background preloader

Les premiers hommes

Facebook Twitter

Coup de vieux pour l’«Homo sapiens» Des restes d’Homo sapiens qui ressemblent à l’homme d’aujourd’hui ont été mis au jour au Maroc et datés de 300 000 ans : « Un coup de vieux de 100 000 ans » pour notre espèce, qui semblait déjà à cette époque dispersée sur le continent. « Cette découverte représente la racine même de notre espèce, l’Homo sapiens le plus vieux jamais trouvé en Afrique ou ailleurs », explique le Français Jean-Jacques Hublin, directeur du département d’évolution humaine à l’Institut Max Planck de Leipzig, en Allemagne, et coauteur des travaux. « Le nid de restes humains » — « dont des découvertes tout à fait remarquables, notamment une face humaine et une mandibule, probablement la plus belle mandibule d’Homo sapiens d’Afrique » — a été découvert lors de fouilles entreprises en 2004 sur le site de Jebel Irhoud, dans le nord-ouest du Maroc.

Coup de vieux pour l’«Homo sapiens»

On s’éloigne de plus en plus de cette vision linéaire de l’évolution humaine Jean-Jacques Hublin, directeur du département d’évolution humaine à l’Institut Max Planck. Indices d’une présence humaine sur le continent américain il y a 130 000 ans. En Californie, des os d’un mammouth semblent avoir été brisés à l’aide d’outils de pierre, plus de 100 000 ans avant la date généralement admise pour l’arrivée des premiers humains dans le Nouveau Monde.

Indices d’une présence humaine sur le continent américain il y a 130 000 ans

LE MONDE | • Mis à jour le | Par Hervé Morin On savait déjà que Christophe Colomb n’avait pas découvert l’Amérique, que des Vikings l’avaient devancé sur les marges d’un continent déjà peuplé d’« indiens » depuis des millénaires. Ces dernières décennies, le débat a été vif pour déterminer quand les premiers humains avaient pris pied sur le Nouveau Monde – il y a 13 000 ans, ou beaucoup plus ? Une découverte, publiée jeudi 27 avril dans la revue Nature, risque de relancer les diverses tribus d’anthropologues, archéologues et paléontologues sur le sentier de la guerre : des indices d’une présence humaine en Californie, il y a 130 000 ans, y sont révélés. Un faisceau de preuves irréfutable Arrivés à pied ou par la mer ? Why Paul Salopek is walking the modern-day Silk Road to pursue 'slow journalism' - Home. Lucy l'australopithèque est probablement morte en tombant d'un arbre selon une étude. Lucy, la plus célèbre des australopithèques qui vivait en Afrique il y a 3,18 millions d'années, est "probablement" morte en tombant d'un arbre, selon une étude scientifique publiée lundi dans la revue Nature.

Lucy l'australopithèque est probablement morte en tombant d'un arbre selon une étude

"Notre hypothèse, c'est que Lucy a étendu le bras pour essayer d'amortir sa chute", déclare à l'AFP l'anthropologue John Kappelman, de l'Université du Texas à Austin, qui a analysé de près différentes fractures relevées sur le fossile. Il a calculé qu'elle avait "probablement" chuté de plus de 12 mètres. "La mort est survenue rapidement", assure-t-il. Le peuplement des Amériques. Bien avant les Vikings, Christophe Colomb et Jacques Cartier, les Amériques ont connu une première colonisation, en provenance de l’Asie.

Le peuplement des Amériques

Les premiers humains à habiter le Nouveau Monde provenaient de la Béringie, un bras de terre de 1000 km de largeur qui unissait jusque voilà 11 000 ans l’Asie et l’Alaska. De nouvelles études montrent qu’une fois qu’ils sont partis de la Béringie, leur progression a été extrêmement rapide. « La grande inconnue, c’est le moment où ce peuple a quitté la Béringie pour investir l’Amérique du Nord », explique Jessi Halligan, une archéologue de l’Université d’État de la Floride qui a publié au printemps une étude montrant que des hommes ont vécu sur les berges du fleuve Aucilla, dans le nord-ouest de la Floride, il y a 14 500 ans – beaucoup plus tôt qu’on ne l’avait cru. « Les récents résultats montrent qu’ils sont descendus vers le sud à un moment où les glaces couvraient tout le Canada.

La guerre des hobbits. This is how the human face evolved. Un squelette quasi-complet de Mammouth découvert aux États-Unis. SCIENCE - Il ne s'attendait surement pas à ça, en allant travailler ses terres.

Un squelette quasi-complet de Mammouth découvert aux États-Unis

Découverte d'un lointain cousin de l'homme. Une cité engloutie datant de l'âge de Bronze découverte en Grèce. Une équipe de chercheurs a découvert une ville fortifiée engloutie dans un golfe du Péloponnèse datant du troisième millénaire avant l'ère chrétienne.

Une cité engloutie datant de l'âge de Bronze découverte en Grèce

Plus de 6000 objets ont également été mis au jour, indique Julien Beck qui dirige l'équipe de recherche. La découverte d'une équipe internationale d'archéologie pourrait renouveler notre perception de l'histoire de la Grèce. «Nous avons mis au jour une ville entière d'au moins 1,2 hectare dotée d'un important système de fortification qui date de l'âge du bronze, du IIIe millénaire avant l'ère chrétienne», indique Julien Beck, à la tête de l'équipe de recherche qui a fait cette incroyable découverte. «Cette ville est fantastique à la fois par sa taille et par sa qualité de conservation. Elle va nous forcer à reconsidérer l'histoire de la Grèce continentale au IIIe millénaire», ajoute le chercheur émerveillé.

Véritables témoins préhistoriques, ces vestiges ont été mis au jour près de la plage de Lambayanna. Pourquoi existe-il plusieurs langues? Préhistoire - Protohistoire - Chronologie. C’était il y a 36 000 ans! Pour protéger la grotte de Chauvet-Pont d’Arc, ce trésor de l’humanité, il fallait en faire la réplique.

C’était il y a 36 000 ans!

Vingt ans plus tard, le voici enfin accessible. Ce qui frappe d’abord, c’est le silence. Un silence venu du fond des âges. Jamais dans un tel calme, on ne s’attendrait à découvrir un tel scintillement. Car ici tout brille. Out of Eden Walk. Prehistoric human migration from Africa - Business Insider. Map shows how religion spread around the world - Business Insider.

History, Travel, Arts, Science, People, Places. Around the World in Seven Years: Paul Salopek. Out of Eden Walk. PREHISTOIRE.