background preloader

Social Business / CSV / RSE

Facebook Twitter

Ces cinq alliances qui comptent dans l’économie responsable. Face à l’ampleur des problèmes sociaux et environnementaux à l’échelle globale, la communauté internationale s’accorde à dire que seule une plus grande collaboration entre les entreprises et leurs parties prenantes permettra de répondre efficacement à ces enjeux.

Ces cinq alliances qui comptent dans l’économie responsable

Du Sommet mondial sur le développement durable de Johannesburg en 1992 à Rio+20, le caractère crucial des alliances publiques-privées a ainsi été souligné à plusieurs reprises. De leur côté, les entreprises ont mesuré toute l’importance de s’unir afin d’assurer la pérennité de leurs activités, de préparer les marchés de demain et de faire avancer leurs propres agendas. Ainsi, chaque secteur est aujourd’hui doté d’instances collaboratives destinées à réformer ses pratiques. B Corps: Ces entreprises qui vous veulent du bien. Un jour, les entreprises ne chercheront pas uniquement à être les meilleures du monde, mais meilleures pour le monde.

B Corps: Ces entreprises qui vous veulent du bien

C’est en quelque sorte le leitmotiv du label B Corp. Lancé aux États-Unis en 2006 par l’ONG B Lab, ce label regroupe désormais plus de 950 entreprises dans 32 pays. Leur point commun? Combiner recherche de performance économique et poursuite d’objectifs environnementaux et sociaux élevés. Quel rôle pour le secteur privé dans le développement? - Dhaka, au Bangladesh, en 2012.

Quel rôle pour le secteur privé dans le développement?

REUTERS/Andrew Biraj - Ce 25 septembre, les Nations unies débattent des priorités du nouveau programme de développement qui fera suite, en 2015, aux Objectifs du millénaire pour le développement (OMD). D’ores et déjà émerge fortement dans le rapport du Secrétaire général de l’ONU, l’idée de se doter d’un «agenda de développement universel». On ne peut qu’applaudir cette volonté d’articuler, dans une approche cohérente, lutte contre la pauvreté dans les pays du Sud, et remise en question du mode de développement du Nord dont l’«empreinte» sociale, économique et environnementale sur le reste du monde aggrave la pauvreté et les inégalités.

Moteur de recherche Bonnes Pratiques. Lean_IT.pdf (Objet application/pdf) Social et business: vers la création de valeur partagée. ISR, ESS, RSE, BoP… dans la galaxie portant les aspirations à une "autre économie" (terme consacré par les États Généraux de l’ESS tenus du 17 au 19 juin au sein du symbolique Palais Brongniart à Paris), les acronymes et le jargon ne manquent pas.

Social et business: vers la création de valeur partagée

Entre visions et passions, certitudes et pragmatisme. Dans le foisonnement d’initiatives, de concepts et d’intervenants… il est parfois bien difficile, pour les acteurs de l’économie “traditionnelle”, de trier, de se repérer, de comprendre qui est qui et qui fait quoi. L’adhésion instinctive au concept d’entreprise sociale cache une vision encore floue du secteur, des doutes sur la viabilité de ses acteurs, sur leur capacité à oeuvrer à large échelle. Et le fait que le mouvement se soit trouvé des porte-parole de choix issus de la Résistance (Claude Alphandéry, fondateur de France Active, le philosophe et sociologue Edgar Morin ou encore l’indigné Stéphane Hessel) risque de renforcer le sentiment de village d’irréductibles, de classe à part. Responsabilité sociale des entreprises (RSE) - Entreprises durables et reponsables - Entreprises et industrie.

Corporate social responsibility (CSR) refers to companies taking responsibility for their impact on society.

Responsabilité sociale des entreprises (RSE) - Entreprises durables et reponsables - Entreprises et industrie

As evidence suggests, CSR is increasingly important to the competitiveness of enterprises. It can bring benefits in terms of risk management, cost savings, access to capital, customer relationships, human resource management, and innovation capacity. European Commission Strategy CSR is defined by the European Commission as "the responsibility of enterprises for their impacts on society" (COM (2011) 681 ). The Commission’s CSR agenda for action is: A detailed table showing progress in implementation of this agenda is available here.

Le CAC 40 à l'heure du social business. Accueil. The Blog. Pourquoi devenir entrepreneur social ? Le Social Business.fr « Des idées qui changent le monde. Et si soutenir Yunus avait été contre-productif? Plus de trois millions et demi de personnes ont signé une pétition de soutien à Muhammad Yunus et parmi lesquelles de nombreuses autorités ou leaders de toute obédience idéologique, culturelle, politique ou religieuse, des capitaines d’industrie, des responsables de fondation ou d’association, d’organisations internationales, des journalistes, des universitaires.

Et si soutenir Yunus avait été contre-productif?

Klassentreffen - french business school. Les idées et projets qui émergeront de cetévénement seront transmis par le GrameenCreative Lab à la Commission des NationsUnies.

Klassentreffen - french business school

Ils pourront aussi être directementdéveloppés par les jeunes qui porteront leprojet. Cet événement est donc l’occasion decréer d’importantes synergies entre desparticipants venus d’horizons très di. "For-profit" ou "non-profit": est-ce vraiment la question? Entreprise sociale ou association, quel modèle choisir?

"For-profit" ou "non-profit": est-ce vraiment la question?

Longtemps, les associations et les ONG ont été critiquées sur trois points: l’"assistanat" qu’elles engendrent, la part des subventions qu’elles utilisent pour leurs besoins propres et le manque de pérennité financière des projets qu’elles mettent en œuvre. About the Social Business Certificate - HEC Paris. Volume 2: Case Studies in Social Entrepreneurship and Sustainability - oikos International.

Grameen Creative Lab – passion for social business. Artemisia. The MakeSense.org Daily. About.