background preloader

Pédagogie /didactique

Facebook Twitter

10 méthodes pour réviser, mémoriser et apprendre. Dans les situations d’apprentissage, le bachotage est décrié et tous les enseignants conseillent à leurs élèves de relire leur leçon le soir-même pour mieux mémoriser. Mais, pour les élèves, les questions demeurent les mêmes : comment faire pour relire efficacement ? Comment éviter de bachoter ? Comment mémoriser durablement ? Quelles sont les méthodes efficaces pour réviser ?

Les élèves disent parfois : « Les profs, ils nous disent de relire nos leçons le soir mais moi, ça me sert à rien. Comment trouver des moyens de dire au cerveau que l’information lue, écrite, consultée et apprise est importante, qu’elle a de la valeur, de l’intérêt pour le long-terme… et qu’elle mérite donc d’être retenue ? 1. Une manière de signaler une information importante au cerveau est d’en parler, de jouer soi-même au professeur.

J’ai rédigé un article consacré à l’art de (se) poser des questions pour apprendre : Apprenons aux enfants à se poser des questions. 2. 3. Jupiter rit à gorge déployée. 4. Le sketchnote. Apprendre en dessinant : 3 méthodes visuelles pour apprendre efficacement. 1.Mind Mapping® (ou carte mentale) Le Mind Mapping® est un terme anglais qui fait référence à une façon d’organiser ses idées de manière arborescente. On le traduit par “carte mentale” ou encore “schéma heuristique” en français. Tony Buzan, psychologue anglais, est l’inventeur du concept de Mind Mapping®. Il est parti d’une idée simple : le langage du cerveau est l’association. Selon lui, le cerveau fonctionne en arborescence dynamique : de manière imagée, on pourrait dire qu’une idée naît au centre du cerveau puis qu’elle explose dans toutes les directions.

Voici la manière dont on construit une carte mentale ou Mind map :Des exemples de Mind Mapping® : Mind map des questions ouvertes – atelier de pédagogie positive (la fabrique à bonheurs) Pour aller plus loin : Mind Map (ou carte mentale) : un outil pour mieux apprendre et mieux comprendre 2.Sketchnote Le Sketchnoting est une manière visuelle de prendre des notes et de transformer ses cours pour les apprendre. 3.Lapboook Articles similaires. [Infographie] Optimiser les apprentissages : la mémoire | The Daily Learning News. Résumé de livre en SKETCHNOTE. La prise de notes visuelle - MAO Techno.

Let learn : la classe accompagnée. Conférence d'André TRICOT "Comment varier les plaisirs quand on enseigne" Tricot, Comment varier les plaisirs quand on enseigne (Conférence de consensus sur la pédagogie) — Notes perso JL Kpodar. Un exercice pour les enfants et adolescents perfectionnistes : dépasser la peur de l'erreur. Dans son livre J’ai plus peur ! , Lawrence Cohen, pédopsychologue spécialisé dans l’approche ludique, propose un petit jeu pour aider les enfants et adolescents perfectionnistes et anxieux à dépasser la peur de l’erreur.

Il s’agit du jeu “faire des erreurs exprès“. Ce jeu peut être proposé en classe ou à la maison. L’adulte commence toujours. Chaque joueur.se partage trois erreurs qu’il ou elle a faite au cours de la semaine écoulée. Avec les jeunes enfants, il est possible d’utiliser l’humour en incluant dans les trois erreurs mentionnées une erreur grotesque (par exemple, “j’ai toujours cru que 2+2=5”). Pour les plus grands, il est possible de partager autour des erreurs de coeur à coeur et d’insister sur les émotion ressenties (la peur, la tristesse, la colère, l’impuissance, l’abattement…) mais surtout les apprentissages qui en ont été déduits et les stratégies mises en place pour surmonter ces erreurs. qu’as-tu fait pour surmonter cette erreur ?

Source : J’ai plus peur ! Related. 5 stratégies de mémorisation plus efficaces que la relecture simple. Dans le livre Mets-toi ça dans la tête, Brown, Roediger et McDaniel expliquent que la simple relecture pour apprendre et réviser des cours ou leçons a plusieurs arguments décisifs en sa défaveur : elle prend beaucoup de temps (faire des lectures répétées à intervalles courts est coûteuse en temps et produit des effets négligeables sur les apprentissages);elle ne produit pas de mémoire à long terme (la relecture et la répétition ne fonctionnent pas pour un apprentissage durable.

