background preloader

Www.inpes.sante.fr/CFESBases/catalogue/pdf/978.pdf

Www.inpes.sante.fr/CFESBases/catalogue/pdf/978.pdf
Related:  Premiers SecoursEducation a la sante

Les 4 étapes pour porter secours 1. Sécurisez le lieu de l'accident et les personnes impliquées Evaluez les conditions de sécurité et vérifiez qu'il n'existe aucun danger supplémentaire (circulation, incendie, électricité...). N'approchez le lieu de l'accident que si cela ne présente aucun risque pour vous. Dans la mesure du possible, assurez la sécurité des victimes et des autres personnes présentes. Si la situation est dangereuse et si vous ne pouvez agir sans prendre de risque, alertez les services d'urgence. 2. Présentez-vous et expliquez à la victime ce que vous allez faire afin de la rassurer. 3. Si vous avez besoin d'aide, alertez les services d'urgence : Le 18 : les sapeurs-pompiers pour tout problème de secours, notamment accident, incendie. Le 15 : le Samu pour tout problème urgent de santé, c'est un secours médicalisé. Le 17 : la police ou la gendarmerie pour tout problème de sécurité ou d'ordre public. Vous devez pouvoir fournir aux services d'urgence 4.

Les urgences En France, la prise en charge des urgences médicales repose très largement sur les hôpitaux publics et sur les établissements privés participant au service public hospitalier. Pour compléter cette mission, les hôpitaux ont développé des services très performants : les Samu (services d'aide médicale urgente). En cas d'urgence médicale, composez le 15 Le 15 est le numéro de téléphone unique par département. Lire En cas d'urgence médicale, composez le 15 A quoi correspondent les différents numéros d'urgence ? Le Samu ( 15), les pompiers ( 18), le numéro d'urgence européen ( 112), ces trois numéros d'urgence sont gratuits et peuvent être composés à partir d'un téléphone fixe ou portable, même bloqué ou sans crédit. Lire A quoi correspondent les différents numéros d'urgence ? Ce que vous devez savoir sur les services d'urgence

Un jeu amusant sur l’hérédité et la génétique La génétique et l’hérédité sont des sujets complexes, particulièrement pour les enfants. Pas facile en effet d'expliquer aux plus jeunes ce qu'est l'ADN, à quoi il sert, ou encore les principes des gènes récessifs et des gènes dominants. Dans le cadre d’une exposition permanente intitulée « Who am I », le musée des sciences de Londres a conçu un jeu sérieux qui aborde tous ces sujets de façon ludique et qui simplifie considérablement leur compréhension. Une partie de « Welcome to Thingdom » commence toujours de la même façon : en choisissant une des mignonnes et nombreuses créatures proposées. Une fois sélectionnée, elle se retrouve dans un univers particulier. Pendant 2 minutes environ, il faut la nourrir, la caresser, la divertir. Le principe est un peu répétitif, mais les créatures sont si mignonnes et les phases de jeu sont si rapides qu'on ne s'ennuie pas. Niveau : Primaire

La réanimation cardiaque Seuls 7 % des Français sont formés aux gestes d'urgence. Élevé à 20 %, cette proportion permettrait de sauver 10 000 vies par an. Les conseils pratiques en images avec Nicolas Maupetit, pompier volontaire en Vendée, pour apprendre à sauver des vies. Nicolas Maupetit, Sapeur pompier volontaire : Une fois que l'on a récupéré le défibrillateur, la priorité ce n'est pas de mettre le défibrillateur tout de suite : on doit impérativement commencer, une fois que l'alerte a été donnée, à préparer le cœur à la défibrillation, c'est-à-dire à commencer le massage cardiaque. Nous allons prendre un repère anatomique : base du cou, creux de l'estomac, je prends le milieu. Une fois que j'ai fait ces 30 massages cardiaques, si je peux, je vais souffler 2 fois dans la bouche de la personne. Il faut agir le plus rapidement possible. Je lance la réanimation cardiaque, je m'arrête uniquement lorsque les secours sont là ou lorsque j'ai réanimé la personne. Cas du nourrisson Musique : Williamson

Staying Alive - 4 minutes pour sauver une vie en 3D Un nouveau serious game pour sensibiliser les jeunes aux dangers de l’alcool L’association Entreprise et Prévention a lancé un jeu virtuel pour sensibiliser les jeunes adultes sur les dangers liés à l’abus d’alcool. Présentation. Ce serious game, disponible sur le site internet Cesoirilconclut.com, a pour objectif de sensibiliser les internautes aux dangers associés à une consommation excessive d’alcool en soirée. Cette plateforme divisée en 3 univers, le before, la boîte et l’after, permet aux internautes de plonger l’internaute dans des soirées virtuelles, avec pour objectif de conserver son indicateur d’alcoolémie à un niveau raisonnable en toutes circonstances. Le site propose de nombreux conseils aux 18-25 ans pour organiser une soirée responsable et comprendre les différents risques associés à une consommation excessive d’alcool. Découvrez la vidéo de présentation : Source : Entreprise et Prévention

Trop peu de secouristes en France Se préparer aux premiers secours Alors qu'environ 6 % des Français sont formés aux premiers secours, la croix rouge Française estime que 10 000 vies au moins pourraient être sauvées chaque année si ce chiffre montait à 20 %. En effet, chaque année, 18 000 personnes décèdent d'accidents domestiques, 8 000 d'accidents de la circulation, 1 000 d'accidents du travail, plus de 45 000 d'arrêts cardiaques. Si on estime le gain potentiel à 30 % des accidents et 4 % des arrêts cardiaques (ce qui est une estimation basse), on obtient un gain potentiel de 9 900 vies sauvées, se décomposant en : 5 400 : accidents domestiques 2 400 : accidents de la route 300 : accidents du travail 1 800 : arrêts cardiaques Des formations accessibles La formation du public aux premiers secours est réglementée en France. L'attestation de formation aux premiers secours est la formation de base pour le grand public. Est-ce bien suffisant ? Les progrès techniques récents ont permis la miniaturisation des défibrillateurs.

Zoom sur quelques applications mobiles indispensables aux soignants Depuis l’arrivée des smartphones, des milliers d’applications mobiles, gratuites ou payantes, téléchargeables depuis notre téléphone ou nos tablettes tactiles, sont apparues. Nombre d’entre elles intéressent le monde de la santé et viennent donc enrichir notre quotidien de soignant. Zoom sur quelques applications indispensables qui ne cessent d'enrichir l'exercice professionnel... Rappelons que le plus connu de ces « e-market » est évidemment l’App Store avec ses 350.000 applications en tous genres, des plus utiles aux plus saugrenues … mais il y aussi Google Play (anciennement Android market) ou encore le Blackberry Store. L’univers médical n’est pas en reste, il existe des milliers d’applications (plus de 13 000) que ce soit pour rechercher un médicament, faire un pansement, surveiller votre tension et votre température ou encore localiser un défibrillateur semi automatique (DSA). Actualités Anatomie Calculs de dose et échelles Pour les infirmier(e)s Prise en charge et suivi des plaies

Le blog de catherine tourette-turgis

Related: