background preloader

Bitcoin

Facebook Twitter

BTC

Adaptation d’une présentation effectuée à la conférence Surfin’Bitcoin (02/10/20) Les principales tentatives s’étaient heurtées à un double écueil : d’une part elles n’étaient jamais parvenues à éviter de recréer une forme de tiers de confiance pour éviter tout risque de double dépense (or elles cherchaient justement à se passer d’un tiers de confiance) ; d’autre part, elles avaient des difficultés à éviter des dérives inflationnistes de leur système.

Adaptation d’une présentation effectuée à la conférence Surfin’Bitcoin (02/10/20)

Nakamoto fut le premier à surmonter ces difficultés. Dans son fameux white paper comme dans ses échanges avec différents interlocuteurs, il a expliqué très clairement les raisons pour lesquelles une telle innovation lui semblait nécessaire. Elles sont de trois ordres : technique, philosophique et économique. Chacune est liée au problème de l’existence d’un tiers de confiance dans les réseaux de paiement et les systèmes monétaires. 1) Technique : l’intervention de tiers de confiance pour sécuriser les réseaux de paiement implique un coût incompressible qui empêche les micropaiements sur internet.

Surfin' Bitcoin 2020: Yorick De Mombyne explique "Qu'est ce que Bitcoin ? Pourquoi Bitcoin ?" Fondamentaux du bitcoin avec Pierre Noizat - Univers Bitcoin Podcast #16. Je ne comprends pas Bitcoin et je m'en fiche. Cet article a été rédigé par Guillaume d’OnChainReport.Retrouvez notre newsletter qui vous accompagne dans votre découverte de Bitcoin.

Je ne comprends pas Bitcoin et je m'en fiche

La semaine dernière, je m’étais lancé dans un énième débat autour de Bitcoin et mon interlocuteur m’avait sorti quelque chose comme « De toute manière, je ne pense pas que tu comprennes Bitcoin ». Même si ça fait mal sorti de cette manière, c’est loin d’être faux. Pourtant, j’en ai acheté, j’en ai envoyé, j’ai utilisé un noeud, et même construit mes propres transactions, aussi tant d’autres expériences avec Bitcoin. Le manque de confidentialité est LE défaut de Bitcoin selon Antonopoulos - Journal du Coin. Andreas Antonopoulos, conférencier, auteur, codeur et entrepreneur, est connu pour être l’un des plus fervents défenseurs de Bitcoin et avoir contribué largement à sa diffusion auprès du grand public.

Le manque de confidentialité est LE défaut de Bitcoin selon Antonopoulos - Journal du Coin

Dans une récente interview, il a appelé à plus de confidentialité sur le réseau Bitcoin et a vivement critiqué la société d’analyse de blockchain Chainalysis. Samedi 25 avril, Andreas Antonopoulos était l’invité de Lark Davis pour son podcast YouTube “The Crypto Lark“. Pas convaincu par Bitcoin ? 4 ressources à lire absolument pour changer d'avis. Alors que le Bitcoin est l’actif financier qui a connu la plus grande croissance de l’histoire, il est encore mal compris par une grande majorité de gens.

Pas convaincu par Bitcoin ? 4 ressources à lire absolument pour changer d'avis

Vu comme un actif volatil, sans réelle utilité ou parfois même qualifié de “Ponzi”, le Bitcoin représente très probablement un complément crédible à l’or sur le long terme. Si les débats font rage sur son statut (ou non) de valeur refuge et sur une hypothétique adoption, laissez-moi vous présenter quelques ressources résolument optimistes pour vous offrir un peu de lecture ce week-end ! Dans ces 3 livres passionnants, Andreas Antonopoulos — fervent défenseur du Bitcoin et de la technologie Blockchain — reprend les meilleurs passages de ses conférences réalisées aux 4 coins du globe, sur un format de questions-réponses. La communauté Bitcoin. « Le bitcoin répond très exactement à la définition institutionnaliste […], à savoir une unité de compte élue par un collectif.

