background preloader

Suivre Fukushima

Facebook Twitter

Japan's radioactive water is about to reach North American shores. Fukushima : Le gouvernement japonais dénie l'ampleur du drame. Le 27 mai, Anand Grover, rapporteur spécial du Haut-Commissariat aux droits de l’homme des Nations unies, présentait à Genève les résultats de sa mission de novembre dernier à Fukushima. Une fois n’est pas coutume, les Nations unies ont fait leur travail : protéger.

Ou, tout au moins, émettre la ferme intention de le faire. Fukushima: Google crée une visite virtuelle près de la centrale. Depuis jeudi, il est possible de se promener virtuellement dans les rues d'une ville fantôme du Japon, désertée après la catastrophe survenue à la centrale nucléaire de Fukushima, grâce au système de cartographie illustrée StreetView du géant américain de l'internet Google.

Fukushima: Google crée une visite virtuelle près de la centrale

A Namie (prononcez: Namié), une ville d'autrefois 21 000 habitants, il n'y a plus une âme. Le temps s'y est arrêté, le 11 mars 2011, jour de la catastrophe nucléaire à la centrale que l'on peut apercevoir des toits de la ville. Namie reste une zone évacuée à cause des radiations émises par la centrale Fukushima Daiichi, ravagée il y a deux ans par un tsunami gigantesque sur la côte Pacifique du Japon. Le raz-de-marée, couplé à un séisme surpuissant, avait fait 19.000 morts dans le nord-est du pays.La terre, l'air, l'eau: tout a été gravement contaminé par la radioactivité. Fukushima : des papillons mutants découverts à proximité de la centrale. Le cycle de reproduction de Zizeeria maha est d'à peu près 1 mois, justifiant l'intérêt des scientifiques pour cette espèce.

Fukushima : des papillons mutants découverts à proximité de la centrale

Il ne faut en effet pas attendre trop longtemps avant de pouvoir observer le résultat des expériences. © ashung, Flickr, CC by-nc-sa 2.0. Fukushima... Les Veilleurs de Fukushima. Le blog de Fukushima. Le pire est à venir. Dans l' illustration ci-dessous qui détaille la structure du réacteur de type Mark-1, on peut réaliser le risque d’un affaissement de la structure, un risque bien réel, craint par les autorités comme le relate le reportage d’ANN News.

le pire est à venir

Ce ne serait plus le scénario du pire mais le scénario de la fin, comme dirait l’ingénieur nucléaire Hiroaki Koide. Dans ce cas, les 264 tonnes de combustible, privés de refroidissement, prendraient feu et cet incendie imposerait une évacuation immédiate de la centrale sous peine de mort rapide de tout le personnel. A partir de cet abandon du site, les évènements s’enchaîneraient, sans qu’aucun homme ne puisse y faire quoi que ce soit : un à un, les systèmes de refroidissement des ex-réacteurs et des 6 piscines de refroidissement restantes tomberaient en panne, faute de maintenance. Accident à la centrale de Fukushima Daiichi (Japon) Japan's nuclear exclusion zone. What does a sudden evacuation look like?

Japan's nuclear exclusion zone

After everyone is gone, what happens to the places they've abandoned? National Geographic Magazine sent Associated Press photographer David Guttenfelder to the nuclear exclusion zone around Japan's Fukushima Daiichi power plant to find out. Evacuated shortly after the March 11 earthquake and tsunami led to a nuclear radiation crisis, the area has been largely untouched, with food rotting on store shelves and children's backpacks waiting in classrooms.

ACRO association pour le contrôle radioactivité dans l'ouest. Reactor 4 is falling apart. Posted by Mochizuki on December 12th, 2011 · 50 Comments The wall of the south side is falling apart at reactor 4.

Reactor 4 is falling apart

Reactor 4 is in the most serious situation. It is assumed that if another aftershock hits it to drop the spent fuel pool hung in the building, the entire area in eastern Japan would be too contaminated to be inhabitable. Que se passe-t-il au Japon ? Après une catastrophe naturelle telle que celle du tsunami du 11 mars qui a ravagé la côte est du Japon, on pleure ses morts, on nettoie les côtes, on déblaie, on reconstruit, on se reconstruit et petit à petit, avec une énorme cicatrice au cœur et dans le paysage, la vie reprend le dessus.