En revanche, il est pertinent de relire un texte si un temps suffisant s’est écoulé depuis la première lecture. Le seul contexte dans-lequel des relectures peuvent être efficace est dans le cas de relectures espacées dans le temps et régulièrement réactivées.) Toutes ces stratégies d’apprentissage préconisées par les sciences cognitives ont en commun de : -s’entraîner à se remémorer les nouveaux apprentissages grâce à une auto évaluation -espacer les séquences d’entraînement. 16 manières différentes de reconnaître la valeur du travail des élèves. Dans son livre Des enseignants qui apprennent, ce sont des élèves qui réussissent, François Muller propose seize manières différentes de reconnaître la valeur du travail des élèves.

Il écrit que la relation pédagogique naît de la connaissance réciproque et d’une reconnaissance de l’autre et de son travail. La manière de donner un retour d’informations aux élèves impacte la manière dont ils s’estiment. Or le sentiment de compétence, l’espoir de pouvoir s’améliorer et la reconnaissance des efforts et du potentiel sont des clés dans la réussite scolaire. La qualité de la relation enseignant.e/ élève est déterminante dans la qualité des apprentissages des élèves. 1.Reconnaître la valeur intrinsèque du travail (sans élément de comparaison). 2.Identifier 3 points forts. 3.Inscrire le travail dans une dynamique de progression (des notes qui progressent bien que sous la moyenne sont des éléments à encourager). 4.Identifier à travers le travail une qualité ou encore une compétence de l’élève.

Related. 3 leviers de la mémoire à long terme : une vidéo à montrer aux enfants et ados. 1.La répétition : création de liens entre les neurones par la répétition des informations La répétition seule est inefficace pour une mémorisation à long terme. 2.La motivation : un état d’attention, d’intérêt et/ou d’émotions Intégrer des éléments humoristiques, exagérés, en lien avec des choses qui procurent du plaisir permet de rendre un contenu inoubliable. 3.L’indexation : les associations d’idées Pour mieux se souvenir d’une information, il faut la relier à tout ce qu’on a pu apprendre auparavant. C’est sur cet ensemble de connaissances que vont se greffer et s’organiser les nouvelles informations. Il se crée comme des fils à tirer dans la mémoire pour rappeler les souvenirs. Une vidéo de l’Inserm Related Les bienfaits du jeu d’échecs pour les enfants : résolution de problèmes, mémoire, concentration In "Jeux pédagogiques"

Les cartes mémoire : une méthode de révision efficace (suggérée par les sciences cognitives) Sebastian Leitner a mis au point une méthode de travail espacé avec des cartes mémoire : la boîte de Leitner. Cette méthode de travail repose sur le fait d’espacer les moments d’étude et de travailler par sessions, en laissant du temps s’écouler entre les sessions pour renforcer l’apprentissage et la mémoire. La boîte de Leitner consiste en une série de quatre boîtes à étudier dans lesquelles se trouvent des fiches (par exemple des flash cards, des encarts de mémorisation ou des fiches de révision). Dans la première boîte se trouvent les éléments à étudier (ceux qu’il faut revoir régulièrement parce qu’ils ne sont pas maîtrisés et qu’on fait encore des erreurs dessus).Dans la deuxième boîte se trouvent les éléments mieux maîtrisés (sur lesquels on est assez bon).

Dès qu’on se trompe à une question, on avance la fiche d’une boîte pour faire en sorte que cette fiche soit travaillée plus souvent. Par ailleurs, des habitudes de réflexion augmenteront l’efficacité de cette méthode. De Mark A. Pourquoi est-il important d'expliquer la neuroplasticité aux enfants ? Beaucoup d’élèves pensent que l’intelligence est une donnée fixée à la naissance alors qu’elle s’acquière et se développe tout au long de la vie. Les élèves les plus en difficulté ont tendance à croire que la quantité d’intelligence est fixée à la naissance : on naîtrait intelligent ou bête et rien ne peut y changer. Or cette croyance est un non sens scientifique. La vérité est que plus le cerveau est stimulé de manières différentes, plus il se développe.

Il en résulte que beaucoup d’élèves se brident eux-mêmes alors que l’intelligence se développe, se travaille et a des formes multiples. La neuroplasticité signifie qu’ à chaque instant de notre vie, le cerveau change et se reconfigure. Carol Dweck, psychologue américaine et auteure de Une nouvelle psychologie de la réussite, a fait une découverte : Développer une mentalité de croissance peut faire la différence face à une difficulté. – Julie Bazinet Cette vidéo illustre bien le concept de neuroplasticité aux enfants : Related.