La communauté Bitcoin

Comme le soulignent divers observateurs, “Bitcoin est avant tout, de par sa nature, une expérience communautaire”. Son pouvoir d’acheter repose intégralement sur la confiance que lui porte le collectif. C’est à cause de cette confiance, et seulement à cause d’elle, que les membres du collectif sont prêts à céder leurs marchandises contre ce qui n’est pourtant qu’un pur signe dénué de toute valeur. Une nouvelle preuve mathématique de la robustesse de Bitcoin. Dans un article rendu public il y a quelques jours, Cyril Grunspan (ESILV, De Vinci Research Center) et Ricardo Pérez-Marco (CNRS, IMJ-PRG) démontrent que Bitcoin est beaucoup plus robuste qu’on peut le croire.

Une nouvelle preuve mathématique de la robustesse de Bitcoin

Les deux mathématiciens avaient prouvé en 2017 que le calcul de probabilité de réussite d’une double-dépense mené par Satoshi Nakamoto était très approximatif. Ils démontrent aujourd’hui que, dans la plupart des cas, le taux de rentabilité d’un mineur cherchant à réaliser des doubles dépenses est bien plus faible que celui d’un mineur honnête. Jusqu’alors on considérait qu’une transaction Bitcoin était sûre et irréversible à partir de six confirmations. Le travail des deux chercheurs tend à prouver que, sauf pour des transactions d’un montant exceptionnel, deux confirmations sont suffisantes. « Ce qu’on savait avant ce nouveau travail : La stratégie de double dépense décrite dans le papier de Nakamoto avait été uniquement analysée sur le plan de la probabilité de succès. Bitcoin, bien plus qu'une monnaie.

Au-delà des transactions financières dématérialisées, la cryptomonnaie se distingue par son organisation expérimentale.

Bitcoin, bien plus qu'une monnaie

Fondée sur une totale décentralisation, celle-ci lui a permis, jusqu'ici, de se développer. Lui permettra-t-elle de survivre ? Une fois par mois, retrouvez sur notre site les Inédits du CNRS, des analyses scientifiques originales publiées en partenariat avec Libération. Si vous avez entendu parler de Bitcoin récemment, c'est sûrement entouré d'autres mots comme blockchain, smart contract, une combinaison de trois lettres (XRP, BCH, ETH, etc.) ou un autre anglicisme plein de promesses de technologie indépassable… ou bien de faillite imminente doublée d’un gouffre énergétique.

Or Bitcoin et les cryptomonnaies constituent avant tout une grande expérience économique, informatique et sociale. Les métamorphoses du bitcoin. Par Yorick de Mombynes. Bitcoin a dix ans et refuse toujours de s’éteindre. Ce bougre rend fous les sceptiques. Chaque jour qui passe confirme son antifragilité au sens de Taleb. Non content d’avoir donné naissance à un secteur économique à part entière, celui des cryptomonnaies et de la blockchain, le protocole Bitcoin est lui-même en constante évolution.

Il s’adapte, se transforme, s’améliore. Mais les médias et les responsables politiques ignorent soigneusement ces métamorphoses, tout hypnotisés qu’ils sont par la volatilité extravagante du cours et les dimensions supposément sulfureuses de cet étrange animal. Le BITCOIN : Révolution économique ? Le BITCOIN 2 : Arnaque ou révolution? Blockchain, not Bitcoin. L’Internet de la monnaie. Par Yorick de Mombynes.

L’Internet de la monnaie

Critique du livre The Internet of Money (Volume 2), par Andreas Antonopoulos. « The Bitcoin Standard » : Pourquoi Bitcoin est libertarien. Bitcoin : les faits contre les fantasmes. Le cours du bitcoin poursuivra-t-il sa croissance exponentielle, sous l'œil effaré des régulateurs ? Chacun y va de son pronostic péremptoire mais, parmi les commentateurs, combien ont fait l'effort d'ouvrir le capot et de se plonger dans la mécanique subtile de cette invention intrigante ? Une invention à la complexité redoutable, que personne n'avait anticipée et qui se révèle l'une des plus singulières de notre époque. Singulière car son créateur reste introuvable et qu'elle progresse sans être pilotée par une entreprise ou une institution. Singulière, également, parce qu'elle permet de créer, pour la première fois, un actif numérique rare.

Deux objets à distinguer. Pourquoi il faut prendre le bitcoin très au sérieux. Faut-il concurrencer Bitcoin Core. Publié dans Bitcoin, écrit par Jean-Luc Le vendredi 19 octobre 2018, 7:00 « Les gens se demandent souvent qui a le contrôle final les règles du protocole Bitcoin.