Que se passe-t-il au Japon ?

Après une catastrophe nucléaire telle que celle de Fukushima Daiichi, on vit dans un environnement radioactif persistant, on n’ose plus laisser ses enfants jouer dehors, on a peur de ce qu’on mange, on se méfie de la pluie et du vent, on s’inquiète de l’avenir, on craint qu’une nouvelle explosion se produise dans la centrale, on se demande s’il faut partir ou rester, la vie est suspendue à cette éternité radioactive, qui rejoint toujours cet instant où tout a commencé et ou rien ne se terminera. Fukushima : rejets record d'éléments radioactifs en mer.

Une très forte contamination radioactive du milieu marin s'est produite après l'accident dans la centrale japonaise de Fukushima, avec des rejets de césium 137 estimés à 27 millions de milliards de becquerels, a indiqué jeudi 27 octobre l'Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN).

Fukushima : rejets record d'éléments radioactifs en mer

"Ce rejet radioactif en mer représente le plus important apport ponctuel de radionucléides artificiels pour le milieu marin jamais observé", relève l'IRSN. "Ce résultat est environ deux fois plus élevé que celui estimé par l'IRSN en juillet et vingt fois plus important que l'estimation faite par l'opérateur japonais Tepco, publiée en juin", précise l'institut français dans une note d'information. Michèle RIVASi dénonce l'inefficacité des mesures sanitaires prises par la Commission après le drame nucléaire de Fukushima - une vidéo Actu et Politique. Fukushima (Japan) nuclear power plant situation. Agir Pour l'Environnement. Fukushima : quand le gouvernement japonais verrouille l’information. Le gouvernement de Naoto Kan a envoyé des lettres de recommandation aux entreprises de télécommunication et aux webmasters, appelés à faire le nécessaire pour « purifier » l'information en provenance de Fukushima...

Fukushima : quand le gouvernement japonais verrouille l’information

Il voudrait se tirer une balle dans le pied qu’il ne s’y prendrait pas autrement. Déjà au plus bas dans les sondages et suspecté par une proportion importante de ses concitoyens de minimiser la gravité de la situation à et autour de la centrale nucléaire de Fukushima 1, le gouvernement japonais vient d’autoriser la censure sur la Toile des nouvelles embarrassantes en sa provenance… Incroyable mais vrai : les webmasters et autres entreprises de télécommunication (chaînes câblées, fournisseurs d’accès Internet etc.) ont désormais carte blanche pour nettoyer le Net de ces prétendues « impuretés ».

Nouvelles poches d'évacuation autour de Fukushima. Cette décision concerne 113 foyers de la ville de Date, située à une soixantaine de kilomètres au nord-ouest de la centrale Fukushima Daiichi, gravement endommagée par un tsunami le 11 mars.

Nouvelles poches d'évacuation autour de Fukushima

Les autorités ont relevé des niveaux élevés de radioactivité, au-delà de la limite légale de 20 millisieverts par an fixée par le gouvernement, dans les districts de Ryozenmachi, Kamioguni, Shimooguni et Tsukidatemachi. PRISE DE PAROLE - Point de non retour atteint avec Fukushima !.flv. Fukushima realtime (fukushima_actu) sur Twitter. Japon: la situation à la centrale nucléaire accidentée de Fukushima. Japon: la situation à la centrale nucléaire accidentée de Fukushima TOKYO - Trois mois après le séisme et le tsunami du 11 mars, la situation à la centrale nucléaire accidentée de Fukushima (nord-est du Japon) reste préoccupante, mais est jugée stable, aucune aggravation n'ayant été signalée au cours des dernières semaines.

Japon: la situation à la centrale nucléaire accidentée de Fukushima

Quatre des six réacteurs de Fukushima Daiichi (N°1) ont été gravement accidentés à cause d'un arrêt de leur système de refroidissement dû au tsunami. Le combustible nucléaire a commencé à entrer en fusion et les équipes techniques de l'opérateur, Tokyo Electric Power (Tepco), ont réussi à stopper le processus infernal en déversant jour et nuit plusieurs centaines de tonnes d'eau de mer, puis d'eau douce, sur les installations, afin de les refroidir.

