background preloader

Les premiers touchés ? Les agriculteurs !

Facebook Twitter

Trump saved a pesticide Obama wanted banned. Then, it poisoned several farmworkers. In early May, laborers harvesting cabbage in a field near Bakersfield, California, caught a whiff of an odor.

Trump saved a pesticide Obama wanted banned. Then, it poisoned several farmworkers.

Some suddenly felt nauseated. A local news station reported that winds blew the pesticide Vulcan — which was being sprayed on a mandarin orchard owned by the produce company Sun Pacific — into Dan Andrews Farms’ cabbage patch. Vulcan’s active ingredient, chlorpyrifos, has been banned for residential use for more than 15 years. It was scheduled to be off-limits to agriculture this year — until the EPA gave it a reprieve in March. Kern County officials are still confirming whether Sun Pacific’s insecticide contained chlorpyrifos. More than 50 farmworkers were exposed, and 12 reported symptoms, including vomiting and fainting. Soirée Débat : photos et retombées presse. Ce mercredi 22 mars avait lieu la soirée débat annuelle du Collectif Info Médoc Pesticides.

Soirée Débat : photos et retombées presse.

« La combinaison protégeant de tous les produits n’existe pas ». « Il faut savoir que les pesticides sont faits pour pénétrer les cellules animales ou végétales.

« La combinaison protégeant de tous les produits n’existe pas ».

Que ce soit pour tuer l’insecte ou le champignon ou la mauvaise herbe. Agriculteur, un métier dangereux pour la santé. Qu’est-ce qu’une maladie professionnelle Il existe des tableaux qui recensent les maladies professionnelles.

Agriculteur, un métier dangereux pour la santé

Pour que les maladies soient reconnues comme telles, l’intéressé doit prouver son exposition au risque sur son lieu de travail. Chaque tableau indique la description de la maladie, le délai de prise en charge (c'est-à-dire le délai maximal entre la fin de l'exposition au risque et la première constatation médicale de la maladie), les travaux susceptibles de provoquer l'affection en cause et, pour certaines affections, la durée d'exposition au risque. Plus de soixante maladies professionnelles agricoles reconnues en France Parmi la liste des maladies professionnelles reconnues, on trouve les Hémopathies malignes et la maladie de Parkinson provoqués par la manipulation de pesticides ou encore les troubles digestifs, respiratoires et vasculaire (Affections provoquées par la manipulation de fongicides et insecticides phosphates, pyrophosphates et autres organo-phosphorés). Pourquoi je ne porterai pas d’Equipement de Protection Individuelle.

28 juil. 2015 — Le ministère de l’Agriculture envisage de rendre obligatoire le port des EPI pour tous les travailleurs, par équipement de protection individuelle on entend une combinaison couvrant l’intégralité du corps à l’exception de la tête.

Pourquoi je ne porterai pas d’Equipement de Protection Individuelle.

PESTICIDES : Bulletin d’Informations pour les salariés agricoles. Bulletin d’Informations pour les salariés agricoles.

PESTICIDES : Bulletin d’Informations pour les salariés agricoles.

En votre qualité de salarié des vignes, que vous prépariez les produits pour les traitements, que vous remplissiez les cuves des tracteurs pulvérisateurs, que vous effectuiez les traitements, que vous nettoyez les cuves, ou que vous rentriez dans les parcelles précédemment traitées après respect des délais légaux, ce qui suit vous concerne. <Mesures de précaution à prendre< De la préparation des produits jusqu’au nettoyage des cuves vous devez être vêtu d’un Equipement de Protection Individuelle. Comportant des bottes, une combinaison, des gants, un masque. Lorsque vous effectuez les traitements avec un tracteur équipé d’une cabine avec filtre à charbon et climatisation, vous n’avez pas à garder votre équipement de protection à l’intérieur du tracteur.

<Quels risques pour la santé ? Maladies susceptibles d’être contractées suite à une exposition chronique aux pesticides : -cancers, maladie de Parkinson, allergies…. Enquête « Apache » Mise à jour sur la pétition · Audience pour la Reconnaissance post mortem de maladie professionnelle de Denis Bibeyran. Devant la Chambre Sociale de la Cour d'Appel de Bordeaux. Légion d’honneur : Un nouveau chevalier en ordre de bataille contre les pesticides, Paul François. Samedi 29 novembre 2014, Générations Futures (GF) était invitée à la remise de la légion d’Honneur par Nicolas Hulot à Paul François, Président de Phyto-victimes (PV) [1].

Légion d’honneur : Un nouveau chevalier en ordre de bataille contre les pesticides, Paul François.

Paul a reçu cette décoration au titre de son combat personnel contre la firme Monsanto mais aussi au nom de l’association Phyto-Victimes, dont GF fut l’une des chevilles ouvrières principales. Pesticides : « Je mets ma santé en danger pour 1 100 euros par mois » Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Audrey Garric Elle ne divulguera pas le nom du domaine vinicole qui l'emploie mais pour le reste, Marie-Lys Bibeyran veut livrer sans réserve son témoignage.