Faut-il concurrencer Bitcoin Core

Avant et pendant la guerre de la taille des blocs, beaucoup pensaient qu’il s’agissait des mineurs, de quelques grandes entreprises ou encore de Gavin Andresen. “Le bitcoin est une monnaie en devenir” Qu’est-ce qu’on retiendra de Bitcoin en 2018 ?

“Le bitcoin est une monnaie en devenir”

Peut-être le contraste entre l’effondrement spectaculaire de son cours et le renforcement massif de sa technologie et de son écosystème, renforcement qui reste encore largement inaperçu des médias. On peut notamment penser au Lightning Network, qui est un projet très expérimental mais dont l’essor fulgurant semble prometteur, ou encore aux progrès des satellites de Blockstream. nldr : Blockstream Satellite est un service permettant de diffuser la blockchain Bitcoin par satellite, partout dans le monde et indépendamment de tout accès internet.

En 2017, la notoriété du bitcoin augmentait avec son prix. Certains ont alors pensé que son adoption en tant que monnaie était imminente. Bitcoin : le « bear market » sous l’œil d’un spécialiste. Fin novembre 2017, alors que le bitcoin connaissait une phase d’euphorie sans précédent, Beetcoin, analyste financier et spécialiste du bitcoin, avait alors accepté de nous donner son sentiment sur la situation du marché et nous avait livré une analyse qu’aucun fait n’a démenti depuis. Un an plus tard la tendance s’est complètement retournée… l’occasion pour nous de l’interroger à nouveau… Quel regard portes-tu aujourd’hui sur ton analyse de novembre 2017 ? Où en sommes-nous du scénario que tu avais décrit ? À la relire, je me surprends parfois du cas d’école qui s’est déroulé devant nos yeux. Qu’on soit bien d’accord, l’idée derrière l’analyse a posteriori du scénario n’est pas d’en retirer un mérite quelconque mais d’essayer de comprendre pourquoi ce qui s’est passé, d’un point de vue purement financier (le cadre de l’analyse) est assez habituel et prévisible sans pour autant jouer les voyants à prédire des timings précis.

Ce qui nous amène à la question sur les raisons, les “news”.

Pour commencer

Système de paiement électronique pair-à-pair. Confidentialité. Consommation énergétique. L'avenir de bitcoin. $BTC. Andreas Antonopoulos. École autrichienne d'économie. Outils. Tour du monde du FUD. Janvier a été le théâtre de beaucoup de FUD sur le marché. FUD signifie Fear, Uncertainty and Doubt (Peur, Incertitude et Doute). Le FUD se caractérise par une panique sur les marchés provoquée par des rumeurs négatives souvent non justifiées. Le FUD est particulièrement accentué sur le marché des cryptos par le fait que beaucoup d’investisseurs particuliers ont des mains faibles (weak hands).

La règle d’or pour n’importe quel investissement « Acheter bas, Vendre haut ». Plutôt simple non ? Les rumeurs qui reviennent de façon récurrente concernent la mise en place de mesures gouvernementales.

Livres

Podcasts. Forums. Bitcoin ça déchire ! La fièvre du bitcoin sous l’œil d’un spécialiste. Comment expliquer la fièvre qui s’est emparée du bitcoin ces dernières semaines ? Cette hausse est-elle solide ? Les traders professionnels ne sont-ils pas, d’ores et déjà, à l’affût du moindre signal négatif pour prendre massivement leurs bénéfices ? Le cas échéant, quels seraient ces signaux ? Enfin, comment le cours pourrait-il évoluer à plus long terme ? Autant de questions que nous avons posées à Starensen, analyste financier et spécialiste du marché du bitcoin. 1. 2. 3. 4. 5. A court terme, il est fort probable que nous soyons dans une dernière phase de croissance caractéristique d’une bulle entamée mi 2017 (voir question 1) depuis les dépassements des 8000$ ce week-end. A moyen terme, le prix du bitcoin connaîtra un haut notoire (15, 20, 50, 80k?) Spedn : Bitcoin & les cryptomonnaies bientôt acceptées dans des centaines de magasins.

Contrats d'assurance-vie. Satoshi’s Treasure : 1 million de dollars à gagner en bitcoins (BTC)