Aujourd'hui encore, environ 500 tonnes d'eau sont injectées chaque jour, en attendant que les techniciens puissent réactiver des circuits de refroidissement. A Fukushima, une contamination "à durée indéterminée" Ce n’est pas que la situation se soit brutalement aggravée à Fukushima. Seulement Tepco a fini par admettre, deux mois après le séisme, que l’ampleur des dégâts était bien pire qu’envisagé sur le coup. Pour la première fois, l’opérateur japonais a pu pénétrer début mai à l’intérieur de la centrale endommagée. Après le réacteur 1, qui a réservé des surprises, la deuxième tranche a été ouverte ce mercredi. Radiation Map Analysis (Europe/Australasia) « Global Cooperative. May 18, 2011: This article provides further analysis of the private forecast images from Norway that show significantly higher levels of radioactive fallout than the public images ever showed. Specifically, we will look at a number of forecast images covering both Europe and Australasia, which images provide further evidence that the public forecasts from the Norwegian Institute for Air Research are completely inaccurate.

Based on all the data that is currently available, the conclusion at this stage is that the obscured private images do in fact show the accurate and real forecast levels for radioactive fallout. Incredible deception is constantly taking place relative to the terrible and ongoing nuclear catastrophe that the whole world is currently witnessing. Based on this fact alone it is very important that we all stay highly alert and attentive to the situation. With three reactors in an uncontrolled state of meltdown, this crisis could become much, much worse at any moment.

Révélations sur la crise de Fukushima Daiichi. Les cœurs des réacteurs 1, 2 et 3 de Fukushima Dai-ichi auraient fondu à 100%. Selon Mishio Ishikawa, ardent promoteur de l’énergie nucléaire et fondateur du JANTI (Japan Nuclear Technology Institute), les cœurs des réacteurs 1, 2 et 3 de Fukushima Dai-ichi auraient fondu à 100%. S’exprimant dans une émission le 29 avril sur Asahi TV, il a créé la surprise en donnant une version totalement différente de celle de Tepco et du gouvernement.

Iida Tetsunari, directeur de l’ISEP (Institute for Sustainable Energy Policies), qui participait également à l’émission, a affirmé être entièrement d’accord avec l’évaluation de la situation de Mishio Ishikawa et a ajouté : « Personne ne sait ce qu’il faut faire, nous devons demander l’avis mondial des meilleurs et des plus brillants ». Kohey Otsuka, vice-ministre de la santé et des affaires sociales déclare pour conclure : « Aucun de nous ne sait à coup sûr l’état du cœur des réacteurs, il ne faut pas faire de spéculations sur une télévision nationale ».

Sous entendu : fermez-la maintenant ! Qui est Mishio Ishikawa ? Japon : nouvelle explosion sur la centrale nucléaire de Fukushima 1. A Fukushima, le scénario du pire pourrait être en train de se réaliser. JAPON Le réacteur n°1 de la centrale japonaise est arrivé à un point critique: le combustible radioactif pourrait percer la cuve... Audrey Chauvet Créé le Mis à jour le Mots-clés Aucun mot-clé Le cauchemar de Fukushima perdure au Japon, plus de deux mois après le séisme et le tsunami qui ont déclenché une catastrophe nucléaire sans précédent. Alors qu’un système de refroidissement avait été installé dans le réacteur n°1 de la centrale, dont le cœur est partiellement fusionné, une fuite d’eau radioactive, assez importante pour remplir une piscine olympique, a obligé l’opérateur Tepco à admettre que la situation est loin d’être sous contrôle dans la centrale endommagée.

Le fond de la cuve résistera-t-il? Fukushima - Hiroshima : Un carnet de route dans un Japon qui doute. The Great Beyond: Fukushima Crisis: Latest maps of spread of radiation plumes in Asia-Pacific. Wind directions in Japan are currently blowing radiation from the troubled Fukushima nuclear power plant eastwards out to the Pacific Ocean (see Figure 1), but a shift in directions Sunday risks sending the radiation plume towards Tokyo (see Figure 2). These models have just been published in a bulletin by Austria’s weather service, the Central Institute for Meteorology and Geodynamics in Vienna. On the colour scale, red represents 100 millisieverts per hour (100 mSv/hr), and purple a maximum of 100 nanosieverts per hour (.0001 mSv/hr). For an explanation of the units see “” exposure, beyond the numbers". Fukushima : la zone d'évacuation devient une zone interdite.