Le lapbook, un support d'apprentissage et de révision ludique et efficace. Je ne suis absolument pas une experte du lapbook mais je tenais à vous faire découvrir ce support d’apprentissage et de révision. J’avais vu plusieurs exemples sur différents blogs et je m’y étais vaguement intéressée en me disant que je le testerai bien mais plus tard. Je crois que j’avais un peu d’appréhension d’essayer quelque chose de nouveau :-). Mais voilà, l’élève de 5° que j’accompagne avait un devoir commun sur tous les chapitres étudiés depuis le début de l’année en histoire et géographie. Elle me disait déjà qu’elle détestait l’histoire-géo, qu’elle n’arriverait jamais à tout réviser et que tout ça ne l’intéressait pas. On a commencé par réaliser une mind map sur les paysans et les chevaliers puis on a rejoué la scène de l’adoubement version théâtre (… mais ça, c’est une autre histoire !).

Je me suis alors dit que c’était l’occasion rêvée de créer un lapbook, à la fois pour la motiver avec un support ludique et personnalisé et pour l’aider à réviser. Related. Je vise le succès : une affiche à remplir pour se motiver et adopter un état d'esprit de développement. Je vous propose une affiche à télécharger pour stimuler l’état d’esprit de développement chez les enfants (6-12 ans). Cette affiche les invite à réfléchir sur leur idée du succès, sur leurs modèles de succès, sur les obstacles qu’ils peuvent rencontrer et les ressources (internes et externes) qu’ils peuvent mobiliser pour les surmonter.

Les enfants pourront la remplir et l’affiche ou la garder en sous-main à l’école. Elle leur servira de “trousse de secours” en cas de démotivation ou de besoin de confiance en soi. Related Mise en garde contre une mauvaise compréhension de l'état d'esprit de développement Etat d'esprit de développement et état d'esprit fixe Carol Dweck est l'autrice du livre Changer d'état d'esprit : Une nouvelle psychologie de la réussite et est à l'origine de l'expression "état d'esprit de développement" ("growth mindset" en anglais). In "Psychologie" Une nouvelle psychologie de la réussite : 7 clés pour la réussite de tous les enfants !

In "Bibliothèque (livres utiles)" Apprendre à prendre des notes (collège et plus) La prise de notes en classe à partir du collège présente des atouts pour les apprentissages quand elle est effectuée avec méthodologie. La prise de notes est plus rapide que de tout écrire mot à mot et elle développe à la fois l’esprit de synthèse et la concentration. Comme le cerveau travaille déjà à comprendre l’information, apprendre est ensuite plus facile. Comment prendre des notes ? SynthétiserEcrire au fur et à mesure en ne gardant que l’essentiel des phrases dites par le professeurSupprimer tout ce qui n’est pas indispensable à la compréhension de l’ensemble comme certains articles et déterminantsles verbes dont la disparition ne gêne pas la compréhension (exemples : « être », « apparaît », « semble »…).Ne pas noter les reprises de la même idéeUtiliser des abréviations.

Source : J’apprends à apprendre au collège de André Giordan et Sonia Warnier (éditions Play Bac) Conseils d’organisation pour une prise de notes efficace Related In "Collège" In "Lycée et plus" Affiche : contredire la petite voix négative par des pensées positives encourageantes et valorisantes. La petite voix que nous avons tous à l’intérieur de notre tête peut avoir une influence aussi bien positive que négative. Les enfants ont eux aussi une petite voix silencieuse qui peut les influencer. Il est possible de leur apprendre à contredire les pensées automatiques négatives dépréciatives par des pensées positives encourageantes et valorisantes. Je vous propose deux versions pour accompagner les enfants dans ce processus : la première version est complétée par des suggestions de phrases à dire et la deuxième version est vierge, à compléter par les phrases que les enfants peuvent se dire à eux-mêmes. L’idée est que ces phrases seront plus puissantes si c’est l’enfant qui les conçoit lui-même pour s’auto encourager et adopter un état d’esprit optimiste.

