background preloader

Nicolas Tesla - Inventions

Facebook Twitter

La voiture à energie libre de Nicolas Tesla a 78 ans et fini sa vie au fond d’une casse : Les Chroniques d'Arcturius. Au cours de l’été de 1931, le Dr.

La voiture à energie libre de Nicolas Tesla a 78 ans et fini sa vie au fond d’une casse : Les Chroniques d'Arcturius

Nikola Tesla fit des essais sur route d’une berline Pierce Arrow haut de gamme propulsée par un moteur électrique à courant alternatif, tournant à 1.800 t/m, alimenté par un récepteur de l’énergie puisée dans l’éther partout présent. Pendant une semaine de l’hiver 1931, la ville de Buffalo, au nord de l’état de New York, USA, fut témoin d’un événement extraordinaire. La récession économique, qui avait ralenti les affaires et l’industrie, n’avait cependant pas diminué l’activité grouillante de la ville.

Un jour, parmi les milliers de véhicules qui sillonnaient les rues, une voiture de luxe s’arrêta le long du trottoir devant les feux à un carrefour. Un piéton observa cette toute nouvelle berline Pierce Arrow dont les coupelles de phares, d’un style typique de la marque, se fondaient joliment dans les garde-boue avant. NEXUS N°37 mars-avril 2005 – Par Igor Spajic 2004. En outre, deux grosses tiges sortaient d’environ 10 cm du boîtier du convertisseur. La voiture à énergie libre. Au cours de l’été de 1931, le Dr.

La voiture à énergie libre

Nikola Tesla fit des essais sur route d’une berline Pierce Arrow haut de gamme propulsée par un moteur électrique à courant alternatif, tournant à 1.800 t/m, alimenté par un récepteur de l’énergie puisée dans l’éther partout présent. La voiture à énergie libre de Nikola Tesla. Pendant une semaine de l’hiver 1931, la ville de Buffalo, au nord de l’état de New York, USA, fut témoin d’un événement extraordinaire. La récession économique, qui avait ralenti les affaires et l’industrie, n’avait cependant pas diminué l’activité grouillante de la ville. Schema capteur. DES INVENTIONS DE NIKOLA TESLAListe des brevets de Tesla Quelques anticipations… Tesla avait un talent pour visualiser des inventions sous leur forme achevée.

Schema capteur

Il avait aussi eu la vision de nombreuses idées qui ont abouti seulement dans ce siècle. L’une d’elle était de créer un grand anneau encerclant la terre. Construit sur des échafaudages, (à enlever une fois l’anneau terminé), celui-ci resterait stationnaire : c’est ce que font les satellites géostationnaires de nos jours. Tesla avait émis l’hypothèse de pouvoir localiser des objets en l’air ou dans le sol en utilisant les ondes radio : c’est ce que nous appelons radar aujourd’hui ou MRI en médecine.

Tesla a créé aussi des appareils de contrôle radio, des transmetteurs à ondes continues et à étincelles qui ont été installés sur des bateaux de guerre avant 1914. Entre les écrits de Tesla (qui sont restés archivés 50 ans sans pouvoir être consultés) et les enseignements de l’électrotechnique de nos jours, il y a un monde. Nikola Tesla, les applications. Deuxième partie : En 1971, Oleg Jefimenko, un savant de la West Virginia University, annonçait la mise au point du premier moteur alimenté par le champ électrique de la Terre.

Nikola Tesla, les applications

Il avançait que son moteur pouvait servir à écarter la pénurie d'énergie qui frappait alors l'occident. Cependant les détails de son invention furent vite mis sous silence. On sait que son système faisait appel à un moteur électrostatique pour produire du mouvement et, donc, de l'énergie. Son premier générateur aurait fonctionné avec un câble soulevé par un ballon qui devait servir à court-circuiter les différences de tension relevées à la surface de la Terre et à une altitude de 500 mètres. " Les courants alternatifs, particulièrement ceux de fréquence élevée, traversent avec une facilité étonnante les gaz, même peu raréfiés.

Nikola Tesla - 1 - les inventions. Né dans la nuit du 9 au 10 juillet 1856, à minuit précises, dans la petite ville de Smiljan en Autriche-Hongrie, il devint l'un des inventeurs les plus extraordinaires des temps modernes.

Nikola Tesla - 1 - les inventions

Annoncé à tort comme Prix Nobel le 6 novembre 1915 à la une du New York Times, il fut néanmoins auteur de plus de 900 brevets traitant de nouvelles méthodes pour aborder la conversion de l'énergie, récipiendaire de quatorze doctorats des universités du monde entier et en capacité de maîtriser 12 langues. Il mourut triste et oublié le 7 janvier 1943. Hormis le fait qu'il est doté d'une mémoire photographique hors pair, il a le talent nécessaire pour expliquer dans un langage adéquat et compréhensible sa vision de l'univers dans lequel il évolue. Il suffit de voir comment il définit l'électricité et le magnétisme : Entre 1882 et 1888, il a breveté plusieurs dispositifs qui utilisaient des champs magnétiques tournants pour transmettre de l'électricité par courants alternatifs.

Nikola Tesla - 2 - les applications. Deuxième partie : En 1971, Oleg Jefimenko, un savant de la West Virginia University, annonçait la mise au point du premier moteur alimenté par le champ électrique de la Terre.

Nikola Tesla - 2 - les applications

Il avançait que son moteur pouvait servir à écarter la pénurie d'énergie qui frappait alors l'occident.