background preloader

RSE

Facebook Twitter

Marche

Impactts organisation. The Cultural Imperative For A Social Business. The Cultural Imperative For A Social Business - Part 2. Social media is “growing up” and becoming part of organizational process, graduated from being a single person who tweets to see “what sticks”.

The Cultural Imperative For A Social Business - Part 2

That much we know. We also know that for an organization to be truly successful, it needs to be both: social externally and internally. Company culture can be one of the biggest success factor, as well as one of the biggest derailers in becoming social. In a previous post, we addressed key characteristics of a culture that supports an internally collaborative mindset. To recap, they are: transparency and openness, knowledge sharing vs. hoarding, authenticity and organizational flatness. Get Senior Leadership Buy-in. Rolling Out Yammer? Make Sure To Build A Team For Success. In December 2010, McKinsey released a study which found that social businesses outperform competitors in both operating margins and market share.

Rolling Out Yammer? Make Sure To Build A Team For Success

CXOs everywhere are pressed to rapidly define and implement a social strategy to advance their market position and meet the needs of employees who are seeking a better way to get work done. If you haven’t already, now is the time to add a social layer to your organization. Once a high level social strategy has been outlined and a vendor has been selected (Yammer of course! Hint, hint…) – then what? Deploying a Successful Enterprise Social Network: Best Practices From the Field. Deploying a successful enterprise social network requires a holistic plan that not only focuses on deploying the new technology, but also on the human aspect of the cultural change it entails.

Deploying a Successful Enterprise Social Network: Best Practices From the Field

With the proliferation of social media tools in the consumer space, most users find it very easy to understand Yammer and how to use it. Even so, there could be some hesitation by users to leverage an enterprise social network if they are unclear on how the organization itself is embracing it, how they are expected to use it on a daily basis and the benefits they will achieve from it. Over the many successful deployments of Yammer, we have gained insights into the ingredients for success. Réseaux sociaux d’entreprise : la graine, le fruit et le terreau. Les pratiques collaboratives développées sur le web ont bien logiquement questionné les pratiques de collaboration dans les organisations.

Réseaux sociaux d’entreprise : la graine, le fruit et le terreau

Ces dernières se caractérisent majoritairement aujourd’hui par : un pouvoir fortement personnalisé,un management hiérarchique,des processus de travail non partagés ou imposés,une appréciation individualisée de la performance,le manque de reconnaissance des individus et des collectifs,une méfiance face à la relation incertaine d’emploi… Des éléments qui nuisent à la capacité et à l’envie de collaborer pour une majorité de salariés, quel que soit leur position dans l’entreprise. Des éléments qui paralysent le dispositif collaboratif dans l’organisation, à un moment ou à un autre. La graine et le fruit Anthony Poncier aborde de façon très volontariste, on pourrait dire managériale, la mise en place des réseaux sociaux en entreprise : L’entreprise organisée autour de ces usages collaboratifs, plus fluide, plus ouverte… en est le fruit.

Réseaux sociaux d'entreprise : l'outil doit-il précéder la transformation ? par @arayrole #e20. 01net. le 14/05/12 à 07h30 La facilité d'accès des offres Saas (Software as a Service) alimente de nombreux débats au sein des entreprises.

Réseaux sociaux d'entreprise : l'outil doit-il précéder la transformation ? par @arayrole #e20

La question de la démarche à adopter face au choix de l'outil et du rôle de chacun se pose de plus en plus fréquemment. Doit-on connaître précisément les usages cibles et l'organisation finale lorsqu'on démarre un projet collaboratif ou RSE (réseaux sociaux d’entreprise) ? Ou l'outil crée-t-il le besoin ? Si la réponse est évidente dans un contexte de système d'information (SI) traditionnel, dans le domaine du collaboratif et des réseaux sociaux d'entreprise le débat paralyse parfois les prises de décisions ou crée des tensions inutiles. Quatre chemins pour construire l’entreprise 2.0 Un premier élément de réponse se trouve dans l'approche choisie par l'entreprise.

. - L’approche « stratégique » est portée par la direction générale. . - L’approche par l’outillage est portée par la DSI.

Etudes adoption

Des Réseaux Sociaux d'Entreprise. Marketing et ressources humaines Les paradoxes des réseaux sociaux d’entreprise. Lecko RSE Analytics décrypte le fonctionnement des communautés en ligne. Fournir une grille de lecture d'un réseau social d'entreprise comme Google Analytics le fait avec un site web.

Lecko RSE Analytics décrypte le fonctionnement des communautés en ligne

Telle est la mission de Lecko RSE Analytics. Dévoilé en avant-première jeudi dernier, ce service en ligne sera mis à disposition des clients du cabinet de conseil Lecko (ex Useo) au début de l'année prochaine. Le principe de fonctionnement est simple : le logiciel récupère les données d'activité fournies par le réseau social, les pondère et les agrège dans des indicateurs qui servent à construire des grilles de lecture. La particularité du logiciel est de se focaliser non pas sur le contenu, mais sur le comportement des individus. 2 matrices pour évaluer les niveaux d'adoption et d'engagement Le cabinet de conseil a ainsi construit 2 grilles d'analyse qui constituent le coeur du logiciel.

Un autre éclairage est apporté par la matrice d'engagement. La dimension relationnelle est sous-estimée Le cabinet l'a vérifié par lui-même via sa communauté externe.