Articles similaires 42 phrases positives qui nourrissent l'âme (pour adultes et enfants) 9 mars 2018 Dans "Au quotidien" La roue du stress : une boîte à outils anti stress à proposer aux enfants. De la question des devoirs à l’apprentissage de l'autonomie dans le travail personnel, pistes et ressources pour la formation. Sommaire Ce texte s'appuie sur la modélisation conçue par le centre Alain-Savary présentée dans le document "Concevoir des formations pour aider les enseignants à faire réussir tous les élèves", et notamment sur les cinq directions proposées pour concevoir la formation continue : Prendre conscience des inégalités générées par les devoirs à la maison et des ruptures didactiques entre les différents espaces/temps du travail personnel Historiquement, la question des devoirs se pose dans le cadre d’une institution scolaire marquée traditionnellement par une division du travail : le temps du cours où le professeur enseigne et le temps de l’étude où l’élève apprend.

Communes et les structures associatives. La plupart des enseignants ont parfaitement conscience que les devoirs à la maison posent des problèmes du point de vue de l’égalité des élèves. Pour travailler la question en formation : Travailler autour des dilemmes de métier générés par les devoirs et le travail personnel Pour quoi faire ? Dynamic Learning v. Static Learning (DO THIS, NOT THAT) Save Pinterest Create More Dynamic Learning Experiences Do This, Not That! Here’s a handy infographic to help you see ways to create more dynamic learning experiences! Are the learning experiences in your classroom static or dynamic? Static, one-and-done activities prevent us from taking full advantage of the changes in learning–the digital tools at our disposal, access the global connections where the learning to take on a life of its own and becomes more dynamic.

Are you making the most of the technology in your classroom? I introduced the idea of Dynamic Learning in a previous post, Move from a Static Classroom to a Dynamic Classroom. Dynamic Learning v. Below are my working definitions for Static Learning (the old way) and Dynamic Learning (the new way). Dynamic Learning Dynamic learning is learning characterized by constant change, activity, and progress. Static Learning To help better illustrate Static Learning v. Dynamic Learning is a way to put it all together. Summary Article Name. 4 conseils pour faire ses propres flash cards efficaces. Le principe des flash cards est à la fois simple et utile : une information est inscrite sur le verso d’une carte (card), une information liée sur le recto.

Un lien unit les deux informations présentes de part et d’autre de la même carte : une question et sa réponseune image et le mot qui la désigne (pratique pour l’apprentissage des langues étrangères)une définition mathématique et sa formuleun personnage historique et ses dates de naissance et de mortun artiste et ses œuvres d’art les plus célèbres (en mots ou en images)une opération et son résultat (une multiplication au recto et son résultat au verso) 1.Des flash cards courtes et simples Le défi est double : sélectionner la plus petite quantité d’information possible à transformer sous forme de flash cards et, en même temps, s’assurer que les éléments clés sont présents.

Pour faire, plusieurs solutions sont possibles : 2.La décomposition des contenus en unités d’apprentissage Chaque flash card doit correspondre à une seule notion. 4. Les cinq principes de base de la créativité pour les éducateurs. Les méthodes visuelles en design-thinking.

La pédagogie inclusive : conception universelle de l’apprentissage | Innovation Sainte-Anne. Apprendre autrement : l’expérience de la « classe mutuelle » [INFOGRAPHIE] Neurosciences : apprendre en 4 temps - KnowledgeOne. 7 principes éducatifs validés par les neurosciences. S’exercer à récupérer l’information pour de meilleurs apprentissages. Neurosciences& éducation2013. Comment apprendre efficacement ? – ImProfPsy : Improvisation, Pédagogie, Psychologie.

La différenciation pédagogique. Laissez respirer l'apprentissage : pour progresser, le temps est votre meilleur allié. Les neuromythes sont parmi nous : comment les détecter et arrêter de croire aux contes de fées. Apprendre au XXIe siècle. Les neuromythes. La limite des « compétences du XXIème siècle » Comment être heureux d’apprendre à l’école ?

10 conditions pour rendre une activité pédagogique motivante – En français, s'il vous plaît ! 5 conseils pour construire vos cartes mentales - Beneylu Pssst. Les compétences transversales qui permettent de se projeter dans des apprentissages et une vie qui ont du sens. L'engagement des élèves en classe [Dossier thématique] Le design thinking dans l'éducation — Enseigner avec le numérique. Comment passer de la mémoire à court terme à la mémoire à long terme ? 4 étapes : ✅comprendre ✅baliser ✅visualiser ✅réexpliquer #sciencescognitives #Cogniclasse.