background preloader

Demain les entreprises autonomes (2/2) : vers des transactions intègres

Demain les entreprises autonomes (2/2) : vers des transactions intègres
Par Rémi Sussan le 06/03/14 | Aucun commentaire | 2,385 lectures | Impression La chaîne de blocs est, on l’a vu, un dispositif complexe et impressionnant. C’est un ajout important à de la technologie peer to peer. Avec la chaîne de blocs, chaque noeud d’un réseau décentralisé possède l’accès à tout l’historique du système. Cette technologie doit-elle donc se limiter à la monnaie ? Peut-être la révolution apportée par Bitcoin n’est-elle qu’accessoirement financière. Au sein de la communauté Bitcoin, on commence ainsi, et de plus en plus, à parler des DACs – Distributed (ou Digital) Autonomous Companies, c’est-à-dire Entreprises autonomes distribuées (ou numériques). “Métaphoriquement, le concept d’une Entreprise numérique autonome peut aider à comprendre le grand potentiel de la technologie inaugurée par Bitcoin. Les trois lois de la DAC Elles resteront fondamentalement limitées par les règles inscrites dans leur ADN. Il émet ainsi les trois lois de la DAC : 1. Un langage pour les DACs

http://www.internetactu.net/2014/03/06/demain-les-entreprises-autonomes-22-vers-des-transactions-integres/

Related:  bitcoinContributive et décentraliséeeco mondialisée

Decadays : actualité du marché du Bitcoin Par Yahn Wahli. Nous abordons cette nouvelle année d’une manière très compliquée. Le prix du Bitcoin est au plus bas et le récent hacking de Bitstamp (2ème plateforme d’échange en termes de volume Dollars) n’améliorera pas la confiance dans les cryptos monnaies. 2014 a été une année très difficile pour ceux qui détenaient des Bitcoins à long terme, mais malgré cela, de très nombreuses et riches évolutions ont vu le jour. Et si on revenait au franc république française credits adrian midgley (licence creative commons) Vous avez peut-être vu circuler cette image sur les réseaux sociaux : Ceux d’entre vous qui ont quelques notions basiques d’économie (ou, à défaut, un minimum de mémoire) ont sans doute déjà repéré quelques chiffres étranges. Voici le détail : Le kilo de tomates

A quoi ressemble une cyberattaque sur le Bitcoin ? Une exposition pour comprendre le fonctionnement du Bitcoin est organisée par l’Institut des sciences des données du Collège Impérial de Londres. L’institut a développé une plateforme de visualisation, basé sur 32 écrans posés sur un mur circulaire et un réseau de 64 ordinateurs. Segmenté, le dispositif permet de visualiser les transactions de Bitcoin avec des perspectives différentes. visualiser une ATTAQUE DE SPAMS Sur une partie du dispositif, des milliers de lignes se tordent et se croisent de façon chaotique une serpentine, sorte de colonne vertébrale de données, décrit Harry Pettit dans son article, publié sur le site du Collège Impérial.

Bitcoin et l’environnement La question de l’impact environnemental d’un réseau comme Bitcoin est souvent posée. Trop souvent, la réponse ignore les bénéfices environnementaux pour se focaliser uniquement sur la consommation d’énergie du réseau, aujourd’hui l’équivalent d’une centrale solaire. La consommation des “data centers” de Visa, Mastercard et des banques mais aussi l’empreinte carbone des innombrables déplacements en agence, des camions blindés de transports de fonds, des buildings de verre et d’acier occupés par les services des banques et des intermédiaires financiers traditionnels reste un mystère. En réalité, il est assez difficile d’évaluer l’empreinte carbone de bitcoin ne serait ce qu’à cause de la coexistence de CPU, GPU et ASICs, avec une meilleure efficacité énergétique pour les ASICs, chez les différentes catégories de mineurs.