Depuis ce jeudi, le secteur d'évacuation établi à 20 kilomètres autour de la centrale japonaise de Fukushima est zone interdite. La décision prise par le gouvernement vise à interdire tout retour des 80.000 personnes évacuées de leur lieu d'habitation, et ce en raison des risques pour leur santé. Désormais la zone d'évacuation établie autour de la centrale de Fukushima au Japon sera interdite d'accès. Depuis le 11 mars, date à laquelle le violent séisme et le tsunami historiques ont ravagé les côtes nord-est du Japon, les réacteurs sont dans un état critique et laissent s'échapper de nombreuses quantités de rejets radioactifs. Une situation qui menace dangereusement les habitants situés aux alentours de la centrale. Yukio Edano, secrétaire général du gouvernement, rapporte la décision des autorités dans une déclaration, citée par Reuters : "Aujourd'hui, nous avons décidé de la classer 'zone en état d'urgence' en vertu de la loi sur les catastrophes".

Fukushima : prévoir la dispersion de la radioactivité en mer. 29 avril 2011 Depuis les débuts de l’accident nucléaire japonais, le groupe SIROCCO à Toulouse, sous tutelle du CNES, simule la dispersion de la contamination en mer grâce aux images des satellites Jason et Envisat. Modélisation 3D et mesures in situ Bulletin d'analyse de la température dans les eaux du Pacifique Nord au 13 avril 2011. Crédits : Mercator Océan. « Il faut tous les jours confronter les nouvelles données à notre modèle pour corriger notre scénario », explique Claude Estournel, responsable de l’équipe Océanographie côtière au Laboratoire d’Aérologie à Toulouse. Des chercheurs de son équipe forment avec des scientifiques du LEGOS (1) le groupe SIROCCO, spécialisé dans les outils numériques appliqués à des problématiques océaniques. How Fukushima's Radioactive Cloud Influenced My Country. Fukushima: une catastrophe nucléaire aussi grave que celle de Tchernobyl - En quête de science.

Fukushima: Hidehiko Nishiyama, de l'agence japonaise de sécurité annonce le classement au niveau 7 ©NHK World 12 avril 2011: L'agence japonaise de sécurité nucléaire a annoncé qu'elle relevait le niveau de gravité de l'accident de Fukushima de 5 à 7. Il s'agit du niveau le plus élevé de l'échelle INES. Seule la catastrophe de Tchernobyl, en 1986, avait été classée à ce niveau auparavant. L'Agence de sûreté nucléaire française (ASN) avait classé, peu après le drame, l'accident de Fukushima à 6. {sciences²} {sciences²} Fukushima realtime. Cotations en temps réel. Fukushima. Amba France. Durant l'année 2011, l'IRSN a publié régulièrement un bulletin d'information à destination des résidents français au Japon.

Elaboré par les experts de l'Institut, ce bulletin a pour objectif d’aider à limiter autant que possible l'exposition des ressortissants français à la pollution environnementale persistante sur une partie du territoire terrestre et maritime japonais, principalement dans les préfectures de Fukushima, Tochigi, Ibaraki et Miyagi. Le bulletin n°10 actualise les informations et recommandations de l'IRSN compte tenu des données les plus récentes publiées au Japon concernant l’évolution de la contamination environnementale ainsi que celle des denrées alimentaires produites au Japon. Ce nouveau bulletin aborde deux sujets particuliers, développés respectivement en annexes 1 et 2 : Point sur l’assistance de la France au Japon (25.03.11. Japon.

Les techniques employées pour enrayer les fuites radioactives. L'accident de Fukushima classé au même niveau que Tchernobyl. Dossier d'actualité. La situation au Japon. Site de l'ASN Spécial Japon - Autorité de sûreté nucléaire. Japon - Autorité de sûreté nucléaire. Questions fréquentes - Autorité de sûreté nucléaire. 1.1.