background preloader

Véhicules autonomes

Facebook Twitter

La RATP va tester des minibus sans chauffeur pendant deux ans - La Croix. Démonstration de navette autonome, le 24 septembre 2016 à Paris / AFP La RATP a lancé samedi une première démonstration de navette autonome à Paris, prélude à d'autres expérimentations de véhicules sans chauffeur prévues au cours des deux prochaines années, dans la capitale mais aussi sur d'autres sites en Ile-de-France.

La RATP va tester des minibus sans chauffeur pendant deux ans - La Croix

Le premier essai grandeur nature a été organisé samedi après-midi sur les berges de Seine, actuellement fermées à la circulation, où le public est invité à découvrir la navette EZ10 du constructeur français Easymile. A peine plus longue et guère plus large qu'un monospace, sans volant ni espace de conduite, la navette dispose de suffisamment de place pour permettre à ses passagers de s'y tenir debout. Ce véhicule électrique sans chauffeur, qui peut transporter jusqu'à 12 passagers à 25 km/h, est déjà testé en circuit clos aux Pays-Bas, au Japon, à Singapour ou encore en Californie et fait même l'objet d'une expérimentation sur route à Helsinki.

AFP/Archives. Rhône : des minibus sans conducteur arrivent à Lyon. Des minibus électriques et sans conducteur sont lancés à Lyon (Rhône), vendredi 2 septembre.

Rhône : des minibus sans conducteur arrivent à Lyon

Un service de navettes va être expérimenté pendant un an dans le nouveau quartier de Confluence. Ce véhicule électrique long de 4 mètres peut transporter jusqu’à quinze personnes. Deux véhicules "Arma" de la société française Navya, dont un prototype avait été testé en 2013 sur la colline de la Croix-Rousse [un quartier de Lyon], doivent desservir, en rotations de 10 minutes, les cinq arrêts de la ligne. Celle-ci sera mise en service entre l'hôtel de Région et la pointe de la Presqu'île de la ville, côté Saône.

Longue de 1,3 kilomètre et baptisée Navly, la desserte sera ouverte au public dès samedi de 10h à 17h puis du lundi au vendredi, de 07h30 à 19h00, à partir du 5 septembre. Limitée à une vitesse de 20 km/h pour le service, la navette Arma est équipée de caméras de guidage en stéréovision, des capteurs laser, un GPS et une autonomie de six à huit heures. De la navette autonome au robot nounou, Robosoft invente les machines du futur. Un policier arrête une voiture sans conducteur de Google pour excès de lenteur. Google, le géant américain de l'Internet, a mis en ligne une photo d'un motard de la police en train d'arrêter, pour excès de lenteur, une de ses voitures sans conducteur qui roulait jeudi dans la Silicon Valley (ouest).

Un policier arrête une voiture sans conducteur de Google pour excès de lenteur

"On conduit trop lentement? ", déclare sur le ton de l'humour un message accompagnant la photo, publiée par l'équipe qui s'occupe du projet de voiture autonome sur sa page du réseau social Google+. "On parie que les humains ne se font pas souvent arrêter pour ce motif", ajoute le texte.

La police de Moutain View, ville de la Silicon Valley (Californie, ouest) où se trouve le siège de Google, a expliqué qu'un de ses agents avait remarqué une file de véhicules qui s'allongeait derrière une voiture roulant à 24 miles par heure (38 km/h) sur une voie où la vitesse maximale autorisée est de 35 mph (56 km/h). La voiture autonome de Google peut prendre la route. On devrait bientôt pouvoir croiser la Google Car sur les routes californiennes.

La voiture autonome de Google peut prendre la route

En effet, ce petit véhicule autonome et électrique a reçu l’approbation de rouler en ville. La voici en vidéo sur les routes de Mountain View, près du siège de Google. C'est une étape très importante pour le projet de voiture automatique initié par Google. L'entreprise américaine a obtenu le feu vert des autorités californiennes pour faire circuler dès cet été ses propres prototypes sur la voie publique. Jusqu'à présent, l'autorisation obtenue par la firme de Mountain View se limitait à quelques voitures modifiées de marque Toyota et Lexus. Le modèle qui fera son apparition sur les routes californiennes dans quelques semaines a été dévoilé il y a maintenant un an.

Les voitures autonomes testées jusque-là par Google étaient des Toyota ou des Lexus. La voiture autonome.