background preloader

Intranet - RSE

Facebook Twitter

Comprendre ce qu'est une digital workplace en 6 questions. Pourquoi les suites comme Office 365 ou les outils type Slack ne sont pas des digital workplaces ?

Comprendre ce qu'est une digital workplace en 6 questions

Slack, les raisons d'un succès fulgurant. Tour d'horizon des points forts de l'outil de team messaging et de son environnement concurrentiel.

Slack, les raisons d'un succès fulgurant

Une analyse tirée de la 4e édition du benchmark du cabinet Spectrum Groupe. Spectrum Groupe va profiter du salon Intranet - RSE & collaboratif, qui se tient cette semaine à Paris, pour dévoiler la 4e édition de son benchmark annuel des applications de travail collaboratif. Le JDN a pu avoir accès au document en amont de sa publication. A l'occasion de cette nouvelle édition, le cabinet de conseil en transformation digitale a réalisé pour la première fois une analyse de l'offre star du team messaging, alias Slack. Ses consultants ont notamment cherché à mesurer les principaux points forts fonctionnels et techniques de la solution (voir le graphique ci-dessous).

Les 10 bots pour Slack les plus populaires. TalkSpirit Wall of Love de talkSpirit □ sur Twitter. TalkSpirit, l’outil de collaboration français qui n’a rien à envier à Slack. Depuis la refonte de son interface graphique, talkSprit s'inscrit dans la tendance des ChatOps, ces outils de collaboration temps réel dont Slack est le porte-drapeau.

talkSpirit, l’outil de collaboration français qui n’a rien à envier à Slack

Etude : l'ergonomie des RSE enfin évaluée - ZDNet. Si 58% des grandes entreprises sont équipées d'un RSE (réseau social d'entreprise), seuls 25% des managers sont des usagers quotidiens de ces outils.

Etude : l'ergonomie des RSE enfin évaluée - ZDNet

Et c'est un véritable sujet puisque capter l'attention de cette population est très important dans l'optique d'étendre l'usage de ces outils de partage et de communication de l'information en entreprise. Par ailleurs 26% des entreprises envisagent de mettre en place ce type de projet note le dernier rapport de Lecko sur les RSE. Surtout, le rapport mentionne que les fonctionnalités des RSE tendent à s'intégrer de plus en plus aux applications bureautiques.

Plus Bot Slack grâce à Google? Dans le cadre de ce partenariat, de nouvelles fonctionnalités seront déployées sur Slack au cours du premier semestre 2017.

Plus Bot Slack grâce à Google?

Sur le marché des solutions collaboratives, Slack doit faire face à Microsoft, qui a développé Skype Teams, et Facebook, qui a lancé Workplace. La plateforme de travail collaboratif Slack a annoncé un partenariat stratégique avec Google Cloud. Ce dernier vise à introduire de nouvelles fonctionnalités sur Slack, notamment en développant des intégrations plus profondes avec les services de Google.

Ces nouvelles fonctionnalités seront déployées au cours du premier semestre 2017. Fondée en 2013 par Stewart Butterfield, également co-fondateur de Flickr, Slack, qui a franchi la barre des 3 millions d'utilisateurs en mai dernier, est compatible avec plusieurs plateformes, dont Google Drive. Parmi les nouvelles intégrations issues du partenariat entre Slack et Google, Google Drive Bot affichera des commentaires et des demandes d’accès à Slack.

Lire aussi : Microsoft développe une application Slack-killer. Déployer un RSE requiert une double adaptation. L'un des principaux facteurs d'échec des projets de réseaux sociaux d'entreprise (RSE) tient à un manque d'adaptation du logiciel à la culture de l'entreprise et à son organisation.

Déployer un RSE requiert une double adaptation

Comme le souligne le cabinet Gartner (Vast Majority of Social Collaboration Initiatives Fail Due to Lack of Purpose), la plupart du temps l'accent est mis sur le contenu et les aspects technologiques. Cependant, est-ce suffisant d'adapter le RSE au contexte de l'entreprise pour assurer son succès ? En fait, toute la difficulté consiste à amener les salariés à participer au projet. Réseaux sociaux d’entreprise : pourquoi ça coince ? Par Jean-Louis Benard, fondateur de Brainsonic La situation est paradoxale : jamais les entreprises n’ont autant recherché à la fois l’engagement de leurs collaborateurs, une efficacité opérationnelle à toute épreuve et une agilité dans le business ; jamais il n’a été aussi difficile de le mettre en œuvre tant le contexte économique pèse sur la dynamique individuelle et collective.

Réseaux sociaux d’entreprise : pourquoi ça coince ?

Les réseaux sociaux d’entreprise (RSE) ont souvent été identifiés comme un levier possible d’engagement. Pourtant leur mise en œuvre reste embryonnaire, et les résultats mitigés. Dans bon nombre de cas, être actif sur le RSE, dans l’imaginaire collectif, c’est ne pas avoir grand-chose à faire « de réellement utile » pour l’entreprise. Pourquoi en est-on arrivés là ?

Se méfier des « laboratoires d’expérimentation » Donnez un RSE à des collaborateurs en mode expérimental, pour voir ce qu’ils vont en faire. Associer la mise en place du RSE avec un objectif prioritaire et quantifiable. Faire la paix avec son Intranet pour réussir son réseau social d'entreprise par @arayrole #e20. 01net. le 06/05/13 à 11h00 Dans les entreprises, réside une grande confusion sur la place de l'intranet et du réseau social d’entreprise ou RSE.

Faire la paix avec son Intranet pour réussir son réseau social d'entreprise par @arayrole #e20

Cela s'explique par plusieurs raisons : - La discontinuité d'usage entre les deux types d’outils n'est pas encore réellement appréhendée. De l'intranet au RSE Réseau Social d'Entreprise ! Là où certains sont tentés d’y voir une révolution copernicienne, le Réseau Social d’Entreprise me semble relever de la lente évolution des choses et des espèces. ;+) Il introduit une dimension collaborative et horizontale qui, compte tenu du lien de subordination du salarié, relève parfois de l’injonction paradoxale.

De l'intranet au RSE Réseau Social d'Entreprise !

Par essence, il se heurte à la culture hiérarchique de l’entreprise et du salariat 1.0. C’est sans doute pour cette raison qu’il cristallise autant de critiques, malgré son adoption rapide. Certains y voient un passe-temps pour personnels en mal d’occupation ou une boîte à idées digne de Gaston Lagaffe. D’autres le considèrent comme un moyen d’évaluation et de contrôle des salariés. Il s’agirait aussi d’un subterfuge pour les empêcher de s’épandre dans les réseaux sociaux publics en canalisant leurs ardeurs ! Accor : lancement d'un dispositif de communication interne 2.0.