Pesticides : « Je mets ma santé en danger pour 1 100 euros par mois »

Cette ouvrière agricole, qui travaille pour un château de Listrac-Médoc, une commune au nord de Bordeaux, se bat pour réduire l'exposition des salariés agricoles aux pesticides. Ce sujet sensible est revenu dans l'actualité lors du vote par l'Assemblée nationale, dans la nuit du mercredi 9 au jeudi 10 juillet, du projet de loi d'avenir pour l'agriculture. Cancers des agriculteurs, la fin d’un tabou. Victimes des Pesticides : Laurent Guilloux. Affaire Paul François. Malades des pesticides, des agriculteurs bousculent le Salon. Pesticides : « Il y a d'autres victimes » AGRICULTEURS EN DANGER !... Gravement intoxiqués par les pesticides, ils portent plainte. Laurent Guillou et Stéphane Rouxel, deux anciens salariés dans l’agroalimentaire, ont été intoxiqués par des pesticides qui servaient à conserver des céréales destinés à l’alimentation du bétail. Les deux employés, ont annoncé aujourd’hui avoir engagé une triple procédure aux Prud’hommes contre leur ancien employeur, la société Nutréa, filiale de Triskalia, le plus important groupe d’agro-alimentaire de Bretagne (4 500 salariés et 20 000 agriculteurs adhérents).

Ils veulent faire condamner leur entreprise pour atteinte à leur intégrité physique et pour avoir traité des céréales avec un produit antiparasitaire, le Nuvan Total (contenant du dichlorvos), interdit depuis juin 2007. Nutréa a reconnu que le Nuvan Total avait été utilisé « par erreur » en mars 2009. Pourquoi utiliser des insecticides pour conserver les céréales ? Photo de Claude Stéfan. Pesticides : des médecins du Limousin mettent en garde contre les risques. Attention aux pesticides… Des médecins du Limousin lancent l’alerte concernant l’impact sanitaire des pesticides dans leur région.

Pesticides : des médecins du Limousin mettent en garde contre les risques

Ils interpellent ainsi officiellement pour la première fois les autorités régionales avec un texte qui circule depuis maintenant déjà plusieurs semaines dans les cabinets médicaux et qui a déjà recueilli 85 signatures de professionnels en Haute-Vienne, dans la Creuse mais aussi en Corrèze. Le collectif explique ainsi que « des liens ont en effet été établis en milieu professionnel agricole entre l’utilisation de pesticides et certaines de pathologies », notamment des cancers, la maladie de Parkinson ainsi que des troubles du développement neurologique chez des enfants exposés in utero.

La maladie de Parkinson a d’ailleurs été classée comme maladie professionnelle par la Mutuelle sociale agricole au mois de mai de l’année dernière. Alerte Médecins Pesticides. Quand des médecins se mêlent d'agriculture ! C’est une première en France : des toubibs se permettent de faire des propositions de lois dans le domaine de l’agriculture !

Quand des médecins se mêlent d'agriculture !

Il s’agit en l’occurrence d’amendements à la Loi d’Avenir Agricole, d’Alimentation et de la Forêt, la LAAF qui sera discutée prochainement ! Quelle herbe ont donc fumé nos bons praticiens pour s’égarer ainsi dans les champs ? Ils se sont tout simplement rendu compte que leurs patients, confrontés aux Perturbateurs Endocriniens et autres joyeusetés de la famille des Pesticides, souffraient de maux divers et variés. Des pathologies ayant trait à la grossesse (prématurité, petit poids de naissance, fausses couches, infertilité, malformations congénitales,…), mais aussi des cancers de la prostate anormalement fréquents, des maladies neurodégénératives, myélomes multiples, allergies, etc. Pesticides : des agriculteurs dénoncent une "omerta" Par Francetv info avec AFP Mis à jour le , publié le Partager Une quinzaine de personnes atteintes de maladies dues, selon elles, aux pesticides ont manifesté lundi 27 février, au Salon de l'agriculture, à Paris.

Elles demandent le classement de ces affections en "maladies professionnelles" et le retrait des produits dangereux. Pesticides: les sénateurs dénoncent les risques pour les utilisateurs. Pesticides: les sénateurs dénoncent les risques pour les utilisateurs PARIS - Dermatoses, problèmes respiratoires, troubles neurologiques et cognitifs, cancers: les sénateurs ont dénoncé mardi les risques sanitaires menaçant ceux qui fabriquent ou utilisent des pesticides. Il faut plus de volontarisme et de transparence pour aller vers le risque zéro, a résumé la sénatrice socialiste Nicole Bonnefoy, rapporteur de la mission commune d'information du Sénat en présentant le rapport sur l'impact des pesticides sur la santé des personnes appelées à les manipuler.

Adopté à l'unanimité par les 27 sénateurs de la mission, ce rapport de 348 pages dresse un bilan sans concession de la situation avant de proposer une centaine de recommandations qui devraient faire l'objet d'un débat en séance plénière en janvier 2013. RAPPORT_SENAT_PESTICIDES_2012_SYNTHESE.pdf (Objet application/pdf) RAPPORT_SENAT_PESTICIDES_2012.pdf (Objet application/pdf) Eté 2012: le Sénat rate la marche de la transparence sur les pesticides. Le groupe socialiste du Sénat a eu la bonne idée d'utiliser son droit de tirage pour une mission d'information sur les pesticides. Joël Labbé, notre collègue breton écologiste y participe, aux côtés de représentants de tous les groupes politiques.

Il y a des différences entre une mission commune d'information et une commission d'enquête: la première invite, la seconde convoque. Les auditionnés dialoguent avec la mission, alors que dans une commission d'enquête ils répondent sous serment.Non satisfaites des réponses de l'agence de sécurité sanitaire ANSES (agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail - ex AFSSA + ex AFSSET), la présidente UMP Sophie Primas, et la rapporteure socialiste Nicole Bonnefoy, ont voulu utiliser l'article 6 de l'ordonnance de 1958 et l'article 22 du règlement de notre assemblée. Voilà, la commission d’enquête n'aura pas lieu. Marie Blandin www.senat.fr/compte-rendu-commissions/20120723/cult.html Lundi 23 juillet 2012.