre 2012, 02:54 - Cours - Lien permanent Voici une première occasion d’appliquer mes bonnes résolutions sur les COurs Ouverts Pour Tous (COOPT).

Il ne s’agit pas encore du cours transatlantique annoncé, mais, dans le cadre du master Politique des bibliothèques et de la documentation de l’Enssib, je dois animer quelques séances sur les « écosystèmes du document ». Compte tenu du petit nombre de séances, du public visé et des limites de mes compétences, je m’en tiendrai à une introduction à l’économie du document publié. Ce sera en même temps un test et une préfiguration pour le cours transatlantique ultérieur. Les séances ont lieu en présentiel mais je vais utiliser la méthode de la classe inversée : le cours s’assimile à l’extérieur, avant la rencontre avec le professeur qui sert, elle, à vérifier que les notions ont été comprises et acquises. La première séance sera consacrée aux particularités de l’économie du document. Autoévaluation. Livres-machines et capitalisme linguistique : comment le numérique transforme notre manière d’écrire.

Ce billet héberge la séance du webinaire Pédauque qui a eu lieu le 8 novembre à 17h30. Deux articles de Frédéric Kaplan, professeur de Digital Humanities à l’Ecole Polytechnique de Lausane, ont été discutés par Jean-Philippe Magué : Kaplan, Frédéric. “How Books Will Become Machines.” In Lire Demain : Des Manuscrits Antiques à L’ère Digitale, edited by Claire Clivaz, Jérôme Meizoz, François Valloton, and Verheyden, Joseph, 27–44. Le principe et le dispositif des webinaires Pédauque est rappelé ici. Imprimer ce billet. Valider l’info sur Internet : des outils pour éduquer. La maîtrise et l’évaluation de l’information sont, selon les termes d’Alexandre Serres, un « enjeu éducatif majeur », « une condition de survie » dans notre société. Heureusement, les ressources ne manquent pas pour relever le défi. Piéger ou éduquer, cette alternative a enflammé la toile. Fin mars, un article intitulé « Comment j’ai pourri le web » paru sur la vie moderne, un site créé par quatre enseignants est repris par Rue 89 dans une rubrique « témoignage » sous le titre « J’ai piégé le Net pour donner une bonne leçon à mes élèves ».

Tous les débats, réactions… suscités par cette publication (1) prouvent bien qu’apprendre à évaluer et à valider l’information sur Internet est devenu essentiel. 1) L’article « Troll de prof qui sabote le net pour venger l’école » paru sur le site mediacteur en reprend l’essentiel et propose toutes une série de liens pour qui veut aller plus loin. Des définitions crédit photo: flickr Ressources nationales Un document à étudier Ressources académiques. PROJET TICI - Tests d'Identification des Compétences Informationnelles.

Culture de l'information

Le carnet du GRCDI. L'atelier de culture numérique. La formation des élèves à l'info-documentation à l'heure des ressources numériques. LE CROSNIER Hervé - Les auteurs - Canal-U. Architecture de l'information - Architecture de l'information | The news of Lendorc.

Littératie numérique : définitions et enjeux. La maîtrise de l'information et des médias pour les sociétés du savoir. Le cahier et l’écran  : culture informationnelle et premiers apprentissages documentaires. L’ouvrage de 336 pages a été réalisé par un groupe de six chercheurs de l’université de Lille 3 sous la direction d’Annette Béguin-Verbrugge et de Susan Kovacs.Cette équipe, comme le stipule l’introduction, s’est particulièrement intéressée « aux premiers apprentissages, aux premiers contacts avec le document, aux premiers essais pour rechercher, traiter, communiquer l’information, dans un segment de vie scolaire qui conduit de l’école maternelle à l’école élémentaire. » On peut souligner l’originalité de l’approche qui est d’étudier la « culture informationnelle » au début de la scolarité, car il y a encore assez peu de travaux scientifiques sur cette thématique.

Il se compose d’une introduction, de neuf chapitres et d’une conclusion. On peut déjà souligner, rien qu’à partir de leurs intitulés, l’étendue des entrées : L’hypothèse de travail privilégiée se réclame être proche des réflexions développées par André Giordan à propos des sciences physiques ou de la biologie (1987).