On vaut mieux que ça ? Il y a quelques jours, Stéphane Ménia twittait ça : Juste pour permettre à tout le monde de bien comprendre de quoi on parle, voici un graphe : c’est l’évolution des salaires médians au cours des 4 premières années de vie professionnelle, en fonction des diplômes et comparés au Smic [1]. Vous vous demandez pourquoi nos gamins sont au chômage ? La réponse est sous vos yeux : un système éducatif qui s’est considérablement dégradé ces 20 dernières années [2] et un salaire minimum (sans parler des cotisations sociales et autres taxes) déjà trop élevé et en constante augmentation. Au final, la situation est assez simple : jusqu’au milieu des années 1990, on faisait des études supérieures pour avoir un bon job. Une poignée de Bitcoins Sur l'île de Yap, perdue au Sud-ouest de l'Océan Pacifique, le système monétaire est constitué de pierres. Ces pierres sont circulaires et percées d'un trou en leur milieu (un peu comme des meules), afin de les identifier. Les petites unités tiennent dans la main, certaines mesurent plusieurs dizaines de centimètres de diamètre et pèsent quelques kilos; Mais les plus grosses peuvent mesurer jusqu'à quatre mètres de diamètre, et peser plusieurs tonnes, nécessitant une vingtaine d'hommes pour pouvoir être transportées. Une pierre de taille moyenne s'échange contre du bétail, un cochon; les plus grosses pierres sont échangées contre des terres ou servent de dot dans les mariages. Les pierres ne sont pas extraites sur l'île, mais viennent d'autres îles, essentiellement Palau, située à 400 km (certaines pierres viennent de Papouasie-Nouvelle Guinée).

Et si on supprimait l’impôt sur les bénéfices? Supprimer l'impôt sur les bénéfices en France? L'idée vous paraît sans doute saugrenue a priori. Pourtant, cela pourrait avoir énormément d'avantages, pour un coût équivalent à celui du pacte de responsabilité. Revue d'arguments. Quel avenir pour le bitcoin ? Le bitcoin (BTC) est une monnaie virtuelle décentralisée. Il n'y a pas d'autorité émettrice, mais un algorithme qui préside à une émission décroissante dans le temps, jusqu'à un maximum théorique de 21 millions d'unités environ. Il est divisible. Comment les banques créent la monnaie : les 5 mythes Par le Minarchiste. Argent – Pièces de monnaie – Euro (domaine public) En 2009, j’ai publié des articles sur le processus de création monétaire mené par les banques commerciales, lesquels sont résumés ici.

Que faire avec mes bitcoins ? Matériel informatique, téléphonie, électronique achatnet.pro : portables/tablettes, ordinateurs, composants, écrans, périphériques, réseaux/Wifi, stockage, photo/accessoires, câbles, cigarettes électroniques, détecteurs de fumée, électroménager, matériel HI-FI, éclairage LED... computerz.org : ordinateurs, ultra portables, tablettes, Ipads, téléphones, accessoires et composants divers. Pc-Technologie : vente de matériels et composants informatiques, pc sur mesure, pc portable et réparation de pc fixe et pc portable. Circuits imprimés : réalisation sur plaques d'époxy de circuits imprimés sur mesure. tigerdirect.com : portables/tablettes, ordinateurs, composants, écrans, périphériques...

Pourquoi les frites de McDo valent 126 dollars au Vénézuéla En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus et paramétrer les cookies... nuages bas Productivité et emploi : + de machines = + de chômage ? Depuis maintenant quelques années, les machines sont en train de remplacer les hommes dans de nombreux domaines. Parmi les exemples frappants, citons par exemple le remplacement progressif des caissières de supermarché (euh, des hôtesses d'accueil pardon) par des caisses automatiques, et la diminution de nombre de vendeurs au MacDo avec l'apparition des bornes automatiques. Dans un cas comme dans l'autre, l'apparition de machines a entraîné une diminution du nombre d'employés dans ces deux secteurs (par rapport à une situation sans machine), et à première vue, les machines sont donc responsables de la hausse du chômage actuel. Simple, efficace, mais ... faux ! La crainte de voir l'emploi disparaître avec l'apparition des machines ne date pas d'hier. Il est assez facile de voir l'aspect négatif d'une hausse de la productivité via l'apparition de machines, en prenant l'exemple de nos caissières de supermarché ou de vendeurs MacDo.

Game over, Bitcoin ! À quand des monnaies virtuelles valorisant l'humain ? La monnaie virtuelle Bitcoin est la preuve que les monnaies cryptées distribuées ont de l’avenir, mais ses défauts soulèvent des critiques justifiées. Il est temps de passer à l’étape suivante de la révolution monétaire pour créer un système au service de l’humain. Quand Bitcoin a démarré en 2009, il ne s’agissait que d’un obscur projet crypto-anarchiste. Aujourd’hui Bitcoin est devenu un sujet super hype dans la communauté mondiale des utilisateurs d’internet – et même au delà.

Cahuc et Zylberberg, comment s’en débarrasser? Omniprésent dans la presse, titre choc: le livre économique qui fait parler en cette rentrée est "le négationnisme économique" de Cahuc et Zylberberg. Ne perdez pas votre temps à le lire. La thèse des auteurs peut se résumer de la manière suivante.

Related: